S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Bella par Finduilas

[99 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Je voudrais remercier Shirley pour cette trés belle image qu'elle a fait juste pour cette fic! Merci du fond du coeur!

Prologue


Le jour de ma naissance, il y eut une des plus grosses tempêtes que l'Angleterre ait jamais connu. Mes parents avaient rendez-vous avec un de leurs ami ce jour là. Un certain Tom. On m'a raconté qu'il avait touché le ventre de ma mère en souriant, et lui avait dit que son enfant serait un grand sorcier. Mon père était resté avec lui alors que ma mère se rendait chez sa belle-sœur au 12 Square Grimmaud. C'est là-bas que je suis née. Au moment même où un éclair tuait trois moldus à Newcastle. Mais le seul problème, c'est que je ne suis pas Salazar Black comme le pensait mon père. Non, quand il est entré dans la chambre de ma mère, il ne m'a même pas regardée. Parce que je ne suis que Bellatrix.


Depuis leur mariage un an auparavant, Cygnus exigeait un heritier. Quand ma mère est finalement tombée enceinte, il s'est momentenemment apaisé, pensant qu'elle portait son heritier. Je n'avais que quelques heures quand je découvris à quel point mon père pouvait être violent . Avant de quitter la chambre, laissant ma pauvre mère étendue sur le sol, il me lança un regard plein dégout. Ma tante Walburga vint ensuite aider Mère, et me consoler. Mais je ne pleurais pas. On me l'a raconté plus tard. Pendant ma première année,jamais je n'ai pleuré. Peut-être que je savais que cela risquerais d'énerver mon père. C'est en tout cas ce qu'Elle pensait.


Ma mère s'appelait Druella Rosier avant de devenir Mrs Black. Elle était une sang-pur de très bonne famille. Mais ce pourquoi elle était le plus connue, c'était sa grande beauté et son impresionnante chevelure blonde. Elle avait d'ailleurs été courtisée par son ami d'enfance, Abraxas Malfoy. Mais tout deux étaient deja fiancés et à peine sortie de Poudlard, elle a obligeamment épousé le parti prestigieux qu'on lui avait attribué: Cygnus Black, son ainé de cinq ans, un des plus riche sorcier d'Angleterre. Pendant mes deux premières années, ce fut une mère parfaite, douce et aimante. Elle n'hésitais pas à me protéger contre Père, parfois au péril de sa vie. Elle avait même réussi à le persuader de me donner une éducation digne des Black, et lui promettait un fils. Ma vie fut donc relativement heureuse jusqu'à la naissance d'Andromeda.


J'avais deux ans et j'attendais devant la chambre de ma mère que mon petit frère Salazar daigne venir au monde. Mon père était assis à coté de moi, l'air préoccupé. À l'époque je pensait qu'il s'inquiétait pour son épouse. Mais en réalité, le fameux Tom lui avait dit que cet enfant là le décevrait. Cela l'inquiétait: si ce fils n'était pas à la hauteur, cela ferait de moi l'héritière des Black. Mais quand la médicomage, Mrs Pinkers, sorti avec Andromeda dans les bras, je le vit entrer comme un fou dans la chambre en prenant soin de bien refermer la porte, me laissant avec la sage-femme et ma sœur. La vieille dame me dit de me boucher les oreilles, mais déjà j'entendais les cris de ma mère et les coups qui fusaient. Mrs Pinkers se mit à pleurer en berçant Andromeda . Puis les cris cessèrent et mon père nous fit entrer. Ma mère avait les visage en sang et des traces de coups un peu partout. Je me précipitait sur elle, et elle me murmura à l'oreille, la voix pleine de larme: « Prends soin de ta petite sœur et aime là comme ta vie. ». Dés le lendemain, ma mère était devenue la femme froide et sévère que tous le monde connaît. Elle n'a jamais tenu Andy dans ses bras, ni Cissy d'ailleurs. Mais je sais que si nous avions étés des garçons, elle serait restée la mère aimante que j'ai connu. Salazar justement, est né un an après Cissy. Ma mère était tellement faible qu'elle avait faillit mourir. Sal', lui, n'a pas eut sa chance. Les médicomages ont interdit à ma mère d'avoir d'autres enfant, au risque d'y laisser sa vie. J'avais cinq ans quand je suis devenue officiellement l'héritière de Cygnus Black. Et le meilleur parti d'Angleterre.


Mon père avait donc engagé un précepteur pour nous trois, ainsi qu'un professeur de bonnes manières. Nous étions les trois anges de l'aristocratie anglaise. Les coméres nous voyaient déjà mariées aux plus grands sorciers. Cissy avait toujours été la plus belle, avec ses longs cheveux blonds. Elle ressemblait beaucoup à Mère. Quant à Andy et moi, nous étions presque identiques: quoi que, j'ai toujours été plus brune et plus belle que ma cadette. Pauvre Andy, elle n'avait rien pour elle. Pas étonnant qu'elle ait mal tourné! Malgré nos différences, nous étions inséparables toutes les trois. D'un autre coté, nous n'avions pas vraiment le choix: nous ne recevions pas d'autre amour. Nous étions seules, ensemble, mais terriblement seules. Nous nous inventions une vie parfaite, un futur mari aimant et de nombreux enfants. Cissy et moi voulions le plus bel époux qu'il soit. Et Sang-Pur évidemment. Andy, quand elle sortait son nez de ses livres, nous racontait qu'a ces yeux, il y avait des choses bien plus importantes. Ma petite sœur à toujours été étrange. Elle se fichait de la pureté du sang et ne parlait que de celle du cœur.


Nos vivions dans le luxe et tous les elfes de maisons nous aimaient. Mais pas nos parents. Jamais un regard, jamais un sourire. Un jour, alors que nous lisions dans le grand salon, Andy, en voulant demander à Mère si nous pouvions aller jouer dehors, l'avait involontairement appelé «maman». La gifle qu'elle reçut pour cet affront fut mémorable. Ce qui est étrange, c'est que ni Cissy ni moi n'avons jamais été frappées par Mère. À partir de ce jour, Andy à commencé à la détester. Elle avait cinq ans. Mais comme je l'avais promis à Druella, j'ai aimé ma petite sœur comme je n'ai jamais aimé personne dans ce bas-monde. Je l'ai aimé plus que j'aimerai plus tard mon maître.


Plusieurs fois, un homme du nom de Tom était venu au manoir pendant que nous jouions. Son visage était assez étrange, très pâle, comme si il avait fondu. Mais il dégageait quelque chose de magnétisant. Plusieurs fois, il m'avait demandé comment j'allais. Il me faisait un peu peur, et j'avais tendance à m'enfuir en le voyant. Il y avait toujours une dizaine d'autres hommes avec lui, moins effrayants, mais tout aussi étranges. Je les ai tous revu quelques années plus tard. Mais à l'époque, j'ignorais tout des Mangemorts.


Nous grandissions donc dans cette atmosphère étrange, dans ce monde que nous nous étions inventés. Mais à la fin de l'été de mes onze ans, j'ai du entrer à Poudlard. Bien sûr j'étais heureuse, mais j'allais abandonner mes deux petites sœurs. J'avais promis de les protéger, et j'avais l'impression de les abandonner.


La veille de la rentrée, Andy vint me voir dans ma chambre, et me serra dans ses bras:

-Bella, tu vas me manquer.

Je caressait les cheveux de ma petite sœur.

-Dans deux ans on sera de nouveau ensemble. Prends soin de Cissy pour moi.

Mais Andy se mis à pleurer :

-Ce ne sera plus pareil! Tu vas te faire des amis et tu nous oublieras!

Ma sœur avait toujours été la plus sensible de nous trois.

-Je te promets que jamais je ne t'abandonnerai Andy, quoi que tu fasses, je serai toujours là pour toi. Je serai toujours ta grande sœur. Je te le promet.

Ce soir là, Andy s'endormit avec moi. Père n'apprécia pas de la trouver hors de son lit le matin. En punition, aucune de mes sœurs n'eût le droit de m'accompagner à la gare.


Alors que la voiture s'éloignait du manoir, je voyais mes sœurs pleurer sur le perron. Même ma mère parut émue. Je cru même la voir caresser les cheveux d'Andy, et attraper la main de Cissy. Seul mon père à mes cotés restait froid. Et pour la dernière fois, j'imaginais comment aurait été ma vie si j'avais été le tant désiré Salazar Black.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.