S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Journées reviews du 3, 4, 5 décembre 2021


Lire, écrire…

PAPA-NOËL : Oh oh oh ! Viens aider les lutins lors de la Journée Reviews de décembre !
MAMAN-NOËL : Elle se déroulera du vendredi 3 au dimanche 5 décembre !
LUTINS : Alors viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.




De le 24/11/2021 10:54


117ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 117e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 20 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De Équipe des Nuits le 11/11/2021 14:44


Sélections du mois


Félicitations à Taka, Catie et popobo qui remportent l'enchanteresse Sélection Lieux Magiques !

Pour janvier 2022, c'est le thème de Créatures Magiques qui vous arrachera peut-être quelques frissons d'horreur... ou quelques soupirs de Boursoufflets attendris ! Vous pourrez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de novembre, pleurez, criez, lamentez-vous ou peut-être, guérissez en faisant votre Deuil. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Et on se retrouve en décembre pour la Sélection de Noël qui sera tout à fait spéciale (comme l'année dernière en fait) !


De Equipe des Podiums le 08/11/2021 12:08


26ème édition des Nuits Insolites HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 26e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 6 novembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 30/10/2021 19:21


Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Bella par Finduilas

[99 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

Chapitre 1: Quai 9 ¾


Arrivés à la gare, mon père m'agrippa violemment le bras et nous nous pressâmes à travers la foule de Moldus, tout en prenant garde à ne pas les toucher. Arrivés devant la colonne entre les quai 9 et 10, il lâcha mon bras, remit son costume en place et arrangea sa moustache puis se traversa la colonne, toujours sans un mot. Je le suivit, terrorisée à l'idée de me blesser contre le mur. Et ce que je vit de l'autre coté me parut magique: des adolescents de touts âges, plus que je n'en avait jamais vus. Ils embrassaient leurs parents, et plaisantaient ensemble. C'était donc ce qui m'attendais! Je regardais mon père qui était parti saluer Richardson Lestrange, un des hommes qui venait souvent au manoir. À coté de lui, se tenait un garçon brun qui paraissait aussi perdu que moi, bien qu'il essaya de ne rien laisser paraître. Quand j'arrivais à sa hauteur, mon père me regarda enfin:

-Richardson, tu connais ma fille Bellatrix. Bellatrix, voici Rodolfus, le fils ainé de Richardon. Vous serez dans la même classe pendant les sept prochaines années. Tâche de bien t'entendre avec lui.

Son ton était menaçant. En bonne petite fille bien élevée, j'amorçai un sourire vers mon futur camarade de classe. Il était très mignon avec ses grands yeux noirs et son air fier. Mon éducation m'avait appris qu'il était mieux vu d'attendre qu'un jeune homme vous adresse la parole plutôt que d'en prendre sois-même l'initiative. J'attendais donc qu'il me me salut pour en faire de même. Mais à peine les présentations finies, mon père m'attrapait le poignet pour m'envoyer dans le train avec ma valise. Sa main me serrait trop fort et il me faisait mal. Il se pencha sur moi et reprit son ton agressif que je lui connaissait pour me murmurer quelques paroles.

-Tu n'as pas intérêt à manquer de respect envers Lestrange! Si j'apprends quoi que ce soit de décevant à ton sujet, tu ne reverras plus jamais tes sœurs et ta mère!

Et il partit sans m'adresser un regard. J'ai ensuite trainé ma valise dans le train jusqu'à trouver un compartiment vide. Ce qui ne fut pas très dur vu que tous les élèves étaient dehors avec leurs parents. Les larmes montaient dans mes yeux: séparée de mes sœurs! Il me connaissait plus que je le pensait! Mais une Black ne pleure pas.


Quand le train démarra, Rodolfus vint me rejoindre, ainsi que trois autres élèves de notre âge.

-On peut entrer? Demanda la seule fille du lot

Je hochait la tête et ils s'assirent, la fille face à moi et Rodolfus à coté d'elle.

-Je m'appelle Callista Sweetsoul.

Elle était vraiment très jolie, avec ses longs cheveux blonds et ses yeux verts. Elle me rappelait ma petite Narcissa.

-Moi c'est Bellatrix Black.

-Black! La plus célèbre famille de sang pur!

Elle paraissait émerveillée, comme les deux autres garçons que je ne connaissait pas. C'était donc ça d'être une sang-pur … Je comprenais enfin pourquoi mes parents en étaient si fières.


Les deux garçons s'appelaient Edwin Arbol et Allan Edinson. Eux aussi étaient des sangs purs. Ils étaient plutôt gentils, hormis avec cette pauvre fille qui s'était fait traitée de « sang-de-bourbe ». Au fil des heures, je devenais de plus en plus amie avec Calista et les deux garçons. Seul Rodolfus restait à l'écart avec son air renfrogné. Mais peu importe: pour la première fois de ma vie je m'amusai! Nous parlions beaucoup de Quidditch, mais surtout des sorts que nous avions déjà appris. Aparemment, j'étais la seule à avoir déjà lu la moitié de mes livres. Mais déjà, Poudlard était en vue. Enfin. Nous sortîmes tous les cinq et suivirent un jeune homme de grande taille qui appelait les première années. Edwin me murmura qu'il était sang-mêlé, comme si c'était une maladie. Le géant nous demanda de monter dans des barques pour traverser un lac. Et bien sur, avec notre chance, il fallait qu'il y ait un orage ce jour là! Le lac était déchainé, et Cally semblait terrifiée par les éclairs. Mais cette tempête, ce tonner, me donnait une force inimaginable. Comme si tout l'électricité de l'air entrait directement en moi. Aprés otut, j'éais moi-même née pendant une tempete bien plus violente que celle là. Quelquechose dans le temps me donna suffisemment d'assurance pour me retourner vers Rodolfus :

-Tu aimes les orages?

-Pas particulièrement. Pourquoi tu demande ça Black?

-Tu n'as pas parlé du trajet. Et comme on va certainement être dans la même classe, je voulait faire connaissance.

Je lui offrit mon plus beau sourire, celui avec lequel je convainquais les elfes de nous laisser entrer dans les cuisines. Mon nouvel ami en devint écarlate. Mère avait surement raison: peut-être que j'étais jolie.


Une dame habillée en vert nous conduisit dans un escalier assez large. Nous étions une quarantaine de premières années, tous aussi terrorisés les uns que les autres, mais surtout complètement trempés.

-Vous allez entrer dans la salle avec moi et je vous appellerai les uns après les autres pour mettre le chapeau. C'est compris?

Elle avait une voix sévère, mais semblait très gentille. D'un certain coté, elle me rappelais Grand-Mère Rosier, dont Mère avait hérité la douceur. Cally me murmura qu'elle était la directrice des Gryffondores. Comme s'il avait entendu, le garçon qui se tenait devant moi se retourna et me sourit. Il était plutôt grand et ses cheveux mi-long lui donnaient un air bien plus agé. Mais ce qui me frappa par dessus tout, ce fut ses yeux noisette qui respiraient la sympathie. Je voulais lui rendre son sourire, mais déjà la vieille dame nous ouvrait la porte et nous la suivîmes à l'intérieur. La salle était somptueuse, avec ce plafond qui représentait fidèlement la tempête à l'extérieur. Tout en traversant, je veillais à rester droite et fière. J'étais une Black pardi!

Un vieux monsieur avec une longue barbe argentée commença à parler. C'était ennuyeux à mourir. Moi, je continuais de chercher le petit garçon de tout à l'heure. Il me vit et se glissa à coté de moi.

-Salut, moi c'est William.

-Bellatrix Black.

Il ne réagit pas en entendant mon nom. C'était étrange: comment un sorcier de sang-pur pouvait ignorer ma famille. Mais déjà, Edwin était appelé par la vieille dame. À peine sur son crane, le Choixpeau l'envoya à Serpentard. Après lui, vint une petite sorcière boulotte du nom de Burbage qui partit à Poufsouffle. Et dèjà, William était appelé. Le Choipeau sembla hésiter, et finalement sourit pour crier … SER...DAIGLE!

Pendant quelques seconde j'avais espéré de tout mon être qu'il viendrait à Serpentard avec moi. Raté!

-Bellatrix Black!

Je n'avais plus le choix. Il fallait que j'y aille. Si je ne partais pas à Serpentard, mon père me tuerai.

-Oh, encore une Black. Cela fait bien dix ans que je n'en ai pas croisé le crâne … tu es intelligente Bellatrix, et tu ferais une excellente Serdaigle. De plus, tu as toujours eut beaucoup de courage … Gryffondore peut-être. À mois que ta fidélité et ta douceur ne te fassent préférer Pouffsouffle...

Mais il était stupide ce chapeau?? Il voulait m'envoyer n'importe où, mais pas à Serpentard. Je n'allais quand même pas me laisser faire!

-Hey, vieux chapeau troué! Arrête de raconter des bêtises et trouve moi une maison. VITE!

Il parut choqué par mes propos. Pauvre ptit vieux!

-Tu as raison … merci de m'avoir éclairé Bellatrix … SERPENTARD!!!

Je confirme, il n'a pas du tout apprécié.


Je suis allée m'asseoir prés d'Edwin qui applaudissait. À la table d'en face, William me lançait un regard triste. Quand je penses que si je m'était tue, j'aurais été à coté de lui!


Allan, Rodolfus et Cally ainsi que deux autres garçons et trois filles nous rejoignirent à la table. Tous aussi fières que moi. Il me semblât que Allan avait volontairement laissé sa place à Rodolfus pour qu'il puisse être en face de moi! Mais au moins, le silencieux Serpentard daignait enfin m'adresser la parole. Pour être honnête, nous nous entendions même plutôt bien. Il me parlait de la propriété de ses parents en Cornouaille, et surtout de son petit frère qu'il avait laissé seul. Il semblait s'inquiéter pour lui. Je lui expliquait que j'étais dans la même situation avec Andy et Cissy. C'est à ce moment que je me suis rappelé à quel point elles me manquaient. Je les imaginait seules et sans défense face à père. Dés demain j'enverrais une lettre à Andy pour savoir si tout allait bien. Voyant que parler de mes sœurs me rendait triste, Rodolfus à commencé à me nous raconter toutes les rumeurs qu'il avait entendu à propos du Directeur, Mr Dumbledore. Il aurait une sœur Cracmol et un frère … qui avait des relations plus que particulières avec les chèvres. Ce dernier fait fit ricaner les quatre garçons. Pour être honnête, à l'époque, je ne comprenais pas vraiment pourquoi c'était si drôle.


Quand le repas fut fini, notre préfet nous accompagna vers les sous-sol, les cachots comme ils appelaient cet étage. Une fois dans notre salle commune, je ne prit même pas la peine d'admirer la pièce tant j'étais fatiguée. Nous étions dans le même dortoir avec Cally, ce qui nous permit de parler un peu avant de dormir. Je pus enfin faire connaissance avec celle qui s'annonçait comme étant ma premiére et unique amie.


Le père de Callista était un Sang-Pur anglais dont j'avais déjà entendu parler. Lui et son épouse américaine étaient partis vivre à New York sept ans auparavant. Après le décès de Mrs Sweetsoul, quelques mois auparavant, Mr Sweetsoul avait envoyé sa fille unique chez une tante à Londres, afin de l'introduire dans l'aristocratie anglaise. Comme toute bonne Sang-Pur, elle espérait que sa famille lui trouve un bon parti, et que peut-être elle en tomberait même amoureuse. Ses paroles me rappelérent la triste réalité de ma situation: je ne choisirais pas moi non plus. Les paroles de mon père le matin même me revinrent: Lestrange! J'avais onze ans, mais mon père prévoyais déjà de me marier à Rodolfus! C'était impossible … Même Cygnus Black devait avoir un cœur. Et si c'était le cas, jamais il ne forcerait son héritière à se fiancer aussi jeune! Cette dernière pensée me rassura et je m'endormit très vite. Le lendemain, je commençait les cours. Et j'allais devenir une des plus grandes sorcières que le monde ai jamais connu.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.