S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Grand Ménage Orange 2024


C'est le retour du Grand Ménage Orange !



A partir du 4 mars 2024, les modératrices d'HPFanfic vont s'atteler à la tâche titanesque suivante : vérifier que les fics publiées depuis 2020 par les membres de l'association (et bénéficiant donc de la validation automatiques) respectent le règlement ! Soit 4 ans de fics à lire, depuis le dernier GMO, ce qui représente un très grand nombre de chapitres, et va donc nous prendre un bon moment.

Si vous voulez nous faire gagner un peu de temps, ou rendre notre travail moins fastidieux, n'hésitez pas à vérifier vos fanfictions (longueur des chapitres suffisante, conformité des résumés, ratings appropriés...) !

Pour en savoir plus sur la façon dont le GMO va se dérouler, rendez-vous ici, nous vous avons concocté une description détaillée de notre fonctionnement.

Souhaitez-nous bonne chance !


De Equipe de modération d'HPFanfiction le 03/03/2024 18:22


Le Savant Fou - Effraction au Ministère - Deuxième Edition du concours !


Vous aviez aimé le concours du « savant fou » ? Les aurors Scamender et Gaunt sont de retour avec une nouvelle mission pour les cadets en formation!

Votre histoire sera cette fois centrée sur la médicomagie, et plus précisément sur les maladies sorcières et les accidents magiques. En effet, la communauté sorcière est en danger à cause d’un virus qui s’attaque aux noyaux des sorciers, et les forces de l’ordre ont besoin de mains supplémentaires. Etes -vous donc prêt à relever le défi et à rejoindre le bureau des aurors ? »

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 16 mars 2024 . Une fois que vous serez inscrit, vous devrez choisir votre POV : écrire du côté des médicomages ou des patients.
Venez nous rejoindre au bureau des aurors . Nous avons vraiment besoin de vous ! C'est par ici pour transplaner ! !

A très vite, les cadets !


De Le Savant Fou - Effraction au Ministère ! le 24/02/2024 21:24


Vivre par Kaede

[12 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Merci à Lyralary pour sa correction.
Cette fic a été écrite après mon retour du ciné pour "the ordre of the phenix" il ne tien donc pa compte des tomes 6 et 7.
Comme d'habitude, les personnages appartiennent à JKR.
Note de chapitre:

Je vous souhaite une bonne lecture.
Harry était allongé sur son lit, contemplant d’un regard vide le plafond de la chambre de Ron au Terrier.
Ses yeux étaient rougis, son visage bouffi et ses poings ensanglantés à force de pleurer et de frapper dans tous les murs qui se présentaient à lui.
Voilà deux semaines que les événements du ministère avaient eu lieu…
Deux semaines que lui et ses amis avaient affronté les mangemorts…
Deux semaines que Sirius était…

Les larmes recommencèrent à couler le long de ses joues à cette pensée, empruntant un chemin tant de fois fait.
Depuis cet incident, il s’était terré dans une sorte de mutisme, n’échangeant aucun mot, aucun geste avec les gens qui l’entouraient.
Depuis deux semaines, ce n’était qu’une coquille vide, il avait perdu Sirius, c’était un fait mais, ce soir là, au ministère, Harry avait aussi perdue le goût de vivre…

Il s’apprêtait à sombrer de nouveau dans un sommeil agité peuplé de cauchemars tous plus horribles les uns que les autres quand un petit bruit venant de sa fenêtre attira son attention.
Il tourna la tête et fixa de son regard vide le petit hibou qui attendait qu’il lui ouvre.
Il regarda son réveil, 3h00.

- Qui peu bien m’envoyer quelque chose à cette heure ? se demanda-t-il tandis qu’il se levait.

Une fois la fenêtre ouverte, le petit facteur s’engouffra dans la pièce, déposa une lettre sur le lit d’Harry et s’en alla aussitôt. Le jeune homme, lui, resta quelques instants à contempler les étoiles, laissant l’air frais de la nuit déposer une douce caresse sur sa joue rougie par toutes les larmes qui l’avaient parcourue.
Au bout de plusieurs minutes, il se décida enfin à fermer cette fenêtre, disant au revoir à ces quelques instants qui avaient éclairé son malheur.
Il se laissa tomber sur son lit et prit dans ces mains la lettre que l’oiseau lui avait apportée.

Elle était assez grosse et contenait, Harry le savait, le testament de Sirius.
Il l’ouvrit et passa rapidement en revue ce qu’elle contenait. Sirius lui avait tout légué : Le 12 square Grimmaud, Buck ainsi qu’une petite fortune qui irait s’ajouter à celle que ses parents lui avaient laissée.

- Je ne veux rien de tout cela…

Comment aurait-il pu garder quoi que ce soit qui avait appartenu à son parrain alors que s’était de sa faute s’il…
Il avait prit sa décision : Le square Grimmaud irait à l’Ordre, Hagrid serait plus à même de s’occuper de Buck que lui, quant à l’argent…il y penserait plus tard.
Il allait se recoucher quand un petit bout de papier tomba sur le sol, attirant son attention.
L’écriture sur le parchemin était fine, presque féminine mais Harry n’eut aucun mal à en reconnaître l’auteur.

- Sirius…

Il ouvrit la lettre.

25 Janvier, 12 Square Grimmaud.

Harry…
Si tu lis cette lettre, cela signifie que je ne suis plus de ce monde mais cela ne m’étonne pas, avec le retour de Voldemort c’était à prévoir…
Comme tu as pu le lire un peu plus tôt, je te laisse tout ce que je possède, tu es la seule « famille » qu’il me reste et je ne veux pas que le peu de bien que je possède ne tombent aux mains d’inconnus, voire pire.
Mais assez parlé de futilités, comment vas-tu ?
Je sais que cette question peu te paraître idiote, après tout je suis mort, comment pourrais-je recevoir ta réponse ?


Harry esquissa un sourire.

Content de voire que les imbécillités de ton parrain mort te font toujours rire, c’est déjà ça.

A la lecture du mot fatidique, les larmes recommencèrent à couler sur les joues du jeune homme.

Non, non Harry, ne pleure pas, il n’y a pas de raison de verser des larmes, j’ai vécu mon temps et je savais bien que tôt ou tard ça finirait, j’espérais que ça arriverait plus tard, certes, mais bon, ce n’est pas le genre de chose que l’on choisit, pas vrai ?

Harry était abasourdi, comment son parrain arrivait-il à connaître ses réactions ?

Car tu es exactement comme ton père, voyons, vous réagissez de la même manière, je m’en suis rendu compte à l’instant même où je t’ai vu, il y a deux ans dans la Cabane Hurlante, et pour quelqu’un qui a passé autant de temps que moi avec ton père, il n’est pas difficile de savoir comment il, et donc de même toi, réagirait en de telles circonstances. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai écrit cette lettre.
Il m’a été donné, à maintes reprises malheureusement, de voir ton père confronté à la douleur de perdre quelqu’un…
Toutes ces nuits qu’il a passé à sangloter une fois seul dans sa chambre…
Tous ces faux sourires esquissés pour sauver les apparences…
Toutes ces marques qui se multipliaient sur son corps sans que je puisse faire quoi que ce soit pour y remédier…
Durant la guerre contre Voldemort, nous avons perdu beaucoup de nos proches…
Des gens que l’on connaissait seulement de vues, des voisins, des parents…
A chaque lettre annonçant une disparition, je le voyais, calme, posé, ne disant rien, n’esquissant aucun geste, sachant très bien qu’une fois tout le monde endormi, je l’entendrai pleurer à travers ce mur qui me paraissait si mince et si épais à la fois.
J’ai vu mon meilleur ami souffrir sans avoir la force de faire quoi que ce soit pour l’aider, ayant peur de sa réaction, sachant pertinemment qu’il nierai tout en bloc (il a toujours eu une fierté démesurée, je te rassure…


Triste sourire.

Tout ça pour dire que, je sais ce que tu dois éprouver mais je sais aussi ce que peuvent ressentir Ron et Hermione à cet instant…
La peur de ne rien voir dans tes yeux, l’envie de te prendre dans leurs bras, de te dire que tout ira sans pour autant le faire par crainte de ta réaction…
Harry, je t’en prie, ne laisse pas ma mort t’ôter la vie ! C’est moi qui ai quitté ce monde, pas toi !
Ne t’enferme pas comme James l’a fait il y a tant d’années ! Ne laisse pas à tes amis la cruelle mission de contempler ces marques et de devoir se taire !
Vis, Harry, vis avec cet espoir que demain tout sera fini, pas pour moi (au point où j’en suis …) pas pour les autres mais pour toi ! Continue à te battre chaque jour comme s’il était le dernier afin que le moment venu, tu n’aies aucun regret à partir.
La vie est bien trop courte pour pleurer ceux qui sont partis, ne l’oublie pas…
Je t’aime Harry, j’aurais aimé que l’on forme une vraie famille mais nous n’en avons pas eu le temps, et si je devais avoir un regret, ce serait sûrement celui-là…
Ton parrain qui t’a aimé comme son propre fils,
Sirius.


Harry se leva, ouvrit la porte du grenier et tomba sur Ron et Hermione qui, inquiets, attendaient depuis des heures devant la porte.
Les larmes coulèrent sur son visage, ils le prirent dans leurs bras.
Une feuille maintenant vierge gisait sur le sol, une volute blanche disparue de la pièce, un rayon de lumière entra…
Note de fin de chapitre :

J'espère que vous avez prit autant de plaisir à la lire que j'en ai prie à l'écrire.
N'hésitez pas à donner votre avis ^^
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.