S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


L'Etrange voyage par Shirley

[3 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

L'histoire est inventée par deux auteures.
Clemiie & Shirley

Note de chapitre:

Premier chapitre de "L'Etrange Voyage" de Clemiie et moi-même. Une vieille histoire que nous décidons de continuer après plusieurs années. J'espère qu'elle vous plaira autant qu'à nous. Enjoy !
“Spectaculaire. Non j’ai mieux, hallucinant !”

Mon regard s’illumina, et un sourire s’empara de mon visage. Face à moi, Big Ben. La fameuse Horloge Géante. Celle, qui, en quelque sorte m’avait poussée à partir à sa recherche alors même que je n’avais aucun plan dans la main. Et dans le labyrinthe des rues, j’avais fini par me perdre. Enfin nous perdre, Clémentine & moi. Mais à présent, nous étions récompensées d’une belle façon. Jamais tel moment n’aurait pu être si magique qu’à cet instant là. La lune semblait être à son zénith, et la ville se tissait des atours de lumière. Et parmi tout ce vacarme, tous ces véhicules, se trouvait Big Ben, illuminant les alentours du haut de ses aiguilles. Je dus néanmoins baisser mon regard vers ma sacoche à la recherche d’un maudit objet. Farfouillant, je le trouvais pour enfin le porter à mes yeux. Clic. Clic. Ce n’était peut-être pas le plus beau jour de ma vie, mais je fus particulièrement déçue quand Clémentine imita une toux sèche. Je levais alors les yeux vers elle, tentant de l’attendrir avec mon regard de chien battu. Mais ça ne semblait pas marcher, peut-être l’avais-je trop habitué à cette manoeuvre.. Je soupirai, plaçant mon appareil numérique délicatement dans ma sacoche. Assez lentement pour devoir courir afin de rattraper mon amie, lançant un dernier regard vers ce monument fabuleux, que, sans doute, je ne reverrais jamais.

“Eh, attends moi !”

Je remarquais que les passants c’étaient retournés à mon passage… Forcément, le fait de parler exclusivement français dans une ville particulièrement anglaise.. Ça jetait un de ces froids. Mais qu’est-ce que j’y pouvais, moi ? J’étais le genre de fille à ne savoir pratiquer qu’une langue, mais j’avais toujours compté le français pour deux. N’était-ce pas une langue particulièrement difficile ? Mais apparemment, pour mes études, c’était tout sauf suffisant. Non, en plus de ça, je devais parler in english si possible. Ceci expliquait donc ma présence dans un pays massivement anglais : l’Angleterre. Quant à Clémentine, cette fille immunisée à ma tête de chien battu, elle venait ici en touriste. Et, également, officiait comme traductrice de cette langue que je ne comprenais pas du tout. Peut-être aurais-je progressé plus rapidement si j’avais été seule. Seulement, moi dans une aussi grande ville, et ne parlant pas un traitre mot, c’était simplement la mort assurée. Et puis, maintenant je savais répondre à certaines questions, j’avais fais quelques progrès qui me rendaient assez fière. Je parlais comme une anglaise de trois ans, et le mot anglaise apportait tout son charme. Je fixais les alentours, ma place retrouvée aux côtés de Clémentine. …Etrangement, je me souvenais des rues que l’ont empruntaient… Pourquoi donc ? Oh non, c’est pas possible, pas si tôt !

“Clem’ ! On va pas rentrer si tôt, on est enfin à Londres.. C’est le moment de s’habituer à la population, je veux dire celle qui s’amuse.. Traduction les jeunes.”

“Hum.. Bon d’accord, ça marche. Pour cette fois.”


Je souriais alors de toutes mes dents, commençant à danser sur place. Je m’arrêtais face à l’hilarité de cette fille un peu folle qui m’accompagnait. J’aurais pu éprouver de la honte à me donner en spectacle devant des inconnus, mais justement, ils m’étaient inconnus tous ces gens. Ça changeait tout. Ici, ils parlaient un langage inconnu, et ils vivaient dans une ville a des milliers de kilomètres de la mienne. Franchement, à ce moment-là, aucune honte ne pouvait déteindre sur mes émotions. Alors je m’avançais vers Clémentine, toujours en pleine crise de rire, je lui prenais les mains, et je me mettais à tourner, telle une déjantée. Elle ne se prêta pas tout de suite à ma ronde, mais finalement elle lâcha prise et se mit à tourner également sur elle-même. C’est à ce moment-là que nous tombâmes à terre, toutes deux riant comme les folles que nous étions. Et malgré l’été, le froid nous mordit les joues. Mes pommettes et celles de Clem’ se tintèrent en un rose soutenue. Puis nous restâmes silencieuses pendant plusieurs minutes, ce fut Clémentine qui céda la première à ce silence artificiel.

“Regardes là-bas ! La chouette, elle a un paquet entre les pattes !”

J’avais peut-être oublié de vous citer que nous étions toutes les deux des fans incontestées du monde d’Harry Potter ? Et bien sachez, que nous l’étions, effectivement. C’était d’ailleurs cet univers qui nous avait permis de correspondre via internet, et de nous apprécier assez pour prévoir quelques rencontres, qui aboutiraient à un voyage comme celui-ci. Je regardais alors vers la direction qu’elle m’indiquait, et je fus tout bonnement surprise. C’était le mot. Ma bouche s’entrouvrit, mes yeux s’écarquillèrent, et je restais pantelante. Je me levais en un seul essai, mes joues étant toujours aussi rougies par le froid. Je lançais un sourire à mon amie, lui tendant une main afin de l’aider à se relever, et je lançais d’une voix enjouée et excitée par son idée.

“Attrapons-le !”

Elle se saisit de ma main, levant les yeux au ciel, comme exaspérée par mon comportement enfantin. C’est vrai que quelquefois j’avais des réactions un peu insensée. Mais c’était une partie de ma personnalité, et en général ce petit côté enfant m’apportait la sympathie des gens. Clémentine n’avait pas échappé à la règle. C’est elle qui profita de la place vide, courant comme une déjantée à la poursuite du volatile qui battait fébrilement des ailes. Quant à moi, je traînais un peu à l’arrière, cherchant des yeux quelques cailloux. Seulement la tâche était plutôt ardue, ma seule lumière étant celle de la lune, à présent que nous étions si éloignées de Big Ben. J’en ramassais trois, et commençais également à courir vers Clémentine. Quand je fus assez proche d’elle, et de cette chouette, je lançais mon premier caillou. Raté.

“Roh ! Vraiment pas douée !”

“Tu veux ma place ?”


Je tentais alors un second essai, cette fois-ci ajoutant de la force à mon tire. Mon dieu, c’est dans ce genre de situation que j’ai honte d’avoir séché le basket-ball à l’école. Encore une fois raté, mais à un cheveu près. La chouette fatiguait, son paquetage était plutôt lourd, apparemment. Je m’approchais un peu plus, le souffle court. Oui, j’avais également séché l’endurance. Et cette fois-ci, j’en étais sûre je n’allais pas rater mon coup ! Je lançais donc la pierre avec toute la force de mes bras, touchant son aile. Mais elle ne tomba pas. Zut ! Oh mais que vois-je ? Elle faiblissait, elle commençait à tomber.. Et sous mes yeux, la chouette lâcha le paquet et se mit à prendre de l’altitude, abandonnant à son sort le pauvre colis. Clémentine et moi, nous commençâmes à rire. Un rire amusé, ce que nous venions de faire était parfaitement idiot. Attaquer un pauvre oiseau afin de prendre ce qu’il avait entre les pattes.. Mais c’était la magie d’Harry Potter, elle nous attirait.

Nous venions d’arrêter notre course, marchant vers l’objet à terre. Clémentine étant la plus près, elle le prit dans ses mains. Ses yeux montraient une curiosité sans faille, et finalement à peine avais-je aperçu le paquetage que déjà elle l’ouvrait, déchirant le papier à la va-vite. Une autre boîte cachait notre récompense, et cette fois-ci, elle s’installa à même le sol, et je la suivais dans cette manoeuvre. Me rapprochant afin de mieux voir. Doucement et très lentement elle ouvrit le boîtier. Le vent se leva alors, fouettant mes cheveux roux, ainsi que mon visage. Je passais un bras devant mes yeux, qui étaient brusquement attaqués. Et puis plus rien. D’un seul coup, la Terre s’arrêta de tourner, je sentais tout juste Clémentine mon côté. Je n’osais pas ouvrir les paupières, de peur de voir la mort face à moi. Je ne sais pas trop ce qui me prenait, puis lentement j’entendis des bruits. Des grincements, des bavardages, des rires d’enfant, des roues fouettant le sol. Des hululements ?

J’ouvrais ma première paupière, puis la deuxième, et je fus ébahie, tout simplement. Face à moi, se tenait un train où était noté “Poudlard Express”.
Note de fin de chapitre :

Lecture terminée. Merci d'avoir pris le temps de lire ce premier chapitre... N'hésitez pas à nous donner votre avis, que ça soit grâce aux reviews ou simplement en ajoutant l'histoire à vos favoris. Le chapitre 2 vous attend !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.