S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas par lilteenmary

[61 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour !

Je reviens pour un nouveau chapitre !

Je veux remercier toutes les personnes qui ont pris la peine de me lire jusqu'ici ! Et j'espère que vous ne serez pas déçu par la suite...

 

Bonne lecture !

****

 

                        ***  La petite rouquine, Ginevra Weasley, il n’y avait aucun doute. Le Seigneur des ténèbres avait senti mon désarroi mais pour une raison que je ne comprends pas et ne connaitrai peut-être jamais, il n’avait pas fait de remarque. Il s’était contenté de se lever et de partir, Bellatrix sur ses talons comme à son habitude, non sans me laisser certaines dernières instructions.

Etait-ce Rogue ou mes pensées qui m’avaient trahi ? Je ne pouvais le savoir avec certitude. Le message du Seigneur des ténèbres était clair pourtant je ne pouvais me résoudre à l’entraîner un peu plus vite dans sa chute au plus profond des abîmes de l’enfer.

 

Le regard hagard, je ne pouvais bouger, me relever. Finalement une douce pression sur mon épaule me sortit de ce songe oppressant. Mère me regardait tendrement, sans honte, ni horreur. Son visage si fin m’apportait réconfort et me serrait le cœur. Jamais je ne pourrais l’abandonner dans ces ténèbres et si la petite Weasley devait être emmenée au Lord, elle le serait.

 

La mission me terrifiait pourtant c’était un triste soulagement, l’idée de devoir tuer à nouveau un autre être me révulsait au point de se demander pourquoi ma place était au sein des mangemorts.

 

Elle était assise dans le fauteuil de son défunt mari, et lisait tranquillement au coin du feu. Les flammes orangées scintillaient dans l’imposante cheminée de la bibliothèque. En m’approchant d’elle, je pouvais sentir cette intense chaleur qui réchauffait mon âme glacée. Ses longs cheveux d’un blond presque blanc tombaient sur les pages du livre. Le bruit de mon souffle interrompt sa lecture et elle se retourne avec un sourire franc, un des rares qu’elle pouvait se permettre de donner.

 

                        - « Assis toi Drago, et raconte moi tous tes tourments. J’ai reçu ta lettre et je souhaite que tu m’en parles un peu plus. » Elle me regardait avec inquiétude, elle avait aussi entendu ma mission et avait sûrement deviné que la personne dont je parlais dans ma missive n’était autre que celle que je devais amener au Seigneur des ténèbres.

 

                        - « Elle est la fille d’Arthur Weasley. Son frère est le meilleur ami de Potter. » Je lui ajoutais avec précision pour qu’elle comprenne de qui il s’agissait. La haine que mon père avait portée à cette famille, elle le comprenait et je pense que dans une certaine mesure, elle l’avait partagée.

 

                        - «  Pourquoi penses-tu que le Seigneur des ténèbres veut la voir ? Pourquoi elle ? » Sa question était à la fois inutile et pourtant si évidente.

 

                        - « Elle a commis ce meurtre à Poudlard… » Son regard était maintenant emprunt à la surprise et à l’inquiétude. « Mère, je pense qu’elle ne sait pas ce qu’elle a fait, elle… elle est brisée. » Je terminais ma phrase presque dans un murmure.

 

                        - « J’ai peur pour toi Drago, tu n’es encore qu’un enfant et elle pourrait te faire tomber m’as-tu dit ? Je ne veux pas qu’elle t’entraîne dans sa chute… » Sa main tremblait sur les pages du vieil ouvrage qu’elle tenait entre ces doigts. Mère je vous aurais assuré, il y a quelques temps que j’étais très capable et que rien ne me faisait plus plaisir de couvrir mon nom de gloire. Mais aujourd’hui que pouvais-je lui dire, que pouvais-je prétendre…

 

                        - « Votre inquiétude me touche, mais ce n’est pas mon plus grand soucis aujourd’hui. J’ai peur pour elle, j’ai peur d’elle. » Je n’avais plus aucune honte à lui avouer mes sentiments. Il n’y avait plus aucun honneur dans ce que je faisais, l’honneur d’avoir massacré une enfant, l’honneur de détruire une famille, l’honneur d’être fort et de garder pour soi ses sentiments même devant le seul être qui m’aimait. Il n’y a plus d’honneur, il n’y en a aucun.

 

                        - «  Tu dois être prudent Drago, veille sur toi, je ne pourrais te perdre. Cette fille ne peut être la cause de la mort de mon seul enfant. » Ses yeux étincelaient, et je m’agenouillais à ses genoux, car elle seule méritait ce geste. La seule qui avait toujours pensé à ma sécurité, à mon bonheur. Doucement sa main dans mes cheveux me rassurait, elle m’envahissait d’une sérénité, cette main si apaisante. Je jurais intérieurement, que je ferai tout pour la conserver, tout pour qu’elle ne soit jamais victime du Seigneur des ténèbres même si pour ce fait je devrai tout sacrifier.

 

Amycus Carrow et Augustus Rockwood se tenaient dans le bureau du Manoir Malefoy. Le Lord avait tenu à ce que ses disciples l’aident dans la capture de Weasley et malheureusement ils semblaient particulièrement enthousiaste à voir la mission exécutée avec succès. Ces sales hypocrites ne pensaient qu’à ramper devant le Lord pour obtenir ne serai-ce qu’un murmure de contentement de sa part.
Bellatrix s’avança vers moi, pendant que Mère nous regardait.

 

                        - « Cissy, tu ne trouves pas que le petit Drago a changé ? » Elle tournait autour de moi comme un vautour autour de sa proie. « Je dirai qu’il n’a presque plus peur de se cacher dans tes jupes ma sœur ! » Elle éclatait de son rire mauvais pendant que les deux autres mangemorts l’imitaient.

 

                        - « Je ne te permet pas Bellatrix, tu es dans ma maison et tu n’insulteras pas mon fils ! » Elle s’était avancée vers sa sœur sans aucune crainte. Les deux sœurs se toisaient du regard, Bellatrix esquissa un petit sourire, elle ne l’appelait par son prénom que lorsqu’elle était vraiment en colère.

 

                        - «  Excuses-moi Cissy, tu as raison, c’est un grand honneur que lui a fait le Maître. J’espère Drago que tu t’en montreras digne. Je veux que mon neveu fasse honneur au Maître, montre-lui que notre famille est fidèle au Seigneur des ténèbres mieux que ne l’a fait ton lamentable père. » Sa joie explosait silencieusement dans un regard mesquin qui faisait honneur à sa cruauté. Mère semblait furieuse, cependant depuis la mort de Lucius Malefoy, Bellatrix ne pouvait s’empêcher de rabaisser sa sœur pour avoir épousé un lâche.

 

                        - « Ma tante » Je la regardais furieusement  « Mère » avec un ton plus calme « Notre réunion va commencer, et comme je ne crois pas que tu ais été invitée dans cette mission Bellatrix, tu peux partir de ce pas ! » Mère sortit la première solennellement, cependant je pouvais entendre que ses pas s’étaient arrêtés derrière la porte. Sûrement attendait-elle que Bellatrix sorte. Son regard mauvais ne pouvait pas me faire frémir, d’un geste elle attrapa sa cape et m’envoya un baiser par les airs en riant de ses dents noires.

 

Amycus qui jusque là était resté silencieux, s’assit dans le fauteuil. « Drago, le Lord m’a ordonné de t’aider dans ta tâche mais je ne suis pas habitué à être convoqué par un misérable élève qu’elle que soit les dernières prouesses que tu as rendu. Je suis juste venu trop heureux d’apprendre que c’est cette sale gamine dont on doit s’occuper ! Elle a osé me lancer des sorts dans le bureau de Rogue alors je peux te dire qu’elle va souffrir !»  

 

                        - «  N’oublie pas Amycus que cette sale gamine doit être emmenée devant le Maître et elle doit rester intacte ! Ne te met pas sur mon chemin, sinon le Maître ne pourrait guère apprécier ! Tu es uniquement ici de part ton poste de professeur à Poudlard. Ce qui me facilitera grandement la tâche ! »

L’air menaçant que j’abordais le fit taire sans plus attendre mais l’insulte n’était pas quelque chose qu’il oublierait. Autant se faire comprendre tout de suite sinon il ferait échouer tous mes plans.

 

                         - « La seule chose que je te demande, c’est de maintenir les Gryffondors à l’écart la nuit prochaine. Débrouille-toi comme tu le souhaites mais ne te mets pas en travers de mon chemin ! Et c’est également valable pour ta sœur ! » J’ajoutais cela durement et lui fit comprendre que son rôle s’en tiendrait là et qu’il n’avait pas besoin de connaître la suite. Il se leva d’un pas furieux et claqua la porte en s’en allant. Rockwood me regardait sans rien dire en buvant son whisky-pur-feu, sa présence m’obligeait à  changer de tactique. Seulement le Lord avait bien insisté, il n’avait pas encore assez de preuves de ma loyauté pour me laisser agir seul.

 

                        - « Très bien, je t’attendrai à minuit au pré-au-lard. Les patrouilles ne doivent pas nous apercevoir, ordres du Seigneur des ténèbres, personne ne doit savoir qui nous l’avons enlevé avant qu’elle soit loin. » Un signe de tête et je sortis.

 

Je montais les escaliers, pour faire mes adieux à Mère si craintive et si forte à la fois. Le Seigneur des ténèbres reviendrait, comment pouvait-elle supporter sa présence et celles des autres mangemorts. Je me massais les tempes furieusement puis sortis pour transplaner peut-être une dernière fois vers l’école. Redoutant la nuit prochaine, et ce qui arrivera à la petite rouquine une fois loin de Poudlard.

 

 

****

 

                        ***  Des cheveux noirs pendaient le long d’un lavabo, des traces de sang et un loup me regardait. Non ce n’était plus du carrelage que j’apercevais par terre mais des feuilles mortes. La mousse humide que je sentais sous mes jambes était rouge et non verte ou même brune. Le loup continuait de me fixer derrière un arbre, il me parlait. Ses deux billes de métal brillaient dangereusement dans la nuit. Soudain, le loup se rua sur moi, je courrais, je courrais, je continuais à courir. Mais mes jambes n’avançaient plus, ne marchaient plus, elles ne bougeaient plus. Je cherchais ma baguette, hurlant de peur que le loup ne m’attrape. Il était si près et sans baguette, je ne pouvais rien. Les longs cheveux se mirent à onduler et tomber sur mes mains pleines de sang.

 

J’hurlais, j’hurlais lorsque le loup d’un coup de griffe, m’arracha la bouche. Je voyais ses yeux métalliques, son pelage blanc, il me parlait et me chuchotait des mots. Je voulais lui dire que je ne comprenais pas le langage des loups lorsque je compris.

 

Une main glacée sur ma bouche retenait ma respiration pour m’empêcher de hurler. Ce n’était pas un loup, ce n’était que Malefoy m’étouffant dans mon lit. Ce sale mangemort avait pénétré dans mon dortoir et me regardait bizarrement. En essayant de me débattre, je lui mis un coup de pied mais il lança un sort qui me ligota en deux secondes.

 

Je pensais en avoir fini avec lui, il voulait vraiment que je m’occupe de son cas ! Il me prit sur le dos après m’avoir bâillonnée et je réalisais qu’une bulle nous entourait. Il avait utilisé un sort de protection pour qu’on ne l’entende pas. J’essayais toujours de me débattre mais il était trop fort et ligotée je ne pouvais pas arriver à grand-chose.

 

Il courait toujours puis finalement je sens qu’il s’arrête pour m’assoir, on était en haut de la tour d’astrologie. Il détournait le regard, pourquoi m’avoir enlevé une seconde fois, que voulait-il de moi encore une fois ? Soudain je vois qu’il avait sorti un balai. Qu’est-ce, qu’est ce que … ? Où voulait-il m’emmener ??
J’essayais de mordre tant bien que mal le lien qui me bâillonnait ma bouche. Le déchirer, puis déchirer les autres liens. Je vais le tuer lorsque j’aurai découpé tout ces liens…

Non, non il s’en est aperçu, j’essaye de bouger et de lui mettre un coup avec mes deux jambes. Il se jette sur moi mais un coup dans les côtes l’atteint. Cela te fait du bien j’espère Malefoy !! Il se retourne furieux cependant moi aussi je suis furieuse et ce n’est pas ce petit mangemort qui me détournera de mon but ! Non il ne va pas oser ! Je le vois lever sa main… et …

 

 

 

Ma tête… Une douleur intense telle un marteau, des bruits de clapotis dehors. Un torrent de pluie s’abattait sur le sol au loin, mais je me sentais au sec. Mes poignets étaient cisaillés par des étaux de fer. Je me disais qu’il faudrait que j’ouvre les yeux lorsque je me souvins. Une main glacée dans la nuit m’avait enlevée. Je commence à me débattre mais une voix intervint :

 

                        - «  Enfin réveillée ! Tu peux te débattre ou hurler autant que tu veux, ici les sortilèges que j’ai lancés t’empêcheront de bouger ou de te faire entendre. » Il me regardait doucement, il attendait que je parle.

 

                        -«  Tu m’a frappé et je te le ferai regretter, et cette fois ce ne sera pas par deux, trois gentils sorts ! » Il semble rire ce qui m’insupporte un peu plus. « Je t’avais prévenu de ne pas te mettre en travers de mon chemin, que tu n’étais rien. Cependant je constate que tu t’obstines à me barrer la route. Malefoy, pour une dernière fois, ne m’oblige pas… »

 

                        - «  A quoi ? Tu crois que tu es en position de faire quoique ce soit ! Si je t’ai amené ici c’est pour t’aider, même si je ne sais pas trop pourquoi… » Il regardait la lanterne dans un coin de la pièce. Je comprenais alors où nous étions, la cabane hurlante.

 

                        - «  C’est très amusant Malefoy, moi besoin de ton aide ! » J’explose de rire en entendant sa théorie plus que ridicule ! Pourquoi croyaient-ils tous que j’avais besoin d’aide !!

 

                        - «  J’ai rendez-vous dans moins d’une heure avec Rockwood pour t’emmener voir le Seigneur des ténèbres. Il attend quelque chose de toi… »  Son regard sérieux me fit taire, ainsi Voldemort en personne voulait me voir ou me tuer ! Cette pensée me faisait sourire, pourquoi ne pas y avoir pensé avant.

 

                        - « Il veut que tu lui rapporte des informations car tu es par ta famille proche de l’Ordre et de Potter… » Il achevait ce dernier mot en me regardant droit dans les yeux comme pour décrypter mes pensées. Essayait-il de l’occlumencie ?

Potter, proche de Potter, proche de Potter ! Par ma famille j’étais proche de Potter !!!!!!!!!!!!!!!

 

                        - «  Pas besoin de chercher, tu sais mieux que quiconque que je ne sais pas où se trouve Harry ! Tu as été toi-même témoin de l’échec du seul plan que j’avais pour le faire revenir… »

 

                        - « Le Seigneur des ténèbres te fera parler et te torturera, tu le sais. »

 

                        - « Il ne peut rien me faire de plus. Emmène-moi à lui. »

 

 

****

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.