S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas par lilteenmary

[61 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Un nouveau chapitre !! 

 

****

 

                        ***  Mon sang est glacé, je suis transi par le froid. Un hurlement s’élève dans les airs, c’est une petite fille : celle que j’ai tuée… Elle hurle et puis plus un bruit, j’ai massacré cet enfant, je suis damné. Venez détraqueurs, mon âme vous appartient, je ne la mérite pas… Un autre cri, mère ! Non il faut que je trouve ma baguette, ces immondes créatures ne l’auront pas. Je la trouve sur la chaise où ma tendre mère a dû la poser. « Expecto patronum ! » C’est un miracle qu’un semblant de lumière jaillisse de ma baguette, il semble qu’il me reste encore des souvenirs heureux. Le froid et l’horreur ont reculé du domaine. Je peux enfin respirer un air relativement chaud, aucun répit pour les serviteurs des ténèbres.

 Le Lord m’appelle, je le ressens au plus profond de ma chair. Je m’exécute immédiatement, le faire attendre pourrait être la dernière erreur que je fais.

Il me demande de m’approcher, son idée a eu l’effet espéré, on a découvert le corps. La  famille ainsi que Potter sont mortifiés.  Je ne peux me sentir fier même si je souhaite la perte de celui-ci. Potter, il ne te reste pas longtemps à vivre, du moins, pas longtemps avant de perdre tous ceux que tu aimes ! Ma mission approche me dit-il, il dit que pour sa sureté, il retournera dans le manoir de sa famille. Je soulève un sourcil, sa famille ? Peu importe je suis soulagé qu’il parte. Je ne préfère pas le voir comme une récompense, je prie pour qu’il emmène avec lui tous ses mangemorts. Il est déjà plus que suffisant de devoir supporter la sœur à moitié folle de ma mère !

Les détraqueurs sont repartis avec le Seigneur des Ténèbres, il doit traiter avec eux pour libérer d’autres mangemorts je suppose. Le manoir se vide enfin, j’apprends avec haine que Rogue a été choisi pour me surveiller dans ma mission en plus de Bellatrix occupée à torturer Dieu sait qui dans nos cachots !

Les jours approchent, je ne sais pas si j’aurai assez de force pour ôter la vie de nouveau. Je m’entraîne, je ne dors plus, ne mange que le minimum pour ne pas dépérir. Rogue n’arrête pas de fouiner, aucun répit pour les serviteurs des ténèbres.

Je dois sauver ma seule famille, la seule personne qui m’aime  et si la condition est de tuer encore, je le referais. Je n’aurai aucun répit sous ces ténèbres… aucun répit.

 

****

 

                        *** Je sens une odeur de potion, ma mère me tapote sur le visage. Elle ne cesse de m’appeler « Ginny », « Ginny », et encore « Ginny ». Je finis par la rassurer en émettant un grognement. Je sursaute et me rappelle tout à coup, « la petite fille ! ». Je verse un torrent de larmes et ma mère me prend dans ses bras. Je n’ai rien fait l’autre jour, j’aurais pu la ramener chez elle et dire à ses parents qu’elle s’aventurait loin dans la forêt… Je lui raconte tout bien qu’elle ne puisse pas en comprendre la moitié… Lorsque je lui dis comment elle est morte, je me sens nauséeuse à nouveau. Je me tourne et cours dans les toilettes, je vomis mes tripes. Ces lacérations, je maudis l’être qui a pu commettre un crime aussi inhumain. Je me souviens alors avec aversion de la comptine qu’elle chantait dans le bois. Un loup ! Oui ce ne pouvait être un humain, c’était une bête, un loup dans le bois…

Je demande après Harry, mes frères et mon père viennent à leur tour me voir pour savoir si je vais mieux. Harry et papa parlent aux aurors, Schakelbolt et Tonks je crois. Leurs visages sont blancs, Maugrey est tombé pour Harry il y a quelques jours.

Hermione approche et s’assoit à côté de moi, elle me demande pourquoi nous étions là-bas si tard… Je lui réponds que l’on devait s’expliquer non pas sans rosir. Peu importe ce qu’ils pensent, la mort de cette fillette est plus grave.

On attend une heure, deux, puis trois. Personne ne peut dormir, comment le pourrait-on ? Bientôt ce sera le mariage de Fleur et Bill mais comment peut on encore célébrer un évènement heureux dans ce monde ravagé par les morts, l’horreur de la guerre. Harry le ressent, il a perdu trop de monde, je vois pourquoi il ne veut plus perdre ses proches. Je l’observe la tête posée entre ses mains, il a encore sa chemise sortie du pantalon et ses cheveux sont plus en bataille que jamais. Hermione lui chuchote à l’oreille, il la suit avec Ron. On entend des disputes pas seulement d’Hermione mais aussi de Ron. Personne n’ose rien dire, Hermione ressort ivre de colère et ne m’accorde pas un regard. Ron est toujours à l’intérieur avec Harry. Le ton a baissé mais lorsqu’ils reviennent dans le salon, je peux voir qu’Harry suit Ron et que celui-ci est au moins autant énervé qu’Hermione.

J’espère qu’il n’a rien dit même si tout le monde a compris. Harry me fait comprendre qu’ils sont au courant d’un regard. Je fronce des sourcils et lui lance mentalement un « pourquoi ? ». J’abandonne, ce n’est ni l’endroit ni le moment.

Une semaine a passé depuis la découverte du cadavre de la fillette dans la forêt, je n’étais pas remise pensant que je ne m’en remettrai jamais vraiment. Face à une telle ignominie comment pourrait-on vraiment s’en remettre ?

Fleur avait refusé sans étonnement de se marier au Terrier comme s’était initialement prévu. Maman était déçue bien qu’elle se soit montrée compréhensive. La nouvelle demeure de Bill et Fleur sur la côte fut donc l’endroit idéal pour les futurs mariés, à la Coquillère.

Je n’avais plus reparlé à Harry depuis l’incident. D’ailleurs Ron m’avait bien fait comprendre qu’il n’avait pas besoin de soucis comme moi et que je ne pourrais que souffrir de cette situation. J’étais donc partie avec ma mère pour aider au futur mariage pendant que le trio restait comploter au Terrier. La fête se préparait à une vitesse lumière et je remerciais ma mère qui ne me donnait aucun répit pour penser à Harry ou la fillette aux poupées.

 

Le jour J arriva vite, les tentes et les chaises étaient installées, les tables prêtes, les décorations illuminant les arbres magnifiques. Les invités commençaient à affluer sur la pelouse. Le temps était parfait et la vue de la mer faisait que le couple n’aurait pas eu un plus beau mariage sur la côte française comme Fleur le souhaitait.

Etant demoiselle d’honneur avec Gabrielle, la petite sœur de Fleur, nous eûmes droit à une robe dorée (car la couleur rose n’allait pas avec mes cheveux !).


Je vis Harry de loin, déguisé en cousin Weasley pour sa sécurité. Heureusement pour moi, ses yeux verts m’auraient fait plus de mal…

Hermione était magnifique, cependant Ron ne la regardait pas. Ils se disputaient tout le temps mais là cela semblait sérieux.

La cérémonie débuta…

 

 

****

 

 

 

                        *** L’heure était arrivée, donnez moi la force d’accomplir mon devoir. Yaxley, ma tarée de tante et mon cher professeur avaient été dépêchés pour me soutenir dans ma mission. D’autres viendraient, mes eux étaient là pour m’obliger à respecter les ordres du Seigneur des ténèbres. Mère me fixe, elle ne se risque pas à m’enlacer, la démonstration de ses sentiments n’est jamais appréciée chez nous autres, serviteurs du Lord.

Je prends ma cape où je glisse ma baguette dans la poche intérieure. Mes mains tremblent, il faut me calmer si Bellatrix me voit, je suis sûr qu’elle me fera avancer à coups de doloris. Un être faible et lâche c’est ce que je suis pour elle, pour tous… Je n’y prête pas attention, ils ne sont que des larbins du Lord, comme je le suis… Rogue me tend un bout de parchemin, l’adresse a changé !

Je m’exclame, ce n’est pas possible, mon plan n’est plus adapté !

 

-           «  Malefoy, si le maître t’entendait, il serait très furieux … » Achève-t-elle en riant comme une charogne.

Je frissonne, je dois improviser sinon nous n’aurons même pas de tombes à nos noms.

 

-           «  Chère tantine adorée, » Commençais-je avec un sourire narquois et du défi dans les yeux « j’accomplirai la mission où qu’elle se passe, merci de vous souciez de mon cas… » J’ajoutais, fier de mon attitude face à cette vieille fanatique.

 

Elle s’éloigna courroucée mais sous le regard de ma mère, elle ne ferait rien. La vengeance ne tardera pas, personne ne peut se moquer impunément de la favorite du maître.

 

Je suis prêt, nous transplanons sur une côte au sud de l’Angleterre. Les mangemorts se dispersent sans attendre me permettant de m’éloigner de cette sanguinaire et du pot de colle qu’est devenu Rogue.

 

Avant même de voir où nous sommes, tous les mangemorts s’activent pour enlever les sorts de protection. Heureusement il n’y a pas de fidelitas car avec le monde réuni ce n’est pas possible.

J’aperçois les tentes blanches cachées derrière un bosquet, il faut que je les repère au plus vite pour réussir.

 

J’arrive devant la scène.

 Le jeune marié se jette pour protéger sa bien-aimée. Le halo de lumière s’est envolé, celle qui était de toute beauté une minute auparavant jette un cri d’effroi et disparait derrière l’imposante carrure rouquine. Trop tard, je la tiens, Fleur Weasley depuis peu, je comprends mieux pourquoi elle avait été championne de son école. Elle transforme son visage doux en celui d’une sanguinaire créature sorti de la bouche de Satan lui-même. Le plus âgé des frères Weasley revient à la charge en me jetant des sorts, j’ai du mal à contrôler les deux, il faut que je me sorte de là ! J’éloigne de nouveau le visage meurtri à jamais par cette bête de Fenrir. Pourtant elle, je ne la lâche pas, il faut en finir… Mon bras se courbe au dessus de ma tête, un flash sans hurlement…

J’observe les étincelles émanant de son beau visage disparaître, enfin elle s’apaise telle une belle-au-bois-dormant… Il ne reste plus une trace de sa difformité de vélane. Je ne peux pas rester figé ici.

Il est ivre, ivre de rage … Je lui ai volé le plus beau jour de sa vie, sa raison d’être. Qu’importe, la mienne peut encore être sauvée. Pas le temps pour les regrets, pour me haïr ou pour pleurer.

 

Je cours, de loin j’aperçois la petite cadette des traîtres à leur sang, petite amie de Potter qui plus est…

-           « Tu tomberas aussi … » je me murmurais.

Elle est au bord de la falaise brandissant sa baguette avec toute la force que son fragile petit bras peut supporter. Je dirige mon regard vers l’horizon et comprends enfin ce qu’elle vise : Weasmoche et les deux jumeaux attaquent Yaxley. Dois-je l’aider ? Je suis en proie au doute, mon temps est compté et je ne peux réfléchir… Non! Ma mission est claire, si cet idiot tombe il n’aura que ce qu’il mérite. Il est là pour me surveiller, non pour que je lui sauve la mise. Pas question de risquer ma peau ou celle de ma mère pour une de ces vermines !

 

Je me dirige vers Bellatrix s’amusant très bien d’après les ricanements qu’elle laisse échapper en même temps que chaque sort impardonnable. J’attaque les aurors dont Tonks ma cousine, et Loup Garou ?! Il en sera donc ainsi … adieu professeur !

 

Qu’est ce … ?

Un cri, non un hurlement nous immobilisant tellement il est assourdissant, mes tempes vont éclater ! Arghhh, je force ma tête à pivoter pour constater que la bataille est en suspens. Cet appel à la mort a eu le même effet meurtrissant sur les deux camps.

C’est la rouquine, seule accroupie à deux centimètres du précipice. Où sont Yaxley et les autres ?

Granger, la sang de bourbe que je n’avais pas encore aperçu, est la première à réagir et  accourt avec un roux que je ne reconnais pas. Celui-ci s’en prenait particulièrement à Rogue pourtant un instant auparavant. Potter… je réalise enfin. Potter c’est bien lui.

Je fonce. Invités restant et intrus reprennent la bataille avec hargne. Je suis un des seuls à avoir compris ce qui a fait crier la Weasley, ils n’ont pas vu les frères …

 

-« Je ne voulais pas… je… je voulais les aider »

- « Ginny… qu’est-ce que … qu’as-tu fait ??? La voix remplie d’effroi, Granger lui demande où sont ses frères.

-«  Je, je voulais abattre Yaxley … » Elle suffoque, elle ne peut plus respirer… Je l’entends d’où je suis, je le vois…

Granger attaque à nouveau «  Tu les as tués !!! » Elle secoue la rouquine qui semble commater.

 J’ai presque de la pitié pour elle, tuer par erreur semble alors bien pire…

 

Je ne peux plus l’approcher, à moins d’aller vers Potter, ça ne sert à rien, le Seigneur nous l’a formellement interdit. Je transplane immédiatement. Le maître sera fou de rage, le meurtre de la française l’apaisera peut-être, après tout elle était de la famille… Son visage restera imprimé durant toute ma vie et longtemps dans la mort comme celui de la fillette.

Mes mains ne tremblent plus, je ne sens plus mon corps, mon cœur a dû cesser de battre. Il me faut l’apaisement, je ne tiendrai pas… Que quelqu’un sauve mon âme à moins que ce ne soit trop tard pour une quelconque rédemption.

 

 

****

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.