S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier c’est possible avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Le départ de la petite dernière par Pattenrond

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Le départ de la petite dernière

Une auto s’arrêta. Si c’était une auto moldue tout à fait conventionnelle, ses occupants n’avaient rien de moldus conventionnels. Oui, ils étaient des sorciers. Et pas n’importe quel sorcier. L’homme qui conduisait la voiture portait une fine cicatrice en forme d’éclair qu’il prenait bien soin, lorsqu’il était en monde moldu, mais aussi en monde sorcier de cacher par une de ses mèches noirs rebelles. Il était auror. En fait, le chef du département des aurors. La femme rousse, assise sur le siège de passager, était une ex-joueuse de quidditch. Oui, une athlète qui, à son apogée, avait fait fureur en Angleterre. Et les trois enfants assis en arrière, la petite fille rousse comme sa mère assise au milieu et les deux garçons, un peu plus vieux, sur les côtés.

-Avant de sortir, souvenez-vous. Ayez l’air moldu, leur rappela leur père qui s’appelait, vous l’avez certainement deviné Harry Potter.
-On sait papa, lui dit presque en cœur le trio qui avait presque l’air angélique, mais, il le savait bien, ne l’était pas vraiment.

Harry avait pris soin de vérifier si les morceaux de vêtements étaient conformes à la mode moldue, même s’il la connaissait peu. Les garçons devaient tout de même éviter de mettre des robes ou des jupes, ça ne pouvait pas changer autant que ça, n'est-ce pas?

Les deux garçons attrapèrent leur lourde malle et le père de famille prit celle de Lily, sa benjamine qui allait en première année. Sa femme, Ginny, avait plaqué son plus beau sourire sur ses lèvres, malgré la tristesse qu’elle ressentait et saluait son frère, sa femme et leurs deux enfants. Les cinq cousins se retrouvèrent avec joie. Des cinq, James était l’aîné avec ses 14 ans. Il était suivi par Rose et de près, le petit frère de James, Albus qui tous les deux allaient en troisième année. Finalement, il y avait les deux benjamins des deux familles Hugo et Lily qui, tout excités, allaient suivre les traces de leurs aînées en première année.

Harry salua son beau-frère Ron et Hermione et Ginny fit de même. Ils n’étaient pas pressés, pour une fois. Le train ne partait que dans une demi-heure, laissant le temps aux enfants d’aller s’installer. Les aînés allèrent saluer leurs amis et réservèrent des places pour ceux qui viendraient plus tard. Les deux plus jeunes, eux, allèrent se prendre un wagon à part de leurs aînés dans l’espoir de se faire de nouveaux amis.

Pendant un moment, les quatre adultes observèrent le manège de leurs enfants. James s’était rapidement éloigné en compagnie de ses amis et ils passaient d’un groupe à un autre, leurs valises déjà dans un wagon. Harry savait qu’il était un élève apprécié, blagueur et athlétique. Il n’était pas complètement laid, non plus. Il avait les cheveux noirs de son père, mais lisses, les yeux marrons et il était plus grand que son père l’était au même âge. Et puis, James était un adolescent, tout comme Albus et Rose. A l’âge de James, Harry avait assisté à la renaissance de Voldemort et à l’âge du cadet, il avait appris à produire un patronus.

Rose et Albus s’étaient éclipsé avec leur ami Ethan. Ces trois-là avait étrangement ressuscité le trio Harry, Ron et Hermione. Surtout qu’Albus était la réplique parfaite d’Harry et que Rose, bien qu’ayant davantage le physique de sa grand-mère paternelle, était aussi « Mademoiselle-Je-sais-tout » que sa mère l’avait été. Albus semblait moins turbulent que son aîné, mais Harry avait reçu quelques hiboux de l’école qui l’avait informé de quelques troubles qu’avaient causé le jeune adolescent et ses amis.

Finalement, Hugo et Lily, pas du tout gênés comme semblaient l’être Albus et Rose déambulaient, parmi les plus jeunes et même parfois allaient parler à ceux, un peu plus vieux. Lily faisaient beaucoup penser à Ginny. Selon Harry, elle ressemblait un peu aussi à sa propre mère à lui, bien qu’il ne l’ait pas beaucoup connue. Harry avait un faible pour sa benjamine. De ses trois enfants, elle était celle qui ressemblait le plus à sa femme et aussi la seule qui était resté à la maison les deux dernières années. Si Harry savait que lui et Ginny aurait préféré que ce jour n’arrive jamais, il savait aussi que Lily rêvait à ce moment depuis qu’elle avait vu James partir. La pauvre s’ennuyait parfois beaucoup.

Lorsque le départ du train fut imminent, les enfants revinrent vers leurs parents qui distribuèrent sandwichs, argent de poche, salutations de départ, recommandations et baisers. Ensuite, James, Rose, Albus, Hugo, Lily ainsi que Dominique et Louis, les enfants de Bill et Fleur qui venaient d’arriver avec leurs aînée, Victoire qui avait finit ses études, montèrent dans le train, tout en continuant de saluer leurs parents par la fenêtre.

Harry serra la main de Ginny. Il savait ce que ce départ était pour elle. Tout au long de l’année dernière, elle avait passé beaucoup de temps avec leur benjamine, peaufinant son éducation, lui apprenant à jouer au quidditch, commençant même à lui apprendre des tours de magie. Elle l’avait occupé, elle l’avait emmené à d’innombrables parties de quidditch, l’emmenait magasiner souvent pour flâner sur le chemin de Traverse et elles avaient fait bon nombre de desserts tous meilleurs les uns que les autres. Bref, Ginny s’était également occupé.

Ils virent le train s’éloigner. Après tout, il fallait que Lily devienne indépendante aussi.

Le couple regagna sa voiture sans parler, en se tenant simplement la main. Ils s’assirent dans leur voiture, toujours sans parler ce qui contrastait avec la fois précédente où leurs enfants parlaient gaiement.

C’est alors qu’Harry remarqua quelques larmes couler sur les joues de Ginny.

-Oh Ginny, dit-il en passant une main sur la joue de sa femme et en l’attirant vers lui. Ne pleure pas.
-Je suis désolé… Harry, répondit-elle en reniflant, ça doit être les hormones.
-Si tu veux, je peux te faire un autre enfant, offrit Harry, plaisantant à moitié.

La mère eut un petit rire.

-Je ne devrais pas pleurer, reprit-elle en s’essuyant les yeux. Après tout, je devrais être contente d’avoir la maison pour nous tout seuls.
-Pleure autant que tu veux, je te consolerais.
-C’est juste que sans enfants à la maison, je vais m’ennuyer. Je comprends que ça peut être déchirants pour toi, Hermione et Ron, mais demain, Ron, Hermione et toi retournerez au ministère, alors que moi, je resterais à me morfondre à la maison. Mon travail comme journaliste sportif n’est pas à temps plein.
-Si tu veux, Ginny, demain, je vais prendre congé. Après tout, ils n’ont pas vraiment besoin de moi tout le temps. Ron pourra très bien prendre les responsabilités lors de mon absence.
-Je m’en voudrais de priver la population d’un si bon auror.
-Tant pis pour eux, demain, tu m’auras pour toi toute seule. Autant en profiter, nous pourrons passer une journée en tête-à-tête.
-C’est tentant, avoua-t-elle. C’est vrai qu’il y a bien d’autres femmes qui en rêveraient.
-Ne m’en parle pas, bougonna celui qu’on appelle encore le survivant, et puis, je t’emmène en voyage. Où tu voudras.
-Ne compromets pas ta carrière pour moi, tout de même.
-Rien ne viendra compromettre ma carrière et tu le sais très bien. Cette année, Ginny, on pourra se gâter. Ne pleure pas, qu’est-ce que ce sera lorsqu’ils s’en iront de la maison?

Ginny donna un petit coup sur les côtes d’Harry.

-Je ne suis pas une mère poule tout de même.
-Hum…

Ginny allait refrapper Harry, lorsque celui-ci prit ses points dans ses mains et embrassa amoureusement Ginny sur la bouche.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.