S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


29ème édition des Nuits Insolites HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 29e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 6 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De Équipe des Nuits le 04/05/2022 13:35


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, AliceJeanne, ECM et Sifoell, qui remportent la Sélection Univers Alternatif !

Changement chez les Podiums : désormais, vous pourrez proposer deux fictions de moins de 5000 mots ou une fiction de plus de 5000 mots. À vos propositions pour le thème Fondateurs ! Ça se passe ici ou bien en répondant à cette news.

Il vous reste encore un mois pour proposer votre fiction longue favorite par ici ou sous cette autre news.

Et en mai, les Sélections vont 100 aucun doute faire 100sation. Les textes de 100 mots sont à l'honneur ! Onze Drabbles et recueils de drabbles vous attendent. Vous avez jusqu'au 31 mai pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 03/05/2022 07:11


122ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 122e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 06/04/2022 21:40


Sélections du mois


Une grande nouveauté fait son arrivée aux Sélections des ASPICS ! En plus des sélections mensuelles, découvrez désormais la sélection annuelle "Fictions longues".

Vous adorez une fiction, vous avez envie de partager votre coup de cœur, mais vous n'avez jamais osé ou eu l'occasion de la proposer ? C'est le moment ou jamais ! Le thème est totalement libre, la seule contrainte sera de proposer une fanfiction de minimum 50 000 mots.

Une seule proposition par personne... alors réfléchissez bien ! Vous avez jusqu'au 31 mai pour proposer votre fanfiction longue favorite en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

À très vite dans cette nouvelle aventure,

L'équipe des Podiums


De Equipe des Podiums le 02/04/2022 17:50


Au-delà des frontières du Temps par Realgya

[1743 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour à tous !

Voilà, je sais que c'est mal de commencer une nouvelle fiction avant d'avoir fini la précédente (en l'occurrence Harmonie) mais j'avais trop envie de commencer à poster les premiers chapitres de celle-ci.

J'espère qu'elle vous plaira, surtout que je sais parfaitement où je vais, et comment j'y vais. Par contre c'est comme pour tous les voyages, on ne sait jamais avec exactitude combien de temps cela durera. Ceci pour dire que je n'ai aucune idée du nombre de chapitre. Si on prend Harmonie, là où je m'étais imaginée une petite fic, presque un OS, je me retrouve avec un minimum de 30 chapitres ^^'

Sans blablater plus longtemps (je sais, il n'existe pas ce verbe mais moi je l'invente, na !) je vous souhaite une bonne lecture, en espérant que vous apprécierez ce qui suit.

Rajout : Je pense que j'ai oublié de préciser quelque chose d'important dans cette petit note de premier chapitre, alors je me permets de vous l'écrire post-scritum. Vous allez vite vous rendre compte que cette fic ressemble à un Draymione banale, si ce n'est l'originalité de la situation.

Je préviens, car je ne veux pas en décevoir certains. J'avais envie d'écrire un "Draymione banal" quand je me suis mise à mon clavier, et la seule chose qui différenciera ma romance des autres, ça va être le petit plus qu'en tant qu'auteur j'insuffle à mes écrits comme chacun le fait. J'espère donc juste que mon "petit plus" satisfera, et fera que finalement, à la fin de votre lecture vous vous direz "finalement ce Draymione n'est pas si banal que ça".

C'est une performance difficile à réaliser, car des Draymiones il y en a déjà vraiment beaucoup qui ont été écrits, mais cela ne rend le défi que plus excitant; et puis j'écris avant tout par plaisir, et ça me faisait plaisir de me lancer dans cette fic banale, mais peut-être pas si banale que ça.

Alors voilà tout ce que j'avais à blablater davantage, en espérant qu'une fois votre lecture achevée, vous prendrez le temps de me poster un petit com pour me dire "ta fic est banale", "ta fic est pas mal" ou "défi relevé", ça me ferait énormément plaisir. Le simple fait que vous me laissiez un message, même négatif, surtout négatif j'ai envie de dire, en plus d'être stimulant, ça donne envie d'aller de l'avant, et de toujours chercher à s'améliorer.
Elle était dans le hall d’entrée, les combats étaient achevés. Elle revenait du bureau du directeur, Harry et Ron à ses côtés. Ils étaient épuisés et avaient voulu remonter directement à la tour des Gryffondors, mais elle avait insisté pour qu’ils redescendent une dernière fois. Ils entrèrent dans la salle, et elle capta le regard de Draco Malfoy braqué sur elle, l’observant avec intensité sans savoir pourquoi. Tout alla très vite.

- Hermione !

Le cri que poussa le Serpentard la surprit. Il l’avait appelée par son prénom. Ses traits semblaient défigurés par la peur. Peur de quelque chose qui était dans son dos. Elle le voit se lever d’un bond, s’arracher à l’étreinte de sa mère et courir vers elle. Elle se retourne assez vite pour voir un rayon de lumière verte fondre sur elle. Elle lève sa baguette devant elle, pense au sortilège informulé. Sa protection n’a pas le temps de se déployer, le jet vert l’atteint de plein fouet.

Elle se sent basculer en arrière, sa poitrine douloureuse. Des cris résonnent tout autour d’elle. Plusieurs rais de toutes les lumières viennent atteindre le Mangemort qui s’était dissimulé dans l’ombre du hall pour attendre le moment propice. Elle entend les hurlements tout autour d’elle, elle sent des bras la saisir par derrière alors que les visages d’Harry et Ron sont flous devant elle. Une brume noire obscurcit son esprit.

Son sortilège informulé raté aura au moins eu le mérite de ne pas la faire mourir sur le coup. Elle essaye d’ouvrir les lèvres pour dire quelque chose mais aucun son ne s’échappe de sa bouche entrouverte. La brume envahit totalement sa vue. La voix, celle de Malfoy il lui semble, murmure son prénom à son oreille de plus en plus doucement. C’est étrange, anormal, qu’il l’appelle ainsi, mais elle ne se pose pas de questions. Déjà elle ne sent plus les bras du jeune homme la presser contre lui. Ses paupières sont-elles ouvertes, fermées ? Elle ne sait pas, elle ne sait plus. Elle ne voit plus rien, n’entend plus rien, ne sent plus rien.

Elle sombre. Purement et simplement.




Cette scène, c’était le premier souvenir qu’elle avait. Quand elle avait vécu, tout avait été différent. Il y avait eu le cri de Malfoy, la lumière verte et puis plus rien. En se repassant l’action en boucle, elle se souvenait du contact des bras sur son corps, de son prénom répété encore et encore, des visages de son meilleur ami et son petit copain. Et puis elle s’enfonçait dans l’obscurité lentement, très lentement.

Une nouvelle fois, elle se repassa la scène. Très vite cette fois-ci, à peu près au même rythme qu’elle s’était réellement déroulée. La lumière verte s’incruste sur sa rétine. Hermione se dresse sur son séant. Sa respiration est haletante, son corps trempé de sueur.

Soudain, quelqu’un est près d’elle. Il la regarde, elle le regarde. Malfoy, Draco Malfoy.

- Hermione…

Sa voix est douce, inquiète. Elle se croit encore dans un rêve, ou un cauchemar. Cette voix ne peut pas être réelle. La jeune femme ferme les yeux. Elle sent les draps collants sur ses jambes, et pleins d’espèces de tubes froids autour d’elle, ainsi qu’une sorte de masque sur son visage. Elle porte ses mains à ce dernier et retire violemment le dispositif qui l’empêche de respirer. Elle rouvre les yeux. Elle est dans un lit d’hôpital ; Malfoy est toujours près d’elle, plus troublé que jamais.

Une jeune femme paraît dans son champ de vision avec un grand sourire.

- Vous vous réveillez enfin, c’est une excellente nouvelle pour tout Ste Mangouste, se réjouit-elle.

Hermione réfléchit. Ste Mangouste, l’hôpital du monde des sorciers. Ca lui revient, elle croit qu’elle y est déjà allé une fois. Elle croit… A côtés d’elle, Malfoy la dévisage. Qu’est-ce qu’il fiche là ? Les souvenirs commencent à lui revenir, un à un, puis tous à la fois. Une multitude d’images, de sons, d’odeurs, de goûts et de contacts l’envahissent.

- Vous sortez d’un coma profond, calmez-vous, tout va bien, la rassura l’infirmière.

Un coma, elle était dans le coma. Que s’est-il passé depuis la bataille de Poudlard ? Où sont Harry et Ron ? Combien de temps est-elle restée inconsciente ? Pourquoi Malfoy est-il à son chevet ? Et surtout, pourquoi l’a-t-il appelée par son prénom ?

- Allongez-vous et reposez-vous, je vais vous chercher à manger et ensuite on vous enlèvera tous ses tuyaux qui doivent vous gêner.

L’infirmière lui sourit et quitta la pièce.



- Où sont Harry et Ron ? demanda faiblement Hermione.

- Tous les deux en Roumanie pour leur job, mais ils ont décidé d’en profiter pour passer la semaine chez le frère de Weasley, répondit laconiquement Malfoy, une expression indéchiffrable sur le visage.

- Leur job ?

- Ils sont tous deux Aurors.

- Comment tu le sais ?

- Disons qu’on a fini par sympathiser, répondit Malfoy avec un haussement d’épaules.

- Et toi, tu es médecin ?

- Jamais de la vie, trancha le jeune homme.

- Alors qu’est-ce que tu fais là ?

Malfoy resta un instant décontenancé, la regardant comme si sa question était la plus idiote du monde.

- Je reste à ton chevet, finit-il par répondre en hésitant.

- C’est Harry et Ron qui te l’ont demandé ?

De nouveau, le visage de l’ancien Serpentard perdit son assurance. Il semblait déboussolé qu’elle lui pose de telles questions. Pourtant, il aurait dû s’y attendre. La réponse étant de toute manière forcément « oui », Hermione enchaîna sur une autre question.

- Combien de temps suis-je restée dans le coma ?

- 13 mois.

13 mois. Hermione ferma ses paupières. Elle avait perdu une année entière de sa vie dans ce lit d’hôpital entre la vie et la mort. Pas étonnant qu’Harry et Ron ne soient pas près d’elle pour son réveil. Comment auraient-ils pu savoir qu’il serait pour aujourd'hui. Il était déjà absolument extraordinaire que Malfoy soit là.

L’infirmière revint, fit manger Hermione, lui enleva tous les machins et autres bidules qui lui couvraient le corps et s’apprêta à ressortir avec un grand sourire en disant qu’elle et Malfoy souhaiteraient sans doute un peu de temps pour tous les deux.

- Ne restez pas trop longtemps, fit-elle au jeune homme. Elle aura sûrement envie de dormir tranquillement. Si vous vous rétablissez bien, vous serez sortie dans une semaine, enchaîna-t-elle à l’attention de la patiente.

Celle-ci acquiesça et se laissa tomber contre ses oreillers, s’étant redressée pour manger. Elle avait peut-être passé plus d’un an à ne rien faire, elle se sentait exténuée. 13 mois… 13 longs mois de sa vie perdus dans un sommeil sans rêve.

- Ah, et Mr Malfoy, n’oubliez pas votre veste comme hier, ajouta l’infirmière avant de quitter la pièce.

- C’était exceptionnel, protesta le jeune homme.

- Comme la semaine dernière et les trois fois du mois dernier, rigola la jeune femme en s’éloignant dans le couloir.

L’ancien Serpentard leva les yeux au ciel.

- Tu viens souvent, l’un de tes proches est malade ? s’enquit Hermione.

Pour toute réponse, elle eut droit à un nouveau regard perdu. Voyant qu’il ne répondait pas, elle n’insista pas et préféra partir sur d’autres questions.

- Tu m’as parlé un peu d’Harry et Ron, mais toi, qu’es-tu devenu ?

A vrai dire, elle s’en fichait comme d’une guigne de ce qu’il faisait désormais. Mais après tant de temps endormie, elle voulait parler, écouter, rattraper ce qu’elle avait perdu. Le jeune homme lui expliqua qu’il était directeur d’une usine de balais, puis dut lui raconter en détail tout ce qu’elle avait manqué durant ces 13 derniers mois. Le nouveau ministre de la magie, la reconstruction du monde des sorciers, un peu de Quidditch pour la forme.

- Et Poudlard ?

Le visage de Malfoy s’assombrit.

- Certains sauront mieux t’expliquer que moi ce dont il retourne.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.