S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Et voici, encore un nouveau chapitre dans lequel l'histoire n'avance pas beacoup. Désolée, j'ai l'impression que mes personnages stagnent depuis une demi-douzaine de chapitres mais bon... j'y peux rien, c'est mes doigts qui tapent tout seuls sur le clavier XD
Bonne lecture !
Hermione se glissa sous le drap blanc avec délice. Le lendemain matin, Mafloy, Harmonie et elle reprendraient la route, c’était la dernière nuit avant longtemps où elle allait pouvoir dormir aussi confortablement. L’arrivée bruyante de son compagnon dans la pièce cassa ses illusions de doux sommeil.

- Assurdito, entendit-elle murmurer.

Elle fut aussitôt aux aguets.

- Qu’est-ce que tu fais ? lança-t-elle.

- C’est pour ne pas être réveillé, se justifia Malfoy d’une voix agacée.

Il ne devait pas apprécier le fait qu’elle l’ait entendu jeter son sortilège.

- Si Harmonie fait un cauchemar il faut qu’on puisse l’entendre, alors lève ton sortilège idiot.

Le contre-sort ne vînt pas. Hermione râla, se redressa, et s’étira jusqu’à sa baguette. A l’instant où elle allait la saisir celle de Malfoy vint se poser sur le bout de son nez. La jeune femme s’immobilisa, serra les dents et leva vers son ennemi un regard rougeoyant.

- Qu’est-ce que tu veux, encore ? demanda-t-elle froidement. Encore en colère pour la douche.

- Entre autres. Tu te souviens de cette superbe gifle ? s’enquit-il d’un ton nonchalant en la forçant à s’éloigner de sa baguette.

- Hm… Quand est-ce que je t’ai… ah si je me souviens, chez toi, après une entrevue avec Astoria, c’est ça ?

- Exact, approuva Malfoy d’une voix glaciale.

Le fait qu’elle fasse semblant de ne pas s’en souvenir tant c’était insignifiant ne semblait pas lui plaire. Cette gifle l’avait décidément marqué pour qu’il lui en reparle maintenant.

- Et alors ? demanda-t-elle avec un haussement d’épaules.

- Et alors on ne frappe pas impunément un Malfoy, répliqua-t-il.

- Si tu le dis, lâcha-t-elle. Je peux dormir maintenant ?

Elle crut qu’il allait se jeter sur elle tant son visage exprimait l’énervement.

- Je peux savoir ce qui te prend de m’en parler maintenant ? Tu ne pouvais pas aborder ce sujet dans la journée ? Et puis pas la peine de te mettre en colère comme ça pour un truc aussi vieux !

- Granger tais-toi, tu m’énerves ! jeta-t-il.

- C’est toi qui…

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il venait de lui jeter un silencio. La jeune femme lui retourna un regard furibond.

- Je t’ai demandé de te taire non, fit-il en arquant un sourcil. Et pas la peine de faire cette tête-là, depuis quand je devrai être loyal avec toi.

Les éclairs imaginaires qui jaillirent des prunelles d’Hermione lui tinrent lieu de réponse. Il rangea sa baguette et s’assit en tailleur à côté d’elle.

- A quoi est-ce qu’on joue ? lui souffla-t-il à l’oreille.

Hermione essaya de le frapper mais il intercepta son poignet avec facilité et l’attira à lui, humant un instant son parfum avant de la repousser en arrière.

- Ce n’était pas dans ce sens là que je l’entendais, exposa-t-il. C’était plutôt une question rhétorique, forcément de toute manière puisque tu ne peux pas répondre. Ce n’est pas : « à quoi est-ce qu’on joue maintenant », mais « à quoi est-ce qu’on est en train de jouer depuis… Poudlard ? non, disons l’enlèvement d’Harmonie, c’est à partir de là qu’on s’est revu ».

La jeune femme le regarda sans pouvoir répondre. Malfoy commençait enfin à se poser la question comme un adulte au lieu de s’amuser comme un gamin, net progrès. Elle le dévisagea, cherchant sur ses traits les signes trahissant généralement sa moquerie mais ne les trouva pas. Elle chercha des mains à tâtons derrière elle, espérant mettre la main sur sa baguette pour pouvoir reparler.

- Et cet abruti qui va nous accompagner demain, ricana-t-il soudain, s’attirant un regard offusqué de la muette. Tu veux que je te dise ? Tu me rends fou Granger, complètement fou.

Il s’allongea sur le lit en croisant les mains derrière la tête, fixant son regard sur le plafond. Hermione trouva enfin sa baguette. D’un sort informulé elle se libéra de l’emprise du silencio avant de pointer son arme sur le visage de Malfoy. Celui-ci ne tressaillit même pas, se contentant de continuer à regarder le plafond.

- Toi, à quoi tu joues ? interrogea-t-elle. Moi, je sais très bien là où je m’en tiens.

- Vraiment ? répondit l’ancien Serpentard d’un ton narquois. Donc si je te réclame un baiser, tu n’auras absolument pas envie de m’en donner un.

Hermione ne répondit pas, tenant fermement sa baguette dans sa main.

- Je ne peux pas dormir sans un doudou, se décida finalement à lâcher Malfoy en se tournant sur le côté. Pose ta baguette, ôte mon sortilège de tout à l’heure et viens te coucher.

- Je ne suis pas à tes ordres, Malfoy, répliqua-t-elle.

Lasse, elle fit quand même comme il le lui avait demandé, si ce n’est qu’elle prit soin de s’allonger loin de lui. Il roula pour la rejoindre et passa ses bras autour de sa taille.

- La limite, rappela-t-elle sèchement.

- Oh ne commence pas, je suis fatigué, grogna le jeune homme sans bouger.

- Admets-tu dis-moi que tu as envie de dormir, juste dormir, donc rien d’hormonal, serré contre la sang-de-bourbe que je suis ?

- C’est toi qui va dormir serrée contre moi, contra Malfoy.

- Et qu’est-ce que ça change ?

- Il y a une nuance, c’est moi qui domine.

Hermione se retourna pour lui faire face et découvrit le petit sourire arrogant et supérieur du jeune homme.

- Tu t’abaisses quand même à me prendre dans tes bras, fit-elle remarquer.

Il planta ses yeux dans les siens.

- Tu te rappelles la salle sur demande, à Poudlard ?

La jeune femme s’interdit de rougir.

- Oui, et alors ?

- Tu te rappelles de la petite salle au quartier général de la secte. Celle dans laquelle tu as attendu, on a attendu ce qui devait être ton sacrifice.

Oh oui elle s’en souvenait. Et même trop bien. Sa relation avec Malfoy était tellement différente alors. Près de la mort, tous deux avaient fait tomber leur masque. Un peu comme quand elle avait cru qu’il était mort en tombant dans la faille. Son cœur entier s’était déchiré.

Elle hocha la tête en guise d’affirmation. Depuis le premier sauvetage d’Harmonie, ils se tournaient autour, il fallait l’avouer. De manière lamentable. Ils étaient retombés en pleine adolescence.

- Si je te dis que j’aimerai qu’on passe la nuit de la même manière, tu serais d’accord ?

Hermione dévisagea Malfoy. L’avait-elle bien entendu ?

Elle ferma les yeux, se lova contre lui, satisfaite de sentir ses bras se refermer autour d’elle.

- Ne rêve pas, j’ai toujours l’intention de me venger, lui chuchota le jeune homme à l’oreille.

- Silence Malfoy, répliqua-t-elle.

Elle sentit le jeune homme rire doucement en enfouissant sa tête dans ses boucles. Apaisée, elle ne tarda pas à s’endormir, blottie dans les bras de son ennemi.



Draco entendit la respiration de la jeune femme dans ses bras se faire lente et régulière. Elle semblait s’être enfin endormie. Les yeux ouverts, il contempla le mur en face de lui. Sa colère feinte n’avait pas très bien réussi, heureusement qu’il avait fini par trouver la piste qu’il cherchait pour apaiser sa proie. En fait avec Granger c’était simple, il suffisait de la prendre par les sentiments. Son jeu, une fois établi, avait fonctionné à la perfection.

Seul détail troublant, il avait trouvé le visage de Granger un peu trop… un peu trop confiant. C’était ça, elle était persuadée de la sincérité de ses paroles. Bon, la majeure partie, à sa plus grande surprise personnelle, l’étaient, mais quand même. Il lui avait laissé penser qu’il tenait à elle, et elle avait directement marché ! C’était louche, très louche. Ou elle-même était en train de lui jouer un mauvais coup, ou il y avait une part de vérité dans tout ça, qui avait poussé Granger à le croire. Pff… Comme s’il tenait réellement à elle. Autrement qu’hormonal s’entend, il fallait avouer que ce petit brin de femme pouvait être une partenaire incroyable et que ses baisers avaient un goût délicieux encore inégalé malgré toutes ses autres conquêtes.

Il respira encore une fois le parfum de violette qui émanait de ses cheveux propres. Ce jour-là, alors qu’elle était condamnée à mourir, ils étaient sales. Elle était sale, couverte de poussière, n’ayant pas pris de bain depuis un temps indéterminé, le visage émacié, les joues creuses, les yeux cernés. Et pourtant, il avait eu envie de la prendre dans ses bras.

Ses bras se resserrèrent autour du petit corps fragile de la jeune femme. Qu’importe toutes ses questions, il avait atteint son but. Avec le petit numéro qu’il lui avait joué, Anahak n’allait pas la lui voler de si tôt !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.