S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Nouveau petit chapitre qui ne fait pas trop avancer l'histoire mais que j'ai quand même apprécié d'écrire. Bonne lecture :)
Note: le pardon de Draco ce n'est pas pour tout de suite. Certains verront de quoi je parler ;)
- Amonie ! appela Anahak.

La fillette releva la tête vers lui, lâchant des yeux les silhouettes de ses deux parents disparaissant loin d’elle. Son petit cœur gonflé de tristesse menaçait d’exploser et les larmes roulaient à flots sur ses joues, rideau de pluie noyant son visage.

L’atlante tira doucement sur la main frêle de l’enfant au creux de la sienne, et la petite se détourna. Le jeune homme se baissa, se retourna et fit grimper la fillette sur son dos. Accrochant ses bras sur épaules, elle posa la tête sur son dos et chacun de ses jambes de chaque côté de la taille de l’adulte.

- Anak ? demanda-t-elle timidement.

Un bref son lui répondit, signe qu’elle avait toute son attention.

- Ils vont revenir, hein ?

N’ayant pas compris la question, l’atlante fut bien en peine de répondre mais il se mit en commençant à chantonner une chanson atlante. L’air doux et les paroles firent leur effet, il ne fallut pas longtemps à Harmonie pour fermer les yeux et, se laissant bercer, s’endormir.



- Malfoy ? réclama Hermione d’une petite voix, le souffle court et suivant de plus difficilement la cadence du jeune homme.

Il ne se retourna pas, ne ralentit pas, ne fit même pas signe de l’avoir entendu.

- Malfoy ! répéta-t-elle plus fort.

- Je ne suis pas sourd, répliqua celui-ci. Qu’est-ce qu’il y a ?

Devant son mécontentement, la jeune femme faillit renoncer à réclamer une pause mais ses jambes souffraient le martyr.

- Est-ce qu’on pourrait s’arrêter un instant, ou tu du moins ralentir, s’il te plaît ?

Les derniers mots lui écorchèrent la bouche mais elle savait qu’elle n’obtiendrait rien sans ça. Ils avaient marché sans interruption toute la journée, et lui ne semblait pas prêt de s’arrêter. Cependant, un besoin pressant commençait à se faire sentir pour Hermione, en plus de son ventre affamait qui grognait régulièrement.

La jeune femme, dans son élan, ne se rendit même pas compte que Malfoy s’était arrêté et lui rentra purement et simplement dedans. Il se retourna en grommelant, visiblement pas le moins enchanté du monde du fait qu’elle soit venu percuter son dos de plein fouet.

- Je croyais que tu voulais qu’on s’arrête ? l’agressa-t-il aussitôt.

- Oui, répondit Hermione, confuse. Attends-moi là je n’en ai pas pour longtemps.

- Je n’ai pas d’ordre à recevoir de toi, lâcha le jeune homme d’une voix méprisante en la regardant de haut.

- S’il te plaît Malfoy, je n’ai pas envie de me disputer avec toi, supplia presque sa camarade.

Et avant qu’il n’ait eu le temps d’ajouter quoique ce soit, elle s’éclipsa pour aller sa soulager derrière une motte de neige.

Quand elle revint, elle le trouva assis en tailleur, les yeux fermés.

- Tu dors ? chuchota-t-elle pour ne pas le déranger.

- Je ne risque pas avec ta présence à côté, répondit-il d’un ton neutre.

Que devait-elle comprendre ? Qu’elle faisait trop de bruit ? Qu’il se méfiait qu’elle lui plante un poignard dans le dos ? Qu’il s’inquiétait pour elle ? Non, cette dernière possibilité était impossible, il n’y avait pas de danger à… des kilomètres de kilomètres à la ronde.

La jeune femme s’allongea et baissa les paupières. Le sommeil vint la cueillir presque aussitôt, et elle bénit au moment de sombrer dans les rêves les capes chaudes que leur avaient offertes les atlantes.



L’aube venait à peine de pointer le bout de son nez que la voix de Malfoy tira Hermione du sommeil.

- Je n’ai pas que ça à faire, grommela-t-il. Plus vite on aura trouvé ce papillon plus vite je serai débarrassé de tout ça alors dépêche-toi.

- Malfoy, bailla-t-elle en s’étirant, je viens de penser à quelque chose.

- La première fois en vingt-deux ans ? Bravo Granger, je te félicite ! railla-t-il.

- Idiot ! souffla-t-elle avant de poursuivre d’une voix normale. J’ai rêvé de balais cette nuit.

- Et je peux savoir ce que tu veux que ça me fasse, soupira-t-il en levant vers le dôme de glace un regard exaspéré.

- J’ai deux théories : la première c’est que comme la magie fonctionne ici, si on utilise un accio il fonctionnera. La seconde qu’il ne marchera pas car la magie ne pourra pas atteindre le balai, s’évanouissant dès qu’elle sortira de la zone de fonctionnement.

- Brillant, se moqua le jeune homme. Accio balai !

Hermione compta dix secondes sans que rien ne se passe avant que Malfoy ne lui jette un regard méprisant et reprenne sa marche.

- Attends-moi ! l’appela-t-elle.

- Tu me fais perdre mon temps Granger, désespéra le jeune homme sans daigner ralentir.

- Tu es vraiment d’une humeur exécrable ce matin, bougonna-t-elle.

- Tu trouves ? lança Malfoy de son éternel ton narquois.

- Non, en fait tu es exécrable à longueur de temps, mais c’est encore plus flagrant depuis hier soir…

Elle fut coupée dans sa phrase par son camarade qui se retourna soudain, l’attrapa par la taille pour l’attirer à lui et plaquer férocement ses lèvres sur les siennes sans signe avant-coureur.

- Là aussi, je suis exécrable ? susurra-t-il à son oreille.

Hermione sentit le rythme de son cœur s’accélérer et sa peau prendre feu à son contact. Cependant Malfoy la relâcha tout aussi subitement qu’il l’avait attrapée et la repoussa, si bien qu’elle alla s’écraser dans la neige sur les fesses.

- Mais qu’est-ce qui te prend ? s’écria-t-elle. J’aurai pu me faire mal !

- Tant mieux, lui lança l’ancien Serpentard de sa voix traînante, son visage habité par l’expression de supériorité qu’il préférait.

Et avant que la jeune femme n’ait pu répliquer il avait tourné les talons et reprenait la marche. Hermione se releva rapidement et s’élança derrière lui.

- Stupefix ! cria-t-elle en dirigeant sa baguette dans son dos.

Malfoy ne dut qu’à ses excellents réflexes d’éviter le sort, alors qu’il plongeait dans la neige.

- C’est bas d’attaquer dans le dos, tu aurais peut-être mieux fait d’aller à Serpentard, siffla-t-il en s’emparant de sa propre baguette.

- Pour côtoyer chaque jour ta face de serpent ? Plutôt mourir, cracha-t-elle.

- De toute manière une sale sang-de-bourbe de ton espèce n’aurait jamais été admise.

Hermione tressaillit. Ils s’affrontaient du regard, se tenaient en respect de leurs baguettes, se détestaient, et pourtant l’insulte lui faisait mal. C’est comme si son cœur se compressait dans sa poitrine, l’étouffant presque.

- Tu ne dis plus rien, se moqua Malfoy en se relevant et en époussetant la neige qu’il avait sur le manteau de la main comme il sied à un noble.

- Va voir ailleurs si j’y suis Malfoy, murmura la jeune femme.

Elle rangea sa baguette, baissa la tête et reprit sa marche sans plus lui prêter attention. Au moment où elle le dépassait cependant il lui attrapa soudain les poignets qu’il joignit dans son dos et approcha ses lèvres de son oreille. Hermione essaya de se débattre et de lui écraser les pieds en vain, et se cambra en arrière en le sentant tirer sur ses mains dans son dos.

- Ne me dis pas que je t’ai… blessée ? rit méchamment l’ancien Serpentard.

La jeune femme ne répondit pas, tentant de lui donner un bon coup de pied dans l’entrejambe mais son adversaire était assez habile pour éviter ce genre d’ennuis.

- Tu es vraiment pathétique Granger, ricana-t-il en enfouissant sa tête dans sa chevelure.

- Je croyais que tu n’avais pas que ça à faire, répliqua Hermione.

- Hmm… en fait si. Harmonie est hors de danger, rien ne presse.

- Et tous les gens malades au-dehors ? s’énerva la jeune femme.

- Je ne les connais pas, et franchement, je me contrefiche qu’ils meurent ou qu’ils vivent.

- Tu es d’un égoïsme…

- Je suis un Serpentard, je pense d’abord à moi, fit la voix amusée du jeune homme à son oreille.

Hermione se débattit de nouveau sans résultats et pesta entre ses dents.

- Tu me fais mal, laissa-t-elle échapper alors qu’il la forçait à se cambrer encore plus en arrière.

- Ma pauvre petite sang-de-bourbe… tourna-t-il en dérision.

- Je ne t’appartiens pas Malfoy, s’écria l’ancienne Gryffondor.

- Au moins tu es d’accord sur la nature de ton sang, il y a du progrès.

Il la força à se cambrer toujours plus, si bien qu’il put poser sa bouche sur son front, à la racine de ses cheveux. Puis il la fit rapidement tourner tout en la libérant, et elle se retrouva à genoux devant lui.

- J’ai un jeu, proposa-t-il, une lueur malveillante dans le regard. A partir de maintenant je ne m’abaisserai à te toucher qu’à chaque fois que tu m’appelleras « maître », qu’en dis-tu ?

- Meurs, rétorqua-t-elle en relevant la tête pour le foudroyer du regard.

- J’étais sûr que ça te plairait, se moqua-t-il en la dépassant.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.