S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Désolée pour le retard, le prochain chapitre devrait être posté dans le week-end, ne vous inquiétez pas ^^

Bon, je m'y suis mise à plusieurs fois pour écrire cet épisode (ce que je ne fais d'habitude jamais) mais je ne le trouve tout de même pas décousu, donc je me permets de le poster. Toutes vos critiques sont, comme d'habitude, les bienvenues :)

Bonne lecture ! :D

PS: je m'excuse aussi pour la longueur, ce n'est certes pas un des plus longs que j'ai écrit ^^'
Hermione trouva très difficilement le sommeil, et quand enfin elle y parvint, ses rêves furent agités, cauchemardesques. Elle se réveilla en sursaut plusieurs fois, couverte de sueur. Aussi, quand après un énième réveil elle remarqua l’aurore à la fenêtre, bien qu’il soit d’après sa montre encore très tôt elle alla prendre une douche avant de descendre à la salle à manger. Elle eut la grande surprise de constater qu’Harmonie et Malfoy étaient déjà assis autour de la grande table en train de prendre leur petit-déjeuner et elle courut embrasser sa fille qu’elle serra fort contre son cœur.

- Petit-déjeuner ! s’exclama la fillette ravie.

Hermione alla se laver distraitement les mains avant de s’asseoir en face de Malfoy et à côté de son petit ange qui était en bout de table.

- Il y a de tout, je suis prêt à parier que tu trouveras ton bonheur, lança le jeune blond en beurrant soigneusement une tartine.

- Maman prend comme papa, il y a pas besoin de tout ça, releva joyeusement Harmonie.

Hermione fut surprise d’apprendre que son ennemi semblait avoir les mêmes préférences culinaires qu’elle, du moins pour le premier repas de la journée. Elle adressa un sourire à sa fille. Celle-ci semblait en forme ce matin, et seules de légères cernes sous ses yeux témoignaient du malaise qui l’avait saisi la veille. Et pourtant, dans ce corps en si bonne santé en apparence logeait le germe de la maladie des sorciers. Cette pensée fit frissonner la jeune femme.

- Maman a froid ? s’étonna Harmonie.

- Non mon ange, je n’ai pas froid, merci de t’inquiéter pour moi, répondit l’ancienne Gryffondor en souriant.

Malfoy haussa un sourcil en direction d’Hemione qui lui rendit un regard noir. Il savait qu’elle avait peur, et devait s’en moquer intérieurement. Et lui ? S’inquiétait-il pour Harmonie ? On lui aurait posé la question elle aurait répondu d’un « non » catégorique mais ne lui avait-il pas dit qu’il aimait leur fille ? C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle elle avait accepté de partager la garde de la fillette, car le juge la lui aurait refusée sans l’accord d’Hermione, c’était certain.

- Tu veux du gâteau ? proposa-t-elle en lui tendant son morceau de brioche à moitié mangé.

- Non merci, c’est gentil, rit sa mère en déposant un baiser sur son front.

La petite haussa les épaules et mordit dans sa tranche sous le regard attendri d’Hermione. Et dire qu’elle risquait de perdre ce rayon de soleil dans sa vie, c’était inimaginable !

- Fais des bouchées moins grosses, gronda gentiment la jeune femme, on ne va pas te la prendre ta brioche.

Harmonie obéit et s’appliqua à manger petit bout par petit bout. Malfoy leva les yeux au ciel, sûrement exaspéré mais n’osant pas quitter la table sans que sa fille ait terminé.

- Papa ? Tu m’apprendras à monter sur un balai aujourd’hui ? demanda l’enfant entre deux bouchées.

- Pas aujourd’hui, répondit son père.

- Mais tu m’avais promis, insista Harmonie.

Hermione s’étrangla avec son verre de jus de pomme quand elle entendit cela et lança un regard meurtrier à Malfoy. Sa fille sur un de ces engins volants ? Il n’y pensait pas !

- J’ai promis quand tu serais plus grande, rectifia le jeune homme.

- Je suis plus grande, j’ai quatre ans, s’exclama la fillette avec un grand sourire.

- Oui mais tu ne l’es pas encore assez, répliqua Malfoy.

- Quand alors ?

L’ancien Serpentard prit le temps de réfléchir mais Hermione remarqua qu’il l’espionnait du coin de l’œil. Il devait s’amuser de sa réaction, car la jeune femme avait blêmit depuis qu’elle avait entendu parler du balai. Elle-même détestait cela, et les rares fois où elle était montée sur l’un d’eux étaient des cas d’extrême nécessité qu’elle ferait tout son possible pour ne pas réitérer, surtout vu comment ils s’étaient achevés.

- Disons six ans, se décida finalement Malfoy.

- C’est beaucoup trop tard ! râla sa fille.

- C’est beaucoup trop tôt ! s’énerva Hermione.

Le jeune homme les toisa tous les deux avec un sourire narquois avant d’attraper la gazette du sorcier qui traînait sur la table et de commencer sa lecture, les ignorant toutes deux superbement. Quand un Malfoy décidait de quelque chose, il fallait se plier à ses règles, un point c’est tout. Et cela agaça davantage Hermione qui le fusilla des yeux sans qu’il ne s’en rende compte, son visage étant caché par le journal.

Un elfe de maison se présenta à eux et appela son maître.

- Miss Greengrass demande à vous voir, couina-t-il.

- Astoria, soupira Malfoy en posant la revue.

Il sortit de la pièce sans un regard pour sa fille et Hermione.



Quand Draco arriva dans le hall d’entrée, Astoria Greengrass s’y tenait déjà, emmitouflée dans un énorme manteau de fourrure justifié par le vent froid soufflant au-dehors en ce 20 décembre.

- Ah, te voilà, fit-elle avec humeur en apercevant le jeune homme, ce qui eut pour effet de l’irriter.

- Je croyais que tu étais fâchée, remarqua-t-il.

- Je ne le suis plus, répondit-elle avec un haussement d’épaules. Je sais que tu te fais du souci pour ta fille. Elle va mieux ?

- Elle prend son petit-déjeuner en toute gaieté, l’informa froidement Draco.

- Tant mieux, commenta la jeune femme d’une voix distraite.

Elle s’approcha de lui, enleva son manteau, voulut passes ses bras autour de la nuque du maître des lieux pour se serrer contre lui mais il la repoussa avec un sourire moqueur.

- Je n’ai pas besoin de tes services aujourd’hui, mais c’est gentil d’être passée, lâcha-t-il d’un ton narquois.

- Comment tu…

La réplique cinglante s’étrangla dans la gorge d’Astoria. Elle était choquée, ne trouvait plus ses mots, et l’ancien Serpentard trouvait cela extrêmement divertissant de la voir suffoquer comme un poisson hors de l’eau.

- Qu’est-ce qui t’arrives ? Tu as perdu ta langue ? de moqua-t-il.

- Tu n’as pas à me parler comme ça, je… tu… Depuis que cette sale morveuse est là, tu ne m’accordes plus aucune attention, tu me traites avec mépris ! Je suis une Greengrass, tu n’as pas le droit de te comporter ainsi avec moi ! Tu m’entends ? Tu n’as pas…

- Et oui, railla Draco en la coupant, depuis que cette morveuse est là tu es passée de mode écoute. Reviens lors des soldes, peut-être que j’aurai de nouveau envie de te voir à ce moment-là.

- Tu…

Astoria était rouge et criait à travers tout le hall sans savoir se défendre. Le jeu était vraiment très drôle.

- Arrêtes de faire cette tête, jeta-t-il d’un ton narquois, de toute manière tu es incapable de me répondre, tu n’es qu’un pion sur mon jeu d’échec.

- Je ne suis pas un pion ! s’égosilla la jeune femme.

- Alors frappe-moi, la mit-il au défi, les yeux brillants. Vas-y, frappe-moi.

Il rit intérieurement devant la mine décomposée de Greengrass. Quelle douce humiliation… Astoria n’oserait jamais le gifler. Il sourit, avec mépris et condescendance ; voulut pousser le jeu encore un peu plus loin.

- Et alors ? Qu’est-ce que tu attends ? railla-t-il.

Et Draco se prit la claque la plus monumentale de toute sa vie.



Le jeune homme ouvrit les yeux, hébété. Elle avait osé, il n’y croyait pas. Il ne pouvait pas croire qu’Astoria l’avait réellement giflé. Et pourtant, sa joue cuisante ne laissait aucun doute sur l’acte en question. Par contre il ne tarda pas à réaliser qu’il ne s’était pas trompé, ce n’était pas Astoria qui lui avait porté le coup. Les mains sur les hanches, les cheveux bruns en bataille tout autour de son visage, la mine furieuse, les sourcils froncés et les yeux lancés des éclairs, Granger se tenait devant lui.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.