S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bon, voici un nouveau chapitre que j'ai pu posté ce soir au lieu de demain matin. Je suis navrée pour l'attente, et je suis au regret de vous annoncer qu'il risque d'y en avoir encore avant le chapitre suivant :s Enfin, régalez-vous bien avec ce chapitre. Bonne lecture ! :)
- Hermione, j’écoute.

- Granger, c’est Malfoy.


Hermione eut un sursaut et une boule vint lui serrer le ventre. Depuis qu’il l’avait, c’était la première fois que le jeune homme se servait de son téléphone. Il ne l’avait jamais fait auparavant, que ce soit pour la prévenir de son retard, de son avance, qu’il était coincé dehors, qu’Harmonie avait un rhume ou tout autre. Malfoy ne l’appelait jamais. Jamais.

- Qu’est-ce qui se passe ? demanda-t-elle d’une voix alarmée.

- Harmonie a attrapé la maladie des sorciers.

Cette fois le cœur d’Hermione cessa de battre. Son petit ange, son précieux petit ange avait attrapé la maladie mortelle dont personne n’avait encore était guéri. Il ne lui effleura pas l’esprit une seule seconde l’idée qu’il puisse s’agir d’une farce. Malfoy ne se serait jamais abaissé à utiliser un engin moldu pour se moquer d’elle.

- Oh Granger ? T’es toujours là ?

Hermione avait le souffle coupé, et il lui fallut encore une bonne minute avant d’arriver à articuler quoique que ce soit alors qu’elle entendait la voix de Malfoy s’impatienter.

- J’arrive tout de suite, lâcha-t-elle d’une voix blanche.

Elle raccrocha, attrapa ses clefs, se rua hors de son appartement sous les yeux médusés des quelques invités qui étaient encore là.

- Hermione ! s’exclama Ginny. Que…

Elle ne put finir sa phrase, son amie avait déjà dévalé l’escalier de l’immeuble. N’ayant pas encore récupéré son permis de conduire, elle intercepta le premier taxi qu’elle trouva et le fit filer en direction du manoir Malfoy.



Hermione descendit en hâte du taxi devant les grilles ouvertes du manoir de son pire ennemi. Elle passa sans même saluer devant Narcissa Malfoy qui disait au revoir aux derniers invités.

- Granger ? Qu’est-ce que… s’étonna Zabini alors qu’il quittait le manoir au même moment où elle s’engouffrait à l’intérieur comme une furie.

Elle connaissait les lieux, elle n’avait pas besoin de guide. Courant dans l’escalier et dans les couloirs, elle ouvrit la porte de la chambre de sa fille, s’attirant le regard noir de Malfoy. Mais elle s’en moquait, elle ne le voyait pas, il n’existait pas. Seule comptait la petite fille qui dormait paisiblement dans le grand lit à baldaquins au centre de la pièce. Elle se rua à son chevet mais n’osa pas la toucher. Son visage était blafard, plus pâle encore que celui de son père. Quelques mèches de cheveux blonds lui tombaient devant les paupières, son souffle semblait régulier. Hermione prit délicatement la main de son ange sans vouloir la réveiller et blêmit. Elle était glacée.

- Le médicomage conseille de la transférer à Ste Mangouste, chuchota la voix de Malfoy dans son dos pour ne pas réveiller la petite.

- Mais ils ne savent rien de la maladie à l’hôpital, s’énerva dans un murmure la jeune femme en se retournant vers l’ancien Serpentard. Il nous faut chercher dans la bibliothèque du ministère de la magie ou ailleurs. Il doit bien exister un livre avec un remède, un sort…

- Et à quoi ça nous servirait un sort ? demanda froidement Malfoy. Tu n’as pas changé depuis Poudlard, toujours à croire que la solution miracle se trouve dans un de tes fichus bouquins.

- Il est hors de question que je laisse ma fille mourir sans rien faire, haussa la voix Hermione, une lueur affolée dans le regard.

- Alors commence par garder ton sang-froid, rétorqua le jeune homme.

- Tu n’as rien à me dire, Malfoy, s’écria l’ancienne Gryffondor.

- Ne me parle pas sur ce ton espèce de sang-de-bourbe, s’énerva son interlocuteur, crispé.

- Je t’interdis de m’insulter sale pourriture, cria Hermione.

- Maman ! les tira soudainement de leur dispute une joyeuse petite voix.

- Mon ange !

Hermione s’assit sur le lit et prit Harmonie que leur conflit avait réveillée dans ses bras. La petite sourit et se blottit contre sa mère.

- Mais qu’est-ce que tu fais chez papa ? questionna-t-elle.

- C’est ce que je me demande aussi, appuya la voix dure de ce dernier.

L’ancienne Gryffondor le foudroya du regard avant de déposer un baiser sur le front de la petite.

- Tu rentres avec moi, expliqua Hemione.

- Pourquoi ? s’enquit la fillette.

- C’est hors-de-question, coupa Malfoy.

- Tu rêves si tu crois que je vais laisser ma fille une seule seconde de plus sous ce toit, répliqua la jeune femme.

- Je suis responsable de sa garde cette semaine, tu ne peux pas la reprendre, la loi est de mon côté.

- Je n’abandonnerai pas Harmonie à un sang-pur odieux tel que toi !

- Tu crois vraiment que je pourrais lui faire du mal ? ricana Malfoy.

- Sa mère est une née moldue, c’est sûrement un prétexte suffisant pour ta royale petite personne, non ?

- Granger arrête de crier tu me donnes mal à la tête, s’agaça le propriétaire des lieux.

- Va te faire voir Malfoy !

- Maman, t’as pas le droit de dire ça, s’exclama soudain Harmonie horrifiée en plaquant ses mains contre sa bouche. C’est un presque gros mot !

Hermione adressa un regard désolé à sa fille.

- Excuse-moi mon ange je ne recommencerai pas, lui concéda-t-elle. Allez habille-toi on rentre.

- Oh non, geignit Harmonie en se renfonçant sous ses couvertures. Veux pas. Veux rester au dodo.

- Harmo…

- Tu as raison, maman et moi allons te laisser dormir, intervint Malfoy en prenant Hermione de vitesse.

- Maman a dit qu’il ne fallait pas couper la parole, reprocha la fillette en regardant son père.

Ce dernier rit.

- Bonne nuit.

Il s’approcha, embrassa sa fille sur la joue et sortit en ordonnant d’un signe de la main à Hermione de le rejoindre. Cette dernière se résigna à poser un baiser sur l’autre joue de son ange avant de le suivre, bouillant d’une colère contenue. Il ne faudrait pas qu’elle explose devant Harmonie. Elle ferma la porte derrière elle et se retourna face à Malfoy.



- J’étais sérieuse, je ne laisse pas Harmonie toute seule, fit-elle.

- On va dire que nous étions à cran tous les deux, coupa Malfoy. Harmonie est fatiguée, elle a besoin de se reposer, pas de nous voir se disputer pour savoir où elle dormira cette nuit. L’insupportable miss-je-sais-tout ne serait-elle pas aussi raisonnable que tout le monde le dit ? la provoqua-t-il en haussant un sourcil.

Hermione se vit obligée de céder à contrecœur et jeta un regard serré sur la porte derrière elle.

- Comment est-ce arrivé ? demanda-t-elle pour changer de sujet.

- Elle s’est évanouie en soufflant ses bougies, l’informa le jeune homme, impassible. Le médicomage est formel sur sa maladie.

Le visage d’Hermione pâlit davantage si c’était possible, blanc qu’il était déjà. Elle sentit ses jambes en coton et se raccrocha au mur pour ne pas tomber. Son ange, son petit ange… Pourquoi ? Elle avait cru que tout irait bien désormais que la Secte était détruite, mais il fallait que cette maladie s’abatte justement sur sa petite fille.

- Il faut la sauver, s’étrangla-t-elle. Elle ne doit pas mourir, elle ne peut pas mourir.

Des sanglots lui nouaient la gorge et ses yeux retenaient ses larmes à grand peine.

- Bien sûr qu’elle ne mourra pas, rétorqua Malfoy d’une voix sèche.

Hermione ne répondit pas, fuyant la paire d’yeux furieux fixée sur elle. Le jeune homme avait raison, ils étaient à cran tous les deux. Sinon jamais ne se serait-elle laissée aller à se comporter de la sorte.

- Tu peux rester ici cette nuit si tu veux, ajouta l’ancien Serpentard d’un ton radouci.

Elle releva la tête vers lui mais il ne la regardait pas, s’étant déjà détourné. Il appela un de ses elfes de maison et l’ordonna d’installer Hermione dans la chambre voisine de celle d’Harmonie.

- Malfoy, l’appela-t-elle d’une voix hésitante avant qu’il ne s’en aille. Merci de m’avoir appelée.

Il lui adressa un mouvement sec de la tête et disparut après un dernier regard froid à la jeune femme.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.