S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Lys par Realgya

[768 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou tout le monde ! Vous allez être contents, il y a Draco et Hermione dans ce chapitre et on y apprend plein de choses :) Je n'en dis pas plus. Bonne lecture ! :D
PS: à ceux qui serait un peu perdu, je vous renvoie à la biographie d'Algie Longdubat sur l'encyclopédie :)
Harmonie observa Dayan à la dérobée. L’atlante n’avait pas l’air de vouloir lui parler mais restait assis près d’elle, ne manifestant pas non plus l’envie de retourner dans son propre lit.

- Qu’est-ce que tu fais ici ? se décida-t-elle à le questionner.

- J’ai eu les mêmes symptômes que toi… en moins violent, déclara-t-il d’une voix atone. Pomfresh me garde en observation.

Harmonie le fixa sans répondre, inquiète. Elle se mordilla la lèvre inférieure, en pleine réflexion. Leur présence à l’infirmerie serait-il dû à leur séjour dans les catacombes ? Pourtant, elle voyait mal ce qui les y aurait conduits. Une maladie peut-être, mais dans ce cas Mrs Pomfesh s’en serait rendue compte. Or, elle avait seulement diagnostiqué du surmenage.

« Et des déséquilibres psychologiques » rajouta une voix désagréable au fond de sa tête qui la fit se rembrunir.

Un petit silence s’installa, avant qu’Harmonie ne se décide à poser la question qui la taraudait depuis un petit moment déjà.

- Qu’est-ce que tu voulais me dire tout à l’heure ? s’enquit-elle d’une voix qu’elle voulut dégagée.

Dayan tourna légèrement la tête vers elle mais sans la regarder.

- En tant que préfet-en-chef, c’est mon devoir de veiller à ce que la scolarité des membres de ma maison se déroule correctement. Comme j’ai deux ans de plus que toi, je venais te proposer des cours de soutien pour que tu puisses rattraper ce que tu as manqué. Il faut bien que je fasse ce que l’on attend de moi, ajouta-t-il avec une mimique de contrariété.

Harmonie se dit qu’il ne devait pas être à l’origine de cette idée mais ne put s’empêcher de rougir en les imaginant, tous les deux assis à la même table, lui en train de l’aider à apprendre les cours qu’elle avait raté pour des raisons plus que justifiées.

- Toi aussi tu as des leçons à rattraper, releva-t-elle cependant. Tu es sûr que tu auras du temps pour moi ? Il y a peut-être quelqu’un d’autre qui…

- Non, coupa abruptement Dayan.

La jeune fille n’insista pas.

- Tu es d’accord ? lui demanda-t-il d’une voix froide.

Harmonie fut prise au dépourvue, ne s’attendant pas à ce qu’il lui demande son avis. Elle se reprit tout de fois très vite et acquiesça vivement de la tête, trop heureuse de pouvoir passer un peu de temps avec lui, bien qu’en apparence cela paraisse tout sauf réjouissant.

- Demain vingt heures dans la salle commune alors, je ne suis pas de ronde.

Nouvelle approbation d’Harmonie, suivie par un nouveau silence. Dayan se leva et retourna s’allonger sur son propre lit sans rien ajouter. La jeune fille se rallongea correctement, un sourire florissant sur ses lèvres. Elle se sentait bête, ne comprenait pas exactement d’où provenait son bonheur mais s’en moquait bien sur le moment. Trop fatiguée pour y réfléchir, elle se contenta de plonger dans le sommeil qui lui avait été refusé auparavant.

***

Antartik regardait avec de grands yeux le vase s’élever toujours plus haut dans les airs. A côté de lui, son jumeau avait une mine concentrée, le front plissé et les poings serrés.

- Attention le meuble ! s’exclama-t-il alors que l’objet en lévitation se rapprochait dangereusement du buffet.

Déconcentré, Atlante sursauta et le vase alla s’écraser au sol avec un grand bruit, se brisant en mille éclats. Les jumeaux se dévisagèrent, pâlissant à vue d’œil.

- Les garçons ! s’écria leur mère depuis l’étage du dessous.

Ils s’éloignèrent précipitamment du lieu du crime, cherchant chacun une cachette des yeux. Antartik se rendit brutalement compte que son frère n’était plus près de lui et, en levant les yeux, l’aperçut perchée en haut d’une immense armoire.

- Comment t’as fait pour monter là-haut ? Moi aussi je veux venir !

- Je sais pas, mais je descends pas, répliqua son frère en se faisant tout petit.

Antartik jeta des coups d’œil paniqué autour de lui. Soudain derrière une porte, il entendit la voix de son père et se sang se glaça dans ses veines.

- Laisse Hermione, cette fois j’y vais.

Leur mère faisait peur quand elle était en colère, c’était une chose avérée. Mais leur père, c’était pire.

Antartik fit demi-tour et courut le plus vite possible à l’autre bout du couloir. Il disparut à l’angle au même moment où son père passait la porte derrière lui. Le souffle court, il chercha des yeux une cachette en vain. Il continua de courir, défilant devant les portes de l’étage. Le bureau de son père, autant signé son arrêt de mort tout de suite, la chambre de ses parents, même chose, la bibliothèque, sa mère ferait de lui le prochain repas, le placard, tellement encombré qu’il était impossible d’y entrer…

Il s’arrêta près d’une tapisserie et se cacha derrière, se serrant le plus possible contre le mur pour ne pas qu’une bosse dépasse. En tendant l’oreille, il put entendre les réprimandes que son père adressait à son frère. Visiblement, la super cachette d’Atlante en haut de l’armoire ne l’avait pas mis à l’abri de Draco.

Après quelques minutes, le silence se fit et Antartik osa un œil hors de sa cachette. Il retraversa le couloir dans l’autre sens sur la pointe des pieds, l’oreille aux aguets. Mais il s’agissait de précautions inutiles, l’endroit était désert.

Enfin il s’arrêta devant le buffet où trônait de nouveau le vase, réparé magiquement. Leur père était décidément très doué en enchantement pour arriver à reconstituer de tels éléments. Heureusement d’un autre côté, car avec le nombre de choses qu’Atlante et lui cassaient, si à chaque fois leurs parents devaient aller chez un antiquaire pour que celui-ci lance des sorts spécifiques, ils passeraient leur temps sur le Chemin de Traverse.

- Antartik.

L’enfant sursauta et se retourna vivement, découvrant son père adossé contre le mur, les bras croisés. Il recula de quelques pas, attendant la réprimande qui n’allait plus tarder, mais à son grand étonnement Draco se contenta de soupirer.

- Allez dépêche-toi d’aller te laver les mains, on va passer à table.

Trop heureux de s’en tirer à si bon compte, le petit garçon se précipita vers les escaliers.



- Ils viennent enfin de s’endormir, soupira Hermione d’une voix exténuée en rentrant dans sa chambre. Qu’y a-t-il ? Tu as l’air soucieux ?

- Ils vont sur leurs onze ans, répondit son époux.

Comprenant qu’il parlait des jumeaux, Hermione s’avança et alla s’asseoir sur un bord du lit. Lui-même regardait par la fenêtre, figé en une statue pensive, le bras sur le mur et la tête appuyée contre son coude.

- Nous avons dû rater un signe, il doit faire de la magie mais en cachette.

- Draco…

- Oui je sais ce que tu vas me dire, coupa sèchement Draco. Qu’il ne faut pas le brusquer et tout ça. Tu m’as répété suffisamment de fois que tu trouvais horrible le comportement que l’oncle de Neville avait eu avec ce dernier et que tu refusais qu’il ne se produise pareil avec nos enfants.

- Et j’ai eu raison de te le répéter, car il y a des fois où tu étais bien tenté d’essayer quand même, répliqua Hermione d’un ton mordant.

- Je ne suis pas aussi fou, jamais je ne serai allé lâcher l’un d’eux par-dessus une fenêtre.

- Ce n’est pas exactement…

- Peu importe.

Dans le silence, Hermione regarda Draco, tendu, dont le regard s’était de nouveau perdu sur le paysage. Elle se leva et alla se placer dans son dos, l’enlaçant doucement et posant sa tête sur son dos.

- Je sais que c’est difficile pour toi d’admettre qu’Antartik ne fait toujours pas de magie, lui chuchota-t-elle.

- Je viens d’une longue et honorable famille de sangs-purs, il n’y a pas de raison pour que la magie de mon fils soit attardée, décréta-t-il en serrant les dents.

Hermione grimaça.

- Je viens d’une famille de moldus mais elle est toute aussi honorable que la tienne, et le sang n’influe en rien ce genre de choses, dit-elle sans pour autant se détacher de son mari.

Draco soupira.

- Je sais, pardonne-moi je dois être fatigué.

- Si tu me demandes pardon, je te le confirme tu es fatigué, ça ne t’arrive pour ainsi dire jamais, ou presque.

Draco haussa les épaules et Hermione resserra son étreinte.

- Tu sais, murmura-t-elle d’une petite voix, il ne fera peut-être jamais de magie.

Elle sentit tous les muscles de Draco se raidirent contre elle. Il se retourna lentement vers elle, la forçant à le lâcher, et la dévisagea avec gravité.

- Tu n’y as jamais… pensé ? fit-elle d’une petite voix.

Son mari ne répondit pas, se contentant de la fixer. Finalement, il se détourna d’elle et alla se coucher, toujours sans prononcer un mot.

Hermione se hâta de prendre sa douche avant de le rejoindre, éteignant la lumière au passage d’un coup de baguette. Elle se blottit contre lui et fut rassurée quand elle le sentit la prendre dans ses bras. Ils repenseraient à tout cela demain, à tête reposée.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.