S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Lys par Realgya

[768 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou tout le monde ! Pardon pour l'attente, surtout que la fin du dernier chapitre était plutôt horrible. Enfin, voici la suite. J'espère que vous aimerez. Bonne lecture :D
- Il est réveillé, déclara un médicomage.

Hermione bondit de son siège. Cela allait faire dix heures qu’elle attendait des nouvelles de Dean depuis qu’il avait été emmené à Ste-Mangouste. Avant de rentrer auprès de Narcissa, Lucius avait certifié qu’il ne portait aucune trace d’un quelconque maléfice permanent mais qu’il avait essuyé des sorts de magie noire. Les médicomages qui avaient débarqué dans le salon dévasté des Malfoy avaient déplacé le blessé avec précaution et endormi pour lui administrer plus facilement les soins. Ils avaient diagnostiqué plusieurs fractures et des infections, la guérison jusqu’au rétablissement complet prendrait plusieurs jours, peut-être des semaines. Pour ce qui était de la dévastation de la maison, les Aurors étaient sur l’affaire, Harry en tête.

Ils avaient voulu prévenir la famille de Dean mais ce dernier était célibataire et ses parents étaient en voyage à l’étranger. Il s’était avéré impossible de les contacter autrement que par hibou, ce qui prendrait du temps.

Hermione fut introduite dans la chambre de Dean et s’assit près du blessé.

- Ca va aller ? demanda-t-elle d’une voix tremblante.

Dean hocha la tête. Quand il parla, ce fut d’une voix rocailleuse, abîmée.

- J’avais renvoyé les autres, je voulais rester plus longtemps pour m’assurer que tout était en ordre, commença-t-il à raconter directement. Et puis il y a cet homme qui est arrivé.

Il fit une pause et ferma les yeux. Hermione lui prit la main et effectua une pression dessus.

- Il est entré en brisant une fenêtre, poursuivit-il. Nous avons tout de suite commencé à nous battre. Si je n’avais pas fait la guerre Hermione… si je n’étais pas expérimenté, il m’aurait tué. Ce type, qui qu’il soit, est entraîné à ça. Je… J’ai dû… Pas des impardonnables mais… J’ai employé des sorts que…

Il frissonna et les mots de réconfort d’Hermione s’étranglèrent dans sa gorge.

- Après ça il s’est enfui, reprit Dean tout doucement. Il n’a pas eu le choix… Je ne sais pas ce qu’il vous voulait mais… Faites attention à vous.

- Tu es fatigué, on va te laisser te reposer, décida Hermione. C’est Harry qui est sur l’affaire, il viendra sûrement lui-même t’interroger.

Dean acquiesça, rassuré.

- Hermione, l’appela-t-il alors qu’elle se levait. Je suis désolé… pour la maison. Mais je tiens à vous installer l’électricité.

- Dean, c’est nous qui sommes désolés. Tu n’aurais jamais dû être…

- Blessé ? Mêlé à ça ? coupa Dean. J’ai vu pire, la rassura-t-il.



Draco avait insisté pour rester sur place quand les Aurors étaient arrivés chez lui alors qu’Hermione était partie avec les médicomages pour être auprès de Dean à son réveil. Il salua froidement Potter et les regarda marcher au milieu des décombres.

- Malfoy !

Il bifurqua vers la salle à manger en entendant le chef des Aurors l’appeler. En s’approchant, il remarqua que Potter tenait un petit bout de papier à la main. Ce dernier le lui montra et Draco fronça des sourcils. Il s’agissait d’une photo d’Hermione de profil, visiblement prise sur le Chemin de Traverse. Un symbole rouge avait été tracé sur la photo, un croissant de lune avec un cercle dessous.

- Tu connais ce symbole ?

Draco releva la tête vers Potter. La voix de ce dernier était blanche et il semblait nerveux, inquiet.

- Non.

Cependant il ne reçut pas la réaction qu’il attendait car Potter garda le silence, se contentant d’observer le symbole d’un œil noir.

- Que veut-il dire ? finit-il par demander à l’Auror.

- Ne te méprends pas, je ne l’ai jamais vu, répondit Potter. Mais je sais ce qu’il veut dire.

Draco fit claquer sa langue, commençant à s’impatienter.

- Je ne pensais pas qu’il en existait parmi les sorciers, fit le chef des Aurors à voix basse.

- Potter, appela Draco.

Celui-ci leva les yeux vers lui.

- Tueur à gages, lâcha-t-il à contrecœur.

Draco fronça des sourcils.

- Et qu’est-ce qu’un tueur à gages ? demanda-t-il avec mépris.

Potter leva les yeux au ciel, ce qui exaspéra prodigieusement Draco.

- Un type payé pour tuer des cibles, lui apprit l’Auror. Et dans ce cas-ci, la cible c’est…

- Hermione, coupa Draco. Merci, je ne suis pas complètement crétin non plus.

- Qu’est-ce que tu as encore fichu pour qu’elle se retrouve en danger ? s’énerva Potter.

- Sans doute pas pire que toi quand tu t’es dressé contre le Seigneur des Ténèbres, rétorqua Draco.

Les deux hommes s’affrontèrent du regard, les poings serrés.

- Il faut trouver ce tueur, qui a commandité le meurtre et pourquoi, reprit Potter en se décrispant un peu. Et pour cela, ce symbole est notre principal indice. En plus de tout cela…

D’un geste de la main, il désigna l’état lamentable dans lequel se trouvait la maison des Malfoy.

- Quand mon équipe et moi aurons fini de prélever tout ce qui peut nous aider pour l’enquête, vous pourrez remettre les lieux en l’état, continua-t-il. Cependant je vous conseillerai de…

- Je ne pense pas que ma femme soit d’accord pour déménager mais je lui ferai quand même passer le message, l’interrompit Draco.

Il vit Potter serrer des dents puis grimacer.

- Bien, fit-il.

Et sans plus entrer dans les détails, il tourna des talons et planta Draco sur place pour retourner inspecter les lieux.

***

C’était la dernière séance de rattrapage avec Dayan et, sans pouvoir se l’expliquer, Harmonie était un peu triste que ça se termine. Certes ils ne parlaient que de cours, mais au moins ils se parlaient. Elle poussa un léger soupir alors qu’il lui rappelait les exceptions de la loi de Gamp sur la métamorphose élémentaire.

- Tu ne m’écoutes pas, lui reprocha-t-il.

- Si, protesta Harmonie.

- Quelles sont les cinq exceptions de la loi de Gamp ? demanda Dayan avec hauteur.

- La nourriture, lista Harmonie, l’argent, la vie, l’information et...

Zut ! Elle chercha frénétiquement dans sa mémoire sans trouver, se repassant en boucle les quatre qu’elle avait déjà dit.

- Tu ne m’écoute pas, assena Dayan avec force.

- Je l’ai sur le bout de la langue, argumenta la jeune fille.

Le préfet-en-chef lui lança un regard dont il avait le secret et Harmonie baissa la tête, confuse.

- Pardon, j’étais ailleurs, admit-elle. Quelle est la cinquième exception à la loi de Gamp ?

- L’amour.

L’amour… Etait-ce cela qu’elle ressentait pour Dayan ? Comment expliquer autrement que son cœur batte un peu plus vite quand elle le voyait, que ses mains se mettent à trembler quand elle voyait l’heure de leurs séances de rattrapage approcher et qu’en quittant la bibliothèque elle ait l’impression de flotter sur un petit nuage ?

- Répète, la tira le jeune homme de ses réflexions.

- La nourriture, l’argent, l’information, la vie, l’amour, obtempéra docilement Harmonie.

Depuis que Dayan l’aidait, son niveau avait nettement progressé dans toutes les matières, même celles où elle avait des résultats catastrophiques. Les professeurs étaient ravis mais elle se demandait ce qu’ils diraient quand elle redeviendrait l’élève moyenne qu’elle était avant.

- Malfoy !

Harmonie sursauta en reconnaissant la voix de Grey, une fille de sa classe, l’appeler. Cette dernière se fit réprimander par la bibliothécaire courroucée avant de se précipiter vers Dayan et elle, un journal dans la main. Harmonie aperçut son camarade froncer des sourcils mais elle n’y prit pas garde.

- Tu as lu la Gazette d’aujourd’hui ? lui demanda la Serdaigle essoufflée.

Apparemment elle avait couru dans tout le château pour la trouver et Harmonie se demandait ce qu’elle pouvait bien lui vouloir. Soudain Grey brandit lui brandit le quotidien sous le nez et la jeune fille pâlit considérablement. En première page s’étalait en grosses lettres « Attaque chez les Malfoy » avec une image affolante. Harmonie s’empara du journal avant que Grey ne put l’éloigner et fixa avec horreur la photo en noir et blanc, reconnaissant son salon malgré les dégâts apparents.

- Tu n’étais pas au courant ? demanda Grey d’une voix hésitante.

Harmonie fit non de la tête, dévorant l’article. Ils y parlaient d’un blessé transporté en urgence à Ste Mangouste, de l’intervention des Aurors, de magie noire, de créatures magiques lâchés en pleine nature, d’enlèvements, de détraqueurs, d’anciens mangemorts et de squelettes.

On lui arracha brutalement le journal des mains et elle se sentit entraînée hors de la bibliothèque sans réussir à se dégager, trop sonnée pour cela.

- Idiote, plus de la moitié de l’article doit être inventé pour satisfaire la curiosité des lecteurs, la rabroua la voix de celui qui la tirait derrière lui et qu’Harmonie parvint à identifier comme étant celle de Dayan.

- Mais il y a toujours un fond de vérité, avança-t-elle d’une voix aigue.

Le jeune homme ne la contredit pas. Elle se mit à trembler et s’arrêta de marcher, incapable de faire un pas de plus.

- Ecoute, fit Dayan en la saisissant par les épaules, ils parlent juste d’un blessé, même pas d’un mort. Et si quelque chose de grave était arrivé, tes parents t’auraient écrit, non ?

- Sauf s’ils n’avaient pas pu, bredouilla Harmonie.

- Dans ce cas qu’est-ce que tu attends pour écrire à tes parents ou tes grands-parents pour leur demander ce qui s’est produit ? Il y en a bien un qui doit pouvoir te répondre, s’énerva Dayan en commençant à la secouer.

Elle hocha la tête et il finit par la lâcher.

- Ca va aller ? demanda-t-il avec une sollicitude qui contrastait avec sa brusquerie apparente.

- Oui, je crois, murmura Harmonie.

- Tu veux que je t’accompagne à l’infirmerie ?

- Non merci, j’en ai assez de l’infirmerie, fit-elle.

- A la salle commune ?

Elle hésita puis finit par accepter.

- Dis Dayan, lui demanda-t-elle en chemin, pourquoi es-tu si gentil avec moi tout d’un coup ?
- Ne te fais pas d’idées, j’endosse juste mon rôle de préfet-en-chef, fit-il d’une voix tranchante.

Harmonie ne commenta pas. S’il le disait…
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.