S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


Lys par Realgya

[768 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou, voici le nouveau chapitre :) J'espère qu'il vous plaira, bonne lecture !

Note à Helvella : j'ai eu un petit problème pour te répondre, ce qui explique ma réponse vide. Je suis contente que tu aimes mon histoire, et pourquoi Harmonie est à Serdaigle, il y a plusieurs raisons. D'abord, et j'avoue c'est un prétexte un peu faible, c'est que j'ai lu des clichés qui m'ont marqué faisant que les enfants de Gryffondor vont à Gryffondor, ceux de Serpentard à Serpentard, et ceux d'un couple mixte dans l'une ou l'autre des deux maisons. Du coup, je voulais qu'Harmonie ne soit ni chez les rouge et or, ni chez les vert et argent. La raison principale est la suivante: c'est qu'Harmonie n'est pas aussi courageuse et intègre que sa mère (comme tu vas pouvoir le découvrir dans ce chapitre), ni aussi rusée et avec un instinct de survie développé que son père. Elle fait plus partie des élèves studieux qui aiment travailler (un peu comme Hermione, soit ^^) ce qui explique le choix de sa maison.
- Harmonie !

La jeune fille fut projetée à terre avec violence et se cogna sa tête sur le sol. Un corps s’écrasa sur elle et l’air lui manqua. Plusieurs cris retentirent au-dessus d’elle, et un juron de la part de Stebbins parvint à ses oreilles. Elle roula sur elle-même et se redressa avec précaution, sa tête l’élançant douloureusement. Son cœur rata un battement quand elle reconnut le corps de Maria à côté d’elle. Elle se précipita sur son amie qui lui avait évité le sortilège et la retourna sur le dos. Ses yeux étaient fermés et elle respirait difficilement.

- Stebbins !

Le cri de rage résonna contre les murs et le petit groupe de Serdaigle de sixième année se tut. Harmonie sortit sa baguette et allait se lever quand une petite main se referma autour de son poignet.

- Maria, tu m’entends ? s’enquit aussitôt la blonde en délaissant les filles derrière elle.

Son amie acquiesça de la tête.

- Je n’ai pas été touchée, souffla-t-elle en se redressant.

Elle tira une grimace et Harmonie l’aida à se relever. Le professeur Vector venait d’arriver sur les lieux et avait ordonné qu’on envoie une jeune fille de Poufsouffle à l’infirmerie. La malheureuse s’était trouvée derrière Harmonie, et avait reçu le sortilège perdu de plein fouet.

- Miss Stebbins, rugit le professeur d’arithmancie. Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce qui s’est passé ?

- Malfoy a… commença automatiquement la Serdaigle.

- Mensonge, protesta aussitôt Maria avec véhémence, s’attirant l’attention du professeur. C’est elle qui a attaqué mon amie sans antécédent direct, déclara-t-elle en se levant, toisant la sixième année avec froideur comme toute bonne Serpentard qui se respecte.

- Par derrière, renchérit un élève de Poufsouffle qui faisait parti du groupe dont la fille conduite à l’infirmerie appartenait.

- En plus ! tonna Vector en foudroyant Stebbins du regard.

- Ca change quoi que ce soit par derrière ? murmura Maria à Harmonie. C’est plus ingénieux, ça prouve qu’elle n’est pas totalement idiote, non ?

La Serdaigle sourit mais ne répondit pas. Les cris du professeur Vector qui enlevait des points à sa maison et mettait une retenue à Stebbins occupa son attention, jusqu’à ce que la bibliothécaire passe la tête par l’entrebâillement de son sanctuaire pour réclamer du silence. Les élèves se dissipèrent en riant doucement, chacun rejoignant sa salle de cours.

- Tu as cours ? demanda Maria. Moi non, tu viens dans le parc avec moi ?

Harmonie allait accepter quand elle blêmit soudain. Elle partit en courant sans ajouter quoique ce soit, mais entendit cependant les derniers mots que prononça son amie dans un éclat de rire.

- Ca doit vouloir dire que tu as cours !

Elle effectua un superbe dérapage dans le virage, manquant de peu de traverser la Dame Grise qui prit un air outré.

- Désolée, marmonna-t-elle à bout de souffle sans ralentir sa course.

Elle parvint finalement à s’arrêter devant sa salle de classe et frappa timidement contre la porte.

- Entrez.

Harmonie passa le bout de son nez dans la salle et croisa le regard d’acier de son professeur de métamorphose.

- Miss Malfoy, déclara Mrs McNair de sa voix glaciale. Je ne me rappelle pas vous avoir dispensé des cinq premières minutes de mon cours.

La jeune fille déglutit en refermant la porte derrière elle.

- Excusez-moi professeur, j’ai été la cible d’un sortilège dans les couloirs, murmura-t-elle tête basse. Le professeur Vector pourra vous le confirmer.

- Je doute de la véracité de vos propos, mais je m’informerai auprès de mon collège à ce sujet. Asseyez-vous, ajouta-t-elle sèchement. Et sachez qu’au prochain retard, vous passerez tous vos soirs jusqu’à la fin du mois en retenue.

Harmonie regagna sa place sur la pointe des pieds alors que le professeur reprenait là où elle s’était arrêtée. Cousine d’un mangemort, elle avait toujours éprouvé beaucoup d’aversion pour ces derniers dont elle ne partageait pas les idéaux, et conservait le nom « Malfoy » sous cette étiquette. Les enfants étaient pour elle le reflet de leurs parents à partir du moment où l’un d’eux avait trempé dans les théories idiotes de sang-pur, et le fait que sa mère ait appartenu à l’Ordre du Phoenix était à ses yeux négligeables si son père s’était rangé de l’autre côté sous le règne de Voldemort.

Harmonie n’aimait pas beaucoup son professeur qui jugeait sur le nom, la réputation. Elle agissait presque comme ceux qu’elle désappréciait. Et surtout, elle reprochait du regard à la jeune fille le mauvais choix de jeunesse de son père, ce qu’elle avait du mal à supporter. Harmonie détestait qu’on s’en prenne à Draco sur ce sujet.



Ainsi, quand la fin de l’heure arriva, c’est avec soulagement que la préfète de Serdaigle rejoignit en hâte le cours du professeur Binns où elle n’oublia pas de garder une place à Victoire.

Son amie s’assit à côté d’elle normalement, et le cours débuta, ennuyeux comme à son habitude. Harmonie regardait par la fenêtre Hagrid donner son cours près de la forêt interdite. Son père le traitait de fou dont il fallait qu’elle se méfie, mais uniquement dans le dos de sa mère qui l’encourageait à aller partager le thé avec lui. Si la jeune fille avait été un peu perdue au début par ces avis contradictoires, elle avait fini par considérer le demi-géant comme n’importe quel autre professeur, se gardant de trop approfondir son avis.

Son attention fut tout à coup retenue par le bruit de la plume de Victoire à côté d’elle, et elle jeta un coup d’œil curieux à ce que la jeune fille écrivait, se demandant comment elle arrivait à avoir assez de courage pour prendre des notes. Elle était à Gryffondor, certes, mais même elle qui était une Serdaigle plus que studieuse avait abandonné l’idée dans cette matière. Sa mère avait totalement désapprouvé, mais son père l’avait encouragé à ignorer ses dires. Voyant que sa fille en éprouvait des remords, il lui avait confié un secret.

Depuis qu’elle avait fini ses études, Hermione n’avait pas jeté une seule de ses affaires de cours, et toutes étaient désormais rangées dans le grenier de la maison. Draco les avait montrées à sa fille, et sous ses yeux ébahis, avait extirpé fièrement sous son nez l’intégralité des notes et devoirs corrigés d’Histoire de la Magie de sa femme. Harmonie avait vite été enchantée et les avait prises avec elle sans aucun scrupule. Ce n’était pas la première fois que son père lui enseignait ce qu’il appelait « la ruse ». Mais bien évidemment, il ne fallait rien dire à Hermione. Elle qui croyait sa fille intègre aurait pu s’évanouir en apprenant que sa fille trichait, rendant au professeur Binns les devoirs qu’avait déjà rédigés sa mère des années plus tôt. Ce manège avait duré quatre ans, et le fantôme ne s’était jamais rendu compte de la supercherie. Aussi Harmonie n’avait-elle pas l’intention d’arrêter cette année.

Elle avait bien essayé de récupérer également les travaux de sa mère dans les autres matières mais son père avait anticipé son geste et avait jeté des sortilèges de protection l’en empêchant. « L’Histoire de la Magie, c’est une exception à cause du professeur. Pour les autres matières, tu travailles comme tout le monde, tu as des diplômes à passer, et tu n’auras pas les copies de ta mère sous les yeux les jours d’examens. » Harmonie avait un peu rechigné avant d’admettre qu’il avait raison.

- Amoureuse ? chuchota la Serdaigle, un fin sourire s’étirant sur ses lèvres alors que ses yeux pétillaient.

Victoire cessa de griffonner des petits cœurs dans la marge de son parchemin et recouvrit ce dernier de son livre, les joues soudain roses. Sa camarade reporta de nouveau son attention sur la fenêtre sans rien lui demander, et un soupir discret de la Gryffondor lui apprit qu’elle appréciait ne pas être questionnée.

- De toute manière, si c’est sérieux, tu finiras bien par t’en rendre compte toute seule, perspicace que tu es, murmura-t-elle.

- Mon père m’a transmis son bon sens de l’observation en la matière, c’est vrai, rit Harmonie tout bas. Mais si ce n’est pas sérieux et que je ne devine pas, tu me le diras quand ça te sera passé ?

- Sûrement, accepta Victoire.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.