S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


1. Aimer et mourir par Sleilo

[1 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

CET OS UN LE PREMIER INTERLUDE ECLAIRANT CERTAINS PASSAGE DE LA FICS: "LOVE ENTRE DEUX SERPENTS: VERSION LONGUE."
Note de chapitre:

Diclamer: l'univers d'HP appartient à J.K. Rowling

OS COMPLEMENTAIRE 1ER DE LA VERSION LONGUE DE "LOVE ENTRE DEUX SERPENTS"
Série les verts et argents

RwRwRwRwRwRwRwRwBzBzBzBzBzBzBzBzBzRwRwRwRwRwRwRw

Aimer et Mourrir

RwRwRwRwRwRwRwRwBzBzBzBzBzBzBzBzBzRwRwRwRwRwRwRw


!« &#&#& »!



Il était encore très tôt, le soleil n’était pas encore levé mais le sommeil me fuyait. Pourtant j’étais bien, là l’homme de ma vie lové dans mes bras. Une peur inexpliquée me nouait les entrailles, et je resserrais mon étreinte sur le corps endormi de mon beau rouquin. Je m’étais tellement battu pour qu’on en arrive là…


!« &#&#& »!



Je me rappelais encore comment tout avait commencé. Tout doucement je m’étais éloigné de mes prétendus amis, ce n’était pas très difficile, la plus part d’entre eux avait pour plus grande ambition de lécher les bottes de Voldemort. Ce n’était pas mon cas, je voulais être libre de vivre selon mes envies et surtout être libre d’aimer.
Au début la solitude fut dure à supporter mais on s’habitue à tout. Le voir chaque jour rire, discuter et se chamailler avec ses amis me faisais mal, j’aurais tellement voulu pouvoir moi aussi m’assoir à sa table et le prendre dans mes bras. C’était impossible j’étais un Serpentard, un mangemort en formation et lui était un Gryffondor, le meilleur ami du Survivant.
Tout nous séparait, et pourtant moi, moi je l’aimais à en crever. Chaque jour je le croisais sans pouvoir le toucher, chaque jour il m’abreuvait des ses insultes et de son mépris, chaque jour il me tuait à petit feu.

Je n’en pouvais plus, alors je choisis je changer officiellement de camp. A la sortie du cours de DCFM je demandais à Potter de me rejoindre dans la salle sur demande après le dîner.

J’étais en avance, je me sentais horriblement nerveux et je ne pouvais pas m’empêcher de faire les cents pas dans le salon que la salle sur demande m’avait gracieusement fournis.
Potter arriva pile à l’heure contrairement à ses habitudes, son visage était dur et fermé.
Ça n’allait pas être une partie de plaisir.

« _ Bon Zabini, j’ai pas toute la soirée alors accouche. »

Je retins une grimace, visiblement il n’allait pas me faciliter les choses.

« _ Assis toi Potter ça risque d’être un peu long. » Dis-je en joignant le geste à la parole.

Sans se départir de son air buté le sauveur s'assit dans le fauteuil me faisant face, toute son attitude transpirait la méfiance et l’agacement. Déglutissant difficilement, je me raclais la gorge avant de prendre la parole.

« _ Je vais refuser la marque Potter.
_ Pardon?
_ Je ne deviendrais pas l’un des toutou de Voldemort, je veux être libre.
_ Tu te moques de moi Zabini? »

Je ne répondis pas mais soutins son regard. Il soupira se passa la main dans les cheveux et se leva avant de m’inviter à faire de même.

« _ Allons voir Dumbledore. » Me dit-il.

La gorge nouée je le suivis, par Salazar maintenant je ne pouvais plus reculer! Arrivé devant la gargouille gardant le bureau du vieux fou, je tremblais de tous mes membres. J’étais terrifié et mort de honte de mon manque de maitrise.

« _ Ça va Zabini? » Me demanda Potter en me lançant un regard suspicieux.

« _ Bien sûre que ça va, je m’apprête à renier les croyances de ma famille et de mes camarades de dortoir mais à par ça tout va bien. » Ma voix était littéralement dégoulinant e d’ironie.

Potter planta ces yeux dans les miens et me posa la main sur l’épaule.

« _ Zabini, je me doute que ce n’est pas facile pour toi, si tu as besoin de quoi que ce soit fait moi signe.
_ Pourquoi, Potter?
_ Pourquoi quoi?
_ Pourquoi es-tu aussi aimable?
_ Je ne te connais pas et je t’ai toujours jugé par rapport à ta maison. Visiblement j’avais tord alors j’essaye de réparer mon erreur.
_ Merci. 
_ De rien. »

Le sourire qu’il m’envoya me réchauffa étrangement le cœur. Draco avait beau l’appeler Saint Potter, Harry avait une gentillesse innée qui ne laissait personne indifférent.
Sur ces entrefaites je le suivit dans le bureau du directeur. Dumbledore m’écouta sans rien dire puis contre toute attente il me félicita pour mon courage et me promis tout le soutien nécessaire. Il me donna même une chambre pour moi tout seul, de manière à ce que mes camarades de dortoir ne puissent pas se venger de mon changement de camp.

C’est le cœur plus léger que je redescendis, alors que j’allais partir Potter m’arrêta:

« _ Nous devrions repartir sur de bonnes bases. »

Puis sans attendre de réponse, il me tendit la main et se présenta:

« _ Je m’appelle Harry Potter et si tu veux tu peux m’appeler Harry. »

Avec un grand sourire je lui serrai la main et répondis:

« _ Moi c’est Blaise Zabini, tu peux m’appeler Blaise, beau brun.
_ Merci Blaise, toi aussi tu es pas mal.
_ Quoi? Juste pas mal!? Je suis parfait et même sublime. »

Harry secoua la tête avec lassitude et me planta là.

« _ Eh attends moi! »

Lui criais-je en le rattrapant. Je le raccompagnai à la tour Gryffondor devant laquelle l’attendaient ses amis.

« _ Qu’est-ce qu’il fait là lui? » Attaqua Ron le ton mauvais.

« _ Ron, calmes toi. Blaise a refusé de prendre la marque, il est des nôtres maintenant. »

Après les bonnes paroles du survivant Granger me lança un regard suspicieux, puis me sourit en disant qu’elle espérait apprendre à mieux me connaître. Le rouquin de mon cœur refusa catégoriquement de m’adresser la parole et nous quitta non sans laisser tomber quelques remarques venimeuse à mon encontre.

« _ Ne fais pas attention, Ron à un caractère emporté. Il va finir par s’y faire ne t’inquiètes pas. » Elle en avait de bonne la miss-je-sais-tout! En attendant mon amour me détestait et fuyait ma présence.

C’est donc le cœur lourd que je pris congé et regagnai ma chambre. Je dormis mal cette nuit là…


!« &#&#& »!


Le lendemain mes camarades de maison s’en donnèrent à cœur joie en m’insultant et en gâchant de toutes les façons possible mon petit déjeuner. Pas que j’avais très faim, mais bon.
Une fois sortis de table je fus rejoint par le golden trio. Et à ma grande surprise Potter et Granger se mirent à deviser tranquillement avec moi. Je fis de mon mieux pour rester poli, mais très vite mon sens de l’humour foireux refit surface et sans réellement savoir comment je me retrouvai à fleurter avec Potter sur un ton bon enfant.

L’homme hantant mes nuits n’appréciait guère notre conversation et veillait à me le faire savoir en m’envoyant plein de remarque désagréable.
Granger excédée le menaça de ne plus lui adresser la parole s’il n’arrêtait pas de se conduire comme un gamin.
Après l’hostilité de Ron se fit plus discrète même si ses yeux me hurlaient à quel point je le répugnait.

Je souriais et blaguais mais en vérité j’avais mal, je saignais à l’intérieur, j’aurais même voulu mourir tant la haine de roux était dure à supporter.
Les choses allaient de mal en pis entre Ronald et moi, peu à peu je sombrais dans la dépression. Je pensais bien cacher mon mal être mais visiblement Granger se doutait de quelque chose. D’ailleurs un midi où je n’étais pas allé mangé elle et Potter vinrent me rejoindre au bord du lac.

« _ Blaise qui a-t-il?
_ Rien » Répondis-je au Survivant.

« _ Tu vas mal, tu le caches bien , mais on commence à te connaitre Blaise. » Me fit remarquer Hermione.

Je fermais les yeux. Comment réagiraient-ils s’ils savaient? En fait j’avais peur… Peur de perdre leur amitié. En quelques semaines Harry et Hermione m’avaient montré ce qu’était réellement l’amitié…. Pourtant j’avais besoin d’aide, sans soutien je ne tiendrais pas longtemps. Oui, mais j’étais un serpentard et je n’aimais pas dévoiler mes sentiments.

« _ Je suis amoureux. » Finis-je par dire sans les regarder.

« _ Oh c’est merveilleux! Quoi est l’heureuse élue? » S’écria Mione.

« _ Il s’agit d’UN heureux élu, Hermione. »

Voilà maintenant ils savaient où allaient mes préférences, et j’étais juste mort de trouille à l’idée qu’ils me rejettent. Ah il était beau le serpentard froid et sans cœur.

« _ Je m’en doutais, mais si c’est qui te tracasse ne t’en fais pas Blaizou, j’en suis aussi. » Me répondis Harry avec un petit sourire ironique.

« _ Pff en attendant tu ne m’as toujours pas dit qui c’était? »

Aller courage je pouvais le faire… Et je le fis:

« _ Ron. 
_ Quoi?
_ Je suis amoureux de Ron. »

Voilà la bombe étais lâchée et je rentrais la tête dans les épaules en attendant les hurlements qui ne tarderaient point.
A la place je me sentis serré dans une éteinte enthousiaste.

« _ Blaise, c’est géniale! Harry et moi on va t’aider à enlever ses œillères à ce grand dadais.
_ Mais… Mais t’étais pas censée être amoureuse de lui Mione.?
_ Ça m’a passé, je me suis aperçu qu’en fait je l’aime comme un frère. »

Je répondis rien mais savourai le soutien de mes deux amis. Oui je n’étais plus seul.


!« &#&#& »!



Hermione et Harry m’avaient promis de s’occuper de tout. Le sourire carnassier du survivant m’avait rendu quelque peu nerveux mais en vérité je n’avais rien à perdre, alors j’acceptai simplement leur plan.
C’est comme ça que je me suis retrouvé dans la salle sur demande, assis sur un canapé à côté d’une table, parfaite pour un dîner aux chandelles et dressée pour deux. Visiblement ils espéraient que je séduise Ron au cours d’un dîner romantique. C’était juste ridicule l’homme de mes rêves n’accepterait jamais de poser un pieds dans cette pièce et encore moins de passer la soirée avec moi!
Par Salazar je n’aurais jamais dut confier mes sentiments à ses deux balourds de Gryffondor. D’accord je l’admets Mione sait ce que le mot subtilité veut dire mais ‘Ry…. Arg.! Cette soirée va être un enfer et Ron va certainement réduire définitivement mon cœur en lambeaux!

J’étais tellement perdu dans mon auto apitoiement que je n’entendis pas la porte s’ouvrir puis se refermer. Aussi je sursautai pitoyablement quand quelqu’un prononça mon nom.

« _ Blaise? »

Cette voix… Même si elle était incertaine et pour une fois dépourvue de tout venin je l’aurait reconnue n’importe où. Relevant le tête je tombais dans les deux lacs bleus du regard de mon bien aimé.

« _ Ron? »

Mon ange semblait quelque peu gêné et rougissait jusqu’aux oreilles… Troooop craquant, c’est tout ce je pus penser.

« _ Je peux m’assoir à côté de toi? » Me demanda-il timidement en évitant mon regard.

« _ Bien sûre. » J’avais la gorge serrée, et mon cœur battait la chamade. Je n’y comprenais plus rien, où était passé le jeune homme haineux et méprisant qui crachait mon nom comme un insulte?

« _ Je… Blaise, ‘Ry m’a dit qu’il n’y avait rien entre vous, c’est vrai?
_ Tu… Tu croyais qu’il y avait quelque chose entre Harry et moi? »

Rougissant encore plus Ron hocha la tête d’un air penaud. Attendez… Je rêve ou mon petit cœur avait l’air coupable? Serait-il possible que… Qu’il soit jaloux? Allons bon je me fais de faux espoirs… Oui mais là il me dévisage avec comme de la peur dans le regard…
Ron reprit la parole me tirant de ma stupeur.

« _ Blaise, je suis désolé. Je sais que j’ai été un abruti fini et je m’en excuse. Mais je croyais que tu étais avec Harry et ça me rendait fou. Comme Harry est mon meilleurs ami, je m’en suis pris à toi et j’ai voulu que tu souffres autant que moi je souffrais. »

Ron me regarda dans les yeux tout au long de sa confidance, il y avait tant de tristesse et de sincérité dans ces yeux.
Il me disait la vérité! Au moment où je réalisais cela, me cœur sembla s’envoler, mon amour était jaloux à l’idée que je puisse aimer un autre homme! Il avait des sentiments pour moi. J’étais tellement perdu dans mon monde, flottant sur un petit nuage que je ne vit pas l’expression de douleur passer sur le visage de Ron. Je ne me rendit compte que quelque chose n’allait pas uniquement quand il se leva pour partir en disant:

« _ Mione m’a dit que tu me regardais en douce, alors j’ai cru que… Peu importe, au revoir Blaise. »

« _ Ron attends! »

Je l’attrapais par le bras pour le retenir. En y réfléchissant bien je l’ai peut être tiré en arrière avec un peu trop d’enthousiasme, car le rouquin de mon cœur perdit l’équilibre et me tomba littéralement dans les bras. Ma première idée était de lui dire à quelle point je l’aimais, mais quand je sentit son souffle sur mes lèvres je ne pus pas résister et je l’embrassais.
Mon amour ne répondant pas je brisais notre étreinte, je n’eus pas le temps d’ouvrir la bouche pour m’excuser que des lèvres voraces me coupèrent la parole.
Ce baiser c’était le paradis sur terre, c’était doux et possessif à la fois. J’aurais aimé rester comment ça; serré contre lui, pour l’éternité, hélas l’oxygène est une chose vitale.
Le souffle court je posai mon front contre le sien et me perdis dans ses orbes azures.

« _ Ron, ça fait tellement longtemps que j’attends ça. » Murmurais-je.

Alors qu’il me répondait ses doigts vinrent tracer les contours de mon visage.

« _ Je me suis battu contre ça, j’ai essayer de le nier en me disant que tu était un serpentard, mais je n’ai pas pu… Tu occupais toutes mes pensées, j’ai crus que j’allais devenir fou. Et puis, je l’ai accepté.
_ Qu’est-ce que tu as accepté Ron? » Demandais-je la gorge serrée et le cœur battant. J’attendais ce qui allait certainement être ma condamnation, j’étais mort de trouille.

« _ J’ai accepté mes sentiments pour toi.
_ Quoi?!
_ Je t’aime Blaise. 
_ Ron, Salazar, je t’aime tant. » Et sur cette déclaration je le serrais contre et l’embrassait à perdre haleine.

Ensuite au fur et à mesure que la chaleur et le désir montèrent, nous laissâmes de côté nos vêtements devenus encombrant, et nous partagèrent ces moments intenses que seuls les amoureux connaissent. Chacun donnant autant qu’il recevait. Puis finalement épuisés et repus nous nous endormirent blotti l’un contre l’autre.


!« &#&#& »!



Notre première nuit, je ne l’oublierais sans doute jamais. Une main caressant mon torse me tira de mes réminiscences.

« _ Bonjour, amour. » souffla Ron avant de m’embrasser. Je lui rendis de bonne grâce son baiser.

Puis nous nous esquivâmes dans la salle de bains pour prendre notre douche… A deux, et oui il faut bien économiser l’eau, non?
Une fois prêts nous prîmes le chemin de la grand salle la main dans la main.
Bientôt Mione et ’Ry nous rejoignirent. Le survivant avait des cernes noires sous les yeux et même s’il essayait de sourire et de faire comme si tout allait bien, il ne me trompait pas. Mon petit frère par adoption allait mal.
Il faut dire que depuis quelque temps face de serpent multipliait les meurtres, veillant à toujours laisser un message disant que le seul responsable de tout ça était la sauveur du monde sorcier.
Et Harry avec sa tendance incroyable à culpabiliser croyait ce bâtard, et se laissait petit à petit sombrer, mangeant de moins en moins et très certainement ne dormant pas.
Ça me mettait dans un rage folle mais mon ami ne voulait rien entendre. Que pouvais-je faire à part être là quand il avait besoin d’une épaule pour pleurer?

Cette guerre avait déjà été une salle affaire dès le début, mais ces derniers mois les choses avait empirées, pas un seul élève de Poudlard n’avait pas au moins perdu un membre de sa famille à cause des combats. Les serpentards devenaient de plus en plus mauvais, quelque chose se préparait j’aurais pus en jurer et Draco en sera certainement à l’origine. Depuis le début de l’année son comportement était vraiment étrange. Il y a aussi eu toutes ces tentatives d’assassinats dont celle de Ron. Salazar ce jour là j’ai cru mourir de peur, je ne remercierais jamais assez Harry pour avoir sauver mon amour. Je me rappelle être aller le voir chaque jour, me battant bec et ongle avec l’infirmière pour pouvoir rester le plus longtemps possible.

La journée se passa sans anicroche et le soir venu Harry disparu dans le bureau du directeur, sans aucune explication. Vaguement inquiet je passais la soirée dans ma chambre avec Ron et Hermione. Nous étions sur le point de commencer une énième partie de bataille de cartes explosives quand les alarmes du château se déclenchèrent.

« _ Par Salazar qu’est-ce c’est?!! » M’exclamais-je.

Hermione le visage pâle me répondit:

« _ C’est l’alarme de l’école, des mangemorts ont réussi à passer les boucliers et sont entrés dans l’enceinte du château. 
_ Il faut qu’on aille aider les autres! » S’écria Ron.

Sans attendre il sorti en coup de vent de la chambre la baguette levée. Jurant abondamment dans ma barbe je lui emboitais le pas bien déterminé à affronter ça à ses côtés. J’avais beau être terrifié je n’abandonnerais pas l’homme de ma vie maintenant!
Hermione nous suivi comme de juste.

Au détour d’un couloir nous débouchâmes dans le grand hall où quelques élèves et professeurs menaient une lutte acharnée contre une vingtaine de mangemorts. Sans attendre ou réfléchir, mon amour se jeta dans la mêlée, suivit par une Mione déchainée, en laissant un sort particulièrement vicieux au mangemort le plus proche. Après une profonde inspiration, je me lançais moi aussi dans la bataille essayant de couvrir au mieux le rouquin de mon cœur.
Les forces en présences étaient largement en faveur des mages noirs et bientôt j’écopais d’une vilaine coupure à la jambe et Ron d’une brûlure au côté droit, quand à Mione je l’avais perdue de vue dans la confusion.
Du coin de l’œil je saisis un flash de lumière verte et me retournant je vis Ron tomber.
Un hurlement de douleur et de colère, que je n’entendis même pas, s’échappa de ma bouche, alors que je déblayais le chemin jusqu’à mon âme sœur à coup d’avada kedavra.
Les corps des mangemorts tombaient au tour de moi et je ne m’en souciais même pas, la rage et la souffrance m’avaient poussé dans un état second.
Je finis par arriver auprès du corps de mon ange roux. Je me laissai tomber à genoux auprès de lui, et de mes doigts gourds j’essuyais le sang et la crasse de son visage, le suppliant de me répondre, d’être encore en vie. Mais son beau visage ne bougea pas, ses magnifique yeux restèrent troubles, fixés dans le vague. Aucune pulsation n’atteint mon oreille posée sur sa poitrine, aucun souffle ne vint caresser ma joue.
Mort, mon amour était mort. Des larmes douloureuses dévalaient mes joues, mes mains se serraient convulsivement sur ses épaules, les secouant doucement , ma bouche implorait tous les Dieux connus de ma rendre ma vie, de me rendre mon âmes sœur. Mais bien sûr les Dieux égoïstes ne me répondirent pas, et je restais là berçant la tête de mon ange tombé, alors qu’autour de nous les sorts volaient arrachant à la vie d’autre personnes, semant derrières eux la mort et la désolation. Je n’arrivais pas à m’en soucier, je n’arrivais pas à prêter attention à ce mangemort ce rapprochant de moi. Et lorsque le serviteur du diable prononça ces deux mots, c’est avec joie que j’accueillis l’éclair vert de la mort, car ce dernier voyage allait me mener auprès de mon amour.
Ma dernière pensée fut pour Harry et Hermione que j’abandonnais.

**Pardon, mais je ne suis pas assez fort. Sans Ron, mourir est un soulagement. Pardon d’être aussi lâche.**


!« &#&#& »!


RwRwRwRwRwRwRwRwBzBzBzBzBzBzBzBzBzRwRwRwRwRwRwRw
Note de fin de chapitre :

Merci de mes signaler les fautes et de me donner votre avis.
Tanti Baci
Sleilo
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.