S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


La vie de Drago Malefoy par lucedelune

[92 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou tout le monde !

Me voilà de retour avec une nouvelle fic ! Une fic sur la nouvelle vie de Drago Malefoy après la guerre, aux côtés d'Astoria Greengrass.

Cette fic relatera le présent et le passé de Drago, écrit de son point de vue.

C'est la première fic que j'écris ou Drago n'est pas avec Hermione donc j'aimerai vraiment avoir votre avis ! Et surtout sur Astoria, qui n'est pas un personnage très connu ! Donc s'il vous plait, aidez moi ! :$ ! Merci =D

J'espère qu'elle vous plaira, je vous souhaite une très bonne lecture et je vous dis à bientôt dans la réponse à vos reviews ;).

Gros bisous
Lucedelune
Chapitre 1 : Le commencement

Mon nom est Drago Malefoy. J'ai 36 ans, je suis marié et père d'un petit garçon de 11 ans. La ressemblance entre lui et moi est frappante, personne ne peut ignorer de quelle lignée il descend.

Scorpius Hypérion Malefoy.

Il est ma fierté, quoi que les gens puissent dire de moi et mon coeur de pierre. Et il se trouve actuellement à Poudlard avec ses amis. Un petit Serpentard, un vrai petit Drago Malefoy.

Alors que je me représente mon fils, la porte dans mon dos s'ouvre. Je ne me retourne pas, je sais qu'il s'agit de ma femme.

Astoria Greengrass Malefoy.

Une femme de 34 ans, au regard plus bleu que jamais et de longs cheveux blonds bouclés. Une silhouette fine à l'extrême, une douceur infinie et une froideur de glace en apparence.

Je reconnais son parfum qui vient me chatouiller les narines. Une odeur douce et chaude à la fois. Ce parfum qu'elle porte depuis notre adolescence, ce parfum qu'elle n'a jamais changé, ce parfum qui est son propre signe. Sa marque de reconnaissance.

Ses pas légers s'arrêtent dans mon dos et j'entends sa robe se froisser. Elle vient de s'asseoir.
Je me retourne et croise son regard. Ses yeux se fixent sur mon bras et je frissonne en faisant retomber la manche de mon pull. Le feu qui brûle dans la cheminée ne suffit plus à me réchauffer désormais.

Je sais combien ce signe distinctif la révulse. Je ne peux lui en vouloir, je tremble d'effroi à chaque coup d'oeil que je lui porte. Je m'efforce de l'oublier, mais malgré sa quasi transparence et son arrêt total de mouvement, il reste gravé dans ma peau, dans mon être. Je ne peux le nier, tout cela fait parti de moi, malgré moi.

-Bonjour.
-Bonjour Drago.

Je ne sais quoi lui dire, ça nous arrive souvent en ce moment. Nous sommes un couple depuis 18 ans et comme tout le monde, nous avons nos hauts et nos bas. Surtout des bas lors des absences de Scorpius et particulièrement les jours comme aujourd'hui.

Cette journée s'annonce compliquée. Le temps n'y aide pas.

Je me tourne vers la grande fenêtre mouillée par la pluie. Le vent souffle fort et les feuilles tombent par milliers au coeur de notre jardin. Il est 9h du matin et pourtant le ciel est noir. Aussi noir que la colère, aussi noir que le désespoir.

Ma femme soupire dans mon dos et je frissonne un peu plus.

-A quelle heure avons-nous rendez-vous ?
-Dans deux heures.
-Très bien. Il n'y aura que nous ?
-Oui.
-Oh parfait !

Son ton est ironique au possible et un léger soupçon de colère me traverse.

-Cesse donc de parler sur ce ton, veux-tu !
-Non.

Elle est insolente, je sens combien elle m'en veut.

-Je n'ai pas envie d'y aller.
-Il va pourtant le falloir, Astoria. Nous avons des devoirs, j'ai des devoirs et tu es ma femme, tu n'as pas le choix.
-Tu sais pourtant combien je déteste y aller.
-Mais bien entendu que je le sais, c'est pour cela que nous nous y rendons si rarement. Mais, ça fait 5 mois maintenant ! J'ai envie d'y aller, tu viendras donc avec moi, comme d'habitude. Ce soir, cette visite appartiendra déjà au passé.

Je me retourne et la contemple.

-Tu peux te contenir de ta rage pendant au moins cinq heures. Je ne crois pas que c'est trop te demander.

Elle rougit de colère, mais ne redit rien. Preuve de sa bonne éducation. Ma femme se contente de se lever et de s'en aller.
Avant de claquer la porte, elle se retourne et me regarde directement dans les yeux.

-Je viendrais, comme d'habitude. Mais, cache cette horreur sur ton bras, nous en parlerons bien assez longtemps, pas la peine d'en rajouter.

La porte se ferme, plus violemment qu'il le faudrait alors que je replonge mon attention dans la cheminée.

Je remonte doucement la manche de mon pull, ma main gelée entre en contact avec ma peau. Je frissonne à nouveau.

Une nausée m'attrape les tripes. Cette satanée chose sur mon bras, cette chose que je ne peux plus voir, mais que je ne peux faire disparaître. Même avec la plus puissante des magies. Marqué à vie, comme un animal, comme un nombre parmi tant d'autres dans une société trop vaste.

Je lève la tête et croise mon reflet dans l'immense fenêtre. Malgré la pâleur de la chose sur mon bras, elle s'y reflète également.

Comment est-ce possible ?

Je secoue la tête pour empêcher les souvenirs de remonter à la surface. Comme l'a dit Astoria nous les évoquerons assez cette après-midi.

Je glisse un doigt sur ma peau. L'endroit ou la marque des ténèbres apparaît encore, après 19 ans.

Ma peau n'est plus aussi lisse, mais ridée, à force d'avoir essayé de la faire disparaître. Mon corps est attaqué, uniquement à cet endroit.

Je la contemple avec effroi. Comme je peux détester ce dessin marqué en moi à tout jamais.

Un coup à la porte me fait sursauter.

-Oui ?

La porte s'entrouvre et une petite silhouette s'aventure dans la pièce. Je croise le regard de ma petite elfe de maison.

-Puis-je me permettre de rappeler à monsieur que son rendez-vous avec ses parents, dans leur manoir, est aujourd'hui à 11 heure précise ?
-Merci Efilia. Tu peux partir te promener, nous n'aurons pas besoin de toi jusqu'à ce soir.
-Merci monsieur.

Elle me sourit et s'en va.

Maudite Granger. Madame la fervente admiratrice des elfes de maison. Celle qui a obtenu le droit de les défendre et de défendre leurs conditions de vie. Mais qu'importe à au moins la peur ne se discerne plus dans leurs petits yeux ronds et globuleux.

Je me tourne et me dirige vers le couloir, il est temps de monter se prépare mentalement et physiquement à la visite au manoir de mes parents.

Merlin sait combien je déteste ces visites qui sont sources de souvenirs affreux et de disputes avec Astoria.
Mais, il en est ainsi. Malgré notre passé, j'aime toujours ma famille, ma mère. Et mon père, même s'il n'a pas véritablement changé.

Je pousse la porte de ma salle de bain et croise mon reflet dans le miroir.

Lucius Malefoy. Un nom qui n'apporte plus terreur et peur. Lucius Malefoy, mon père à qui je ressemble tellement avec mes yeux bleus et mon menton pointu. Mais qu'importe une famille est une famille.

Le plus précieux des héritages.


Après une heure passée à me préparer, je quitte l'élégante salle de bain et redescends dans mon salon. Le feu a cessé de brûler, il se consume.
D'un coup de baguette magique les rideaux se tirent et je me laisse tomber sur un énorme fauteuil. Le souffle court. Ma tête se pose instinctivement entre mes mains gelées.

Je redoute d'aller chez mes parents. Je ne veux pas de la future dispute avec Astoria, la dispute ou j'aurai le dernier mot, ou elle s'en ira dans sa pièce privée et ou elle y restera pendant des heures avant de venir se coucher. Tout cela dans le plus grand des silences, sans même un regard. Un véritable mutisme.

Un mutisme que je comprends, mais elle ne comprend pas combien en parler me fait du mal, combien ça me blesse. Elle n'a jamais voulue comprendre cela, jamais voulue m'écouter.
Mais elle déteste ça, car ça la gène. Ses parents étaient pourtant les mêmes. Peut-être est-ce à cause de notre humiliation. Peut-être parce que cette époque est révolue, mais que mon père continue d'en parler. Peut-être est-ce à cause de ma tante tuer par Molly Weasley.

J'ignore pourquoi. Mais je déteste ça et ce n'est pas près de changer.
Je me lève, Astoria descend l'escalier, je l'entends. Je pars à sa rencontre. Il est l'heure.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.