S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Grand Ménage Orange 2024


C'est le retour du Grand Ménage Orange !



A partir du 4 mars 2024, les modératrices d'HPFanfic vont s'atteler à la tâche titanesque suivante : vérifier que les fics publiées depuis 2020 par les membres de l'association (et bénéficiant donc de la validation automatiques) respectent le règlement ! Soit 4 ans de fics à lire, depuis le dernier GMO, ce qui représente un très grand nombre de chapitres, et va donc nous prendre un bon moment.

Si vous voulez nous faire gagner un peu de temps, ou rendre notre travail moins fastidieux, n'hésitez pas à vérifier vos fanfictions (longueur des chapitres suffisante, conformité des résumés, ratings appropriés...) !

Pour en savoir plus sur la façon dont le GMO va se dérouler, rendez-vous ici, nous vous avons concocté une description détaillée de notre fonctionnement.

Souhaitez-nous bonne chance !


De Equipe de modération d'HPFanfiction le 03/03/2024 18:22


Le Savant Fou - Effraction au Ministère - Deuxième Edition du concours !


Vous aviez aimé le concours du « savant fou » ? Les aurors Scamender et Gaunt sont de retour avec une nouvelle mission pour les cadets en formation!

Votre histoire sera cette fois centrée sur la médicomagie, et plus précisément sur les maladies sorcières et les accidents magiques. En effet, la communauté sorcière est en danger à cause d’un virus qui s’attaque aux noyaux des sorciers, et les forces de l’ordre ont besoin de mains supplémentaires. Etes -vous donc prêt à relever le défi et à rejoindre le bureau des aurors ? »

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 16 mars 2024 . Une fois que vous serez inscrit, vous devrez choisir votre POV : écrire du côté des médicomages ou des patients.
Venez nous rejoindre au bureau des aurors . Nous avons vraiment besoin de vous ! C'est par ici pour transplaner ! !

A très vite, les cadets !


De Le Savant Fou - Effraction au Ministère ! le 24/02/2024 21:24


Une chanson d'ami, pas d'amour par Sifoell

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Cela fait une semaine maintenant que tu sors avec cette affligeante Lavande. Espèce d’imbécile. Et je m’en veux. C’est qui, de nous deux, l’imbécile ?

Je m’en veux de ne pas avoir su empêcher ça. Et de ne pouvoir empêcher mon coeur se serrer quand je vous vois enlacés, Lavande collée à toi et te bavant dessus, littéralement.

Je n’ai lu aucun livre pour m’aider dans cette situation. Mêmes les livres de Fifi la Folle, que je lis en cachette, ne me sont d’aucune aide. Les héros sont trop parfaits, et leur rencontre, l’aveu de leurs sentiments, trop aisés.

Rien n’est facile avec toi, Ronald Weasley, et ton talent particulier de porter des oeillères et de rien remarquer.

Tu as pourtant déjà pu noter, l’année dernière, avec l’aide d’Harry, que j’étais une fille. Au bal. Un flot d’amertume me submerge. Alors, comme ça, on est une fille parce qu’on est en robe et maquillée ? Mais ça n'est pas du rimmel sur mes yeux ni du rouge à mes lèvres. C’est juste moi avec un masque, le masque que portent les filles comme moi qui veulent ressembler aux filles comme Lavande qui attirent les garçons, ce qui demeure un mystère pour moi. Et je ne me suis pas attifée pour toi, Ron, au bal. C’était Viktor, mon cavalier. Viktor, qui me paraissait tellement homme, tellement grand.

Je ne me suis pas habillée comme une fille pour toi, Ron. C'est pas c'que tu crois juste que c'est beau. Je me suis habillée surtout pour moi, au fond. Pour que j’essaie d’être à l’aise avec mon corps, avec ce que je suis. La fille coincée mal peignée, toujours fourrée dans ses bouquins. Parce que je sais, ce que l’on raconte sur moi. Que personne ne voudra de la Miss-je-sais-tout. Que je finirai vieille fille, comme Madame Pince, à pourrir au fond d’une bibliothèque. Mais ce bal... J’ai valsé avec Viktor, et bien que je ne l’aimais pas, j’ai aimé danser avec lui. J’ai aimé me tenir contre un homme, dans ses bras. Un homme qui n’a pas peur de son désir. J’ai aimé ce goût de danger dans ma bouche, et j’ai aimé être embrassée. Et pas forcément pour te faire rager, toi qui avais invité Padma pour la laisser assise à regarder les couples évoluer dans la Grande Salle. Imbécile. J’ai aimé la sensation d’être désirée, habillée dans cette petite robe rouge qui semblait faite pour moi. C’est ce que m’avait dit Ginny. J’adore cette fille.

Ça n'est pas ma robe qui vole un peu, pas pour que tu voies mes jambes. C’est juste pour moi. Imbécile. Pour me sentir femme, belle, désirée. Parce que je suis autre chose que la fille qui vous sauve la mise, à Harry et toi. Autre chose qu’un livre sur pattes qui retient tout. Je suis tellement autre que ce que tu vois.

Et cet été, quand j’ai passé une semaine de vacances au Terrier. Tu n’as pu te retenir de rougir jusqu’aux oreilles, comme tu le fais si souvent. Tout ça parce que j’étais en débardeur, que tu pouvais voir ma poitrine sous le fin tissu. Mais je n’ai pas porté ça pour te plaire. Le monde ne tourne pas autour de Ronald Weasley. C'est pas c'que tu crois juste que j'ai chaud. Je ne vais pas m’interdire des choses parce que je pense à toi, Ron. Je ne vais pas renoncer à lire, à sortir avec un autre garçon parce que tu es incapable de venir vers moi, que tu ne vois rien. Rien de tous les signes que je t’envoie. Même Harry l’a remarqué, Ron. Harry ! Tu ne crois pas qu’il a l’esprit occupé par tout ce qu’il traverse ? Et il remarque que mon attitude envers toi change. Il a remarqué quand j’ai appris que tu sortais avec Lavande que j’étais déçue.

On parle bien de Lavande, Ron. Lavande ? Comment je peux me mesurer à elle ? On est tellement différentes. C’est comme comparer un caniche à une loutre. On n’a rien à voir l’une avec l’autre. Et cela me tue à chaque fois que je vous voie ensemble, parce que je ne comprends pas. Vous n’allez pas ensemble. Ce n’est pas possible. Tu te trompes, Ron. Ce n’est pas elle. Ce n’est pas la bonne. Après, je ne sais pas si c’est moi, la bonne. Ce n'est qu'une chanson d'ami. Nous sommes quoi au juste ? Nous ne sommes plus des amis, parce que ça ne me ferait pas si mal. Ce n’est qu’une chanson d'ami, pas d'amour. Nous sommes quoi, l’un pour l’autre ? Me poser cette question m’effraie, Ron. Si tu savais à quel point. Je ne suis pas à l’aise avec ces choses, les sentiments. Je ne pourrai pas me déclarer. Ce n'est qu'une chanson d'ami. Promis, pas d'amour. Dans le fond, je ne sais pas si je me cache mes sentiments, si je les enfouis quelque part au fond de moi. Je ne t'aime pas. Je t'aime bien.

Pourtant, toutes les occasions sont bonnes pour être près de toi. Quand tu as eu peur de cette feuille qui t’a frôlé, l’autre jour, pensant que c’était une araignée. Ça n'est pas ma main, là, dans la tienne. Tout est utile pour me rapprocher de toi. Te voler des affaires, comme cet hiver où il faisait si froid, et que je t’ai piqué ta veste immonde tricotée par Molly. Ta veste sur mes épaules. Tu m’as jeté un regard surpris, parce que tu sais que ce n’est pas dans mes habitudes d’être aussi cavalière, et que je n’aime pas demander. Non c'est pas c'que tu crois, ce n’est pas pour porter ton odeur comme après une étreinte. Juste que j'ai froid. Et dans les situations qui me stressent, l’annonce des résultats, d’une interrogation surprise. Ça n'est pas ma main, là, qui te gêne. Cette vilaine main qui agit toute seule, sans que je lui demande rien. Je sais, ça n'est pas drôle, mais c'est pas c'que tu crois. Cela devient juste une habitude, de me retrouver sur ton chemin, de penser qu’Harry devrait rejoindre Ginny et ne pas traîner entre nous. Ces petits gestes inconscients, ces regards qui se perdent sur ton visage, tes expressions d’enfant presque homme qui me font fondre. C'est juste comme ça.

Et je me refuse. Refuse à nommer ce qu’il y a entre nous. Parce qu’après tout, ce n'est qu'une chanson d'ami. Nous sommes des amis proches. Des amis. C’est une histoire d’ami, pas d'amour entre nous. Notre relation est trop forte pour passer à autre chose, et tu es avec l’affligeante Lavande, maintenant. Ce n'est qu'une chanson d'ami. Je ne veux pas souffrir. Je souffre tant, déjà. Même Harry le remarque. Mais pas toi, Ron. Pas toi. Je ne veux qu’une histoire d’ami avec toi. Promis, pas d'amour. Il faut bien que je m’en persuade. Je ne t'aime pas. Et c’est réciproque, n’est-ce pas ? Je t'aime bien. Je me contenterai de ton amitié, Ron, même si elle me déchire.

Mais tu es avec Lavande, qui n’est pas mon exact opposé, mais qui n’a rien à voir avec moi. Et cela me fait mal, à un point que tu n’imagines même pas. Je crois que tout ça, les sentiments, ça te passe au-dessus de la tête. Avec ta capacité émotionnelle microscopique, tes oeillères et tes hormones en ébullition. Je ne t’en veux pas. Même si tu me déçois.
Ça n'est pas pour celle que tu embrasses. Cela pourrait être Lavande, ou une autre. Mais, Lavande, quand même ! Cela me vexe à un point... Je le vis comme un affront. C’est Lavande, quoi ! Mais ce n’est pas pour ça que je pleure. C’est ce que j’ai dit à Luna, qui m’a déjà surprise dans un état épouvantable dans les toilettes de Mimi Geignarde. Mais tu attends quoi, exactement, de Lavande ? Un beau mariage, une tripotée d’enfants ? Si c'est c'que tu crois, tu t'es trompé. Ce n’est pas la bonne. Tu mérites mieux. Et je ne dis pas ça (...) parce qu'elle a pris ma place. Je ne suis pas amère, je passerai à autre chose, parce que je ne m’en donne pas le choix. Je ne veux pas être une loque. Mais je ne veux pas te perdre, ni perdre ces miettes d’amitié qui subsistent entre nous. Mais Lavande ? Lavande et toi ? Ce n’est pas moi que tu trompes, mais toi, imbécile. Et tu penses que je suis en colère contre toi à cause de ta jalousie envers Viktor ? Mais ta jalousie, elle me donnait raison, Ron. Pas pour ça que je t'en veux. Il faut qu’on se réconcilie, Ron. Je ne sais pas sous quelle forme notre relation peut évoluer, mais si tu n'veux plus de moi, autant se quitter.

J’aimerai faire un truc fou, trouver une chanson pour nous deux. Parce qu’avec une chanson d'ami, on pourrait se rabibocher, imbécile. Mais Lavande est jalouse, possessive, et moi je m’efface, je me noie. Je vais essayer ça, oui. Trouver une chanson d'ami, pas d'amour, pour te faire comprendre combien tu comptes pour moi. Ce n'est qu'une chanson. Aucun engagement, toi qui en as si peur. Promis, mon amour, je te laisse avec Lavande. Tu as ma bénédiction, si c’est ce que tu veux. Pour que cesse ce malaise entre nous. Rassure-toi, je ne t'aime pas. Je t'aime bien. Et j’ai beau chercher tous ces malaises prometteurs qui existaient entre nous, tes yeux s’attardant sur ma gorge, ta main en suspens à mi-chemin de ma joue. Tes mots mourant sur tes lèvres parce que tu ne savais plus que dire en ma présence. Ne t’inquiète pas, j’ai compris. Tu ne m'aimes plus. Et ça fait mal, tu sais, mais ce n’est pas grave. Tu as le droit d’être avec quelqu’un d’autre, heureux j’espère. J’ai mal, Ron. Mais ça fait rien.

Imbécile.
Note de fin de chapitre :

Ceci était ma première song fic, donc je vous remercie de votre indulgence.
Comme ce que j'ai pu voir sur le site, le texte de la Chanson d'ami, de Zazie, est en italique.
Chanson d'ami, pas d'amour, est au plus près du canon HP (sinon, tapez pas).
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.