S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Entre tes mains... par Polka60

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Alors voilà un OS sur le couple Draco/Astoria.


Cela faisait longtemps que je voulais écrire sur eux, j'espère que cela vous plaira. Je vous préviens que c'est loin d'être très joyeux mais un peu de mélancolie cela ne peut pas faire de mal.


Bonne lecture.
Une larme coule le long de ma joue. Cette perle salée vient s’écraser sur ma bouche, cette unique larme témoigne du mal que tu m’as fait. Je ferme les yeux, je veux me persuader que tout cela n’est qu’un affreux cauchemar, une hallucination. Je ne peux effacer cette souffrance qui brise mon cœur, écrase mon corps et détruit mon âme. Souvent j’ai peur, peur qu’à chaque battement de paupière, tu puisses voir ces larmes qui s’y cachent, car mes yeux sont noyés de cette douleur atroce. Pourquoi m’infliger cela ? Aimer ne suffit plus ? Apparemment non. Tu t’es lassé de moi, de mes caresses, de mes baisers…


Moi Asteria Malfoy, femme qui autrefois pouvait d’un seul regard faire perdre la tête à n’importe quel homme, je suis devenue une âme errante, cherchant désespérément l’amour d’un homme qui visiblement n’en avait plus pour moi. Comment en étais-je arrivée là ? Puissante sorcière que j’étais, je me suis laissée avoir par toi, par tes yeux et ton charisme. D’un simple sourire tu as fais chavirer mon cœur et bouleverser ma vie. Tu m’as aimé, cela tu ne peux le nier mais le temps a passé et ton amour a fané. Pourtant tout allais bien, nous avions un adorable fils, un vrai Malfoy avec ses yeux gris et ses cheveux blond. Lui tu l’aimes, tu l’admire, il arrive à capter toute ton attention et moi je n’ai même plus le droit à un regard.


Cependant, nous sommes des Malfoy, nous devons rester digne et garder les apparences, alors tu joues la comédie. Je crois bien que c’est cela qui me fais le plus mal, te voir me sourire alors que tu penses à une autre. Tu me parles mais au fond tu n’es pas là, tu n’es plus là…


Chaque jour c’est le même cinéma, la même comédie. Tu passes devant moi, me souris, m’embrasse et prends ton café. Chaque jour mon cœur se brise un peu plus. Tes baisers ne sont que mensonges, tes caresses ne sont que tromperies. Tu me mens, je le sais et cela me fais mal. Je sais qu’une autre a pris ma place, je sais que nos draps accueillent une autre que moi. Je te connais, tu es l’homme qui a partagé ma vie durant dix ans, dix années merveilleuses. Il semblerait que ces années t’ont suffit car tes bras ne m’accueillent plus, tes yeux ne me désirent plus…


Et chaque soir, je deviens un peu plus une ombre, ton ombre. Tu m’effaces, m’évinces et pourtant je reste là, je reste cachée derrière ton incroyable splendeur. Si tu savais comme j’aimerais étouffer, effacer cet amour qui me ronge. Je suis détruite, ébranlée, il ne reste plus rien de la jeune femme que j’étais autrefois. C’est à toi que je dois tout cela, mon insouciance et ma fraîcheur ont disparut peu à peu pour faire place à ce que je suis devenue maintenant… Je me sens prisonnière dans ce manoir, tu détiens ma vie entre tes mains sans même t’en rendre compte.


Souffrance, je connais ce sentiment tellement bien. Je te regarde boire ton café comme si tout allait bien. Comme chaque jour tu fais semblant, tu joues la comédie. Comme c’est facile pour toi, tu as toujours étais comme cela. Je pensais t’avoir changé, je me suis bien trompée ! Tu étais homme volage et il semble que tu le resteras.


Je n’ose même plus entrer dans notre chambre, préférant dormir sur le sofa de notre salon, car j’ai peur de ce que je pourrais trouver. Encore une autre robe ? Je sais que nos draps sont souillés, imprégnés de cette odeur de trahison, un mélange de parfums hors de prix et de transpiration. Mes nuits sont hantées pas des visions qui me torturent, je te vois avec une autre, je la vois qui me nargue, me dévisage avec mépris et je me réveille en sueur. Le pire c’est que je réalise que mon cauchemar est réel, je ne suis plus celle qui te rend fou, celle pour qui tu aurais décroché la lune.


Dis-moi Draco, qu’est ce qui a changé ? Pourquoi es-tu devenu si différent de l’homme que j’ai connu ? Si tu savais tout ce que je serais prête à donner pour te retrouver, je pourrais donner ma vie car elle ne vaut plus rien sans toi à mes côtés. Je sais que je devrais rester forte et je le suis. Oh oui je reste forte car je ne veux pas que tu puisses voir ses larmes qui coulent toutes les nuits, traçant une ligne humide pour aller mourir sur mes lèvres. Tu ne dois pas voir ma souffrance, je veux rester digne devant toi, montrer que tout cela me laisse de marbre, que je ne ressens rien. De toute façon je n’ai pas à faire énormément d’efforts car je suis presque invisible pour toi, tel un fantôme qui hante ton manoir. Mais je ne le fais pas que pour toi mon tendre ami, non je le fais également pour notre fils, Scorpius, il a besoin d’avoir une mère forte et je ne peux l’abandonner. Alors je garde toutes ces émotions au fond de moi, je me renferme sur moi-même et sourit. J’arrive à sourire, à faire semblant tout comme toi, cela je le dois à mon éducation de Sang Pur, qui m’a apprit à avoir un masque imperméable à toutes émotions et à jouer la comédie. Finalement je pense être aussi douée que toi Draco, je peux encore te regarder dans les yeux et sourire, je peux encore t’embrasser sans tressaillir et je peux encore te regarder partir sans essayer de te retenir.


Nous sommes tout les deux de bon comédiens mais je reste encore et toujours la plus faible. Je suis celle qui en dépit de tout ces efforts, n’arrivera jamais à totalement faire semblant. Tu possèdes un talent incroyable pour la manipulation et connais mes faiblesses, il t’est tellement facile de me faire flancher, de me faire baisser la garde. Et puis je te facilite la tâche en te laissant faire car à quoi bon résister, tu aurais finit par gagner de toute manière ! Alors je préfère obéir et sortir prendre l’air pendant qu’une de tes conquête se glisse chez nous pour détruire un plus notre mariage, prendre un peu plus de place dans ta vie au point que tu m’oublis…


Et moi dans cette histoire ? Où est ma place ? Je dois jouer le mauvais rôle, celui de la femme trompée. Evidement c’est moi l’imbécile de l’histoire, c’est moi la pauvre épouse qui s’est faite avoir ! Pauvre idiote ! Je ne peux même pas partir, que deviendrais Scorpius sinon ? De toute manière je n’en aurais même pas la force, je suis impuissante face à toi et je sais que jamais tu ne m’aurais laissé partir. Tu m’aurais fait des promesses, si facile à trahir, tu m’aurais dis des mots doux, sans en penser un seul, et j’aurais finit par céder. Non, je ne veux pas que tu viennes encore jouer avec moi, je souffre assez comme cela. Ton regard m’incendies et c’est tout mon être qui brûle, se consume pour ne devenir qu’un tas de cendre à tes pieds que tu pourrais piétiner sans remords. Tu ne m’aimes plus, je le sais, mais m’as-tu un jour aimé ? Voilà qu’à nouveau je torture mon esprit avec ces questions auxquelles tu ne donneras jamais de réponses. Moi je peux te le dire, même si tu le sais déjà, je t’ai aimé, oui je t’ai laissé me prendre mon cœur. Qu’elle inconsciente j’ai pu être ! Tu as joué avec mon cœur afin de pouvoir mieux le détruire et tout cela sans même t’en rendre compte…


Le pire c’est que je t’aime, oui je t’aime encore ! Malgré ces robes que je retrouve dans notre salle de bain, malgré ces traces de rouges à lèvre sur le col de tes chemises… Je suis folle, je le sais. Je n’arrive pas à me défaire de cette emprise que tu as sur moi. Je suis comme un oiseau pris en cage, une princesse dans sa prison dorée. Je suis dépendante de toi, moi pauvre âme damnée entre tes mains qui suis condamnée à t’aimer. Tu es ma drogue, mon obsession…
Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère que cette lecture vous a plu !

Je sais que cette histoire est loin d'être joyeuse mais je trouve qu'elle colle bien avec les personnage, après ce n'est que mon avis ! :)


Surtout n'hésitez pas à me donner votre avis, une review est toujours très appréciable ! :p
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.