S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Vies de papier par AiguiseMeninges

[11 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour, bonsoir,

J'ai la sérieuse impression que, certaines fois, les idées ne veulent pas nous lâcher, je commence donc une nouvelle fic bien que j'en ai des tas en cours.

Pour ne pas changer, ce sont des personnages inventés. Et j'ai mis cette histoire en -12 par précaution, car si elle va bien dans la direction que j'entends, il va falloir prendre du recul et voir le tableau dans son entièreté - et certains personnages sont assez vulgaires.

Voilà, voilà, si vous n'êtes pas partis en courant, je vous laisse avec le prologue et je m'excuse d'avance pour les fautes !

PsychoseAigue
Le verre de Whisky tanguait péniblement sur la table, au bord du précipice. La fumée devenait dangereuse d’agitation. Et Eden jurait. De nouveau. Des insultes remplies d’incompréhension, peut-être, débordant d’une haine que les années avaient distillé, plus sûrement. Problèmes après problèmes, morts après morts, les jours qui ne se terminaient que tant bien que mal n’avaient que gonflé l’injustice qui rythmait les vies.
Coleen n’était pas sûre de connaître les raisons de sa présence. Ou peut-être ne les connaissait-elle que trop bien. Le fin parchemin qu’elle avait ramassé sur le Chemin de Traverse l’avait intrigué, l’avait révolté, avait fait naître en elle une pensée fugace, éphémère. Mais plus les matins se ressemblaient, plus les propos s’insinuaient dans son esprit comme autant de vérités. Plus les soirs s’estompaient, plus l’injustice semblait démarquée. Evidente.
Et elle était venue. Histoire de voir. Histoire de jeter un œil.

‘ Il faut préciser que la décision de l’Assemblée des Grands Mages est révocable ‘ Appuya Frederick, assis mollement dans un des canapés de la petite et unique pièce de l’appartement.

‘ C’est au Ministre de décider d’appliquer la loi ou non. Il faut que les gens sentent réellement qu’il est possible de faire quelque chose ‘

Eden se laissa tombé contre le dossier de la chaise, laissant la plume rouler lentement sur la table ‘ Ca ne sert à rien. Des tracts, encore des tracts. Ca ne sert à rien putain ! ‘

‘ On doit réunir ‘ Fit Sarah, seul personnage féminin que Coleen avait vu depuis son arrivée ‘ Il faut bien un minimum de rapport de force ‘

‘ Tu veux un rapport de force ? On reste là comme des trouffions à rédiger des putains de tracts de merde et tu veux un rapport de force ? ‘

‘ Que veux-tu qu’on fasse d’autre ? Le Ministre annoncera dans la semaine sa décision de suivre l’Assemblée ou non. On tract, on informe, on fait signer la pétition ! ‘

‘ Ouais des signatures vont vraiment être putain d’utiles ! Qu’est-ce qu’il en a à foutre ce branleur de pauvres cons qui signent des parchemins. Ca l’arrange bien, le con, avec tout le blé qu’il doit se tirer derrière. Ouais ces connards de Gobelins ont mis les Gallions sur la table, et on réfléchit pas plus loin. Tu parles d’un gouvernement ! ‘

‘ La corruption est presqu’impossible au sein de l’Assemblée ‘

La gorge de Coleen s’assécha, elle se recula sur sa chaise, essayant de trouver un point de fixation convenable mais le silence était bien trop intense pour lui laisser l’occasion d’échapper au malaise.

‘ C’est qui elle, d’ailleurs ? ‘ La voix d’Eden s’était faite sèche, sans aucune compassion et Sarah s’interposa ‘ Elle est venue nous aider. Arrête un peu d’agresser tout le monde, ça en devient fatiguant ‘

‘ C’est toi qui me fatigue avec tes putains de conneries à la con ! L’Assemblée n’a rien à gagner là-dedans, ces couillons d’un mètre de haut corrompent tout ce qu’ils touchent. T’es née dans quel monde par Merlin ? Dans un de leur coffre, enfouis à des centaines de mètres sous terre, y’a ton avenir enfermé. Et ils ont tout contrôle. Ouais ces connards peuvent faire ce qu’ils veulent de ta vie ! ‘

‘ Il y a une rumeur selon laquelle les Gobelins auraient accepté de filtrer des informations en échange du droit aux baguettes ‘ Fit Frederick, les yeux rivés au dehors

Eden éclata brusquement de rire, faisant presque sursauter Coleen ‘ Arrête un peu ! Faut vraiment être con pour y croire. Une fois qu’ils auront leurs putains de baguettes à la con, ils vont nous enculer comme jamais tu l’as été dans ta vie. Et c’est toi, ton petit frère, tes cousins et ton père qu’on va envoyer pour défendre les sorciers anglais de la menace armée des Gobelins ! Et sans argent, sans fonds, tu m’expliques comment on va la remporter, cette putain de guerre ? Faut vraiment être con, putain ! ‘

La chaise se renversa d’un coup sec et la porte claqua, Sarah se retourna vers Coleen ‘ Excuse-le, il est un peu … Sur les nerfs ces derniers temps ‘

Ne sachant quelle autre attitude adopter, Coleen hocha lentement la tête, et Sarah reprit ‘ Je comprends pourquoi tu penses cela. Et dans une certaine mesure, il est vrai qu’il est difficile de corrompre l’Assemblée. Le fait que les membres permanents s’associent entre eux en fonction des questions et débats fait qu’il serait très risqué de changer sa position : le soutien ne suivrait pas. Il ne suivrait d’ailleurs plus du tout, puisque le personnage serait jugé comme non fiable et sa carrière s’arrêterait aussitôt. Mais Eden parlait d’une corruption totale et entière, qui irait au-delà des simples prédispositions des membres permanents. Corrompre tout le monde revient à ne corrompre personne et c’est bien là la stratégie employée ‘

La dernière phrase faisait échos dans l’esprit de Coleen et bien qu’elle émettait des réserves, pour ne pas les appeler doutes, il était vrai qu’on ne pouvait qu’apporter une certaine cohérence aux propos tenus. Et c’en était quelque peu terrifiant.
À quel point pouvait-on être sûr de la réalité ? À quel point voyons-nous plus que nous croyons ? À quel point existe-t-il ce que nous voyons ? À quel point interprétons-nous ce qui existe ?
Cette phrase remettait tout en cause. Le vrai, le faux. Le bien, le mal. L’acquis, l’absence. Parce qu’au fond que savait-elle ? Qu’ignorait-elle ? Savait-elle seulement qu’elle savait ?

‘ Comme l’a dit Frederick ‘ Reprit Sarah, détachant brutalement Coleen de ses pensées perdues au loin ‘ C’est au Ministre que revient le dernier mot. C’est pour ça que nous tractons. Les gens pensent souvent qu’ils sont seuls et n’osent pas affirmer leurs visions des choses. Il faut qu’on soit présents pour qu’ils comprennent qu’ils sont loin d’être seuls et qu’il est possible de faire quelque chose. La passivité n’amène à rien. Nous devons être visible. L’opinion publique a déjà plus d’une fois joué sur la décision finale du Ministre ‘

‘ Il y a une dizaine d’années ‘ Rit Frederick avant de se reprendre devant le regard noir de la jeune femme ‘ Quoiqu’il en soit, les tracts doivent être bien construits. Ils ne doivent pas être trop complexes, mais être assez alimentés. Ne pas être trop longs, surtout, au risque d’ennuyer plus qu’autre chose. Ils doivent être courts et concis ‘

‘ Je comprends, mais ce n’est pas un peu tard ? Le Ministre se prononcera dans les jours qui viennent. Il serait peut-être plus efficace de distribuer des choses beaucoup plus simples encore, comme un appel à la mobilisation définit dans le temps et concret ‘

‘ Nous appelons à la mobilisation ‘

‘ Sur le tract que j’ai eu, ça semblait plutôt secondaire. On a plus l’impression que vous informez. C’est une bonne chose, mais je pense qu’il faut toujours du temps pour que les idées se construisent. Et le temps n’est pas vraiment avec nous. Et puis l’appel n’est pas des plus concret ‘

Frederick se releva lentement, détachant enfin ses yeux de la fenêtre ‘ Est-ce que tu aurais un exemple, une image en tête ? ‘

‘ Eh bien quelque chose de direct et de précis. Ca donnera peut-être aux gens l’impression qu’il ne faut pas grand chose pour participer et avec l’effet de surprise ça pourrait permettre de profiter d’une certaine ambiance. Si une personne voit des affiches ou des tracts le long du Chemin de Traverse qui ressemblent … Je ne sais pas … à « Notre vie, c’est nous qui la dirigeons ! Mobilisons-nous le samedi 8 juillet sur le Chemin de Traverse » par exemple, il aura comme tu le disais tout à l’heure non seulement le sentiment de ne plus être seul, mais c’est déjà plus spectaculaire et plus attractif. C’est comme si quelque chose était déjà en route et puis ça installe une certaine ambiance. Ca pourrait motiver plus de personnes qu’un tract comme vous en avez déjà distribués ‘

Le silence surprit Coleen, Sarah et Frederick avaient l’air d’être en pleine réflexion et elle ne su bientôt plus quoi faire de ses mains.
Finalement, la porte s’ouvrit lentement et Eden réapparu d’un calme étonnant. De gestes doux et tendres il vînt s’excuser auprès de Sarah, et après avoir réussit à lui tirer un sourire qu’elle n’avait visiblement pas eu l’intention de lui donner, il se retourna lentement vers Coleen.

‘ Je suis désolé pour tout à l’heure. J’ai été injuste, je n’aurai pas dû m’en prendre à toi comme ça ‘

Surprise par le changement, que ce soit dans le regard ou dans l’intonation, elle ne pu qu’hocher lentement la tête face à ce nouvel homme.

‘ En tout cas, elle a proposé quelque chose d’intéressant ‘ Reprit Frederick alors qu’il avait à nouveau le regard perdu au travers de la fenêtre

‘ Mhm ? ‘ Fut tout ce que pu dire Eden, perdu dans le cou de Sarah.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.