S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


La déclaration de guerre par alixe

[335 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Avertissement : J.K. Rowling est une déesse et tous les personnages lui appartiennent. L'auteur de cette fanfiction est Jeconais, que nous remercions de nous avoir accordé les droits de publication en français.

Cette hilarante histoire repose notamment sur le concept de Mmail (mail magique ) inventé par Anya pour sa désopilante histoire Naked Quidditch (traduite sous le titre Le Match de Quidditch à Oualpé à l'adresse que vous trouverez sur mon profil).

La Déclaration de guerre est très longue. Il y aura 10 chapitres. 9 sont déjà écrits et représentent déjà plus 250 pages Word. Devant l'ampleur de la tâche, nous avons décidé de mettre sur pied une équipe de traduction pour nous partager le travail.


Les chapitres suivants ont donc été traduits et relus par : Alana Chantelune, Alixe, Ann de Montréal, Beru ou Bloub, Eva, Gabrielle-trompe-la-mort, m4r13, Fidjii, Ttazz, Vert.



Nous essaierons de publier toutes les 2 semaines, le vendredi..

Note : Certains d'entre vous nous ont fait remarquer qu'il avaient déjà lu un début de traduction de cette histoire. Il est exact que les deux premiers chapitres ont déjà été publiés en français sur d'autres sites mais c'est un tel travail que les différents traducteurs n'ont pu en venir à bout. Nous les avons contactés au début de notre projet et l'un d'eux nous a rejoint.
LA DECLARATION DE GUERRE




Chapitre 2 : Qui veux jouer à la chasse aux baisers


De : Patmol
A : Le poète foireux
Objet : *secoue la tête*

Harry, je t'aime beaucoup mais, je t'en prie, évite de m'envoyer tes divagations nocturnes et foireuses. J'ai dû me brosser les dents après t'avoir lu pour faire partir le goût de la guimauve.

Cela dit, tu réalises qu'inverser les rôles serait de bonne guerre ?

S.
-
Woof Woof



De : Je suis blessé par ce commentaire
A : Le critique
Objet : Re : *secoue la tête*

Divagations nocturnes et foireuses !?! Je mets mon âme à nu et c'est tout ce que tu trouves à me répondre ?

Je viens de me relire et j'admets que c'est peut-être un peu foireux. Mais bon, je suis jeune et amoureux, à quoi t'attendais-tu ? À du William Blake?

Que veux-tu dire par "inverser les rôles serait de bonne guerre" ?

H.




De : Ton parrain préféré
A : Cornedrue Junior
Objet : Re : Re : *secoue la tête*

Qui est William Blake ?

Ça veut dire qu'il est temps pour toi de lui voler un baiser.

Patmol
-
Woof Woof



De : Cornedrue Junior
A : Mon seul parrain
Objet : Idée

Patmol, t'es un génie !

H.

PS : C'est un poète moldu.




"Tu sembles de bonne humeur ce matin, Harry", dit Ron en enfournant ses œufs, comme s'il pensait éviter d'être infecté par la salmonelle en les mangeant le plus rapidement possible.

"J'ai eu une conversation avec Patmol par Mmail, expliqua Harry tout sourire, tout en savourant ses saucisses.
- Et qu'avait-il à raconter ?
- Ron, ne parle pas la bouche pleine, s'exclama Hermione en se reculant pour éviter d'être éclaboussée.
- Désolé", marmonna Ron, jetant un regard de chien battu à sa petite amie.

Harry démontra qu'il savait faire preuve de la légendaire force d'âme des Gryffondors en évitant de lever les yeux au ciel devant le comportement de ses deux amis.

"Où est-il ? demanda Hermione.
- Sais pas, répondit Harry en haussant les épaules. Il a dit qu'il était en mission pour l'Ordre avec Lunard.
- Oh."

La conversation semblait s'éteindre tandis qu'ils se concentraient tous pour finir leur repas.

"Quel est l'emploi du temps de Ginny ce matin, Hermione ? demanda Harry. Je dois lui parler du match contre les Serpentards."

La jeune fille le gratifia d'un regard suspicieux que Ron ne remarqua pas.

"Elle commence par deux heures de potions.
- Merci."

Le sac que Harry emmena à son cours de défense était un peu plus rempli que d'habitude, mais il espérait que personne ne le remarquerait. Le cours passa rapidement pour lui, étant donné qu'il n'y porta pas vraiment attention. Son esprit élaborait une stratégie pour descendre dans les cachots au sortir de son cours de défense et surprendre Ginny seule, sans que personne ne le voie. Si elle pouvait le faire, il n'y avait pas de raison qu'il n'y parvienne pas, lui aussi. Après tout, il était le Survivant.


-

Comme le cours se terminait, Harry se tourna vers ses amis en disant "Merde, j'ai oublié mon devoir pour McGonagall. Je vous retrouve là-bas."

Il tourna les talons et partit en courrant.

"Il oublierait sa tête si elle n'était pas attachée à ses épaules, dit Ron en souriant, tout en enlaçant sa petite amie.
- C'est vrai", approuva Hermione, le regard de nouveau soupçonneux.


-

Harry sortit sa cape d'invisibilité de son sac, l'ayant récupérée auprès de Ginny le matin même. Il la mit et courut aussi vite qu'il le put vers les cachots, prenant un raccourci derrière une statue. Il arriva juste quand les élèves sortaient de cours. Il attendit à l'écart, recherchant les cheveux éclatants caractéristique des Weasley. Comme elle n'apparaissait pas, il passa la tête dans la classe et vit qu'elle plaçait sa fiole de potion sur le présentoir pour être notée ultérieurement.

Il regarda autour de lui et eut un sourire satisfait. Le plus discrètement possible, il pointa sa baguette vers le mur du couloir, y lança un sortilège de coussinage et attendit.

Ginny sortit de la salle de cours, grommelant contre Rogue qui l'avait retenue. Harry enleva sa cape d'invisibilité, attrapa Ginny par l'épaule et, avant même qu'elle n'ait pu pousser un cri de surprise, la projeta contre le mur rendu confortable par ses soins. Ses yeux s'agrandirent de stupéfaction avant de se fermer quand Harry pressa son corps contre le sien et l'embrassa comme elle l'avait fait la première fois qu'elle l'avait pris par surprise. Ce fut un baiser exigeant, la langue du jeune homme pressant les lèvres de Ginny pour en forcer l'entrée.

Alors qu'elle prenait enfin la mesure de la situation et qu'elle s'apprêtait à en profiter, il recula, lui sourit et remit sa cape. Il fut parti avant même qu'elle n'ait pu faire un geste. Elle se retrouva toute seule, recherchant son souffle, les genoux tremblants, son corps lui criant à quel point elle avait apprécié ce que Harry lui avait fait.

Elle réalisa soudain qu'elle n'avait pas mal au dos et tâta le mur contre lequel elle s'appuyait. Elle reconnut le sortilège de coussinage et sourit. Si ce n'était pas la preuve des sentiments de Harry à son égard, ça ! Un jeune homme qui prend la peine de s'assurer de son confort quand il l'embrasse comme un fou valait vraiment la peine qu'elle se donne un peu de mal.

"Et bien, qu'avons-nous là ? Une Weasley en train de rêvasser, à propos de Potter probablement … Tu es pathétique. Il ne regardera jamais une traînée dans ton genre. Toutefois, si tu as besoin d'argent, on peut faire affaire."

Ginny se redressa et regarda narquoisement son détracteur.
"Tu viens de faire une grave erreur Malefoy lui dit-elle calmement.
- Laquelle ? " demanda-t-il, quelque peu décontenancé par sa réponse.

Elle avança vers lui et laissa courir ses doigts sur sa joue.
"Tu vas me le payer !" promit-elle avec un sourire.

Grandir avec ses frères aînés lui avait appris quelques petites choses utiles à propos des garçons. Elle avança encore un peu et releva brusquement son genou entre les jambes de Malefoy, en y mettant tout son élan.

Elle sourit de satisfaction lorsqu'elle vit le visage de Draco passer au blanc, puis au rouge, avant qu'il ne s'effondre sur le plancher en se tenant l'entrejambe tandis que des larmes coulaient sur ses joues.

"Ça, ce n'était que la première partie de ma vengeance Draco, souffla-t-elle doucement. Je vais aussi démolir ta réputation."

Très contente d'elle-même, Ginny partit d'un pas léger vers son cours suivant, abandonnant Drago à terre.





De : Ginny
A : Maman
Objet : Personnel

Maman, tout se passe comme sur des roulettes ! Harry m'a embrassée !!! Il l'a fait à la sortie de mon cours de potions et il a même pris la peine de jeter le sortilège de coussinage sur le mur pour que je n'aie pas mal.

C'est tellement gentil ! Je vais lui demander de sortir avec moi très bientôt.

Je t'aime,

Ta fille tellement heureuse qu'elle en délire.




De : Une maman à la fois heureuse et triste
A : Ma petite fille est devenue grande
Objet : Re : Personnel

Ma chérie,

Cela me fait bien plaisir de lire qu'Harry t'embrasse et prend bien soin de toi. Mais c'est tout de même un choc pour moi de réaliser que ma petite fille se fait embrasser et qu'elle y prend autant de plaisir.

Je sais que tu penses savoir ce que tu fais, ma chérie, mais fais quand même attention. Je ne veux pas te voir souffrir. Ton père et moi aimons beaucoup Harry, mais tu es notre petite fille et tu passeras toujours en premier.

Je t'aime beaucoup,

Maman




De : Gin-Gin
A : Ma maman
Objet : Re : Re : Personnel

Mamaaan ! Je t'aime beaucoup, ainsi que papa. Tu savais que ça allait arriver un jour ou l'autre et - je ne sais pas si ça va te rassurer ou non - Harry n'est pas le premier, ni même le deuxième garçon à m'embrasser.

Il est la seule personne qui me donne l'impression que je suis la personne la plus importante au monde lorsque nous nous embrassons. Il y met toute son âme. C'est un peu comme le baiser de papa dont tu nous as parlé. Il chatouille sur les lèvres, il te brûle, même des heures après, et tes genoux semblent vouloir aller dans des directions différentes.

Maman, je sais que je ne suis pas encore adulte, mais tu te rappelles des cauchemars que j'ai eus après l'histoire du journal avec Voldemort ? Les fois où tu me laissais dormir avec vous car lorsque je fermais les yeux, je voyais Tom essayer de me convaincre de tuer Harry et que cela me terrifiait ? Je ne suis plus cette petite fille mais Harry est la seule personne qui peut me comprendre, qui peut me faire oublier et même me faire accepter ce qui s'est passé.

Et tu sais quoi ? Bien qu'il ait vécu pire que moi, il s'en fait plus pour moi que pour lui.

Je suis amoureuse, maman.

Ginny.




De : Acceptant à contrecoeur
A : Mon unique fille
Objet : Re : Re[2] : Personnel

Ginny,

Je m'en rappelle comme l'une des pires époques de ma vie. Je te voyais souffrir sans pouvoir rien y faire.

Je dirai seulement que s'il te fait de la peine, il n'aura pas à s'inquiéter seulement de tes frères…

Je suis contente qu'il te rende heureuse mais saches que si je serais enchantée d'avoir des petits-enfants grâce à Bill, Charlie ou Percy…, ce n'est pas (encore) le cas avec toi.

Ton père a écrit la lettre que tu as suggérée et il l'enverra à Harry demain.

Maman.




De : Le gentil chien-chien
A : Celui qui, je l'espère, sera capable de s'éclipser discrètement
Objet : Déjeuner

Harry,

Peux-tu essayer de sortir discrètement et me rencontrer aux Trois Balais pour le déjeuner ? Je serai dans les environs et je voudrais te voir.

Affectueusement,

Patmol




De : J'ai pris du Polynectar pour entrer dans la salle commune des Serpentards
A : Gentil chien-chien, c'est ça !!!
Objet : Re : Déjeuner

J'y serai à 13h00.

Harry.




De : Albus Dumbledore
A : Élèves de 4e, 5e, 6e et 7e années
Objet : Le bal d'Halloween

Chers élèves,

Il y aura un bal costumé cette année pour Halloween. Les meilleurs costumes féminins et masculins se verront décerner un bon nombre de points.

Le bal sera "à l'américaine" un usage du monde moldu. Pour ceux d'entre vous qui ne sont pas familiers avec cette terminologie, cela signifie que les filles invitent les garçons, contrairement à la tradition.

Comme toujours, seuls les élèves à partir de la 4e année pourront y participer, à moins d'y être invités par une personne plus âgée. Comme j'ai dans l'idée que ce genre d'annonce pourrait avoir des répercussions sur votre comportement, les cours sont suspendus cet après-midi.

Albus Dumbledore
-
Chef sorcier du Magenmagot et Président de la Confédération Internationale des Sorciers



De : Ginny
A : Hermione
Objet : Bal

Hermi, t'as lu ça ? Vas-tu inviter Ron dès maintenant ou le laisser macérer dans son jus quelques jours ? Ça pourrait être une belle revanche sur votre 4e année…

G.




De : Hermione
A : Diabolique, mais je crois que je t'aime comme ça
Objet : Re : Bal

J'allais me précipiter pour l'inviter, mais maintenant que tu m'en as donné l'idée, il attendra un peu… Personne d'autre ne l'invitera, de toute façon, vu la façon désastreuse dont il a traité sa dernière cavalière…

Je suppose que tu vas demander à Harry de t'accompagner.

H.




De : Je ne suis pas ce genre de fille
A : Rat de bibliothèque
Objet : Re[2]: Bal

Oui, je vais le lui demander dès maintenant. Au fait, tu sais où il est ?

Ginny




De : Parvati
A : Ma sœur jumelle préférée
Objet : Halloween

Salut soeurette,

Alors, à qui vas-tu demander de t'accompagner au bal ?

Au fait, il y a une rumeur qui circule comme quoi Ginny Weasley aurait enfin rassemblé tout son courage pour inviter Harry Potter.

Affectueusement,

P.




De : Padma
A : Cho
Objet : Fwd : Halloween

J'ai pensé que ça pourrait t'intéresser…

Parvati a plumé :
Au fait, il y a une rumeur qui circule comme quoi Ginny Weasley aurait enfin rassemblé tout son courage pour inviter Harry Potter.

P.




De : L'attrapeuse
A : Padma
Objet : Re : Fwd : Halloween

Merci Padma, je vais m'arranger pour lui demander avant elle. Tu as une idée d'où il peut être ?

Cho




De : Lucius Malefoy
A : Glory Parkinson
Objet : Le bal d'Halloween

Glory,

J'ai reçu un Mmail me disant que Dumbledore avait organisé un bal pour Halloween en y adoptant une coutume moldue. J'en ai parlé autour de moi et il semblerait que se soit une bonne opportunité pour Pansy de prouver sa loyauté et de se rapprocher de Potter. Drago m'a dit que le garçon était si idiot et naïf au sujet des femmes qu'il serait peut-être possible de le corrompre.

Si elle réussit, une de mes connaissances considérerait probablement sa candidature d'un oeil très favorable.

Lucius




De : Maman
A : Pansy
Objet : Bal

Ma fille chérie,

J'ai entendu dire qu'il y avait un bal pour Halloween. Un ami proche m'a suggéré que ce serait l'occasion de passer outre la fameuse rivalité entre les maisons de Poudlard et tenter de convaincre un certain Gryffondor que nous ne sommes pas aussi mauvais que ce que l'on raconte…

Un succès te rapprocherait d'un cadeau dont tu as terriblement envie.

Glory




De : Pansy
A : Maman
Objet : Re : Bal

Aucun problème. Si nous parlons du même Gryffondor aux yeux verts, je serai enchantée de lui montrer les bénéfices qu'il aurait à changer de camp.

Le cadeau sera une récompense appréciée !

P.




De : La reine des Serpentards
A : Marietta
Objet : Ta dette…

Qu'est-ce que tu sais à propos de Potter et du bal d'Halloween ?

P.
-
La vérité est dans la pureté



De : Edgecombe, Marietta
A : Pansy Parkinson
Objet : Bal

Cho va lui demander de l'accompagner dès qu'elle le verra.

Ma dette est désormais réglée.

M.




De : Pansy
A : Oh non, tu restes ma débitrice !…
Objet : Re : Bal

Tu restes ma débitrice. J'ai une bonne mémoire et je peux encore dire à Cho que c'est toi qui as saboté son couple…

Je veux que tu retiennes Cho, afin que j'aie une chance de lui parler avant elle.

P.
-
La vérité est dans la pureté



De : Blaise
A : Ma cousine Morag
Objet : Le bal

Morag, tu ne devineras jamais ce que je viens d'apprendre… Pansy va demander à Potter de l'accompagner au bal !!!

B. : )




De : Morag
A : Hermione
Objet : Tu ne le croiras jamais !

Hermione, tu te rappelles que je t'avais dit que je te revaudrai ton aide pour mes examens de métamorphose l'année dernière ? Et bien, voici un premier versement ;-)

Je viens d'apprendre de source sure qu'une fille de Serpentard va demander à Harry de l'accompagner au bal. Je ne nommerai personne, mais si tu demandes à Malefoy de se pousser un peu, tu devrais la trouver…

Et une certaine Serdaigle est de retour dans le voisinage de Potter, si tu vois ce que je veux dire…

Morag.




De : Susan
A : Hannah
Objet : Le bal à l'américaine

Salut Hannah,

Tu sais si Harry Potter est avec quelqu'un en ce moment ?

Sue




De : Je ne savais pas qu'il t'intéressait
A : Susan et Harry, sur un petit nuage…
Objet : Re : Le bal à l'américaine

Pas à ma connaissance, mais pourquoi Harry ?

Han.




De : Ben c'est le cas
A : Vraiment très mature
Objet : Re[2] : Le bal à l'américaine

Il est plutôt mignon et, sous sa large robe de sorcier, se cache quelqu'un de très bien bâti d'après ce que m'ont dit ses coéquipières de Quidditch. En plus, tu as vu ses yeux ? Je te jure, la lumière verte qui en émane pourrait illuminer la grande salle lorsque les bougies sont éteintes.

Je crois qu'il est clair que j'ai le béguin. *soupir*

S.




De : *sourire satisfait*
A : Désespérément éprise
Objet : Re[3] : Le bal à l'américaine

Oh oui, pas de doute pour le béguin mais, au moins, il vaut la peine qu'on bave un peu… Tu sais, tu es jolie, blonde, intelligente et loyale - la parfaite Poufsouffle. Et si une personne a besoin d'un amour spécial-Poufsouffle, c'est bien Harry.

Si tu lui demandes la première, il sera probablement tellement surpris qu'il dira oui. Tu verras pour le reste après.

Hannah




De : Très étonnée
A : Diablesse pédante
Objet : Re[4] : Le bal à l'américaine

Wow, tu m'as réellement donné un bon conseil ;-) Je vais le suivre.

Au fait, tu sais où il est ?

Sue




De: Finch-Fletchley, Justin
À: Granger, Hermione
Objet: Ma dette

Hermione,

Tu sais qu'en échange de ton aide en potions je t'avais promis de te rapporter tous les potins concernant Harry… Et bien, je viens d'entendre que Susan Bones a l'intention d'inviter Harry au bal - ce gars a une chance incroyable.

La rencontre des préfets de ce jeudi sera retardée d'une heure. Tu peux le dire aux autres préfets de Gryffondor s'il te plait ?

Justin




De : Tu vas avoir une énorme dette envers moi
A : Tu as de la chance que je sois au courant
Priorité : 1 - Important !
Objet : LIS

Ginny, je viens d'apprendre de source sure que Cho Chang, Pansy Parkinson et Susan Bones vont toutes demander à Harry de les accompagner au bal.

Tu ferais mieux de te dépêcher ou alors tout ton travail sera fichu. Tu sais à quel point Harry déteste faire de la peine aux gens, il se peut qu'il leur dise oui, sans réellement le vouloir.

Hermione.




De : Effectivement, je suis chanceuse
A : Tu as tout à fait raison
Objet : Re : LIS

OH MON DIEU !!! C'est un désastre ! Et j'avais même réussi à convaincre mes parents d'envoyer la lettre à Harry demain. Je dois lui parler la première. Hermi, j'ai besoin de ton aide, je ferai ce que tu veux.

Où est Harry ?

Ginny





"Alors, c'est comment ?"

"Enlève cet air imbécile de ton visage Patmol dit Harry en souriant à son parrain.
- Moi ? Je suis l'incarnation même du sérieux."

Harry grogna.
"Ça suffit maintenant. Un autre jeu de mot Sirius-Sérieux et je vais te prouver une fois pour toute que je suis le digne fils d'un Maraudeur. Tu ne te remettras pas du tour que je vais te jouer avant l'année prochaine.
- Ça sonne presque comme un défi.
- Tes jeux de mots sont tellement mauvais Sirius, que même Rogue n'oserait pas les faire !
- Eh là !" Sirius avait l'air très offensé. "Ils ne sont pas si mauvais que ça, quand même ?
- Si ! assena Harry avec force.
- Oh".

L'ancien maraudeur eut l'air décontenancé un moment. Puis, il décida de ne pas s'en faire pour si peu et sourit. Ils étaient assis dans un salon privé des Trois Balais et savouraient leur repas. Il était rare que tous deux puissent passer du temps ensemble, aussi en profitaient-ils au maximum.

"J'espère seulement que, s'il y a un bal cette année, elle acceptera de m'accompagner lorsque je le lui demanderai.
- Tu le lui demandera immédiatement sans tourner autour du pot pendant des jours ? demanda Sirius en cachant son sourire et en tentant de paraître sérieux.
- Et comment ! répondit Harry les yeux brillants. Tu ne l'as sans doute pas remarqué, mais elle est belle à damner un saint, et son corps a des courbes qui …
- Harry, Harry ! interrompit désespérément Sirius. Tu m'en dis trop, là.
- Oh."
Le jeune homme réalisa soudain ce qu'il avait laissé échapper à haute voix et devint rouge comme une tomate.
"Désolé Sirius, je n'avais pas réalisé que je parlais à haute voix," admit le jeune homme avec un faible sourire.

Sirius Black sentit son cœur se serrer brièvement. Durant un bref instant, l'expression d'Harry avait été un mélange parfait de James et Lily. Il avait les yeux coupables de Lily lorsqu'elle était allée trop loin, ainsi que le l'expression contrite de James. Étrangement, au lieu de ramener Sirius au souvenir de ses amis disparus, cela lui fit réaliser qu'il parlait avec le fils de ces derniers, et que ce fils avait eu une vie plutôt merdique jusqu'à présent, sans figure parentale vers qui se tourner en cas de besoin, ou simplement pour parler.

"J'espérais que ce serait Remus qui s'en chargerait", dit Sirius en soupirant.
Il alla vers le bar privé du petit salon et en sortit une bouteille de Whisky Pur-feu et deux verres.

"Se charger de quoi ?" demanda Harry perplexe.
- Qu'est-ce que tu sais à propos des filles et du sexe ?" demanda Sirius.

Le sang quitta le visage d'Harry le laissant très pâle… avant de devenir écarlate, témoignant de sa gêne.
"Pourquoi ?» articula-t-il avec difficulté.

Sirius but tout son verre de whisky avant de répondre.
"Parce que je vais te parler de choses de la vie."

Les yeux d'Harry s'agrandirent, et c'est avec une main tremblante qu'il prit son propre verre. Il l'avala d'une traite, et fut ensuite pris d'une énorme quinte de toux comme le liquide ambré brûlait sa gorge. Celui qui avait fait face à Voldemort plus souvent que toute personne encore en vie, et qui avait failli mourir chaque année depuis ses onze ans, se sentait plus effrayé qu'il ne l'avait jamais été.

"Bon Harry, quand un homme et une femme s'aiment beaucoup et commencent à s'embrasser, il y a certaines réaction naturelles…"

Harry et Sirius burent une quantité impressionnante de Whisky Pur-feu durant cette conversation, car c'était pour tous les deux le seul moyen de ne pas mourir de honte ou de gêne.




"Bon sang, jura Ginny entre ses dents. Il n'est ni dans la Salle sur Demande, ni à la tour d'Astronomie, ni même sur le terrain de Quidditch. Où peut-il bien être ?"

"Je ne sais pas, répondit Hermione, elle-même un peu inquiète. Ron a regardé dans sa malle et sa cape d'invisibilité et la carte des Maraudeurs sont absentes. Il peut être n'importe où.
- Tu crois qu'il m'évite ?"

Hermione secoua la tête.
"Je ne pense pas. J'ai comme qui dirait jeté un œil à sa boite Mmail, et il n'a pas encore lu le message qui parle du bal."

Ginny essaya de prendre un air choqué mais y renonça et serra son amie dans ses bras en la remerciant.

"Je croyais que tu n'étais pas ce genre de fille…" la taquina gentiment Hermione.

Ginny éclata de rire avant de reprendre son sérieux et demander :
"Ouais. Mais où est Harry ?"




"Bon sang, jura Cho entre ses dents. Il n'est ni sur le terrain de Quidditch, ni dans la Salle sur Demande, ni même à la tour d'Astronomie. Où peut-il bien être ?
- Je ne sais pas, répondit Marietta feignant d'être inquiète elle-même. Il pourrait être n'importe où.
- Tu crois qu'il m'évite ?"

Marietta secoua la tête.
"Il ne sait même pas que tu le cherches" lui répondit-elle avec logique.

Cho sourit et serra son amie dans ses bras.
"Je suis contente de t'avoir pour amie."




" Bon sang, jura Susan entre ses dents. "Il n'est ni à la tour d'Astronomie, ni sur le terrain de Quidditch, ni même dans la Salle sur Demande. Où peut-il bien être ?
- Je ne sais pas, répondit Hannah avec un regard amusé. Il pourrait être n'importe où.
- Tu crois qu'il m'évite ?"

Hannah secoua la tête.
"Je ne pense pas. Il te connaît à peine" répondit-elle honnêtement.

Le visage de Susan devint sombre et elle serra son amie dans ses bras.




" Bon sang, grogna Pansy. "J'ai dû faire le tour de ce maudit château au moins deux fois et je ne le trouve toujours pas ! Et cet imbécile de Drago qui refuse de m'aider alors qu'il sait que c'est une mission."




"Tu sais que ta forme d'animagus donne un tout nouveau sens à la position "en levrette", dit Harry avec un sourire goguenard.

Sirius éclata de rire et s'appuya de nouveau contre le dossier de sa chaise. Malheureusement, il s'y adossa un peu trop brusquement et tomba à la renverse. Harry éclata aussi de rire et tomba de sa chaise à son tour.

Sirius sourit et jeta un œil à sa montre.
"Nous sommes en retard, dit-il en se relevant à l'aide de la table.
- En retard pour quoi ?" demanda Harry d'une voix embrouillée.
- Pour ton souper et pour mon rendez-vous" répliqua Sirius.

Même s'ils avaient bu la même quantité d'alcool, l'âge et l'expérience de buveur de l'ex-détenu lui permettaient de paraître plus sobre que son compagnon. Il se rendit avec précaution au bar et commença à mélanger des ingrédients tout en remplissant l'évier d'eau glacée. Il revint une minute plus tard avec deux gobelets emplis d'une substance verte fumante.

"Bois ça !"

Harry regarda le liquide d'un air dégoûté.
"Ça n'a pas l'air très bon, grogna-t-il.
- Ça ne l'est pas, admit Sirius. Mais rien ne te rendra plus sobre.
- Je vois ! dit Harry en souriant. Cul sec alors !"

Il but le gobelet et sauta sur ses pieds.
"Euuuurkk !" coassa-t-il péniblement, ses cordes vocales complètement nouées rendant difficile l'émission du moindre son.

Il courut autour de la table, la fumée lui sortant des oreilles, avant de se plonger la tête dans l'eau glacée.

"Wow, s'étonna-t-il, je ne croyais pas que QUOI QUE CE SOIT puisse être pire que du Polynectar."

Sirius rit un peu et but son gobelet à son tour. Il réussit à éviter de tourner en rond en piaillant et il plongea lui aussi la tête dans l'eau glacée.

"Allez, dit-il en souriant, je te raccompagne jusqu'à l'école et tu pourras me dire pourquoi tu as bu du Polynectar."

Harry sourit. "C'est parti."




Dans la forêt interdite, Firenze regarda le ciel et murmura "Jupiter entre en conjonction avec Mars, d'étranges force cosmiques sont en œuvre."




Au même moment, Ginny et Hermione, Cho et Marietta, Susan et Hannah de même que Pansy pensèrent toutes à la même chose au même moment, réalisant ainsi une coïncidence cosmique très rare.

Quelques minutes plus tard, les quatre jeunes filles, sans leurs amies respectives, se retrouvèrent au même endroit, devant la porte de la cabane d'Hagrid.

"Qu'est-ce que tu fais ici ?" siffla Ginny à l'endroit de Cho.

Cho releva un de ses sourcils parfaitement dessinés :
"C'est pas tes oignons, Weasley.
- J'espère que vous n'êtes pas ici pour Potter, dit abruptement Pansy. Il est à moi."

Durant une seconde, le regard de Ginny et de Cho se croisa, soudainement solidaire face à une ennemie commune. Toutes deux pensaient la même chose : Harry préfèrerait sortir avec Voldemort plutôt qu'avec elle.

"Salut les filles, dit innocemment Susan. Vous avez vu Harry ?"
Elle fut quelque peu surprise lorsque les trois autres se tournèrent vers elle en grognant.

"Je disais justement aux deux autres perdantes qu'il était à moi", répliqua Pansy.
Susan leva un sourcil :
"Tu le lui as demandé ?
- Non, admit la blonde de mauvaise grâce.
- Alors il n'est pas encore à toi", dit la Poufsouffle en souriant.

Elles furent interrompues par Albus Dumbledore qui sortait de chez Hagrid.
"Y a-t-il un problème ? demanda-il les yeux pétillants.
- Avez-vous vu Harry, monsieur ?" réussit à demander Ginny.

Dumbledore fit une pause, sentant le regard des quatre jeunes filles se concentrer sur lui. Il réalisa soudainement ce qui était en jeu, et il eut recours à ses cent ans d'expérience pour ne pas afficher un sourire amusé.

"Il me semble qu'Harry est actuellement à la table des Gryffondor, dans la Grande Salle, pour le dîner, dit-il, en sachant pertinemment dans quel pétrin il mettait ainsi Harry.

D'un seul mouvement, les quatre filles s'élancèrent en courant en direction du château.

Le directeur se permit un petit rire et, avec un petit 'pop', il se transporta dans le hall d'entrée du château, utilisant la même méthode que les elfes de maison pour se déplacer. Il ne voulait vraiment pas manquer le dénouement de cette course.

Pansy, voyant qu'elle était distancée, sortit sa baguette et hurla "Impedimenta", le sortilège d'entrave, en direction de ses trois adversaires.

Ginny grogna en se sentant ralentir. Elle grogna davantage lorsqu'elle vit Pansy les dépasser avec un sourire satisfait. Même si cela lui prit une éternité, elle parvint à sortit sa baguette et à dire "Finite Incantatem". Ses mouvements retrouvant leur aisance habituelle, elle lança un "Locomotor mortis" à la Serpentard.

Le sortilège de bloque-jambes réussit parfaitement, faisant tomber Pansy sur le sol.

Ginny se permit un léger sourire avant de se remettre à courir en direction de l'entrée principale du château.

Cho et Hannah, qui avaient réussi à se libérer, s'élancèrent derrière elle. Elles crièrent ensemble "Pétrificus Totalus" à l'encontre de la sorcière rousse. Heureusement, l'entraînement de Ginny au sein de l'AD avait porté ses fruits. Elle réussit à éviter l'un des sortilèges et ne fut que légèrement touchée par l'autre. Ce n'était pas suffisant pour l'arrêter, mais c'était assez pour la ralentir.

Pansy finit par se relever et se remit à courir, suivie de près par Cho et Hannah.

Ginny annula le sortilège et jura quand elle vit les trois autres entrer dans l'école. Elle leur jeta rapidement un sort les faisant trébucher. Elles tombèrent emmêlées sur le sol. Ginny ne prit même pas le temps de sourire lorsqu'elle les dépassa, se jetant sur la porte qui menait à la Grande Salle.

Son entrée bruyante la fit remarquer de tous. Elle claqua les portes et cria "Collaporta" afin de les sceller et d'empêcher les autres d'entrer.

Elle avait les yeux brillants lorsqu'elle laissa son regard errer dans la Grande Salle, à la recherche d'Harry. Un son étouffé derrière elle annonça que les autres filles étaient de nouveau sur leur pieds et qu'elles essayaient d'entrer. Elle remarqua que Dumbledore, à la table des professeurs faisait signe à ses collègues de ne pas intervenir pour l'instant. Dans le feu de l'action, il ne lui vint pas à l'esprit qu'il n'aurait pas dû arriver avant elle.

Harry était assis à sa place habituelle, regardant Ginny avec une expression surprise. Ginny courut vers droit vers lui. Il était assis de l'autre côté de la table, à côté de Ron. Hermione était assise en face d'eux, une place libre pour Ginny à côté d'elle.

Elle ne ralentit pas en atteignant la table. Elle entendit derrière elle trois voix crier "Alohomora". Les portes s'ouvrirent avec force, sautant presque de leurs gonds. Les trois filles, voyant Ginny à proximité d'Harry, brandirent leurs baguettes.

"Avis" cria Susan, faisant ainsi apparaître une volée d'oiseaux dans la trajectoire de Ginny, espérant ainsi la distraire.

"Accio" cria Cho en pointant sa baguette vers elle.

Pansy psalmodia rapidement quelques paroles en maintenant sa baguette en direction de Ginny, lui envoyant un sortilège de Chauve-Furie. Elle pensa que c'était une revanche adéquate pour celui que la rousse avait jeté à Drago.

Ginny avança d'un pas et posa le pied sur le banc, là où elle aurait dû s'asseoir, avant de plonger de l'autre côté de la table.

L'Accio la manqua mais atteignit les oiseaux de Susan, les ramenant à grande vitesse vers les trois filles, sur lesquelles ils plongèrent, les couvrant de plumes. Le sortilège de Chauve-Furie manqua Ginny de peu également et continua sa course à travers la Grande Salle jusqu'à ce qu'il atteigne une nouvelle cible, le professeur Severus Rogue.

Rogue bondit sur ses pieds, son nez se mettant soudainement à couler avec abondance. Des ailes surgirent de ses sécrétions nasales puis attaquèrent ensuite le chef de maison des Serpentards Il hurla "Enlevez-moi ça !" avant de plonger sous la table avec le futile espoir de s'échapper. Les chauves-souris enchantées le suivirent de près.

L'expression d'Harry passa de la surprise à l'hébétement lorsqu'il réalisa qu'une sorcière arrivait sur lui à pleine vitesse. Ginny atterrit sur sa poitrine, le faisant basculer de son siège.

"Ginny ?" demanda-t-il, alors que les têtes de toutes les personnes de la Grande Salle pivotaient de droite et de gauche, voulant à la fois voir les déboires de leur professeur et ce qui se passait par terre entre Harry et Ginny.

Ron n'en crut pas ses yeux lorsqu'il vit Ginny embrasser passionnément Harry, se pressant délibérément contre lui. Harry resta un moment tétanisé par le contact des lèvres de Ginny, avant de lever les bras pour lui rendre son étreinte.

Ginny cessa de l'embrasser et se redressa : "Tu veux bien venir avec moi au bal ?"

"OOUIIIIII" hurla Harry quasi-immédiatement. Il n'avait aucune idée d'où il était au moment même, sachant seulement qu'une fille qui lui faisait vivre de nouvelles et enivrantes sensations venait de lui demander d'être son cavalier à un bal. Il n'avait aucune idée de quel bal il s'agissait et, franchement, il s'en fichait. L'idée d'être collé à elle en position verticale était incroyablement attirante.

On entendit trois grognements à l'entrée de la grande salle.

"Finite Incantatem" finit par lancer le professeur Dumbledore, venant au secours du professeur de potions.

"Cho Chang ! cria le professeur Flitwick en sautant sur ses pieds.

- Susan Bones ! s'exclama le professeur Chourave

- Pansy Parkinson ! hurla le professeur Rogue.

- Ginny Weasley !" beugla le professeur McGonagall.

Et tous crièrent d'une même voix : "Dans mon bureau. Immédiatement !"

Ginny sourit et se releva de sa confortable position sur Harry, lui faisant un clin d'œil coquin, complètement indifférente à l'idée d'une quelconque punition, maintenant qu'elle avait obtenu celui qu'elle voulait.

Ron regarda Harry, toujours sur le sol, son visage passant par toute une gamme d'émotions. "Qu'est-ce que c'était que ça ?"

"Eh bien, répondit lentement Harry, tout en souhaitant que Ginny ait pensé à jeter le même sortilège de confort sur le plancher que lui avait jeté sur le mur du cachot Je dirais que je sors maintenant officiellement avec ta sœur" dit-il.
Son visage exprimant clairement sa répugnance le reconnaître mais ses problèmes de circulation sanguine d'un genre particulier l'empêchait d'imaginer un mensonge acceptable.

L'émotion sur le visage de Ron exprimait maintenant un mélange de stupéfaction, de colère et de peur.



De : Un Patmol désolé
A : Lunard
Objet : Supplantés

C'est un mauvais jour dans l'histoire des Maraudeurs. Nous avons été supplantés.

P.
-
Ouaf affligé



De : Confus
A : Est-ce que ça fait de toi un triste Sinistros ?
Objet : Re : Supplantés

Qu'est-ce que tu veux dire ? Je ne savais même pas que tu savais la signification du mot supplanté.

R.




De : Les mauvaises blagues, c'est mon rayon
A : Beugleur
Objet : Re : Re : Supplantés

Supplanter : Prendre la place de quelqu'un en lui faisant perdre son crédit auprès de quelqu'un d'autre.

Tu n'es pas le seul à savoir lire.

Savais-tu que mon filleul bien-aimé a pris du Polynectar afin de récupérer une information dans la salle commune des Serpentard ?

Tu te rappelles combien de fois on a essayé d'y pénétrer et, lui, y a réussi dès sa seconde année !

Patmol




De : Ton ami
A : T'as raison, c'est ton rayon
Objet : Re :Re : Re : Supplantés

Patmol mon vieux, je n'étais même pas certain que tu savais lire.

Harry a pris du Polynectar ? Je dois dire que je suis impressionné.

Mais t'inquiète pas, tu détiens toujours le record de la cause de retenue la plus embarrassante. Tu te rappelles la fois où tu avais pris un peu trop de Bièraubeurre pour célébrer notre victoire au Quidditch ? Quand McGonagal est venue nous dire d'arrêter la fête, tu étais sous ta forme animagus et tu as fini par hmmm… te frotter amoureusement et de façon répétitive contre sa jambe !

Lunard qui en rit encore après toutes ces années




De : Trahi
A : Traitre
Objet : Re :Re :Re : Re : Supplantés

TU AVAIS PROMIS DE NE PLUS JAMAIS MENTIONNER ÇA. ON A FAIT UN SERMENT SORCIER !

P.



De : J'en ris encore
A : Pauvre petit chien
Objet : Re: Re: Re: Re: Re: Supplantés

Non, tu as prêté serment. Cornedrue et moi avons refusé. En aucun cas nous n'aurions laissé passer une si belle occasion. Alors, que vas-tu me donner pour que je promette de ne rien dire à Harry ?

Lunard
PS : Une bouteille de Whisky PurFeu de dix ans d'âge pourrait peut-être faire l'affaire




De : *sourire satisfait*
A : Le maître-chanteur
Objet : Re: Chantage

Non, je ne crois pas que je doive te donner ça. Je t'ai fait une ÉNORME faveur aujourd'hui.

J'ai eu LA conversation avec Harry !

Sirius




De : N'en crois pas ses yeux
A : Paddy
Objet : Re: Re: Chantage

Tu as fait quoi ??? Est-ce que je dois aller vérifier si Harry n'est pas traumatisé ?

Remus




De : Tu me prends pour qui ?
A : Remy
Objet : Re: Re: Re: Chantage

J'ai réalisé soudainement en dînant avec lui qu'il est très sérieux à propos de Ginny. Je ne crois pas qu'il le réalise lui-même, mais tous les symptômes classiques sont là. Peu importe, il a commencé à monologuer en donnant beaucoup trop de détails pour son pauvre parrain, et j'ai réalisé qu'il devait savoir TOUT DE SUITE.

Alors on a partagé une bouteille de Whisky Pur Feu et je lui ai enseigné les bases. Je sais qu'on s'était entendus pour que tu aies cette conversation avec lui, mais je crois que j'ai fait du bon travail. J'ai été sérieux pendant presque toute la conversation.

En bref, je lui ai donné un petit résumé sur la mécanique de base avant de passer aux techniques avancées.

S.




De : Un peu soupçonneux
A : Le Parrain
Objet : Re: Re: Re: Re: Chantage

Encore une fois, je suis impressionné. Mais que veux-tu dire par techniques avancées ?

R.




De : J'aime bien ce nom
A : Tu soupçonnerais ta propre mère
Objet : Re: Re: Re: Re: Re: Chantage

Eh bien, je lui ai fait bénéficier de mon expérience. Tu sais, ce que les filles aiment ou pas, où sont les meilleurs endroits à caresser, comment utiliser la carte des maraudeurs en programme amoureux. En bref, le sommaire de tout ce dont nous avons parlé jusqu'à ce que James se marie.

Patmol

PS : Je m'en suis bien sorti non ?




De : Se frappe la tête sur les murs
A : Oh, Sirius
Objet : Re: Re: Re: Re: Re: Re: Chantage

Sirius… un des objectifs principaux de cette conversation est de persuader le jeune homme de ne pas avoir immédiatement des relations sexuelles. Pas d'en faire un demi-dieu expert en la matière.

Tu étais supposé mettre l'accent sur l'aspect émotionnel autant que sur l'aspect physique, afin qu'Harry n'utilise pas immédiatement ces techniques…

STP, STP, STP, dis-moi que tu lui as parlé de contraception.

Remus




De : Oups !
A : Celui qui sait ce qu'il faut faire
Objet : Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Chantage

Oui je lui ai parlé des sortilèges contraceptifs. Personne ne veut que sa copine tombe enceinte et les filles sont toujours plus partantes pour aller plus loin si on a pris cet aspect des choses en considération.

Tout de même, mettre l'accent sur le côté émotionnel de la chose est ce que ferait un parent. Mon devoir de parrain était de m'assurer qu'Harry sache ce qu'il faisait, comment le faire, rendre ça mémorable et que les seules répercussions de l'acte soient des demandes de répéter la performance.

Patmol
-
Pourquoi les chiens enterrent-ils les os dans le sol ? Parce que c'est impossible de le faire dans les arbres !







La suite dans deux semaines. Merci d'avance pour votre soutien…


Réponses aux lecteurs :

puya2001 : Heureuse que tu aimes. La siute c'est toutes les deux semaines.

elora : Effectivement, d'autres traducteurs s'y sont essayés en solitaires, mais c'était un trop gros travail, d'où mon idée de rassembler toute une équipe.

Poupy : Contente que cela te plaise. A la fois prochaine.

Sined : non, non, c'était une histoire en 1 seul chapitre, donc terminé. Je n'ai plus que cette traduction en cours (en plus de mes relectures)

gigi : Moi aussi j'adore les pseudo dans les Mails, c'est ça qui m'a donné envie de traduire.

Lyane : Contente que cela te plaise autant et merci pour tes encouragements. A la prochaine. Merci de nous proposer dans la sélection !

vero34 : Effectivement, les Mmails sont excellents

Sioban Parker : Merci pour ton mot.

Ambre : Contente que cela te plaise et te fasse rire à ce point. Oui, on a besoin de soutien car c'est un énorme boulot (les chapitres sont de plus en plus longs).
Je ne suis pas à la retraite, j'ai juste plus d'idées pour une autre histoire, mais je fais des relecture (25 jours d'humanité de Fénice, Pour que demain soit différent de Melle Mime et HP et l'héritage de Gryffondor de Metos.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.