S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Entre fiole et papier par Kiwxi

[15 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Le premier chapitre était une fanfics cadeau de Noël pour Meloe.
Un immense, un énorme merci à ZEurydice pour ses magnifiques relectures et conseils, pour sa patience et son courage à me relire et répondre à toutes mes interrogations !
Note de chapitre:

Hello tout le monde !
Ça y est je reprends l'écriture de cette fanfics ! Que j'avais honteusement laissé à l'abandon pendant quelques années, mais ce temps est révolue. J'ai revue ce premier chapitre et le second va arrivé sous peu.

Alors oui c'est vrai que ce premier chapitre est assez long. Courage ! Les autres ne risquent pas d'avoir la même longueur par contre...

Bonne lecture !
Le temps était affreux pour cette journée de mai. Il n'y eut pas un seul instant où le ciel ne déversa pas sa pluie. Mais ce n'était pas cela qui avait rendu le professeur Rogue d'humeur particulièrement exécrable. Et c'était elle, bien sûr, qui en faisait encore les frais. Pourquoi avait-il fallu qu’il eût un caractère aussi insupportable ! Elle y était certes habituée, cela faisait des années qu'elle le connaissait maintenant, sans qu'il ne le sache lui-même à vrai dire. Mais ça ne faisait pas un mois qu'elle le côtoyait de plus près, et c’était très fatiguant à la longue.

Mais il était primordial qu'elle conserve cette couverture d’apprentie en potion. Elle était là pour deux mois, deux petits mois. Elle devait tenir encore le coup. Hermione devait donc faire fi des sautes d'humeurs et des sarcasmes du professeur. Et puis ce serait ridicule de s'être donné tant de mal à le convaincre de sa couverture pour craquer au bout d'à peine un mois. Cette mission devait lui permettre d'avoir les renseignements, c’est pour ça qu’elle était là, du moins elle espérait pouvoir en récolter suffisamment le temps de sa présence. Il était impératif, ils en avaient besoin pour le procès.


Certes elle ne faisait pas grand-chose d'intéressant - rangement et classement des ingrédients et des potions, nettoyage des chaudrons, des instruments et des tables de préparation, inventaire des ingrédients - le menu fretin en somme. Elle avait bien conscience qu'elle devait commencer par là pour pouvoir l'approcher sans forcer ses défenses, et y aller tout en finesse et en subtilité. Bien qu'au départ elle arrivait à garder sa bonne humeur à toute épreuve, cela se faisait désormais plus dur. Étrangement du côté du professeur on pouvait aussi sentir un changement dans son comportement, dans son caractère ces derniers temps.

Mais s'il n'y avait pas constamment derrière elle cette ombre aigrie qui cherchait la moindre petite erreur de sa part pour la rabaisser encore plus, ce serait déjà plus agréable pour tout le monde. Ça l'a faisait enrager à un tel point que des soirs, elle en venait à regretter son choix de couverture. Elle n'avait malheureusement guère eut le choix si elle voulait se donner le plus de chance possible. Elle ne souhaitait pourtant pas rester ici, à une époque fort éloignée de la sienne,avec pour toute compagnie celle d'un Mangemort amer, froid et sarcastique. Par Godric, elle ferait ce qu'il faudra pour accélérer le processus escompté.


Pour le moment, elle attendait comme la plupart des autres, dans le salon, que les derniers membres de l'Ordre arrivent pour la réunion. Cette fois-ci elle se déroulait chez le Professeur McGonagall et son mari, non loin de Poudlard. Hermione n'avait jamais su que son ancien professeur de métamorphose fut jadis mariée et qu'elle vivait, durant l'année scolaire, en dehors de l'enceinte de Poudlard. Comme quoi, tout pouvait arriver. Ce fut à ce moment-là qu'elle vit apparaître dans son champ de vision, sur son flanc gauche une longue barbe, grisonnante, et non blanche comme elle l'avait toujours connue. Le professeur Dumbledore se joignait à elle.


- Miss Isaacs, pourriez-vous me rendre service ?
- Bien sûr, monsieur le Directeur.
- Voyons, voyons, inutile d'utiliser tout ce protocole, ma chère.


Elle esquissa un léger sourire, en l'observant se servir du thé. Elle était curieuse de savoir ce qu'il allait lui demander.


- Je crois remarquer que Severus n'est pas encore arrivé, c'est étrange, ne trouvez-vous pas ? C'est un homme très ponctuel habituellement, à défaut d'être en avance.


Au moment où son regard bleu croisa celui brun de la jeune femme, Hermione avait déjà parfaitement compris ce qu'il attendait d'elle. Elle devait aller chercher Severus Rogue, et le ramener sans trop tarder afin que la réunion de l'Ordre pût débuter. D'un signe de tête, Hermione lui fit comprendre qu'elle s'y attelait dès à présent. L'instant suivant elle venait en effet de sortir tout juste de la pièce, afin de transplaner jusqu'à Spinner's End. Elle arriva à quelques maisons de celle du double agent. Relevant le col de son manteau, elle avançait d'un pas leste. Elle n'avait pas que ça à faire, surtout avec un temps aussi exécrable. Si cela continuait ainsi il y aurait sûrement de l'orage dans la soirée. Elle était déjà bien trempée, alors qu'elle était apparue que depuis quelques minutes à peine. Quoi qu’il en fût mauvaise météo ou non, elle n'était pas là pour faire la nounou d'un professeur aigri.


Alors qu'elle passait près d'une fenêtre de la maison voulue, Hermione s'arrêta nette devant la lumière qui la traversait. Elle pouvait entendre des voix au travers du verre. Ce n'était pas normal, Severus Rogue vivait seul, et les rares personnes à venir lui rendre visite étaient elle-même pour ses cours, Dumbledore en de rares occasions pour le compte de l'Ordre et des Mangemorts relativement souvent pour les missions de Voldemort. Et ce n'était sûrement pas Dumbledore qui se trouvait dans cette pièce avec Rogue.

Il fallait qu'elle récupère plus d'informations, car il avait beau être espion pour le compte de l'Ordre, ou plus exactement pour celui de Dumbledore, il restait secret, et ne déclarait jamais haut et fort d'importants renseignements. Il était trop malin et surtout trop méfiant pour ça. D'autant plus que ceux qu'elle aimerait avoir, ça l'étonnerait beaucoup qu'il les dévoilât, même à Dumbledore... Elle ne pouvait guère les demander au directeur de Poudlard, quoi qu'il en fût.

Elle se colla donc contre le mur en briques, et essaya d'apercevoir qui se trouvait à l'intérieur en compagnie de Severus Rogue, tout en se concentrant sur les voix. Au bout de quelques instants d'intenses concentration, elle se résolut finalement à utiliser un sort d'amplification du son, qu'elle connaissait grâce à Fred et George. Ils avaient voulu améliorer le principe de ces oreilles qui permettaient d'entendre discrètement, mais pas assez, notamment pour les missions d'infiltration.

Elle connaissait très bien la pièce, puisque c'était celle où ils faisaient habituellement leurs potions. Elle n'était pas très large, assez de place pour une personne entre la table et le mur. Elle était toute en longueur et au fond, se trouvait un petit cagibi où étaient stocké tous les ingrédients nécessaires. De là où elle était, à droite de la fenêtre, elle pouvait parfaitement voir le maître de potions s'affairer sur le plan de travail.

Il prenait tranquillement un bout de ficelle posé sur la table et l'utilisait pour fermer et maintenir le papier qui entourait une fiole. Avec des gestes précis il dégagea un petit espace au milieu du meuble. Il déposa l'objet au centre et le pointa à l'aide de sa baguette. Durant quelques secondes à peine, le jeune homme murmura des incantations, alors que petit à petit le paquet s'enveloppait d'une douce lumière violette. Puis tout fut terminé. Des étincelles s'échappaient de la baguette du mangemort, Hermione en déduit qu’il s’agissait de sortilèges de protection.


- Très bien, je pense qu'on va très vite s'en sortir ! déclara une voix masculine, qu'elle reconnaissait vaguement.

Hermione n'arrivait pas à remettre la main sur son propriétaire.

- Vite ? Lucius nous n'allons pas l'utiliser avant plusieurs mois probablement, voire plusieurs années. Qui sait quand le Maître souhaitera mettre son plan à exécution.


Lucius Malefoy ! C'était donc lui qui accompagnait Severus Rogue ! Bien qu'elle eût encore son sort en fonction, Hermione se rapprocha instinctivement du coin de la fenêtre, espérant qu'elle les entendrait d'autant plus.

Un rire tout aussi pur et chaleureux que le regard d'un loup sauvage retentit dans la pièce et rebondit sur les carrés de carrelages recouvrant toutes surfaces de la pièce. Cet éclat, bien que fou, avait une teinte féminine, aux oreilles d'Hermione.


- Voyons ! Rappelez-moi pourquoi il a fait fait appel à toi et toi seul, vil corbeau, pour exécuter cette mission cruciale ?


Durant cette tirade, la femme, car c'était bien là une femme, s'était déplacée et désormais Hermione pouvait voir une partie de son visage au-dessus de l'épaule de Rogue. Les deux personnes, accompagnant le professeur de potion, se trouvaient entre ce dernier et la réserve d'ingrédients. Elle pouvait donc voir dans les yeux de la sorcière non pas seulement sa folie, mais aussi son engouement débordant pour la quête de son Maître, et l'excitation qui bouillonnait en elle. Un claquement de dents retentit, mais la jeune femme à la fenêtre ne savait duquel des deux hommes présents cela provenait.


- Voyons Bellatrix Black, serais-tu vraiment aussi sotte que je le pensais ? Ne serait-ce vraiment donc que pour mes prédispositions aux potions que vous m'avez généreusement choisi ? Et suis-je le seul à croire au retour du maître ?


Lasse d'être incapable de voir tous les protagonistes et pouvant peut-être rater de précieuses informations, Hermione décida de s'éloigner durant quelques instants de la fenêtre pour se jeter un sort d'invisibilité temporaire. Elle ne savait pas pourquoi elle n’y avait pas pensé plus tôt. Elle avait joué avec le feu en tentant d'en apprendre plus et en étant bien visible. Heureusement elle s'était faite discrète. Une fois certaine d'être bien invisible, elle se planta littéralement devant la fenêtre et aperçut pleinement la pièce, au travers du rideau blanc et légèrement opaque. Rogue était de dos, mais elle voyait autant le visage de Malefoy que de Bellatrix. Et au final c'est ce qui lui importait.

C'est ainsi qu'elle vit la jeune Black ravaler toute remarque et rester en arrière, contrôlant à peine ses traits hargneux et en ruminant. De son côté Lucius semblait impassible, mais avec plus d'attention on pouvait voir que l'aristocrate avait à la fois l'air d'être satisfait que Bellatrix eut le clapet fermé par Severus, et aussi contrit de s'être fait réprimander par ce dernier.


- Vouliez-vous autre chose ? Ou puis-je aller prendre une douche ?


Comme il escomptait, il entendit tout de suite deux pop retentir. Il s'assit un instant sur le rebord du plan de travail, réfléchissant quelques instants en jouant distraitement avec la fiole dans la main. Mais rapidement il se rendit compte qu'à tout instant d'égarement il aurait pu involontairement mettre fin à plusieurs heures de travail et des mois de recherches, par simple étourderie. Certes, il avait mis certaines protections sur l'objet, mais avec tous les produits et autres instruments qui l'entouraient actuellement. Il se releva donc prestement.

Une fois l’objet rangé à l'endroit voulu, dans la réserve au milieu des autres bocaux, Severus se dirigea vers sa salle d'eau et allait prendre sa douche lorsqu'il entendit des coups frapper à sa porte. Pestant dans sa robe, il se dirigea vers son entrée et ouvrit la porte à une telle rapidité que cela surprit la jeune femme.


- Que faites-vous là, Isaacs ?

- Bien le bonjour à vous aussi professeur Rogue, avait-elle tout de suite rétorqué en insistant bien sur le statut de son interlocuteur, le tout avec sourire et gaieté.


Ce n'était pas parce qu'il se croyait tout permis qu'il devait se montrer à ce point ingrat.


- Je viens vous voir, car l'Ordre est en réunion ce soir, chez le professeur McGonnagall. Ne vous voyant pas venir, le professeur Dumbledore s'est inquiété, et ...

- M'a envoyé son petit chien-chien. Comme c'est gentil de sa part !


Cela faisait plusieurs heures qu'il travaillait sur son projet, et la potion qu'il venait de concocter avait pour principal inconvénient de mettre littéralement en sueur le sorcier qui la préparait. Une véritable bouffée de chaleur, une fournaise. C'est pour cela qu'il ne voulait rien d'autre qu'une douche et non pas une envoyée de Dumbledore. Tout en se détournant, mais en laissant la porte ouverte, Rogue lui déclara avoir encore à se rafraîchir et qu'il pourrait enfin rejoindre l'Ordre. Tout aussi gentiment qu'il était capable de le faire, Rogue lui demanda de l'attendre là où elle se trouvait, c'est-à-dire dans l'entrée. Évidemment il ne lui aurait pas proposé de se réchauffer, bien qu'elle fût littéralement trempée par la pluie tonitruante. A droite se trouvait le petit salon dont les murs étaient recouverts de livres, alors qu'à gauche se trouvait le laboratoire.

Alors qu'il disparut dans sa salle de bain, Hermione attendit patiemment quelques instants et une fois sûre que l'eau coulait, elle entra dans la pièce à gauche et se dirigea vers l'endroit même où il avait déposé sa précieuse fiole tout à l'heure. Mais elle avait beau regarder là même, précisément où il l'y avait placé, elle était dans l’immédiat incapable de la différencier des autres avec certitudes. Elle jeta un rapide coup d’oeil aux morceaux de parchemins accumulés sur l’établis, tout en essayant de les retenir autant que possible.

Puis Hermione retourna rapidement là où elle se trouvait lorsque Rogue l’avait vue pour la dernière fois, comme il lui avait gentiment demandé. Elle ne souhaitait guère qu'il la vît encore plus d'un mauvais oeil en la surprenant là où elle n'était pas censé être. Déjà qu'elle sentait qu'il la soupçonnait un peu ces derniers temps. Allez savoir ce qu'elle avait fait différemment ces derniers jours ! Du moins il n'avait guère confiance en elle, apparemment. Mais en qui avait-il confiance, à part lui-même ? Il est vrai que c'était sous la directive de Dumbledore qu'il l'avait prise comme apprentie. Severus, lui n'avait pas l'air ravi qu'on lui mette une apprentie dans les pattes. Ce qui n'étonnait guère Hermione.

Venant de lui, elle ne pouvait espérer rien de plus que les cours de potions qu'il lui donnait.
Ce dernier sortit enfin de la salle de douche. Ses cheveux étaient encore trempés, mais il n'en avait cure. Rapidement il prit possession de sa cape et l'enfila. Sans un mot il invita la jeune femme à sortir en le suivant. Une fois dehors sur le pas de la porte, et une fois la maison protégée grâce aux sorts remis en place par Severus, il n'attendit pas un instant avant de transplaner vers la maison des McGonagall, en jetant à peine un regard derrière lui en direction de la jeune femme juste avant de disparaître.

Ladite jeune femme soupira en secouant la tête, avant de transplaner à son tour. Après avoir déposé sa cape inondée et s'être séchée à l'aide de sa baguette, elle entra dans le salon où se trouvaient les autres, Severus étant déjà en grande discussion avec Dumbledore. Enfin c'était plutôt ce dernier qui discutait avec lui. Son attention quitta donc l'homme taciturne n'ayant plus d'intérêt pour lui maintenant qu'elle l'avait ramené à bon port. Elle se dirigea donc vers la table, se servit une tasse de thé, en prenant soin de prendre un sachet se trouvant dans sa robe.

Elle aimait le thé russe aux senteurs d'agrumes. Malheureusement elle ne le trouvait généralement pas là où elle allait, alors elle avait pris l'habitude d'en avoir toujours un peu sur elle. Et là, Hermione avait besoin de se réchauffer, autant le corps que le moral. Par chance, il restait un fauteuil de libre près du feu. Innocemment et discrètement, du moins le plus possible, Hermione s'y installa, une tasse fumante entre les mains.

Alors qu'elle soufflait dessus en regardant le feu, elle pensait encore à la scène qu'elle venait de voir il y avait même pas une heure, une ombre apparut. Décidément, dès qu'on était à une réunion de l'Ordre c'était une chance rare si on pouvait être tranquille cinq minutes ! Tout à l'heure c'était Albus qui voulait qu'elle fasse la nounou. À qui le tour maintenant ? Celui de Gideon !

Soulagée, Hermione esquissa un sourire détendu. Avec lui, elle savait qu'on pouvait discuter de tout et de rien. Il était facile de rire avec lui, sans penser, sans cesse à faire attention à ce que l'on faisait comme en présence de Severus ou même Dumbledore. Elle était persuadée qu’il se doutait de quelque chose sur elle. Mais elle aimait la présence tranquille, insouciante et reposante de Gideon. Ça la détendait, bien que parfois elle aimait tout de même être seule. Mais là elle en avait bien besoin !


- Alors comme ça, on joue les nounous ? entama calmement Gideon.


- Mais non voyons, d'après lui je suis le toutou d'Albus, déclara Hermione, amère.


- Ah non ! Tu ne pues pas autant ! renchérit-il sans attendre.


L'humour à toute épreuve voilà ce qu'elle aimait chez lui. Le nombre de fois où il avait réussi à faire changer l'humeur morne d'Hermione, comme un baume sur une plaie la plupart du temps sans même qu'il le sache d'ailleurs. De rare fois pourtant, elle avait vu dans son regard comme un peu de tristesse de la voir dans cet état, car il y eut des fois où sa journée fut lamentablement exécrable et terriblement épuisante, tant dans la réflexion que les sautes d'humeurs. Ce travail auprès du maître de potions, ce n'était vraiment pas facile tous les jours. Mais aujourd'hui en plus de tout ça, elle avait de nouveaux éléments, de nouvelles pistes sur son enquête. Dont elle ne pouvait bien sûr parler à personne.

Gideon lui fit alors remarquer que les autres s'installaient tranquillement autour de la table, la réunion commençait. Elle s'attabla donc à son tour, sa tasse à la main, à l'une des dernières places libres. Elle fut aux côtés de Gideon et d'une petite femme dont elle ne se souvenait jamais du nom. Par contre non loin d'elle, se trouvait également Rogue. Par chance elle ne pouvait le voir sans se pencher en avant. Ce qu'elle s'abstiendrait aisément de faire pour le moment.


- Maintenant que tout le monde est présent, démarra le vieil homme en regardant Rogue puis Hermione avec un petit sourire moqueur, nous pouvons commencer. Fabian, racontez-nous tout.


Comme à l'accoutumé la réunion débuta par les nouvelles des différentes missions en cours, sur lesquelles on débattait. Aujourd'hui, il n'y eut guère de grandes nouvelles. On en fit donc rapidement le tour. Venait ensuite l'affiliation de nouvelle mission, lorsqu'une était terminée, ou tout simplement pour ceux qui n'en avait pas depuis quelques temps.


- Miss Isaacs, il me semble que vous n'avez aucune mission en cours.
- Précisément Albus !
- Et bien figurez-vous que j'en ai précisément une parfaite pour vous, bien qu'il vous faudra être accompagnée. N'est-ce pas Severus ?


Ce dernier, comprenant l'allusion tout aussi bien que le reste de l'assemblée, grogna, mais hocha la tête, n'ayant guère le choix face à Albus. Elle devra donc encore se le coltiner, lui et sa grande humeur massacrante. Tout ce qu'Hermione espérait était que cette mission ne serait que de courte durée. Elle n'avait pas prévu plus que ça dans son agenda de passer encore plus de temps avec lui.
Malheureusement pour elle, mais aussi pour Severus, d'après Albus, ils devraient cohabiter ensemble pendant normalement au moins deux semaines. Et ce non pas à l'autre bout du Royaume-Uni mais tout bonnement à l'étranger. Hermione ne considérait pas cette mission comme de potentielles vacances touristiques, bien au contraire. Bien qu'ils doivent se faire passer pour des sorciers-touristes dans un village de sorciers du centre de la Bretagne, en France, et ce afin d'avoir de plus amples informations sur un vendeur d'objets de magie Noir, qui aurait été en relation avec l'un de ceux de l'Allée des Embrumes. Ce vendeur aurait des renseignements qui avait fortement intéressé Voldemort. Un mangemort y était déjà allé, mais n’était jamais revenu pour délivrer ses informations. Du moins selon certaines sources. Cela restait à prouver. Et c'était à Hermione et Rogue de se charger de récolter ces informations pour le compte de l’Ordre.
Note de fin de chapitre :

Voici donc le premier chapitre j'espère qu'il vous a plu :) !

Et pour les curieux vous aurez des informations supplémentaires en tant voulu :P.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.