S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Fil d'argent par miriallia haww

[116 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Voilà le premier chapitre, je vous souhaite une bonne lecture! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!
Chapitre 1 :


L'avion allait bientôt décoller. Silencieux, Hermione et Dean se tenaient côte à côte, plongés dans leurs pensées. Ils avaient préférés ne pas utiliser de transport sorcier, jugeant cela trop dangereux. Dans un contexte comme celui-ci, la prudence était de rigueur. Ils ne pouvaient pas prendre le risque que les mangemorts les découvrent. L'avion avait donc été selon eux le transport le plus discret. Jamais les sbires de Voldemort ne viendraient les chercher ici.

« Bienvenu sur le vole en direction de Washington. L'avion va bientôt décoller, veuillez boucler votre ceinture de sécurité. La compagnie vous souhaite un agréable voyage. »

Hermione attacha distraitement sa ceinture de sécurité. Voilà ils quittaient Londres. Elle avait les yeux rivés sur le hublot à sa gauche. Le ciel était bleu, sans nuage, et il faisait très chaud dehors alors même que septembre venait de débuter. En ce moment même, ils auraient dû être à Poudlard pour le début de l'année. Oui mais voilà, rien n'était plus normal. La jeune fille de 17 ans à peine était inquiète, et tapotait sans même s'en rendre compte l’accoudoir de son siège d'une main. L'autre était crispée sur son sac à main couvert de perles. Elle sursauta lorsque son voisin posa sa main couleur café sur la sienne.

« Calme toi, ça va bien se passer, la rassura Dean.
- Comment peux-tu dire ça, nous n'avons aucun plan et nous ne savons même pas par où commencer. »

Si il y avait bien quelque chose qu'elle détestait, c'était bien partir à l'aveugle. Mais Kingsley leur faisait confiance, ils ne pouvaient donc pas échouer. Hermione passa une main dans ses cheveux, nerveuse. C'était la première fois qu'elle était séparée de Harry et de Ron. Elle s'inquiétait déjà de les savoir sans elle, à courir au-devant de tous les dangers comme ils savaient si bien le faire.

Mais voilà, Kingsley lui avait confié qu'il avait besoin d'une personne en qui il avait toute confiance pour cette mission. Une personne qui connaissait bien le monde moldu et qui ne se ferait donc pas remarquer parmi eux, elle. Elle était parfaite pour cette mission, même si elle était à peine majeure. Ne voulant pas la laisser y aller seule, il lui avait demandé de choisir quelqu'un pour l'accompagner. Et elle avait proposé Dean.

Le jeune homme était quelqu'un de fiable, elle n'en doutait pas. Il n'avait pas hésité une seconde à rejoindre l'AD en cinquième année et il avait toujours soutenu Harry. Il avait grandit chez les moldus et avantage non négligeable, il était souvent allé aux États-Unis.

« Les recherches vont sûrement nous prendre du temps, mais...
- Temps dont nous ne disposons pas Dean, il faut qu'on trouve et vite, le coupa t-elle. »

C'était vrai et Dean ne le niait pas. Ils manquaient de temps. La guerre faisait rage en Angleterre et chaque jour de nouveaux noms venaient grossir la liste des décès. La terreur régnait côté sorcier, les gens hésitaient même à sortir de chez eux. Rien d'étonnant à cela quand on savait que les raffleurs et les mangemorts rodaient. Des gens disparaissaient mystérieusement et beaucoup de sorciers avaient déjà fuit le pays.

« Je sais Hermione, mais l'Ordre se doute bien que nous ne trouverons pas en deux jours. Ca va prendre un moment, mais on finira bien par trouver. »

A cet instant, Hermione sentit qu'elle avait fait le bon choix. Dean serait un soutien parfait au cours de cette mission. Elle pourrait facilement se reposer sur lui, elle n'en doutait pas. Il saurait aussi comment la rassurer, ce dont elle avait vraiment besoin en ce moment.

« Comment est-ce que tu fais ? Demanda son amie.
- Comment est-ce que je fais quoi ? »

Son camarade la regardait sans comprendre ce qu'elle entendait par là. Il fronça légèrement les sourcils, sans doute essayait-il de saisir le sens de sa question. Hermione ne tarda pas à l'éclairer.

« Pour être aussi sûr de toi ? »

Il resta un instant silencieux, formulant d'abord sa réponse dans sa tête. Il passa une main dans ses cheveux bruns coupés court avant de lui répondre.

« Je ne suis pas sûr de moi, c'est en toi que j'ai confiance. Tu vas trouver j'en suis certain. »

Oui, il était persuadé qu'elle allait réussir, du moins il essayait. Si il s'était retrouvé embarqué là-dedans par quelqu'un d'autre, il n'aurait sans doute pas été aussi confiant. Lui même n'était pas plus intelligent que la moyenne, et il n'aurait jamais pu entreprendre ces recherches tout seul. Cette mission était trop importante pour qu'ils rentrent bredouilles. Et Hermione réussissait toujours pas vrai ? Alors pourquoi cette fois-ci serait différente ? C'était elle, le petit génie.

« Tu risques d'être déçu alors, je ne suis pas aussi brillante que tout le monde le pense. »

Pas si brillante que ça ? Elle oubliait sans doute ses résultats à tous les examens, et devoirs, le fait que l'AD était au départ son idée, et sans doute tellement de chose que faire la liste prendrait des heures. Mais elle était très têtue et Dean ne doutait pas qu'il était impossible de lui faire entendre raison.

« Écoutes, ça ne sert à rien de s'affoler tout de suite, nous ne sommes même pas encore arrivés à Washington, tempéra t-il.
- Tu as raison, mais je n'arrive pas à m'en empêcher. Et penser à Harry et à Ron, ça n'arrange pas vraiment les choses. »

Impossible pour elle de sortir ces deux là de son esprit alors qu'ils parcouraient le pays seuls. Mais avec la mission que Dumbledore avait confié à Harry, ils ne pouvaient pas faire autrement. Comment s'en sortaient-ils avec les horcruxes ? Cette histoire la taraudait, sans qu'elle puisse s'en empêcher et elle avait la boule à l'estomac rien que d'y penser.

« Je sais ce que tu ressens, je m'inquiète pour Seamus et Neville aussi, ils sont retournés à l'école cette année et avec Rogue comme professeur...
- Ils sont débrouillards et ils ne sont pas seuls, ça va aller pour eux, Ginny et Luna sont là-bas elles aussi. »

La brune ne savait pas trop qui elle essayait de rassurer avec ses paroles, elle ou lui. Un peu des deux sans doute. Elle s'adossa correctement au siège moelleux en retenant un soupir. Aucun de leurs amis n'était réellement en sécurité.

« Harry et Ron aussi, ils ont l'habitude de se sortir des pires situations.
- Ils ont plutôt l'habitude de se jeter tête baissée dans les pires situations tu veux dire. Je ne sais pas comment ils ont pu survivre jusqu'ici.
- Une chance de cocu ? Proposa Dean. »

Hermione éclata de rire, face à la plaisanterie du jeune Gryffondor.

« C'est une possibilité, faudrait demander à Ginny et Lavande. »

Le jeune homme rigola à son tour, amusé qu'elle entre ainsi dans son jeu. Il décida alors de poursuivre sur sa lancée.

« Pour Ginny je ne sais pas mais Lavande... »

Le sous-entend était à peine voilé et il poussa même jusqu'à lui faire un clin d’œil.

« Non, tu te moques de moi ! S'exclama t-elle.
- Pas du tout, C'est une vrai tigresse, tu ne le savais pas ? »

Hermione le regardait incrédule, si elle s'attendait à ça. Dean et Lavande ! La jeune fille se retint de lui dire qu'il n'avait aucun goût en matière de fille. Les histoires de Dean ne la regardait pas vraiment.

« Je ne savais pas que tu aimais le genre glue perpétuelle, lâcha t-elle sans pouvoir s'en empêcher. »

Son ami ne pût se retenir plus longtemps et fut pris d'un fou rire incontrôlable.

« J'adore tes remarques Hermione. Mais je ne pensais pas que tu te ferais avoir aussi facilement. Moi et Lavande ? C'est ridicule. Et pas mal la comparaison avec la glu. Mais ce n'est pas très gentil pour Lavande. »

D'accord, il s'était foutu de sa gueule. C'était très clair à présent. D'un côté elle était soulagée, il méritait mieux que ça. Elle ne les imaginait pas du tout ensemble. Et puis en y réfléchissant, il semblait plutôt attiré par Parvati à Poudlard. D'un autre côté, elle avait bien envie de lui clouer le bec pour avoir osé se payer sa tête.

« Bon tu as fini de te moquer de moi ? Et je ne dirais pas que c'était méchant, simplement véridique, ose seulement me dire le contredire. »

Le comportement de Lavande avec Ron suffisait à prouver qu'elle avait raison. D'ailleurs elle ne comprenait pas comment il faisait pour la supporter, elle même aurait déjà fuit à l'autre bout du pays à sa place.

« Ne t'énerve pas, c'était pour te dérider un peu. Et non je ne te contredirais pas. Je ne sais pas comment Ron peut rester avec elle. »

Au moins une chose sur laquelle ils étaient d'accord remarqua t-elle.

« Par contre, je ne suis pas sûr de pouvoir arrêter de t'embêter, c'est très distrayant, et il n'y a pas grand chose à faire dans cet avion.
- Fais attention Dean, Washington est encore loin. Tu pourrais le regretter, le menaça t-elle.
- Je suis terrifié, lança t-il sur un ton ironique. »

La jeune fille le frappa à l'épaule dans l'espoir de le faire taire. Cela eut pour seul effet de le faire ricaner. Ils continuèrent de se taquiner une bonne partie du vol, relâchant un peu la pression qui pesait sur leurs épaules.

Épuisée la jeune fille finit par lui souhaiter une bonne nuit, et un peu plus tard, s'endormit sur l'épaule de son ami. Il la regarda, esquissant un sourire. Il était évident qu'elle manquait de sommeil, ses cernes sous les yeux en attestaient. Bien que le fauteuil ne soit pas aussi confortable qu'un lit, elle allait pouvoir se reposer un peu. Elle en avait besoin étant donné ce qui les attendait.

Quelques heurs plus tard l'avion atterrit enfin à l'aéroport Ronald Reagan Washington. Dean réveilla doucement son amie, lui indiquant qu'ils devaient descendre de l'appareil. Elle se redressa en baillant et en s'étirant, encore engourdit par le sommeil. Ses cheveux indisciplinés étaient encore plus ébouriffés qu'à l'accoutumé, et elle semblait sortir de son lit. Elle se frotta les yeux en se levant. Dean sortit leur manteaux du porte bagage, lui tendit le sien. Il enfila sa propre veste.

Elle le suivit jusqu'à l'extérieur et ils allèrent récupérer leurs bagages. Le jeune homme la conduisit jusqu'à l'arrêt de bus, chacun traînant sa valise derrière lui. Ils avaient opté pour des bagages moldus, laissant leurs malles de sorcier au Square Grimmaurd.

Il ne leur restait plus qu'à attendre deux petites minutes le temps que la navette arrive. Hermione fouilla dans son sac, sortant son porte-monnaie. L'Ordre du Phénix leur avait donné largement assez l'argent moldu pour subsister pendant des mois et des mois. La jeune gryffondor soupçonnait Kingsley d'avoir simplement métamorphosé quelques morceaux de parchemins en billets de banque, mais elle n'avait pas osé poser la question. Elle avait répartit les liasses entre son sac à main et leurs valises, de cette manière si l'un des bagages était volé, il leur resterait l'argent se trouvant dans les deux autres.

« Où allons nous ? Demanda t-elle à Dean.
- A l'hôtel, il fait presque nuit, nous ne pourrons rien faire de plus aujourd'hui, autant prendre un peu de repos, nous commencerons nos recherches demain. »

La brune hocha la tête, il avait raison, pour le moment ils ne pouvaient pas faire grand chose. Lorsque le bus arriva, ils hissèrent leurs bagages à bord, et s'installèrent sur des sièges. Le trajet se fit dans le silence et ils descendirent deux arrêts plus loin.

La nuit était tombée. Éclairés par la lueur des réverbères, ils marchèrent jusqu'à l'hôtel le plus proche, tirant leurs valises derrière eux, trop fatigués pour discuter. La rue était calme, seulement troublée par le bruit de la circulation. Le jeune homme la guida à travers la ville.

« Je suis déjà venu par ici avec mes parents et mes frères et sœurs, c'est un coin calme, nous ne devrions pas rencontrer de problèmes. L'informa t-il.
- Tant mieux, il ne faut pas qu'on se fasse remarquer. L'hôtel est encore loin ?
- Non, nous n'en avons plus pour très longtemps. Je n'ai jamais logé dans cet hôtel mais je suis déjà passé devant, ça ne devrait pas nous coûter très cher. »

Hermione hocha la tête satisfaite de l'information. Une dizaine de minutes plus tard ils étaient enfin devants l'hôtel.

« C'est ici. »

Hermione leva les yeux apercevant sur la façade le nom du vieil immeuble, la licorne dorée. Elle esquissa un sourire en songeant que les licornes étaient blanche et non pas dorée. Ils pénétrèrent dans le hall d'entrée. Il était petit et recouvert d'un horrible tapis mauve. Les murs étaient légèrement défraîchit, mais les lieux paraissaient propres. Cet endroit serait parfait pour eux.

Dean s'approcha de la réception et ne voyant personne, appuya sur la petit sonnette dorée qui s'y trouvait. Une porte en bois sombre s'ouvrit sur leur gauche. Une femme d'une soixantaine d'année apparu, et se rendit derrière le comptoir. Ses cheveux grisonnant retenus par un chignon serré, mettaient en valeur son visage souriant. Quelques rides s'étendaient autour de ses yeux et de sa bouche.

« Bonsoir, que puis-je pour vous ? Demanda t-elle aimablement. »

Sa voix était légèrement roque, probablement dût à une forte consommation de tabac. Elle remonta légèrement ses lunettes sur son nez pointu.

« Bonsoir, une chambre pour deux s'il vous plaît. Nous comptons rester quelques temps, nous ne savons pas combien exactement. »

Les deux jeunes avaient décidés d'un commun accord de ne pas gaspiller l'argent qui leur avait été confié. Ils ne savaient pas combien de temps ils allaient rester, ni les frais qu'ils pourraient avoir à débourser. Ils partageraient donc la même chambre.

La réceptionniste se tourna vers une armoire, qu'elle ouvrit. Elle saisit une clé en cuivre qu'elle posa sur le meuble devant eux.

« Ce sera la chambre 214, si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à vous adresser à moi.
- Merci beaucoup madame.
- Voulez-vous que je vous aide à porter vos bagages.
- Nous allons le faire, merci quand même. Répondit-il se voyant mal demander à cette vieille dame de s'occuper de sa valise.
- J'espère que vous passerez un agréable séjour. »

Sur ces paroles, ils montèrent les escaliers jusqu'au deuxième étage, et gagnèrent enfin leur chambre. Hermione déposa sa valise à l'entrée et regarda autour d'elle. La pièce était assez petite, en grande partie occupée par un lit en fer forgé un peu vieillot. Les murs étaient recouverts d'une tapisserie à fleurs jaunie par le temps et la peinture sur le plafond s'écaillait par endroit. Ca ne payait pas de mine mais au moins, c'était propre. Elle s'assit sur le lit, les ressorts grinçant sous son poids.

« Tu veux prendre ta douche en première. »

La voix de son ami provenait d'une pièce jouxtant la chambre. Elle s'approcha et entra dans une petite salle de bain. Celle-ci était munie d'une vieille baignoire dont le rideau de douche tenait par Merlin savait quel miracle. Une petite étagère était suspendue au-dessus du lavabo. Les toilettes se trouvaient juste sur sa droite. La jeune fille était contente, pendant un moment elle avait craint que la salle de bain se trouvent dans le couloir, ce qui n'était pas aussi pratique.

« Non vas-y, j'irais après toi, je vais commencer par sortir quelques affaires de la valise. »

La Gryffondor sortit quelques vêtements, mais laissa le principale dans la valise. On était jamais trop prudent. Les deux compares devaient être préparés à fuir rapidement. Elle saisit sa baguette posée sur la table de nuit et esquissa un geste circulaire.

« Protego Totalum. » Prononça t-elle distinctement.

Un film protecteur sembla englober la pièce dans un reflet bleuté. Elle agita de nouveau sa baguette, lançant un nouveau sortilège.

« Salveo Maleficia. »

L'air sembla grésiller tout autour d'elle, signe que le sortilège était correctement exécuté.

« Qu'est-ce que tu fais ? »

Hermione se retourna. Dean venait tout juste de sortir de la salle de bain, vêtu d'un simple caleçon, il se frictionnait les cheveux avec une serviette.

« Je protège cet endroit. De cette manière personne ne peut pénétrer dans cette pièce ni même nous voir depuis l'extérieur, lui expliqua-t-elle.
-Bonne idée, je t'avoue que je n'y aurait jamais pensé.
- Je vais prendre ma douche, nous contacterons l'Ordre après, pour les prévenir que nous sommes arrivés sans encombre. »

Dean acquiesça. La jeune fille entra dans la salle de bain. Elle se glissa avec bonheur dans la baignoire, l'eau ruisselant sur elle. Après un rapide brin de toilette, elle retourna dans la chambre.

Elle se dirigea vers son sac à main et en sortit un petit miroir ovale. Elle le posa sur le lit entre Dean et elle.

« Ordre du Phénix »

Quelques secondes plus tard, le visage de Remus apparu dans la vitre. Il leur adressa un sourire. Son visage était marqué par la fatigue, comme tous les membres de l'Ordre, il n'avait pas vraiment le temps de prendre du repos. Comme tout le monde, il essayait de ne pas se décourager, mais ce n'était pas chose aisée.

« Vous êtes arrivés sans problème ? Demanda t-il.
- Oui, répondit-elle. Dean nous a déniché un hôtel, nous allons rester là quelques temps. Au fait, ce miroir va-et-vient est très pratique. Tu as eu une idée brillante. »

Le lycanthrope avait en effet repris l'idée de Sirius et James, et avait ensorcelé deux miroirs pour qu'ils communiquent ensemble. De cette manière, le deux jeunes gens n'étaient pas coupés du monde des sorciers.

« Comment ça se passe à Londres ? Continua t-elle.
- La situation n'est pas bonne, nous ne savons pas comment tout ça va se terminer. La réussite de votre mission pourrait être vitale pour beaucoup de gens. Je sais que vous en avez conscience mais le rôle que vous jouez est très important. »

Dean hocha la tête gravement. Tous deux en avaient plus que conscience, et ils préféraient ne pas penser aux conséquences que pourraient avoir un échec de leur part.

« Tu as eu des nouvelles de Harry et de Ron ?
-Aucune, mais je dois t'avouer que c'est plutôt rassurant, si les mangemorts leur avaient mis la main dessus, ils s'en seraient vantés tu t'en doutes bien.
- Tant mieux, je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour eux, c'est plus fort que moi. Je sais qu'ils sont débrouillards mais... »

Hermione s'interrompit ne sachant pas trop comment tourner sa phrase.

« Mais tu n'es pas là pour les freiner, et tu as peur qu'ils se jettent tête baissée dans un piège, compléta Dean à sa place.
- C'est tout à fait ça. Je n'aime pas les savoir en danger loin de moi, alors que moi je ne risque pas grand chose là où je suis.
- Tu te trompes, si il apprend ce que vous êtes en train de chercher, il enverra quelqu'un vous tuer. A ton avis, pourquoi si peu de personne dans l'Ordre savent ce que vous faites. Même Harry et Ron ignorent le but de votre mission. A part Kingsley et moi, personne n'est au courant. Le but est de vous protéger, de cette manière si un membre est torturé, il ne risque pas de donner des informations à l'ennemi. L'informa Remus. »

Hermione médita un moment ses paroles. Il n'avait pas tord, si il avait connaissance de ce que Dean et elle faisaient, Voldemort s'empresserait de les éliminer.

« Je comprends, nous serons vigilent.
- Et pour ma famille, Est-ce que vous savez comment ils vont ? Demanda son ami. »

Il regardait ses mains, se crispant en attendant la réponse. Les membres de sa famille ne possédaient pas de pouvoir magique, ils étaient vulnérables.

« Nous avons fait le nécessaire pour les mettre en sécurité, un membre de l'Ordre veille sur eux. Le rassura le lycanthrope.
- Merci.
- Sur ce, je vais vous laisser vous reposer, vous allez en avoir besoin. Je vous contacterais si jamais il y a du nouveau, sinon revoyons nous dans deux jours.
- D'accord, passe une bonne soirée, lui souhaita la gryffondor. »

Le miroir redevint un simple miroir et Hermione le rangea dans son sac à main. Ils ne tardèrent pas à se glisser sous la couette et à s'endormir.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.