S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Eux par catoganide

[7 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Ceci est ma participation au concours "Mes parents, ces héros" organisé par Ielenna à l'occasion de la fête des père.

Le sujet :

Mettre en scène dans une fiction la relation entre un personnage (ou deux ou trois, dans le cas de frères et soeurs) et l’un de ses parents (ou ses deux, c'est à dire papa et maman, ou les deux papas, ou des deux mamans, ne nous limitons pas !). Les parents doivent avoir un rôle prépondérant, l'histoire doit tourner autour de leur présence (ou absence). Vous pouvez parler d'amour, de haine, de quotidien, de souvenirs etc. Seul le sujet des parents est contraint.

Les parents peuvent ne pas être les parents biologiques, mais les personnages doivent partager entre eux une relation semblable, si par exemple une autre personne a élevé l'enfant (un texte sur Neville et sa grand-mère est par exemple tout à fait accepté dans le cadre de ce concours). Cependant, pour ne pas TROP ouvrir le concours, les liens enfant / parrain / marraine sans que le parrain / marraine ait élevé l'enfant seront refusés (Harry / Sirius, par exemple).

Tous les personnages et époques sont autorisés. Ce duo (ou trio) peut provenir de l’univers Harry Potter ou faire intervenir des OC. Le récit doit cependant être ancré dans le monde de Rowling.
Note de chapitre:

Bonjour bonjour !

Me revoilà (oui, ça fait trèèèès longtemps que je n'ai pas posté, je n'ai aucune excuse) !

Donc, ma petite participation pour le concours de Ielenna, j'espère que ça vous plaira :
Le bureau d'Albus Dumbledore était calme. Seule la respiration régulière des portraits endormis venait troubler le silence. Assis derrière son bureau, le Directeur se massait les tempes, réfléchissant profondément.

Les élèves étaient tous en cours à cette heure de la matinée, et aucun trouble-fête ne s'était encore manifesté. Il y avait peu de risques que le professeur Dumbledore ne reçoive de visites, même s'il aurait été plus judicieux de faire ce qu'il avait à faire pendant les vacances d'été, où il n'aurait pas été dérangé. Mais ça ne pouvait pas attendre, il devait vider ses souvenirs maintenant, où ils continueraient à le hanter.

Lorsqu'Albus Dumbledore s'était retrouvé devant le Miroir du Risèd, il les avait vus. Eux. Ceux qui avaient fait de lui ce qu'il était maintenant, ceux qui l'avaient aimé. Ceux, enfin, qui l'avaient laissé seul, avec une sœur instable et un frère taciturne sur les bras. Eux, ses parents.

Toute une tempête de souvenirs s'étaient réveillée dans sa tête. Cette tempête gonflait, perdait en intensité, puis se redressait, implacable, telle une immense tornade, encore plus puissante qu'auparavant. Seule la Pensine pouvait le décharger d'autant de nostalgie et de rancœur concentrées.

Le Directeur se leva, contourna son bureau et se dirigea vers l'armoire qui contenait la Pensine. Il ouvrit précautionneusement la porte et s'arrêta, face à à la bassine de pierre gravée de runes anciennes. Le liquide blanc-argenté s'agitait dans le creux de pierre. Dumbledore respira profondément et toucha sa tête. Il prononça la formule, et un mince fil brillant s'enroula autour de la tige de bois. Quand le fil eu terminé de s'enrouler, il le déposa délicatement dans la Pensine et le regarda se diluer dans les autres souvenirs.

Au bout d'un moment, une image apparut dans le liquide. C'était toute la famille du vieux directeur, réunie et souriante. Il s'approcha tellement de la surface qu'un observateur extérieur aurait cru qu'il la touchait. Le vieil homme voulait voir sa famille de près, surtout ses parents, mais il ne fallait pas qu'il tombe dans la Pensine, car il risquait de ne pas en ressortir, tant elle contenait de souvenirs.

Il se vit à l'âge de 12 ans, lorsqu'on lui avait appris que son père avait été jeté en prison.

OoOoO


Il était rentré de Poudlard pour passer les vacances de Noël avec sa famille, comme l'année dernière. Le premier jour, tout allait bien, si ce n'est que Perceval Dumbledore avait été retenu au bureau. Pour une affaire urgente, avait dit Kendra, sa femme, lorsqu'Albus lui avait demandé. Elle avait les larmes aux yeux, cela aurait du lui mettre la puce à l'oreille, mais non, Albus ne se doutait de rien. Il mettait ce comportement sur le compte du stress lié à la maladie de sa sœur Ariana.

En effet, depuis un petit moment, elle était instable. Cela avait commencé par des démonstrations de magie, mais c'était complètement normal, à son âge. Ce qui l'était moins, en revanche, c'était la violence incontrôlée de ces démonstrations, qui s'étaient ensuite transformées en crise. La petite Ariana cassait tout sur son passage lors de ses crises de démences, qui se passaient de plus en plus fréquemment. À sept ans, elle avait la puissance magique d'un enfant de douze ans, mais ne pouvait pas la maîtriser.

Albus avait été informé de l'évolution de l'état de sa sœur par les nombreuses lettres de sa mère, vers le début du mois d'octobre. Celle-ci, de plus en plus inquiète, avait demandé à ce qu'un magicomage ausculte Ariana. Il n'avait rien découvert, et encore moins soigné.

Le jeune garçon avait diné silencieusement en compagnie de sa mère et de son frère, Abelforth, et était monté se coucher. Il avait plongé dans un profond sommeil sans rêves.

Le lendemain, il s'était réveillé puis était descendu prendre son petit-déjeuner, comme à son habitude. Sur la table de la cuisine, il avait trouvé un mot griffonné à toute vitesse :

« Ton père est en prison. Je suis partie le voir. Occupe-toi de ton frère et de ta sœur. Je t'expliquerais en rentrant. »

Albus n'en avait pas cru ses yeux. Son père, Perceval Dumbledore, secrétaire du Ministre de la Magie lui-même, emprisonné ? Impossible !

Il avait décidé d'attendre le retour de sa mère, qui éclaircirait bien des choses. La journée était passée très lentement, et lorsque Kendra Dumbledore était rentrée, ses deux fils l'avait assaillie de questions.

Elle leur avait alors tout expliqué. Les Moldus qui persécutaient leur sœur, lui faisant perdre tout contrôle, leur père qui les avait découverts et leur avait fait payer. Le Ministère l'avait su, et Perceval Dumbledore avait été défait de ses fonctions et condamné à vie à Azkaban.

Albus, choqué par ces révélations, n'avait plus quitté sa chambre pendant deux jours. Le deuxième soir, sa mère, un peu remise des évènements, était allée le voir, et lui avait dit :

– Nous déménageons.

Tout simplement. Kendra voulait fuir ce village, où son nom était désormais associé à la honte et au déshonneur. Elle ne pouvait plus faire sortir Ariana que la nuit, et seulement sous bonne garde.

Alors ils déménagèrent, sa mère, son frère, sa sœur et lui, au village de Godric's Hollow.

OoOoO


Albus Dumbledore était de retour dans son bureau. Ses souvenirs avaient ravivé en lui une douleur sourde, diffuse, mais pourtant bien présente. Pourtant, il sentait encore le besoin de revivre tous ces souvenirs. La mort de sa mère, la mort de sa sœur.

Il se sentait coupable. Il avait désobéi à sa mère, il n'avait pas tenu sa promesse.

Occupe-toi de ton frère et de ta sœur.

Sa sœur était morte.

Son frère, c'était tout comme. Ils ne se voyaient plus, ne se parlaient plus, ne s'écrivaient même plus. Ils n'existaient plus l'un pour l'autre. Et tout ça, par sa faute.

Si son père avait été là, il aurait réglé tous ses problèmes, comme les pères le font.

Si sa mère avait été là, elle l'aurait réconforté, comme les mères le font.

Mais si ses parents avaient été là, Albus n'aurait peut-être pas eu autant de problèmes.

Alors, pour ne pas avoir à ressasser plus longtemps des pensées aussi tristes, et pour ne pas que cet affreux sentiment de culpabilité continue de l'écraser, Albus Dumbledore déboucha une bouteille de Whisky Pur-Feu et le bu d'une traite.

Ça allait déjà beaucoup mieux.
Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu, et n'hésitez pas à donner votre avis !

Au passage, pour ceux qui lisent mes drabbles, sachez que j'ai l'intention de les terminer le plus vite possible, maintenant qu'il n'y a presque plus de devoirs.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.