S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Attraper la lumière par Eni-gwada

[5 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Eh bien, voilà une de mes participations au projet de Ielenna "Take a picture". Merci à elle pour ce montage superbe !
Je ne sais pas combien de fois j'ai recommencé ce texte. Beaucoup, j'imagine ^^ Alors merci à Antasy pour avoir bêtaté ce texte en un temps record et m'avoir un peu redonné confiance...
Fred, je sais que c'est toi. L'inventeur des Feuxfous Fuseboum, ça ne peut pas être George.

Bien sûr, ce sont des produits étiquetés Weasley et Weasley. Pas de distinction, pas vrai ? Un seul et même esprit. Une seule et même personne. Mais Fred, cette idée de feux d'artifices magiques, je sais que c'est toi.

Tu te rends compte, Percy ? Maintenant, les gens vont pouvoir continuer à attraper la lumière la nuit ! La nuit, Percy !

Je les entends, ces mots que tu me chuchotes à l'oreille. Je les vois, tes yeux qui pétillent. Je le devine, ce large sourire sur tes lèvres. Attraper la lumière... Un rêve absurde, incompréhensible et inutile. Est-ce que ça veut même dire quelque chose ?

Bien sûr que ça ne veut rien dire, mais c'est là toute la beauté de la chose. Inutile, ce n'est pas dépréciatif. Tu as du mal à comprendre, Percy ? Essaie déjà de comprendre l'inutile.

Je ne suis pas comme toi. Je ne suis ni un artiste, ni un créateur. J'aime les choses terre à terre. Matérielles. Je veux pouvoir toucher. Prendre. Saisir. D'accord, l'épaisseur des fonds de chaudron ce n'est pas très intéressant. Ce n'est pas joli. Mais c'était utile – je me sentais utile. Les chaudrons, je peux les toucher. Les prendre. Les saisir.
Je sais qu'à n'importe quel moment, je peux me retourner. Et que je me dirai, « Oui, j'ai fait ça. Ça a aidé les gens. Ça leur a servi. »
Je ne veux pas courir après l'inutile. Ce sentiment d'avoir réalisé quelque chose, de l'avoir réussi, je ne pourrais pas m'en passer. Et Fred, attraper la lumière c'est impossible. C'est inutile.

Tu n'y arrives vraiment pas, n'est-ce pas ? Qui a dit qu'impossible rime avec inutile ? Cherche bien, Percy, parce que ce ne sera certainement pas moi.

Très bien, impossible et utile. Impossible est utile. Pourquoi ? J'imagine que si là, maintenant, je me mettais en quête de quelque chose d'impossible à atteindre – tout en sachant justement que cette chose est impossible à atteindre – ce serait pour la quête elle-même. Ça voudrait dire que ce n'est pas la chose qui importe, mais le chemin pour y parvenir, non ? Et alors... Alors, ce serait voir la chose d'une autre manière, chercher à capter sa beauté intrinsèque. Oui, ne pas se laisser distraire par les caractéristiques, la forme, les détails, mais voir. Voir la chose pour elle-même – en elle-même. Et ne pas être aveuglé par son utilité. Oh. Oh.

Est-ce que c'est ce qui se passe dans ta tête, Fred Weasley ? Quand tu dis qu'impossible peut rimer avec utile ? Mais c'est un paradoxe, non ? Savoir que tu t'engages vers l'impossible t'est utile pour saisir l'inutilité d'une chose, et par là même sa beauté...

Tu te compliques la vie, Perce, et tu vas finir par avoir une migraine ! Laisse-toi aller. Abandonne-toi. La lumière, on ne l'attrape pas en étant rationnel. Il faut simplement ouvrir les yeux.

Que je me laisse aller ? Mais comment, comment veux-tu que je me laisse aller, si à chaque fois que je m'abandonne c'est le sourire figé de mon frère qui revient danser devant mes yeux ?

La poussière, je la sens encore. Les cris, les hurlements, les sanglots, je les entends. Je suis là-bas. Je suis là-bas, à nouveau. Je suis à genoux, je te secoue, et je ne veux pas te lâcher parce que si je te lâche alors c'est fini et il n'y a plus d'espoir. Je suis là-bas, à nouveau, et je n'y vois plus rien parce que je pleure et je ne respire plus parce qu'il y a cette odeur de mort. Mon coeur s'est arrêté en même temps que le tien, mais il est reparti et nous n'avons plus fait partie du même monde et il a fallu que je me lève – alors que tu ne pouvais plus te lever – et que je me mette à courir – alors que tu ne pouvais plus courir – et que j'aille te venger.

Et je t'ai vengé, n'est-ce pas ? Je t'ai vengé et tu n'es pas revenu. Tes yeux sont restés ouverts mais tu n'attrapais plus la lumière.

Et tu me demandes de ne plus être rationnel ? Mais Merlin, Fred... Ouvrir les yeux, ça fait trop mal. Ouvrir les yeux, et voir un jumeau Weasley. Un seul et unique jumeau Weasley. George. George sans Fred. George sans Fred !

Et tu me demandes de ne plus être rationnel ? Est-ce que je le suis encore, à imaginer la voix de mon frère mort dans ma tête ? Est-ce que je le suis encore, Fred, dis-moi ?

Tu es mort. Laisse-moi tranquille. Ou reviens.

Percy, je...

Bien sûr. Excuse-moi.

C'est ma faute, n'est-ce pas ? Si je n'étais pas parti, si je ne vous avais pas laissés tomber, si j'avais passé plus de temps avec vous, avec toi... Tu m'aurais appris à attraper la lumière. Tu m'aurais appris ce que ça voulait dire.

Je suis fatigué de me sentir si vide. Je ne veux plus me lever le matin, ne pas savoir ce que je vais faire, et ne pas me préoccuper, m'inquiéter du fait de ne pas savoir ce que je vais faire. Je n'ai plus d'ambitions. Je n'ai plus foi en l'avenir. Je n'ai plus foi en moi.

Tu es mort, et je suis devenu un fantôme. Merlin, je n'ose pas essayer d'imaginer ce que George ressent.

Je suis dans le jardin, tu sais. Ça faisait si longtemps que je n'étais pas sorti. Le soleil vient de se lever, et j'ai l'impression que mon coeur se gonfle de... Eh bien, je ne sais même pas de quoi. Mais en tout cas, je crois que je suis plus léger. Réchauffé. Mon esprit est peut-être toujours aussi vide, mais c'est un vide apaisant – réconfortant. Des soucis ? Des ennuis ? Il sera toujours temps de s'en occuper plus tard.

Pourquoi ne suis-je pas venu plus tôt ? C'est la seule chose à laquelle je peux penser, je crois. Un peu de soleil sur ma joue. Le vent qui joue avec mes cheveux. C'est simple. C'est vrai. Et ça me fait revivre.

S'allonger dans l'herbe. C'est pour les insouciants, non ? Ceux qui sont heureux, tout simplement. Mais j'en ai envie. Là. Maintenant. Tout de suite. Alors, je le fais. Qu'est-ce qui m'en empêche ?

Les teintes violettes, rouges et roses. Les fleurs illuminées. Le vert éclatant des brins d'herbe. Tout a l'air vivant. Et nouveau. Est-ce que c'est grâce à la lumière ? Est-ce que c'est parce que ces choses, les fleurs, les brins d'herbe, ont attrapé la lumière ?

Fred... Est-ce que c'est ça, qui se passe dans ta tête ?
Note de fin de chapitre :

C'était la première fois que j'écrivais sur Percy Weasley. J'espère ne pas l'avoir trop dénaturé...
Merci d'avoir lu !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.