S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Mothering Day par Saam

[7 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Hello ! Voilà mon texte ! Je devais écrire sur Albus et bon.. Ca a un peu dévié sur les enfants Potter au complet. Enfin bref, faut quand même que je vous avoue que à la base, j'aime pas trop Ginny et le projet était un gros challenge lancé à moi-même. Bon, c'est à moitié réussi vu que j'ai joué la carte de la facilité. BREF, j'espère que vous aimerez ! Bonne lecture !
Albus ouvre un œil puis le referme. En poussant un râle, il enfouit la tête dans son oreiller. La taie sent la nuit à plein nez et le shampoing qu'il a utilisé la veille. Il se retourne sur le dos et se frotte le visage des deux mains. A tâtons, il cherche sur la table de nuit son réveil et sa main tombe sur une des fausses baguettes d'oncle George. A peine l'effleure-t-il qu'un couinement retentit et qu'un canard en plastique jaune jaillit. Albus sursaute et étouffe un cri. Lorsqu'il réalise que ce n'est rien de plus qu'une farce de James il se met à rire.

Il pousse la couverture et laisse tomber ses jambes dans le vide. Il ne fait pas encore tout à fait jour et Albus est fatigué. Mais toute la fatigue du monde ne l'empêchera pas de se lever ce matin-là. Sur la pointe des pieds, il sort de sa chambre et une fois dans le couloir, retient sa respiration. La porte de Lily est fermée, elle doit dormir, au chaud dans ses draps roses. Celle de James est entrouverte et son frère doit être à l’affût depuis un moment car il passe sa tête par l'ouverture. Albus sourit en voyant la mine ébouriffée de James qui commence déjà à faire le pitre. Albus répond à ses grimaces en lui tirant la langue puis lui fait signe de faire silence.

Toujours à pas de loup, il s'approche de l'autre porte du couloir, celle de la chambre de ses parents. Retenant son souffle, les yeux écarquillés, il abaisse la poignée et pousse la porte doucement pour éviter qu’elle grince sur ses gonds. Il plisse les yeux pour apercevoir quelque chose dans la pénombre, après un instant il distingue enfin les silhouettes endormies de ses parents, collés l'un contre l'autre, les cheveux de sa mère faisant un halo rouge sur l'oreiller.

Il referme la porte et fait un signe du pouce à James pour lui signifier que tout est OK. Le garçon affiche un large sourire puis accueille son frère dans sa chambre. Une fois à l’abri derrière la porte close, les deux frères se tapent dans la main.

« Bon, on a du pain sur la planche ! » s'exclame James avec un air de chef.

Albus hausse les épaules et se laisse tomber sur un pouf de la chambre de son frère. Il lève les mains dans un geste d'apaisement.

« Doucement, doucement, on a le temps ! Et puis Lily est même pas levée encore ! »

James lève les yeux au ciel.

« Tant mieux, on peut jamais rien faire quand on l'a dans les pattes. »

Cette fois, Albus ne répond rien, de toute façon son frère est têtu, même leur mère le dit.

« Allez Albus ! Bouge tes fesses ! » gémit James.
« Mais pourquoi ? geint l'autre. Il est super tôt, on a trop le temps ! »
« Mais t'avais promis ! »
« Oui et je vais t'aider ! Mais on a le temps de se faire une partie de Bavbulles avant ? »

James relève la tête, un sourire aux lèvres. Son frère a toujours su comment l'amadouer et cette fois encore il se laisse avoir.

« Bon d'accord, mais une seule partie alors ! ».

**

Une tête rousse passe par l'encadrement de la porte, les faisant tous les deux sursauter.

« Lily ! Mais qu'est-ce que tu fais là ? » s'exclame James sous le coup de la surprise.
« J'ai entendu du bruit, » explique la fillette en frottant son nez contre son hippogriffe en peluche.

Elle s'approche d'eux, ses pieds nus frottant contre la moquette.

« Je peux jouer avec vous ? » elle demande d'une petite voix.
« Nan ! Tu connais pas les règles et tu perds toujours ! » s'agace James.
« Mais James ! S'il te plaît ! » insiste-t-elle.
« Chut ! Fais moins de bruit tu vas réveiller papa et maman ! » siffle le garçon entre ses dents.

Elle hausse les épaules et vient se blottir contre Albus.

« Allez James ! Elle peut faire une partie avec nous, au moins une ! » déclare-t-il.
« Bon d'accord, mais juste une ! »

**

Il y a du bruit dans le couloir mais Lily, Albus et James n'y prêtent pas attention. Le jour est levé depuis un moment déjà et ils sont toujours là, à disputer une partie de Bavbulles enflammée.

« Mais Lily ! Tu peux pas mettre ton pion là ! C'est interdit ! » râle James.
« Mais pourquoi ? J'en ai marre je peux jamais rien faire avec toi ! »

Albus ne les écoute pas. Il a arrêté de jouer quand James a triché pour la vingtième fois. D'un geste las, il tourne les pages du catalogue de commande de la boutique d'oncle George. Soudain son regard est arrêté par un article.

« Oh Merlin ! Ça... Ça c'est trop génial ! » il s'exclame en se levant d'un bond.

Il pousse quelques cris hystériques en se précipitant vers James pour lui montrer.

« Arrête de bouger ! s'énerve ce dernier. J'arrive pas à voir. »

Albus se calme un instant et James regarde ce qu'il lui montre. Aussitôt son regard s'illumine et un sourire malicieux se dessine sur son visage.

« Non mais t'imagines un peu tout ce qu'on pourrait faire avec ça ! Maman deviendrait carrément dingue ! » dit-il en gloussant.
« J'peux voir ? » réclame Lily en tendant le bras.
« Non ! s'exclame James en le lui arrachant des mains. C'est pas pour les morveux ça ! »
« Je vais le dire à maman que vous voulez faire exploser la maison ! » crie-t-elle en lui jetant un regard noir.
« Me dire quoi ? » demande Ginny en passant la tête par la porte.
« Maman ! » s'écrie Albus.
« Oh euh rien du tout... » feint James en cachant le catalogue dans son dos.

La femme fait une moue suspicieuse puis leur sourit chaleureusement.

« Bon, venez plutôt prendre votre petit déjeuner ! »

Aussitôt Lily s'élance vers la porte sans un regard pour ses frères. Sa mère la prend dans ses bras et elles s'éloignent toutes les deux. Les deux garçons rangent le jeu en silence lorsque soudain, James attrape le bras d'Albus.

« Al, j'ai une drôle de sensation. »
« Quoi ? »
« J'sais pas. C'est viscéral... J'te jure. »
« Nan mais arrête, t'es pas drôle. »
« Oh non ! Je sais ! On a oublié... » gémit James en se frappant le front de la main.
« Quoi ? » demande Albus soudainement inquiet.
« Bah, la fête des mères ! »

Albus écarquille les yeux.

« Mais … mais... on s'est levés tôt exprès. On allait lui amener le petit déjeuner au lit... fait-il d'une voix étranglée. On a pas pu oublier ça quand même. »
« Tout ça à cause de ton stupide jeu ! »
« Ah ouais ? C'est toujours de ma faute de toute façon ! »
« Bah ouais ! »
« Bah nan ! T'es qu'un gros naze ! »

James lui jette un regard assassin et se laisse tomber par terre.

« Oh la honte ! Maman va trop nous en vouloir ! »

Soudain il se lève.

« J'ai une idée ! »

Il se dirige vers son bureau, attrape une plume et un rouleau de parchemin et commence à écrire.

« Qu'est-ce que tu fais ? » demande Albus.
« Un poème. »
« Un poème ? se moque l'autre. Tu t'es pris pour le Choixpeau ou quoi ? » ricane-t-il.
« Pff, t'y connais rien. Ca plait trop aux filles ça ! »
« N'importe quoi ! »
« Si, c'est Charles qui me l'a dit. » explique James en faisant référence à son meilleur ami.
« Charles il pue et il a une grosse verrue sur le front. »
« Peut-être, mais je suis sûr que Charles n'a pas oublié la fête des mères lui au moins ! Bon allez, viens m'aider au lieu de te moquer ! »



Maman chérie d'amour
Toi qui est aussi belle que le jour
Qui par magie fait sortir des gâteaux du four
On a envie de te faire des mamours.
Hé non, ne dit pas « Au secours ! » (même pour rigoler)

Aujourd'hui c'est ta journée
Alors on va te le souhaiter :
Bonne fête des mères maman !
Tu es la meilleure maman du monde
(même si tu sais pas faire de gâteaux au micro-onde) (C'est Albus ça!)
Tu sens bon comme la rose
Et tu es si forte que tu fais jamais de pause
Tu brilles comme un arc-en-ciel
Et tu as de magnifiques cheveux vermeils.

On t'aimera toute notre vie
Même quand vous serez vieux ou au paradis
A partir d'aujourd'hui promis
On essaie d'être plus gentils
On mettra nos chaussons et on embêtera plus Lily (c'est juste pour faire la rime)

On t'aime maman chérie !
Bonne fête !



Vive Gryffondor ! (C'est James)




Lorsqu'elle finit de lire, Ginny essuya ses yeux embués de sa manche et serra ses garçons contre elle.

« Merci les garçons ! C'est génial ! »
« Maman ! Maman ! fit Lily en tirant sur son tee-shirt. C'est quand même mon cadeaux le plus beau, hein ? » dit-elle en ouvrant ses mains sur un collier de pâtes très coloré.
« Oh ma chérie ! Il est magnifique, s'exclame Ginny en se penchant pour le passer autour de son cou. Merci beaucoup ! »

En voyant ça, James donna un coup de coude à Albus.
« T'as vu Lily ? »
« Ouais, c'est rien qu'une fayotte. »
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.