S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Sélections du mois


Félicitations à Calixto, Asianchoose et Lilimordefaim qui remportent la Sélection sur la plus classe des Serpentard alias Narcissa Malefoy !

Pour octobre 2021, on retourne à Poudlard, on fait les courses sur le Chemin de Traverse, ou on voyage dans des endroits étranges et inquiétants avec le Jury des Aspics consacré aux Lieux Magiques. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de septembre, savourez un bon chocolat à la cannelle avec Molly, ou participez à une "fête" tout en cotillon (ahem) chez les Black avec la sélection famille. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre rentrée soit douce et pleine de beaux projets !

 


De L'équipe des Podiums le 02/09/2021 18:48


25ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 25e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 4 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 27/08/2021 18:50


114 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 114e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!

 


De L'équipe des Nuits le 11/08/2021 17:27


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, MadameMueller et Violety qui remportent la Sélection sur le thème Amitié !

Pour septembre 2021, vous pouvez sortir vos arbres généalogiques avec le thème Famille. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de août, vous ferez attention à vos bonnes manières avec Narcissa Malefoy. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Que votre été soit ensoleillé et rempli de lectures !

 


De L'équipe des Podiums le 08/08/2021 22:46


113ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 113e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 20/07/2021 18:47


Comme un ronflak cornu par Pattenrond

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

J'étais à la fois contente et déçue lorsque j'ai su que je devais faire mon projet sur Luna. J'étais contente, parce que premièrement, c'était moi qui avais proposé le nom de Luna et pour une raison très simple : Luna en a très long à dire sur Ginny et surtout très intéressant. Les fics sur l'amitié entre les deux filles m'intéressent particulièrement. J'étais déçue, parce que Luna est probablement le personnage que je maitrise le moins. C'est un personnage très intéressant dans le canon, mais je n'arrive pas à voir ce qu'elle pourrait faire et dire dans les moments hors canon.

Cela dit, j'ai tout de même apprécié faire ce texte au final.
Note de chapitre:

Ouais, comparer Ginny Weasley a un ronflak cornu et en plus le faire lors d'un projet en son honneur, c'est peut-être pas top, mais bon, lisez avant de me lancer des tomates. En tout cas, bonne lecture!

Merci à Aliix pour le bêtatage.
-Maman, est-ce que tu as déjà vu un ronflak cornu?
-Non. Ton Papa et moi sommes allés deux fois en expédition sur leurs traces, mais nous n’en avons jamais vu.
-Pourquoi?
-Parce qu’ils sont très timides. Lorsqu’ils sont petits surtout, ils ne quittent pas leur maman, un peu comme toi, samedi dernier, lorsque nous sommes allés souper chez les Weasley.
-Ginny Weasley était très gênée elle aussi.
-C’est vrai. Les jeunes ronflaks cornus sont pareils. Mais, en grandissant, comme tous les autres animaux, ils apprennent à se débrouiller sans leur mère et il y en a même qui ne sont plus timides du tout. Peut-être que c’est ce qui t’arrivera.
-Mais alors, pourquoi toi et Papa vous n’avez jamais vu de ronflaks cornus?


***


Luna regarda la petite fille, d’à peu près son âge, voler sur un balai magique qui avait l’air très usé. Elle avait l’air de beaucoup s’amuser. Luna savait qu’elle s’appelait Ginny Weasley. Elle était sa voisine et pourtant, Luna la connaissait peu. Son Papa n’aimait pas beaucoup les Weasley depuis que deux des frères de Ginny, lors d’un mariage où les deux familles avaient été invitées, l’avaient suivi partout en disant que sa robe jaune flash les attirait comme un phare. La dernière fois que Luna se rappelait avoir vu l’autre petite fille, c’était il y a très longtemps et les deux enfants étaient restées gênées très longtemps sur les genoux de leur mère avant d’aller jouer ensemble.

Le balai de Ginny faisait parfois des virages brusques, non contrôlés. D’autres fois, la fillette devait freiner d’urgence lorsque le balai allait plus vite qu’elle ne le voulait. Mais Ginny avait un grand sourire. Ses joues étaient rougies par le vent et par la petite brise du matin, elle riait d’une joie évidente, elle avait les cheveux dans le vent et les yeux pétillants. Elle était heureuse et cela rendait Luna heureuse de voir tant de joie.

Après un moment, Ginny fut épuisée, alors elle descendit. Elle eut l’air surpris et légèrement inquiet de voir Luna l’observer.

-Tu ne diras rien à ma mère, hein? S’il te plait.
-D’accord, mais pourquoi tu ne veux pas que ta maman le sache?
-Elle dit que je suis trop jeune pour monter sur un balai et mes frères ne veulent pas me laisser monter sur les leurs. C’est injuste, parce que Ron n’a qu’un an de plus que moi et il peut voler, lui. Alors, Ron dit que le quidditch, c’est un sport de garçons. Mais moi, je ne suis pas d’accord. J’adore le quidditch et je veux devenir une joueuse prossefionelle pour montrer à mes frères que je peux être aussi bonne qu’eux. Alors, il faut que je m’entraine. Mais ne dis rien à ma mère.

Luna accepta. Elle aimerait bien être l’amie de Ginny. Elle l’admirait.

***


-Les ronflaks cornus, en grandissant, apprennent à se nourrir et à se défendre. Certains deviennent de formidables créatures, tellement majestueuses, mais très fières et obstinées.
-Comme Papa?
-Pire! Il n’y a pas moyen de faire changer ces animaux d’idées apparemment. On dit qu’avant, les ronflaks cornus n’avaient pas de cornes, ils étaient de simples ronflaks. Par contre, un jour, il y a un ronflak qui était épuisé que tous ses amis crabes de feu se moquent de lui parce qu’il n’avait pas de corne et n’avait pas de moyens de se défendre, alors que les crabes de feu non seulement avaient une corne, mais ils avaient bien d’autres moyens de se défendre.
-Ah, les crabes de feu avaient des cornes dans ce temps-là ?
-Oui. Donc, notre ronflak, après une moquerie de trop de son meilleur ami crabe de feu, lui demanda de lui donner sa corne. Le crabe de feu refusa, mais le ronflak n’abandonna pas. Il lui demanda encore et encore, jour et nuit, il n’arrêtait pas de poser la même question. Pendant 20 ans, il demanda chaque heure, chaque jour. Et après 20 ans, le crabe de feu céda et lui donna sa corne. Le ronflak avait eu ce qu’il voulait et c’est ainsi que les ronflaks devinrent cornus.


***


Luna attendait avec les autres serdaigles et les gryffondors le professeur Rogue dans les cachots. Luna attendait avec les autres, mais elle était isolée. Tous les autres élèves étaient en petit groupe, en train de discuter à voix très basse ou simplement ayant l’air anxieux ensemble, mais Luna était seule. Derrière elle, Jessica Clark et Zoey Preston étaient en train de se chuchoter des secrets dans l’oreille l’une de l’autre. Même si Luna était dans ses pensées, en train de songer à un article de son père, elle était loin d’ignorer, tout comme le reste de ses condisciples, que les deux filles parlaient d’elle. Tout le monde pouvait entendre distinctement les « Loufoca » soufflés entre deux éclats de rire.

-N’écoute pas ces deux idiotes, lui dit une voix, suffisamment forte pour que tous les élèves autour puissent l’entendre.

Ginny Weasley venait tout juste d’apparaitre devant elle.

Les deux « idiotes » avaient entendu elles aussi et lançaient maintenant des regards noirs à la jeune fille.

-Oui, c’est vous que j’ai traitées d’idiotes, dit-elle d’une voix ferme et en soutenant leurs regards.

Luna remarqua toutefois que la pointe de ses oreilles rougissait. Les deux autres détournèrent leurs regards, s’éloignèrent et, cette fois, c’était une histoire de chambre des secrets qu’elles murmuraient, histoire étroitement liée à Ginny Weasley. La pointe de ses oreilles rougit encore plus, mais Ginny fit tout son possible pour les ignorer.

-J’y suis habituée, tu sais, lui dit Luna, mais c’était gentil. Tu es la première personne qui me défend.

Ginny ne sut que répondre.

-Je m’appelle…, commença-t-elle.
-… Ginny Weasley, dit Luna de son habituelle voix rêveuse.
-Oui, acquiesça-t-elle. Et toi, c’est Luna, non? Ça te dit de venir t’assoir à ma table durant le cours?
-Mais n’as-tu pas d’autres personnes avec qui t’assoir?
-Oui et tu peux venir avec mes amies et moi.
-Ça ne dérangera pas tes amies?
-Si ça les dérange, elles n’auront qu’à aller ailleurs.
-D’accord, accepta Luna avec un grand sourire.

C’était la première fois qu’on lui demandait de venir s’assoir avec elle. Elle ne comprenait pas pourquoi les autres élèves riaient d’elle et ça la rendait triste. Ils avaient le droit de ne pas croire au ronflak cornu – même si elle savait très bien qu’il existait, mais ce n’était pas une raison pour la fuir et la trouver bizarre. Après tout, même si elle ne partageait pas les croyances des autres, elle n’avait rien contre eux. Mais Ginny Weasley n’était pas pareille. Elle n’avait pas peur de faire ce que personne d’autre n’osait faire, elle ne se fiait pas aux apparences.

Le professeur Rogue arriva soudain et les élèves arrêtèrent complètement de parler. Il ouvrit la porte de leur salle de classe et tous se faufilèrent à l’intérieur.

-Oh Weasley, vous vous êtes faite une nouvelle amie, comme c’est touchant. Faites attention, je crois que vous avez compris la leçon la dernière fois : il ne faut pas ouvrir son cœur à n’importe qui, dit Rogue avec un sourire moqueur.

Ginny devint rouge tomate et se faufila dans la classe sans un mot.

***


-Tu veux en faire partie?
-Oh oui ! Papa a toujours dit que Voldemort reviendrait.
-Je suis d’accord avec lui. Moi aussi, je veux apprendre à me défendre. Harry connait beaucoup de sorts utiles et puis, je ne veux pas être la petite fille qu’il faut toujours protéger.

Luna ne voyait vraiment pas qui pouvait penser cela. Si elle était une Mangemort, Ginny Weasley serait peut-être la dernière personne qu’elle voudrait confronter. Elle ne connaissait peut-être pas autant de sorts que Harry Potter, mais elle n’en était pas moins redoutable. Elle était aussi féroce qu’un ronflak cornu mâle.

***


-Alors, les ronflaks cornus adultes, ils sont timides ou non? demanda Luna à son père.
-La plupart le sont.
-Mais pas tous.
-Tu sais, ma Luna, les ronflaks cornus peuvent être redoutables. Les femelles et les petits sont souvent timides, mais les mâles sont plus courageux, plus aventuriers. Lorsqu’ils se sentent menacés, ils n’hésitent pas à utiliser leur corne. Ils peuvent être dangereux, mais ils ne sont jamais méchants. Jamais personne n’a entendu parler d’une attaque de ronflaks cornus, car ils n’attaqueraient personne à moins que ça ne soit absolument nécessaire. Ce sont des créatures merveilleuses. J’aimerais tant en voir un.
-Est-ce que tu m’amèneras en expédition pour en trouver.
-J’adorerais, mais il faudra trouver suffisamment d’argent avant.


***


-Hier, le petit Xavier Gilliard a été vu en train d’aider Parker qui avait reçu une punition. Carrow l’a tellement amoché qu’il avait du mal à rester deux secondes sur ses pieds. Xavier Gilliard a voulu l’aider à regagner leur salle commune, mais ils ont été vu et Carrow lui a fait la même chose qu’il a faite à Parker, finit Anthony.

Un silence suivit, qui ne fut brisé que par Ginny.

-Peut-être est-il temps que l’AD passe à autre chose.
-Qu’est-ce que tu veux dire? demanda Ernie.
-Je veux dire que ça fait un mois qu’on s’entraine et qu’on parle de toutes ces horreurs que l’on voit, mais on ne fait presque rien. Il est temps qu’on utilise les sorts que l’on a appris pour protéger les plus jeunes et pour occuper ces Carrow.

Ça faisait un moment que Ginny pensait à cela, Luna pouvait le dire. Cette idée avait probablement effleuré l’esprit d’à peu près tout le monde. Les autres adolescents affichaient un mélange d’émotions allant de la peur et du doute jusqu’à la détermination, mais aucun visage n’était aussi résolu que celui de Ginny.

-J’en ai assez de voir tous ces enfants se faire défigurer, traumatiser et torturer simplement parce qu’ils n’étaient pas au bon endroit ou bon moment, parce qu’ils ont voulu aider quelqu’un ou parce qu’ils ont fait une erreur. Lorsque j’avais leur âge, j’en ai fait des erreurs et c’est normal, parce que tous les enfants en font et il y a eu d’autres gens plus âgés pour me protéger, me consoler lorsque mes bêtises étaient trop grosses. Alors, je dis qu’on doit faire la même chose. Protéger les plus jeunes. Trouver le moyen de faire rire tout le monde au détriment des Mangemorts et des serpentards. Essayer d’alléger les punitions. Bon sang, après tout ce que mes frères ont fait pour cette école, je n’ai pas l’intention de laisser tomber Poudlard en situation de crise.

Luna souriait. Son amie avait raison et tout le monde le savait. Tout le monde hochait la tête en signe d'appui maintenant, toute trace de peur oubliée.

-Qu’est-ce que tu en dis, Neville ? demanda Hannah.
-J’en dis que j’aurais peur de Ginny si elle n’était pas de notre bord.

Tout le monde éclata de rire, incluant Ginny qui avait le visage rouge, mais pas rouge de gêne, c’était plutôt un mélange d’émotions, de la colère surtout. Parfois, Luna enviait son amie. Elle l’enviait de pouvoir faire cela, de pouvoir se tenir debout, dire ce qu’elle pensait et convaincre tout le monde. Neville avait raison, Ginny avait beau être plus petite et plus jeune que Luna, elle faisait peur quand elle parlait comme cela, ce que Luna ne pourra jamais faire.

***


-Quel dommage que ce ne soit pas toi la commentatrice de ce match, Luna, je suis sure que ça serait beaucoup plus intéressant, lui dit Michael Corner en s’en allant en direction du stade de quidditch.
-Je pensais que tu n’aimais pas quand c’était moi qui commentais, répondit Luna. C’est ce que tu m’as dit il y a deux ans.
-J’ai changé d’avis. Tu veux venir t’assoir avec nous pour soutenir notre équipe qui va se faire écrabouiller par une seule personne?

Luna accepta. Michael avait eu raison dans ses prédictions, puisque c’est exactement ce qui se produit. Pourtant, c’est ce que Luna souhaitait. Elle avait beau porter les couleurs de sa maison, avoir un aigle géant sur la tête et avoir applaudi poliment lors des deux seuls buts de sa maison, son cœur était avec l’autre équipe, l’équipe de son amie Ginny.

Ginny était belle. Comme probablement tout le monde dans le stade, Luna ne pouvait détacher son regard d’elle. Elle souriait. Luna ne pouvait pas le voir, mais elle l’imaginait très bien, parce que Ginny adorait le quidditch, elle adorait voler, elle adorait montrer que c’était elle la vedette, elle adorait gagner et elle adorait aller vite. Ginny savait ce qu’elle voulait. Elle voulait jouer au quidditch. Et ce qu’elle voulait, Ginny l’obtenait. Luna se rappela de la légende du ronflak cornu que sa mère lui avait contée, sur ce ronflak cornu qui à force d’obstination, avait obtenu une corne. Ginny était pareille. Elle ne demanderait jamais un aussi gros sacrifice d’un ami et elle n’était pas aussi patiente que le ronflak cornu, mais elle savait ce qu’elle voulait et elle l’obtenait. Ginny sera heureuse, Luna le savait et cela la rendait heureuse elle-même.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.