S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Paria par Hugo

[11 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous !
Voici un OS que je considère un peu comme une ébauche de ce que je vais faire de James dans les prochaines ficlettes de Next Gen de Papier.
J'espère que ça vous plaira et que cette vision différent de Teddy, Albus et James vous plaira.
Note de chapitre:

A JKR
James ne l'avait pas entendu fredonner, il était trop occupé à se réchauffer les mains en les cachant dans son caleçon, il avait déjà très froid et il n'était concentré que sur cette morsure de glace.
Le chant de Teddy l'a énormément énervé, ça l'a piétiné, il a eut envie de lui dire « Hé ho, t'as vu ce que j'endure, mon pote ? Evite de chantonner comme une tafiole, ça va vite me saouler » mais c'était bien pour ça que James jouait aux épouvantails dans le jardin de derrière tant dis que Teddy fumait une cigarette et puis, chantait aussi, avec engouement et plaisir. Pour ça, pour le mot tafiole, pour le « ça va vite me saouler » parce que ça l'avait déjà saoulé, James, le mot tafiole et ce qui allait avec, qui était la tafiole et pourquoi ça l'avait tant énervé.
N'importe quoi.
Teddy avait cette sale manie de faire toutes les liaisons et de prononcer toutes les syllabes. Ça l'avait tué, James, quand Teddy lui avait sorti « je n'avais encore jamais eu l'opportunité de faire tout ça, c'est excellent et particulièrement jouissif. »
James bougonnait, parce que lui, il n'était pas capable de faire la liaison avec le « excellent » et le « et » ça lui chiffonnait la langue et Teddy avait du s'entraîner depuis tout petit, avec une mamie comme Andromeda, il devait pas avoir le choix et ça lui collait à la peau, comme une manie.

« Tafiole. »

Comme si James allait se laisser faire par Teddy alors qu'il était en train de perdre ses orteils. Son sexe était devenu si minuscule qu'il s'était perdu dans la toison brune ; et dire qu'il se souvenait de lui, en érection, des moments durant lesquels il préférait de ne pas s’asseoir, ni même se lever, juste rester couché en attendant avec délice que ça passe, parfois même aider avec peu avec les doigts, en pensant à des tas de choses très excitantes.

« Répète ?
- Tafiole ! »

La baguette de Teddy se leva, elle était belle et linéaire, d'une beauté à couper le souffle, James en avait toujours été jaloux, car la sienne était laide, courte et épaisse. Il se retrouva alors sans caleçon, le froid était déjà mordant mais là c'était encore pire, il eut le réflexe de se courber vers l'avant, c'était dérangeant, tout ça pour ne pas avoir à s'excuser, c'était carrément affligeant.

« Allez, dis-moi pourquoi tu fais tout ça, Lupin ? Hein ? Tu crois qu'Albus en aura quelque chose à foutre que je baisse la tête devant lui ?
- Al est pas une tafiole, je vois pas pourquoi tu insistes, pas plus que tu continues à me pourrir depuis qu'Harry a laissé entendre que j'étais son fils.
- Tu s'ras jamais un Potter, faut pas rêver, t'as cru que je te voyais pas, un Potter tripote pas sa sœur et Lily, t'as plutôt intérêt à la laisser tranquille.
- C'est Lily qui tripote et c'est toi le paria, ça me plairait bien de prendre ton lit et de fouiner dans tes placards, je mettrais même tes caleçons, tes chaussettes et ton pyjama, celui avec les hiboux dessus, comme ce serait touchant...
- Je te répète que tu s'ras jamais un Potter, t'es pas mon frère Lupin, t'es qu'un pauvre crétin qui tripote ma sœur ! »

Teddy dans sa grande bonté lui avait laissé ses chaussures et ses chaussettes mais là, c'était même plus la peine d'y penser, il a suffit d'un coup de baguette et il les a regardé s'envoler et il a cru qu'il allait mourir et que bientôt, il capitulerait, il dirait « Pardon » à Teddy et Teddy pardonnerait.
James cracha.

« Tu feras jamais partie de la famille, Ted. T'es un orphelin. T'es tout seul. T'as personne. »

Teddy se marra, jeta son mégot, mit sa baguette dans sa poche, attrapa les vêtements éparses, s'en alla, s'éloigna et James ne le vit plus. Il était juste tout nu dans la neige, son sexe tout petit exposé à l'air vif, en pensant à Albus, qui était certainement une belle tafiole pour avoir osé défendre Lupin et à Lily aussi, sur qui il avait vu ces grosses mains, pas question pour lui de laisser passer ça, Lupin n’était pas un Potter, Ted sera jamais son frangin, c'était comme ça.
James s'en alla à son tour, il n'était pas sûr d'avoir encore le droit d'entrer dans la maison, le fils nouveau y régnait depuis peu mais tant pis, il y alla quand même, il faisait trop froid et il commençait vraiment à vouloir hurler tant il avait mal.

En haut, à la fenêtre du premier, Albus le regardait et il souriait aussi, bientôt, ce serait Teddy dans la chambre d'à côté, c'en serait fini de James et enfin, il pourrait bien se marrer. Il n'avait jamais supporté ce frère, il ne savait pas vraiment pourquoi, c'est juste qu'ils étaient trop différents et que ça plaisait à Albus d'avoir un souffre-douleur.
Il observait James qui avançait nu dans la neige, les dents crissant, sûr qu'il allait choper froid et qu'il allait rester au lit durant des semaines et alors Albus et Teddy pourraient se voir et rire ensemble, comme une vraie famille sans cette tâche à leur côté.

« Albus, le dîner est prêt.
- J'arrive Lily. »

Il y alla, Teddy était déjà à table, Ginny avait laissé un plat à réchauffer et James aurait pu se charger de le faire avec sa baguette, il était majeur après tout mais non, c'était Teddy qui l'avait fait et puis, les voilà tous les trois qui commençaient à manger et pendant ce temps, James montait les escaliers, se demandant encore combien de temps il allait tenir et s'il n'avait pas plutôt envie de se laisser crever dans le froid sanglant. Et puis, il aurait bien voulu que Lily demande où il était, ce garnement de James, pourquoi il ratait le dîner, que ça la touchait et qu'elle aurait voulu qu'il soit là mais non, il y avait Teddy donc tout allait bien et c'était parfait ainsi.
James sous la douche stimula son pénis, histoire de savoir s'il l'avait perdu ou non. La vision de son érection lui donna un nouveau sentiment de puissance et abattu comme il l'était avant, ça ne pouvait que lui faire du bien, cela ressemblait à une arme, à la baguette de Teddy, la brandissant vers le ciel. Sa peau souffrait, il le savait, ce contraste chaud froid sur son épiderme, ce n'était pas bon, il ne sentait pas les extrémités de ses doigts ni de ses pieds et il eut envie de pleurer de désespoir, malgré son membre fier et droit.
C'était Lily, elle n'avait pas demandé où il était encore passé, si on lui avait fait du mal, elle ne devait pas être au courant qu'il l'avait surprise avec Teddy dans la chambre tout à l'heure, elle avait dû continuer à faire comme si c'était normal.
James jura.
Si Teddy ne voulait pas partir, c'est lui qui partirait, il ferait son sac, dirait au revoir, tant pis papa, tant pis maman, il ne reviendrait pas. C'est ce que tout le monde voulait, c'est ce qu'Albus avait toujours prévu, qu'à dix-sept ans, James se barre, pour avoir la chambre à côté de la sienne libre, histoire d'y caser Teddy.
Il commença par sortir de la douche, énervé et puis, il avait mal maintenant que son pénis avait retrouvé de sa vigueur, il se masturba alors pour faire passer la douleur.
Puis, il s'habilla et fit son sac, de quoi avoir chaud, il prit quelques souvenirs, c'était pas un sentimental, plutôt un collectionneur, il s'approcha de la fenêtre, dehors il neigeait toujours mais c'était sûr.
Demain, il ne serait plus là.

Il entendait la conversation dans la cuisine et le bruit des couverts s'entrechoquant, il se rendit compte qu'il avait faim mais qu'il n'oserait jamais descendre.
Il s'observa dans le miroir, il se vit en glaçon, cette épisode le traumatiserait à vie, c'était sûr, ça avait été comme une cassure entre Teddy et lui, maintenant, il savait qu'il serait toujours du côté d'Albus. Il l'avait soupçonné, certes, ils ne s'étaient jamais vraiment entendu tous les deux, mais il ne pensait pas qu'il se serait autant attaché à Albus, au point de lui faire ça, de le mettre nu, pieds nichés dans la glace et qu'il aurait chanté une chanson en le regardant grelotter.
James se décida, il laissa son sac à côté de la porte, prêt à toute éventualité et il ouvrit la porte de sa chambre.
Les voix se précisaient et il entendait avec horreur les rires qui résonnaient « comment peuvent-ils rirent sans moi, c'est impossible, non même, inconcevable » l'erreur, la terrible erreur, James entra dans la cuisine.
Teddy se retourna vers lui.

« Ah te voilà, on t'attendait. Tu viens manger ? »

Lily approuva. James s'assit et commença à manger.
Note de fin de chapitre :

J'ai comme une impression de "pas fini" mais c'est parce que je voudrais vraiment en faire une suite. C'est très court mais comme je l'ai dit, c'est une ébauche.
J'adore James, je ne sais pas pourquoi, il a toujours été mon préféré avec Louis.
J'espère que ça vous a plu, n'hésitez pas à donner un avis sur lui et sur sa relation avec ses "frères" !
Merci d'avoir lu :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.