S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Ceux Qui Partent par Elisha

[3 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour! :)
Je me disais depuis un moment qu'il fallait que j'écrive une petite histoire sur les sentiments de Walburga Black. Il y aura cinq chapitres, sur un personnage différent à chaque fois.

Bonne lecture! :)

 

 

 

Il y a ceux qui partent. Il y a ceux qui restent. Ils étaient tous partis, un par un. Les uns après les autres. 
Et elle était restée.

Il y a ceux qui partent. Il y a elle, qui reste…

 

 

Un jour, Druella Black, la belle-sœur de Walburga, était venue au Square Grimmaurd. C’était en 1970. Elle s’en souvenait comme si c’était hier. D’une part, parce que Druella ne venait que rarement, et qu’elle ne s’était pas annoncée, mais aussi et surtout car elle semblait paniquée.

Walburga l’avait invitée à entrer. Orion était absent. Sirius et Regulus jouaient à l’étage.

Les cheveux bruns de Druella étaient décoiffés, signe de sa précipitation. Après l’avoir faite asseoir, Walburga l’avait questionnée :

--Que se passe-t-il, ma chère ? Que fais-tu là ?

--C’est… c’est Meda. 

La femme d’Orion s’était redressée, inquiète.

--Andromeda ? Lui est-il arrivé quelque chose ?!

--Je ne sais pas... Oh, Merlin ! Meda !

Druella s’était mise à tordre ses gants en cuir d’Acromentule.

Il avait fallu du temps à Walburga, pour comprendre ce qui s’était passé.

--Ce matin, quand je me suis levée, je n’ai pas vu Andromeda. Je me suis dit qu’elle avait du sortir un moment. Après tout, elle est majeure ! Et puis… Bella… Bella m’a dit qu’elle était partie.

--Partie ? Je ne comprends pas…

La pauvre femme n’avait pu retenir ses larmes plus longtemps. Elle avait repris, la voix saccadée, entrecoupée de sanglots :

--Oui, partie. Elle est partie... Andromeda est partie…

--Tu veux dire qu’elle…

--Elle s’est enfuie… Avec un né-moldu ! cracha-t-elle finalement, toute sa haine contenue dans ces quelques mots. Elle nous a abandonnés !

Walburga avait écarquillé les yeux. Comment était-ce possible ? Pas Andromeda ! Cette enfant était si douce, si gentille ! Comment avait-elle pu trahir les Black de cette façon ? 

--Comment Bella l’a-t-elle su ?

--Elle m’a dit qu’elle l’avait vue s’en aller. Qu’elle avait essayé de la retenir. Alors pourquoi ne m’a-t-elle pas prévenu ? Pourquoi Bella a-t-elle attendu que je me rende compte par moi-même que Meda n’était plus là ?! Pourquoi ?!

Mais sa belle-sœur n’avait pas de réponse à lui donner. Elle non plus, elle ne comprenait pas. Elle ne pouvait rien faire d’autre que regarder cette pauvre mère pleurer sur son enfant disparue. Elle passait de la colère, la haine, aux sanglots les plus déchirants. Tentant de la calmer, Walburga l’avait prise dans ses bras. Mais rien n’y faisait.

Elles avaient été interrompues par Sirius, qui, intrigué par les bruits, se demandait ce qu’il se passait.

--Tante Druella ?

Aussitôt, celle-ci s’était redressée, refusant de se montrer aussi faible devant ses neveux. Walburga avait toujours admiré sa belle-sœur pour cette capacité à enfermer ses émotions sous un masque d’indifférence.

--Elle ne va pas bien Meda ? avait renchérit Regulus, derrière son frère.

Le visage de leur tante s’était brusquement refermé. 

--Il n’y a plus de Meda. Elle ne fait plus parti de la famille des Black.

Sur ces mots, et devant des regards stupéfaits des deux jeunes garçons, Druella s’était levée et avait brûlé le visage de sa fille, sur la tapisserie murale qui représentait leur Famille.

--Non, il n’y a plus d’Andromeda, avait-elle finalement murmuré pour elle-même, avant de sortir de la maison aussi soudainement qu’elle était arrivée.

Walburga ne pouvait pas imaginer, alors, ce que sa belle-sœur avait ressenti. Celle-ci n’avait jamais reparlé avec elle de sa fille. 
Mais parfois, Walburga observait dans ses yeux une lueur mélancolique ; et elle devinait que Druella pensait à Meda.

Andromeda était partie, elle était restée.

 

 

 

 

 

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu! :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.