S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Grand Ménage Orange 2024


C'est le retour du Grand Ménage Orange !



A partir du 4 mars 2024, les modératrices d'HPFanfic vont s'atteler à la tâche titanesque suivante : vérifier que les fics publiées depuis 2020 par les membres de l'association (et bénéficiant donc de la validation automatiques) respectent le règlement ! Soit 4 ans de fics à lire, depuis le dernier GMO, ce qui représente un très grand nombre de chapitres, et va donc nous prendre un bon moment.

Si vous voulez nous faire gagner un peu de temps, ou rendre notre travail moins fastidieux, n'hésitez pas à vérifier vos fanfictions (longueur des chapitres suffisante, conformité des résumés, ratings appropriés...) !

Pour en savoir plus sur la façon dont le GMO va se dérouler, rendez-vous ici, nous vous avons concocté une description détaillée de notre fonctionnement.

Souhaitez-nous bonne chance !


De Equipe de modération d'HPFanfiction le 03/03/2024 18:22


I - Année tourmentée par amalou

[60 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bon voilà le troisième chapitre comme promis, j'espère qu'il vous plaira !

 

Chapitre 3 : Excitation 

 

Lorsque je me réveille ce matin, le soleil inonde déjà ma chambre. Je me tourne et vois qu'il est presque 9 heures et demi  je repose ma tête sur l'oreiller, il n'est pas si tard que ça... À moins que ?! Je me lève en sursaut, enfile mes vêtements prestement et sors de ma chambre. Dans le couloir je croise Papa qui m'embrasse avant de m'informer qu'il allait travailler aujourd'hui pour régler cette affaire d'explosion. Je hoche la tête puis il part. Je continue et arrive dans la cuisine où ma mère peste parce que mon père va au Ministère aujourd'hui alors qu'il est en vacances. Elle râle encore jusqu'à ce qu'elle se rende compte de ma présence. 

 - Jamesie ! Tu as bien dormi ? 

Je déteste ce surnom. 

 - Oui et toi, Maman ?

 - Hum, hum... Élude-t-elle. 

 - Dis le courrier est arrivé ce matin ? Je fais semblant de poser cette question dans arrières pensées en prenant une tranche de pain. 

 - Non, pas encore pourquoi ? Répond ma mère en souriant. 

 - Pour rien... Dis-je un peu déçu. 

Maman et moi continuons à déjeuner en parlant quand un hibou entre dans la cuisine. Il se pose sur la table où il n'y a plus beaucoup de place à cause des aliments. Il se rapproche de mon bol et me tend sa patte sur laquelle une lettre est accrochée. Je me dépêche de la prendre. Sur l'enveloppe, mon nom est à écrit à l'encre verte. Je le tourne vers ma mère qui me fait son plus beau sourire. 

 - Ouvre la. Dit-elle simplement. 

Je retourne délicatement la missive et commence à décoller le bordereau. 

 

 

COLLÈGE DE POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE

Directrice : Minerva McGonagall

Commandante du Grand-Ordre de Merlin

Docteur ès Métamorphose, Animagus, Médaille premier ordre de la Résistance pendant la Grande Guerre,

 

Cher Mr Potter,

Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.

La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendrons votre hibou le 13 Août au plus tard.

Veuillez croire, cher Mr Potter, en l'expression de nos sentiments distingués.

Minerva McGonagall

Directrice. 

 

Je jette plutôt que je pose la lettre sur la table et commence à danser autour de la mère. 

 - Je vais à Poudlard ! Je vais à Poudlard !

Maman éclate de rire face à mon délire. Elle semble aussi contente que moi. 

 - Au fait James, bon anniversaire ! S'exclame ma mère. 

Mais oui ! Avec cette histoire d'explosion j'ai oublié mon anniversaire ! Je n'ai pas pensé que c'est aujourd'hui sur j'ai 11 ans ! Et donc ce n'est que maintenant que je reçois ma lettre ! 

Maman me prend dans ses bras et me claque un bisou sonore sur la joue. C'est à ce moment-là que Lily entre dans la cuisine. 

 - Qu'est y se passe ? Demande-t-elle avec une voix ensommeillée. 

 - J'ai reçu ma lettre d'admission à Poudlard ! Je crie. 

 - Bon anniversaire Jamy ! Hurle Al' qui vient de débarquer dans la pièce. 

Un sourire énorme se forme sur mon visage. 

 - Mais c'est ta lettre pour Poudlard ! Continue-t-il en lisant la missive. 

 - T'as vu il va à Poudlard ! Fait Lily, plus éveillée. 

 - C'est génial ! Répond Albus. 

 - Trop ! Je dis. 

 - James ! Me rappelle à l'ordre Maman qui n'aime quand j'utilise cette expression. 

Je lui lance un regard penaud. Elle souri. 

 - Bon qui veut déjeuner ? Propose ma mère. 

Nous nous retournons tous vers elle et commençons à lui dire ce que nous voulons. Elle rie et nous prépare notre repas et continuant à discuter. 

 - Hé James, du coup tu vas aller dans quelle maison ? S'interroge Lily. 

 - Gryffondor ! Je m'écrie. 

 - Peut-être que t'iras à Serpentard, fait Al' rêveur. 

- Oui, parce que t'es un peu ambitieux quand même et malin... Dit Lily. Ou peut-être Poufsouffle...

 - Mais oui ! Il est plus loyal qu'ambitieux à mon avis ! Poursuit Albus. 

Ma tête effarée doit les faire rire puisqu'ils sont secoués par des fous rire. J'y crois pas ! Poufsouffle ?! Je ne dénigre pas cette maison mais quand même ! Moi, James Sirius Potter dont toute la famille est allée à Gryffondor, aller à Poufsouffle ?

 - C'est une blague ? Je demande pitoyablement. 

Seul un silence me répond. 

 - Oh non... 

Ils pensent vraiment ce qu'ils viennent de dire... 

Un nouvel éclat de rire me fait relever la tête et Maman les regarde d'un air protecteur. 

 - Ne t'inquiète pas James ! Ils te font marcher ! 

Je darde mon regard sur les deux traîtres ! Ils sont affalés sur la table, riant tant qu'ils en tapent sur le bois... Je leur jette un regard méprisant et teinté de dégoût que ma mère condamne en un instant. 

 - Sinon Maman quand est-ce qu'on va sur le Chemin de Traverse ? Je me lance, innocent. 

 - Quand ton père daignera rester avec nous pour ses vacances. 

Je souris. Ma mère a toujours été très forte en matière de manipulation pour arriver à ses fins. Elle aurait largement eût sa place à Serpentard. Là elle venait de me laisser entendre qu'il fallait que je convainque Papa pour aller faire mes achats scolaires. Ce que je ne tarderai pas à faire. 

La matinée fila ainsi, des questions de nous trois à propos de Poudlard et les réponses de Maman. 

 

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

 

À midi, Oncle George et sa famille débarquèrent à la maison pour fêter mon anniversaire. 

 - Fred, James ! À table ! Crie Maman. 

Lorsqu'on arrive dans le salon, les adultes sont déjà attablés. Papa se lève et me prend dans ses bras. 

 - Joyeux anniversaire ! Dit-il en m'ébouriffant les cheveux. 

 - Merci ! Je m'exclame en serrant mon père contre moi. 

 - Alors comme ça tu as reçu ta lettre ? Demande ma tante, Angelina. 

 - Et oui ! Tu as dû recevoir LA lettre ! Fait Oncle George. 

 - Oui ! Je crie, heureux d'avoir enfin reçu LA lettre comme dit George. 

Fred me tope la main. 

 - T'as intérêt à venir à Gryffondor cousin ! Déjà que ma traîtresse de sœur m'a abandonné... Clame-t-il en mimant une mort tragique, tombant à genoux, la main sur le cœur.

Je ris ! J'adore mon cousin. Il est à Gryffondor et va entrer en troisième année. Il fait toujours pleins de farces avec ses amis. J'ai hâte de voir ça ! Roxanne, ma cousine, est allée à Poufsouffle l'année dernière et s'y plaît beaucoup à ce qu'elle dit. 

 - Roh... Ça va Fred ! Râle l'intéressée. Tu ne vas pas recommencer !

 - Recommencer quoi ? Demande Albus en s'asseyant autour de la table. 

Tous les enfants le suivent. 

 - Eh bien, l'année dernière quand le Choipeau m'a envoyée à Poufsouffle, mon cher frère ici présent a trouvé judicieux de se lever et de crier que c'était impossible ! Qu'une Weasley se devait d'être à Gryffondor sinon rien ! Que le Choipeau devenait trop vieux pour continuer à repartir et qu'il s'était trompé ! Enfin bref tout ça pendant quelques minutes qui ont très longues pour moi... Heureusement que Victoire et Teddy ont été là et lui ont ordonné de se taire ! Même McGo n'a rien dit tellement elle était choquée, pour vous dire ! Finit-elle. 

Maintenant toutes les personnes se tiennent les côtes pour maîtriser leur fou rire. Je m'imagine si bien la scène. Le professeur McGonagall, stupéfaite, qui regarde Fred bouger dans tous les sens, parler avec de grands gestes et qui devient tout rouge à force de parler ! 

Le repas se déroule ainsi ; Rox' et Fred nous racontent pleins d'anecdotes à propos de leurs années à Poudlard. À les entendre mon impatience à entrer au célèbre collège augmente ! J'ai tellement hâte de voir la Grande Salle, avoir des cours de Potions dans les cachots, passer du temps dans le parc et de profiter de la salle commune des Gryffondors ! Oui, c'est maintenant officiel : j'irai dans la maison de Godric Gryffondor sinon rien ! C'est donc aussi excité que ma mère a ramené mon gâteau d'anniversaire : un fondant au chocolat avec des dragées Berthie Crochue sur le dessus. Je souffle mes bougies et je regarde les cadeaux présents devant moi. Je prends le premier, il vient de Roxane, je l'ouvre : c'est un set de nettoyage pour baguette. 

 - Comme tu vas bientôt en avoir une, il faudra que tu en prennes soin alors je me suis dit que c'était peut-être une bonne idée...

 - Merci beaucoup Rox' ! Je m'exclame en l'embrassant. Ça me fait très plaisir !

Elle sourit et me désigne le paquet suivant. 

 - Celui-là c'est le mien ! M'indique Fred. 

Je découvre un coffret rempli de farces et attrapes des Sorciers Facétieux. 

 - C'est trop cool, merci Freddy ! Je dis tandis que Maman râle que je vais encore embêter tout le monde avec ça. 

Je continue en déballant le cadeau de Lily et Al'. Je finis par trouver le Guide de la Coupe du Monde de Quidditch. 

 - Mais... Ça a dû vous coûter une fortune ! Est la seule chose à dire qui m'est venue en tête. 

 - Nous remercie pas surtout... Grommelle ma petite sœur. 

 - Mais si ! Merci ma petite Lilou ! 

Le regard noir qu'elle me lance m'indique très clairement qu'elle déteste ce surnom. 

 - Merci Al' ! Lui fais-je en le serrant dans les bras. 

 - Comme ça tu penseras à nous même quand tu seras à Poudlard. Répond Albus. 

George pose un carton sur la table, juste en face de moi. 

 - Celui-ci c'est de la part de tes grands-parents qui n'ont pas pu venir aujourd'hui parce que ton grand-père s'est cassé une jambe et qu'il doit resté alité, de la part de Percy et de sa famille, de Bill et de sa famille et de nous ! Finit-il en abaissant les doigts qu'il avait levé en énumérant tout ce beau monde.

Je regarde le paquet, intrigué. Long, fin je me demande ce que ça peut être... 

 - Tu l'ouvres quand ? Aujourd'hui ou à Noël ? Râle Lil', impatiente. 

Je lui tire la langue. Je sais c'est puéril mais j'avais pas mieux. 

Je déballe lentement le papier pour sortir un... Balai !

Je suis stupéfait. Je ne m'y attendais vraiment pas... Un balai ! C'est complètement impensable ! Un Nimbus 3000 en plus ! Le balai le plus rapide du monde ! Un vrai ! 

Je lève ma tête de ce merveilleux cadeau et me jette dans les bras d'Oncle George. 

  - Merci, merci, merci ! Je dis, heureux et étonné. 

 - Fred, mon frère, m'avait dit un jour qu'on offrirait un balai pour les onze ans d'un de nos neveux, ou nièces, qui serait vraiment passionné... George s'arrête, les yeux larmoyants. Et comme tu l'es, je respecte ses vœux... Finit-il, des sanglots dans la voix. 

Il parle rarement de son frère et à chaque c'est très difficile. 

 - Pourquoi onze ans Oncle George ? Je ne peux pas l'amener à Poudlard cette année !

 - Tu sais James, on ne faisait jamais rien qui respectait le règlement et ce balai, pour tes onze ans, tu t'en rappelleras toujours parce que c'est ton premier balai et qu'il faudra que tu attendes avant d'en profiter pleinement. Sauf si tu l'emmène à Poudlard cette année ? Continue George avec un éclat de malice qui fait briller ses yeux. 

 - Stop ! Arrête Maman. Il en est hors de question ! Est-ce clair ? Mon fils ne fera aucune entorse au règlement, d'accord ? 

 - Euh... Se racle la gorge Papa. Je pense que James n'a, en aucune mesure, besoin de George pour faire des bêtises ou entorses au règlement qu'on lui impose. 

 - Et tu le cautionnes ? Rugit ma mère. 

 - Non, non, non ! S'exclame mon père. 

Je lui jette un regard noir. Il me laisse tomber, le traître ! 

 - Je dis seulement qu'il est déjà Maraudeur sur les bords, c'est tout. Se défend Papa. 

 - Ça veut dire quoi qu'il est Maraudeur ? Demande Lily. 

 - Rien ma chérie. Je t'expliquerai plus tard. Rétorque Maman en fusillant son mari des yeux. 

Je ne comprends vraiment plus rien en ce moment... Ça m'énerve beaucoup à vrai dire ! 

 - Tiens James, voici notre cadeau ! Me donne mon père en changeant de sujet, un grand sourire étalé sur son visage. 

J'ouvre le paquet qui a une forme bizarre, soit dit en passant, pour découvrir un hibou noir comme la nuit. 

 - Waouh... Je murmure. 

J'adore les oiseaux depuis que je suis tout petit et en avoir un rien que pour moi c'est juste... Génial. 

 - Tu vas l'appeler comment ? Fait Fred. 

 - Je ne sais pas encore... Je réponds. 

Cet oiseau est vraiment magnifique ! Ses plumes lisses et noires contrastent avec ses yeux perçants dorés. Je ne pouvais pas rêver d'un hibou plus majestueux que celui-ci. 

Je remercie longuement mes parents pour ce cadeau. Je continue en ouvrant celui de ma marraine, Tante Hermione. Elle et sa famille ne pouvaient pas venir à cause de la dragoncelle de Rose. Je découvre un manuel de balai ainsi qu'un set pour s'en occuper. Je jubile, je suis vraiment gâté cette année ! Mon oncle Charlie m'offre, quant à lui, différentes figurines animées de dragons. Rose me fait part d'un ensemble de plumes, de parchemins et d'encres qui changent de couleur selon mes désirs. Hugo m'envoie des farces et attrapes des Sorciers Facétieux que je range avec celles que m'a offert Fred. Et mon parrain, Oncle Ron, me donne des paquets de Chocogrenouilles et une cape doublée en peau de dragon. 

 

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

 

Au final cet anniversaire a été le meilleur de la vie ! J'ai eu des cadeaux les plus géniaux les uns que les autres ! Et maintenant je n'ai qu'une seule hâte : entrer à Poudlard. Et c'est pour ça qu'aujourd'hui, lundi 15 août, je suis devant la cheminée en attendant mes parents pour qu'on puisse se rendre au Chemin de Traverse. Albus et Maman arrivent en même temps, rapidement suivis par Lily et Papa. Ma mère nous explique comment utiliser la poudre de Cheminette même si on le sait déjà. Mon père sourit et me rire légèrement vers l'arrière. Il se baisse et me glisse à l'oreille :

 - Grand-mère Molly m'a fait le même discours quand j'allais la deuxième fois sur le Chemin de Traverse au même âge que toi. 

Mais j'ai quand même réussi à me perdre, m'avoue-t-il. 

Je souris. 

 - Tu voulais me dire quelque chose vendredi avant l'explosion ? Je tente. 

 - Oui mais je t'en parlerai lorsque nous rentrerons. Fait Papa, calmement. 

Nous nous en allons ensuite. 

Le Chemin de Traverse est bondé ! C'est le moindre mot ! C'est à peine si on peut bouger sans bousculer quelqu'un ! 

Maman décide de commencer par Fleury and Bott. 

La librairie est pleine à craquer ! On entre difficilement dans la boutique. J'entends Papa soupirer lorsqu'une femme s'exclame :

 - Mais c'est Harry Potter ! 

Tout le monde se retourne vers nous et certaines personnes viennent même demander des autographes à mon père. Je peux comprendre que Papa soit connu pour son poste d'Auror mais là c'est trop ! Surtout qu'une vieille dame vient de se mettre à pleurer ! Je ne saisis plus rien quand Maman m'attrape par la manche et me tire en dehors de cet enfer. Elle vérifie que l'on soit tous là et nous emmène chez les Sorciers Facétieux. J'esquisse un sourire, au moins nous serons à l'abri de la foule ! Après être rentrée, ma mère prend les devants et nous dépose dans l'arrière salle. Elle laisse un parchemin à l'attention de Ron ou George et ressort dans une petite ruelle suivie de Papa et de moi. 

 - Vous allez m'expliquer à la fin ?! J'explose. 

 - Oui, mais pas ici. Ordonne Maman. 

 - Où ? Je dis d'une voix dure. 

 - Chez Hannah. Répond mon père. 

C'est ainsi que je me retrouve assis dans un petit coin de la brasserie d'une amie de mes parents à écouter ce qu'ils m'ont caché pendant onze ans. 

 - Pourquoi vous ne nous avez rien dit ?! Je finis par cracher. 

 - Nous voulions vous protéger... Murmure Papa. 

 - Nous protéger de quoi ? Voldemort est mort maintenant ! Je tempête, hors de moi. 

Nous avoir omit ce léger détail de leur vie m'énerve à un point inimaginable ! 

 - Tu ne comprends pas... Se désole Maman. Nous voulions juste que vous ayez une enfance normale. 

 - Tu crois vraiment qu'on a eu une enfance normale ? Notre mère a été l'une des Poursuiveuses les plus importantes de l'histoire du Quidditch, notre père est le directeur du bureau des Aurors, nos oncles détiennent le magasin de farces le plus connu d'Angleterre, notre tante est la femme qui a révolutionné le monde magique avec ses idées égalitaires, notre oncle est l'actuel Ministre de la Magie, un autre de nos oncles est le dresseur de dragons le plus respecté d'Europe et tu crois que nous avons eu une enfance normale ?! Je crie. 

Mon père semble réfléchir à la question tandis que ma mère désespère d'avoir un fils aussi borné. 

 - Tu crois que je préfère apprendre que mes parents m'ont caché un élément aussi important de leur vie pendant tout ce temps ?! Je reprends. Tu crois que je vous apprécie moins parce que toi, Papa, tu as tué un mage noir qui menaçait tout le monde magique, et que toi, Maman, tu baisses dans mon estime parce que tu as torturé des Mangemorts ? 

 - On pensait que c'était le mieux à faire ! S'insurge ma mère. 

 - Eh bien vous pensiez mal ! Je continue, injuste. 

 - Oui et nous en sommes désolés, temporise mon père. Mais maintenant que tout est à plat nous allons pouvoir continuer nos achats, non ? Clôt ainsi Papa la conversation. 

 

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

 

Je ressasse l'échange que j'ai eu avec mes parents durant tout le temps qu'a pris les achats de fournitures, de livres,... Je n'arrive toujours pas à comprendre comment ils ont tous pu nous cacher ça ! Je suis prêt à parier que Rose et Hugo non plus ne sont pas au courant de cette histoire. Même nos oncles, tantes, grands parents et nos cousins plus âgés que moi nous on caché la vérité. Je les déteste de ne nous avoir rien dit mais en même temps je les respecte encore plus qu'avant. Avoir lutter contre Voldemort, le mage noir le plus puissant du XXe siècle, est tellement brave et courageux que je ne peux que respecter ceux qui ont participé à cette résistance. 

La main de Papa sur mon épaule me sort de ma torpeur. Je me tourne vers lui et il m'indique la façade d'un magasin ; la vitrine indique Ollivander : fabriquant de baguettes. 

Je souris et nous entrons tous les trois, avec Maman, dans la boutique. 

L'obscurité semble régner en maître dans l'échoppe en concurrence avec les grincements. 

 - Monsieur Potter. S'exclame une voix caverneuse. 

Je me retourne vers mon père et lui fais un grand sourire pour lui montrer que je ne lui en veux pas. Et que, au contraire, je suis fier qu'il soit Harry Potter, le Survivant. 

 - C'est à vous que je parle, James Potter.

J'écarquille les yeux et me dirige vers le comptoir. Un vieil homme, un peu voûté, me sourit. 

 - Je sens chez vous une impatience de faire ses preuves ainsi qu'une loyauté très forte conjuguée à un certain mépris des règles. Je vois en vous un savant mélange entre votre grand père, James Potter, premier du nom, son ami, l'héritier Black, deux grands noms de la Première Guerre, connus entre autre pour leur loyauté mais aussi avec Lily Evans, votre grand mère, qui vous a légué son impulsivité réfléchie, si je puis dire. 

Mes fossettes se creusent. Ainsi j'aurai quelques ressemblances avec mes grands parents ! Cela me fait réellement plaisir. 

Monsieur Ollivander me tend une baguette que je saisis. Il me demande de l'utiliser...

Rien ne se passe. 

Il continue à me faire essayer plusieurs baguettes jusqu'à l'une d'entre elles fasse jaillir des étincelles rouges. 

 - C'est celle-ci qui vous a choisi Monsieur Potter. 

 - Très bien... Je m'extasie. 

 - Épicéa, ventricule de dragon, 28.85 centimètres. 

Papa paye ma baguette et nous nous apprêtons à sortir lorsqu'un homme pousse la porte de la boutique du fabriquant. 

 - Potter. 

 - Poliakoff. 

 - Bonjour. Commence ma mère. 

 - Madame Potter. Commente une très belle femme, poliment. 

 - Votre fils entre à Poudlard cette année ? Interroge l'homme en me détaillant. 

 - Oui. Je réponds précipitamment et plutôt hargneusement à vrai dire. Cet homme ne m'inspire pas du tout confiance. 

 - Alors vous aurez l'occasion de croiser ma fille. Fait la femme en poussant une fille devant elle. 

Son air méprisant de peint sur son visage et semble me juger. Un rictus de dégoût s'accroche à ses lèvres. J'ai envie de lui faire ravaler sa grimace mais Maman me décale pour qu'on sorte. Je lui jette un dernier regard noir. Cette fille se croit tout permis parce qu'elle a des parents influents et que c'est une Sang Pur riche. 

Son père est le directeur de la Gazette du Sorcier mais travaille au Ministère en tant que chef du département des Mystères et sa mère est une femme respectée de part sa richesse et sa prestigieuse famille je crois. 

Il n'empêche que cette fille est arrogante et sûrement persuadée qu'elle vaut mieux que tout le monde. 

 - Une future Serpentard... Je fais. 

Mes parents se contentent de hocher la tête sans répondre. 

Note de fin de chapitre :

Et voilà ! Alors vous avez aimé ?

le prochain sera la suite des aventures de Cléo !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.