S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sorcière par Samantha Black

[10 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +

Héloïse de Damval était en train de lire La Gazette du Sorcier à la table de Gryffondor lorsqu’Emily arriva. Elle la salua et s’assit en face d’elle. La Serdaigle remarqua immédiatement la ride d’inquiétude qui marquait le front de la si parfaite Gryffondor.

— Que se passe-t-il, Lo ? demanda-t-elle.

Héloïse se contenta de lui donner le journal lui indiquant la page qu’elle devait lire. Le regard d’Emily s’arrêta sur la photographie d’une maison d’où s’échappait des volutes de fumée. La marque si distinctive des Mangemorts flottait au-dessus tel un spectre inquiétant. L’article faisait une description du couple ainsi qu’un éloge expliquant que tout le voisinage était choqué et que Mrs Garnison, bien que Moldue, était parfaitement intégrée au voisinage sorcier et avait plein d’amis venant de ce monde.

— Ils commencent à s’en prendre à ceux qui ont épousé des Moldus, déclara Héloïse une pointe de dégoût dans la voix. Avant ça se limitait aux Nés-Moldus et leur époux maintenant ils s’en prennent même à des gens incapables de se défendre. Je… Ces gens sont juste d’immondes lâches, cracha-t-elle.

Emily se contenta de regarder son amie sans savoir que dire. La montée de Lord Voldemort, comme ce mégalomane se faisait appeler, n’avait de cesse d’inquiéter la communauté sorcière anglaise depuis le début des années soixante-dix. Emily se rappelait parfaitement le premier article faisant référence à un meurtre signé par cette marque. Le dix-huit août 1970, le jour de ses dix ans, le corps d’Armand Dubois, ardent défenseur de la cause moldue, avait été retrouvé chez lui.

— J’en ai tellement marre d’être ici et de lire dans La Gazette tout ce qu’il se passe dehors, ajouta Héloïse. Quand est-ce que le Ministère va se décider à faire quelque chose ! s’agaça-t-elle en tapant du poing sur la table.

Plusieurs regards se tournèrent vers elle dont celui courroucé de la Préfète-en-Chef de sa maison. Héloïse se contenta de lui lancer un regard noir avant reporter son attention sur son bacon et ses œufs sur le plat. La discussion sur les Mangemorts était visiblement terminée.

— Une Serdaigle à la table de Gryffondor, déclara une voix masculine dans le dos d’Emily. Il a peur de rien le piaf, plaisanta James en s’asseyant à côté d’elle.
— Après sept ans peut-être que tu vas finir par t’en remettre, Potter, rétorqua Héloïse d’une voix sèche.
— Ouhla, mal dormi, de Damval ? questionna Black moqueur.

Ce dernier était installé à côté de James. Emily ne l’avait pas remarqué avant qu’il ne parle.

— Je t’ai sonné, Black ? répliqua-t-elle agressive. On se retrouve en cours, Emily. Il faut que j’aille à la bibliothèque.

Les pieds de la chaise raclèrent le sol tandis qu’Héloïse la repoussait violemment. Elle attrapa son sac et quitta la Grande Salle d’un pas rapide et décidé. James la suivit du regard en se passant la main dans les cheveux.

— Tu sais ce qu’elle a ? demanda-t-il.

Emily crut lire une pointe d’inquiétude dans sa voix. James et Héloïse avaient été amis à une époque puis ils étaient sortis ensemble. La pire erreur qu’elle n’ait jamais faite d’après son amie. La Gryffondor s’était, en effet, rapidement rendue compte que James ne comptait pas oublier Lily Evans et qu’il la quitterait à tout moment si l’occasion de sortir avec cette dernière se présentait. Héloïse qui n’avait déjà pas beaucoup d’affection pour la Préfète-en-Chef s’était mise après cette mésaventure à la haïr du plus profond de son cœur tandis qu’elle gardait la face en imposant à James un froid mépris.

— Quand je pense que t’es sorti avec ça, James ! s’exclama Sirius.

Emily ne fut pas la seule à lancer un regard noir au garçon. James agrémenta d’ailleurs le sien d’un léger coup de coude dans le ventre.

— Parle pas d’elle comme ça, déclara-t-il d’une voix n’admettant aucune réplique. Alors ?
— T’as vu les nouvelles, Milly ? questionna Cassandra en s’asseyant en face d’Emily.
— C’est la table de Gryffondor, Potter. Celle des Serpents est à l’autre bout de la salle, intervint Sirius avec mépris.
— Merci de ton inutile contribution, Black, répondit Cassandra avec indifférence. Ils s’attaquent aux couples moldu/sorcier maintenant. C’est la première fois, continua-t-elle comme si de rien était.
— C’est ce que m’a dit Lo, dit-elle. Et les attaques sont de plus en plus rapprochées d’après ce que l’article disait.
— De quoi vous parlez ? interrogea James.
— Un couple mixte sorcier/moldue a été retrouvé assassiné dans leur cottage, expliqua Cassandra en lui tendant le journal. D’après maman, le Ministère croule sous les lettres de dénonciation. Ça devient de plus en plus grave. Ses partisans sont de plus en plus nombreux et de mieux en mieux organisés.

Cassandra releva son visage et suivit Evan Rosier du regard alors que ce dernier se dirigeait vers la table de Serpentard. Le jeune homme sourit comme toujours de cet air satisfait mais Cassandra pouvait voir autre chose dans son regard, quelque chose qu’elle n’aimait pas.

— Ils sont en train de recruter à Poudlard, ajouta-t-elle en continuant à le suivre du regard.

Emily se retourna et vit qui sa cousine observait.

— Rosier ? Non ! Il est un peu bizarre mais pas au point…
— Il pratique la magie noire et ce n’est pas le seul à Serpentard, souffla Cassandra. Et je suis sûre qu’il n’y en a pas qu’à Serpentard, ajouta-t-elle en voyant Sirius ouvrir la bouche pour dire quelque chose.

Les révélations de Cassandra jetèrent un froid sur le petit groupe. L’inquiétude et la tension se faisaient sentir tandis qu’ils mangeaient en silence. Emily ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil dans la direction d’Evan alors qu’elle quittait la Grande Salle. Le garçon riait de bon cœur entouré de son meilleur ami, Antonin Dolohov, et de Severus Rogue. Comment un garçon aussi bon-vivant que lui pourrait-il vouloir être à la solde d’un monstre ? Cela n’avait aucun sens. Pourtant Emily savait qu’elle n’aurait l’esprit tranquille qu’en le questionnant.

oOoOo


La première sortie à Pré-au-Lard de l’année avait lieu le samedi précédent le premier match de la saison opposant traditionnellement Serpentard et Gryffondor. Les tensions dans le monde sorcier avaient atteint un niveau de plus en plus inquiétant. La Gazette du Sorcier annonçait plusieurs fois par semaine des attaques contre les Nés-Moldus et des décès. Emily avait entendu dire que les défenses autour de Poudlard avaient été augmentées mais aucun partisan n’avait encore été attrapé et jugé.

Malgré les tensions, la vie continuait. Poudlard était un havre de paix, une bulle protectrice dans un monde en guerre et sans doute le seul endroit en Grande-Bretagne où l’on pouvait encore faire preuve d’insouciance.

— Cette robe est immonde, Héloïse, déclara Cassandra avec honnêteté.

Héloïse ne put cacher la moue déçue qui se dessina sur ses lèvres. Elle ferma le rideau et entreprit de se revêtir son uniforme.

— On va aux Trois Balais après ? proposa Emily.
— Une bonne bièreaubeurre. J’en rêve depuis près de deux semaines, déclara Héloïse dans la cabine d’essayage.
— Bah bouge-toi alors qu’on puisse y aller le plus vite possible, rétorqua Cassandra.

Les trois amies quittèrent la boutique quelques minutes plus tard. Riant de bon cœur, elles se dirigèrent vers les Trois Balais et s’installèrent à une table près du feu.

— Tiens Black, c’est trouvé une nouvelle conquête, remarqua Emily en souriant.

Le jeune homme flirtait, en effet, de manière fort peu discrète avec Rosmerta, la serveuse du pub. La jeune femme devait avoir près de dix ans de plus qu’eux mais était le fantasme de la plupart des garçons de Poudlard, d’après le frère d’Emily.

Les trois amies discutaient tranquillement autour de leur boisson lorsque des cris se firent entendre à l’extérieur. Un silence de plomb tomba sur la salle pourtant toujours animée. Cassandra fut la première à se lever suivi de presque toute la salle. La jeune femme se précipita à l’extérieur, la baguette sortie.

Ils étaient là. Leur masque immonde recouvrait leur visage tandis qu’ils mettaient le feu à la Poste du village de Pré-au-Lard. Emily eut à peine le temps de réfléchir qu’elle se trouvait en prise avec l’un d’eux. Elle avait beau être douée en Défense contre les Forces du Mal, un véritable duel était bien plus difficile. Son ennemi était indéniablement meilleur qu’elle et commençait à la mettre en difficulté. Un garçon qu’elle ne connaissait pas vint lui porter baguette forte mais le Mangemort le mit rapidement hors-jeu à l’aide d’un simple « Stupéfix ». Emily faiblissait et avait de plus en plus de mal à contrer les attaques.

Sirius et James venaient de mettre hors d’état de nuire l’un de leurs assaillants lorsqu’ils virent qu’Emily était aux prises avec un Mangemort particulièrement coriace. Les deux amis échangèrent un regard avant de se précipiter vers elle. L’effet de surprise fut en leur faveur tout comme le nombre et le Mangemort finit par battre en retraite tout comme ses congénères. James se précipita vers Lily qui semblait avoir une égratignure sur le front. Epuisée, Emily tomba à genou.

— Eh ! Ça va, Prewett ? questionna Sirius en s’accroupissant à côté d’elle.

Emily hocha lentement la tête tandis qu’elle essayait tant bien que mal de reprendre son souffle. Sirius posa sa main sur son épaule lui conseillant d’aller à l’infirmerie. Elle secoua la tête négativement. Elle avait utilisé beaucoup de sa puissance magique dans ce combat et seul le repos lui permettrait de récupérer. Sirius l’aida à se relever et passa son bras par-dessus ses épaules.

— J’ai juste besoin de dormir, expliqua-t-elle.

La jeune femme sentit à peine sa tête partir en arrière

— Eh ! Prewett, appela Sirius en la voyant s’évanouir.

Emily se réveilla suite aux tapes sur les joues que lui mit Sirius. Elle sentit ses yeux se fermer de nouveau et ses pieds quitter le sol. Elle entendait un brouhaha incessant tandis que Sirius essayait de percer la foule pour la ramener au château. Emily reconnut la voix d’Héloïse qui semblait faire des reproches au Gryffondor. Elle avait l’impression de flotter puis elle n’eut plus aucune impression.

oOoOo


Emily papillonna des yeux. La pièce était blanche et les rideaux tirés autour de son lit laissaient filtrer les quelques rayons du soleil, cela suffit à l’éblouir. Elle ferma les yeux avant de tenter de nouveau de les ouvrir. Elle se redressa lentement sur le lit, la tête lui tournait un peu. Emily reconnut l’infirmerie et tout lui revint peu à peu en tête. L’attaque des Mangemorts, son duel contre l’un d’entre eux et cette soudaine fatigue qui l’avait comme assaillie.

— Ah Miss Prewett, vous êtes réveillée, déclara l’infirmière.

Mrs Pomfresh travaillait à Poudlard depuis près de cinq ans. Emily avait rarement fait des séjours à l’infirmerie mais la Serdaigle l’avait toujours trouvée d’une douceur extrême.

— Vous vous rappelez de ce qui vous est arrivé ?
— Je battais en duel contre un Mangemort et je me suis sentie tout d’un coup extrêmement fatiguée heureusement Bla… Sirius Black est venu m’aider. Mais je comprends pas pourquoi je suis là. Je veux dire c’est normal que je sois fatiguée après ce qu’il s’est passé.
— Comment ça ?
— Et bien, quand j’effectue des gros sorts ou des trucs dans ce genre c’est normal que j’ai besoin d’un peu de temps pour m’en remettre, expliqua Emily en souriant gênée.

La jeune femme perdit quelque peu son sourire en voyant l’infirmière froncer les sourcils et demander d’une voix inquiète si cela lui était déjà arrivé.

— Comment ça ?
— Est-ce que vous vous êtes déjà sentie particulièrement fatiguée après avoir lancer certains sortilèges ?
— Euh oui comme je viens de vous le dire. Ça a commencé à vraiment se manifester quand j’avais quatorze-quinze ans peut-être mais jamais à ce niveau-là avant. Pourquoi ce n’est pas normal ? interrogea-t-elle soudain anxieuse.
— Je vais écrire à un de mes collègues de Ste Mangouste pour savoir s’ils ont déjà croisé quelqu’un dans le même cas que vous et je suis certaine que l’on trouvera une solution.

Emily suivit du regard Mrs Pomfresh alors qu’elle retournait à son bureau laissant les rideaux autour du lit entrouverts. L’inquiétude commençait à faire son chemin vers le cœur de la Serdaigle.

oOoOo


Emily errait comme une âme en peine dans les couloirs. La conversation qu’elle avait eue avec Mrs Pomfresh et un médicomage de Ste Mangouste ne cessait de lui revenir en tête alors qu’elle ne cherchait qu’à l’oublier. Elle n’en avait parlé à personne et ne comptait pas le faire. Elle devait garder ça pour elle et avait fait jurer à Mrs Pomfresh de ne pas en parler ni à Dumbledore et encore moins à ses parents. Emily était désormais majeure et cela ne la concernait qu’elle et elle seule.

Après moult détours et tergiversations, Emily pénétra dans la bibliothèque où elle devait travailler sur son devoir de métamorphose. Elle retrouva Héloïse qui discutait avec Simon Wei, le meilleur ami de Joshua. La jeune femme demanda poliment si elle ne les dérangeait pas. Héloïse l’accueillit en souriant mais fronça les sourcils en voyant la mine de son amie.

— Tu m’as l’air bien pâle, Milly. Tu ne penses pas que tu couvrirais quelque chose ?
— Je vais bien, répondit Emily en souriant légèrement. C’est ce séjour à l’infirmerie qui m’a un peu fatigué je crois.
— Ouais d’ailleurs c’était quoi ? Josh m’a dit que tu t’étais évanouie, intervint Simon.
— Un manque de sucre d’après l’infirmière rien de bien grave, dit-elle.
— Heureusement que tu as réussi à tenir jusqu’à ce que Black arrive. Je déteste dire du bien de lui mais il a été plutôt cool sur ce coup-là.
— Il faudra d’ailleurs que j’aille le remercier d’après Cassandra c’est lui qui m’a portée jusqu’à l’infirmerie.
— Ne sois pas quand même trop reconnai… commença Héloïse.

Elle fut coupée dans sa phrase par un rappel au silence de Mrs Pince. Les deux amies échangèrent un regard amusé avant de se plonger dans le travail et les révisions.

oOoOo


Emily se dirigea vers la table où James Potter et ses amis faisaient mine de travailler tout en ensorcelant des bateaux en papier.

— Hé Milly ! T’as l’air en meilleure forme que la dernière fois, remarqua James.
— Je vais mieux c’est pour ça, répondit-elle en souriant. Euh… Black, je voulais te remercier de m’avoir aidée et… et de m’avoir transportée à l’infirmerie, déclara-t-elle en se tournant vers lui.
— Pas de problème. C’était tout naturel, répliqua Sirius en se passant la main dans les cheveux. Je suis content que tu ailles mieux.

Emily se contenta de lui sourire avant de leur conseiller d’arrêter de jouer avec leur baguette car Mrs Pince était en train de faire une ronde. Elle quitta la bibliothèque le cœur moins lourd. Elle avait pu remercier Sirius Black et même si elle avait une dette de vie à son encontre, cela la soulageait.

Elle se dirigeait vers la Grande Salle lorsqu’une main agile s’enroula autour de son poignet et qu’une personne l’attira dans une salle de classe vide. Elle poussa un cri avant de reconnaître Evan Rosier, son petit ami. Ce dernier passa ses bras autour de sa taille carressant son dos à travers la robe de sorcier. Il l’embrassa délicatement et appuya son front contre le sien.

— Tu m’as l’air d’aller mieux, souffla-t-il. Je remercierais presque ce Traître-à-son-Sang de Black d’être intervenu.
— Tu étais avec eux ? demanda Emily avant d’avoir pu se retenir.

Le sourire d’Evan s’évanouit quelques secondes avant de s’élargir.

— Non mais je l’aurais souhaité, répondit-il finalement. Et ne prends pas cet air choqué, tu sais parfaitement ce que je pense des Sang-de-Bourbe et Moldus en tout genre.
— Evan, je… Ce type est complètement cinglé ! Comment… Je ne comprends pas.
— Il veut rendre la gloire aux vraies familles de sorciers. A ta famille, la mienne. On est dépossédé depuis tant d’années au profit de ces Nés-Moldus voleur de pouvoirs.
— Voleurs de pouvoirs ? Mais qu’est-ce que tu racontes ! Il est bien connu que les Nés-Moldus ont au moins un ascendant sorcier dans leur arbre.
— Alors explique-moi pourquoi il existe des Cracmols si les Nés-Moldus ne volent pas les pouvoirs.
— Tu sais très bien que l’on n’a pas encore trouvé d’explications. Mais…
— Emily, écoute-moi ! Nous sommes de Sang-Pur. Nous… Nous méritons d’être au-dessus du lot et Le Seigneur des Ténèbres n’est que notre ambassadeur. Et il nous aidera à retrouver notre place au premier rang, déclara Evan en prenant les mains d’Emily.

Cette dernière était tellement choquée par les paroles de son petit ami qu’elle ne bougea pas lorsqu’il se pencha pour déposer un baiser sur ses lèvres. Cassandra avait raison, Evan en faisait partie.

Note de fin de chapitre :

Votre avis sur ce deuxième chapitre ?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.