S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


L'anniversaire d'un fantôme par Seonne

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Grande fan de Sirius, je ne pouvais pas passer à côté de l'occasion... Pour marquer l'anniversaire de Sirius, le but était d'écrire... Sur un de ses anniversaires !

Vous trouverez ici son trente quatrième anniversaire. A peine échapper d'Azkaban, fugitif en cavale - voilà pour moi ce à quoi cela a pu ressembler.

Cela fait plusieurs mois maintenant que que tu passes ton temps à te cacher. Tapis dans l'ombre, près à sortir de son trou quand tu le pourras, quand l'occasion se présentera. Tu te caches, comme un rat. Comme celui que tu abhorres tant. Parfois, cette idée t'est insupportable. Car tu le hais tant - comment pourrais-tu être comme lui ? Mais au fond, tu le sais bien, tu n'as rien en commun avec le rat. Lui s'est corrompu, il a vendu son âme et la vie de ses amis. Contre quoi ? Rien. Des ténèbres. Tu n'aurais jamais fait la même chose, tu le sais. Tu es quelqu'un de bien, d'honnête. Après tout, si tu te caches, c'est pour pouvoir mener à bien ta mission, ta dernière mission. Pour ceux que tu as perdu, ce jour là, de la main du traître. Il n'a pas lancé le sort, mais c'est tout comme pour toi. Tu veux les venger, et sauver la vie de leur fils. Car il ne sera jamais en sécurité tant qu'il sera là, tu le sais.

 

Mais pour l'instant, tu restes caché. Après le fiasco d'Halloween, ils se sont tous affolé. Ils sont sur leurs gardes maintenant, à l'affût de la moindre de tes traces. Tu sais pertinemment que ce n'est pas prudent de rester cacher dans la Forêt interdite, dans l'enceinte du château. Pourtant, tu es toujours là, tu ne peux pas abandonner Harry.

 

Tu es caché au plus profond de la forêt, pourtant, ton seul allié parvient tout de même à te trouver. Tu aperçois une tâche orangée dans les buissons, au loin, et tu sais immédiatement que c'est lui. Cette couleur, tu as appris à la reconnaître entre mille. Il t'apporte toujours ce dont tu as besoin, il est là pour t'épauler, comme un ami. Qui aurait pu croire que tu sois un jour ami avec un chat, toi, le grand chien noir qui aimait tant la compagnie de ton loup-garou ? Sûrement pas toi. Mais un ennemi commun rassemble les pires ennemis, comme on dit. Et finalement, vous vous êtes pris d'affection l'un pour l'autre. Il est loin d'être stupide, ce vieux matou. Bien au contraire. C'est lui qui t'avais rapporté la liste des mots de passe. Il t'a bien aidé, tu ne peux que le reconnaître. Même si l'opération s'est soldée par un échec, sans lui, rien n'aurait été possible. Et tu détestes rester inactif. Alors tu attends le prochain tour. Et tu sais que dès qu'une occasion se présentera, il t'en fera part.

 

Il se rapproche, et jette au sol le papier qu'il tenait dans sa gueule. La Gazette du jour. Il s'arrange souvent pour te ramener des journaux, il sait que tu aimes ça. Une fois, tu t'es demandé s'il n'était pas un peu legilimens. Il arrive toujours à savoir ce que tu veux, ce dont tu as besoin. Pourtant, tu ne peux pas lui parler, pas sous cette forme. Tu as toujours adoré les animaux magiques, mais celui ci te fascine tout particulièrement. C'est vrai qu'il est impressionnant.

 

Il se blottit contre toi. Tu n'aimes pas spécialement ça, mais c'est un chat, tu ne peux pas lui en vouloir. Tu jettes un coup d’œil au journal. Tiens, tu fais encore la une. « Black repéré à Poudlard, la sécurité autour du château renforcée ». Ce qu'ils sont bêtes : tu es dans l'enceinte du château. Tu ries, et ce son se transforme en un aboiement joyeux dans ta gorge. Décidément, ce ministre est vraiment incompétent. Il n'a toujours pas été capable de te retrouver. Tu leur files toujours entre les doigts, comme s'ils voulaient capturer de la fumée. Tu te souviens, quand il était bébé, Harry adorait faire ça. Ça vous faisait beaucoup rire, James et toi. Mais le traître a mis fin à tout ça, il a détruit tout ce qui faisait ton bonheur. Mais tu ne veux pas penser à lui. Tu en auras le temps plus tard.

 

Intrigué, tu jettes un coup d’œil à la date. C'est vrai que, depuis que tu es entré dans le château, tu n'arrives jamais à savoir quel jour on est. Ce n'est pas vraiment de ta faute. Mais les journaux que te ramène ton ami te permettent de te repérer, un peu. Tu sursautes en lisant le jour et le mois. Aujourd'hui, c'est le 3 novembre. Tu relis, et t'aperçois que tu ne t'es pas trompé. Aujourd'hui, Sirius, c'est ton anniversaire. Et tu ne le savais même pas. C'est vrai pourtant, tu te souviens maintenant : trois jours après Halloween, que tu disais toujours. Mais ton échec t'as tellement obnubilé que tu as oublié.

 

Tu soupires et repousse le journal du bout du museau. Tu t'allonges par terre, sur le tapis rougeoyant que t'offrent les feuilles mortes. C'est la treizième fois, tu devrais t'y être habitué pourtant. Personne ne le fêtera, personne n'aura la moindre pensée pour toi, le petit Sirius. Combien d'années fêtes-tu déjà ? Tu n'en es plus vraiment sûr. Tu comptes. Trente-quatre ans. Déjà ? Oui, déjà Sirius. Le temps est passé vite. Et qu'as-tu fait de ta vie, jusqu'à maintenant ? Pas grand chose. Passer douze ans en prison a largement réduit tes chances de faire quelque chose de ta vie.

 

Tu lances un regard à ton compagnon orangé qui se niche contre ton flan. Il era le seul à tes côtés pour ton anniversaire. Mais après tout, à quoi bon le fêter ? Les anniversaires sont là pour célébrer le nombre d'années qu'a compté ta vie. Mais es-tu encore vraiment vivant ? Tu n'en es pas sûr. Evidemment, ton coeur bat encore, et du sang chaud coule dans tes veines. Ton cerveau fonctionne, tu peux manger, marcher, courir, dormir, et même te transformer sous la forme qui te plait le plus. Mais à l'intérieur, tu te sens vide. Comme si toute émotion t'avait quitté. Tu as tout perdu, ce trente et un octobre, il y a douze ans. Tu as été déchu, tu as sombré dans la bassesse des ténèbres malgré toi. Ils ont dit que tu étais un criminel, et t'ont pris les dernières choses qui te rattachaient à cette existence. Ils ont tué ta dernière amitié, et ont brisé tes chances de te venger.

 

Coquille vide au cœur qui bat. Un pied dans chacun des deux mondes, ni mort, ni vivant pourtant. Tu es une ombre, un fantôme. A quoi bon fêter l'anniversaire d'un fantôme ? Ton âge n'a plus aucun signification pour toi. Ces douze dernières années, tu ne les as pas vécues. Tu t'es perdu quelque part dans l'espace temps, tu n'as plus d'âge. Tu l'as perdu, comme tout ce que tu avais, comme toutes tes certitudes.

 

Mais tu ne dois pas te morfondre, tu le sais. Ça ne te sera d'aucune utilité. Tu secoues la tête. Ton acolyte ouvre de grands yeux ronds. Pour une fois, il n'a pas vraiment l'air de comprendre ce qu'il t'arrive. Tu voudrais bien lui expliquer, mais ce serait bien trop long. Et puis, tu ne peux pas lui parler. Et c'est un chat. Peut-être te fais-tu des illusions, peut-être ne te comprend-t-il pas. Mais il est tout de même pour toi ce qui se rapproche le plus d'un ami.

 

Tu te replonges dans tes pensées, loin du bois, loin du chat. Oui, il y a treize ans, tu as tout perdu. Tu aurais tort de vouloir te le cacher. Oui, pendant près de treize longues années, tu as traîné cette carcasse vide, qui avait perdu le sens de son existence. Mais une chose t'a maintenu en vie et t'as permis de t'évader. Ton innocence ? Ton désir de vengeance ? Tu ne sais plus trop. Mais il y a bien une chose dont tu es certain maintenant. Tu as un but. Tu te l'es juré : tu protégeras Harry, envers et contre tout. Et pour commencer, tu dois éliminer le premier danger - Peter. Tu t'es fixé une mission, un objectif. Alors tu le vois, maintenant. Ta vie a retrouvé son sens. Cesses de vivre dans le passé, tu n'arrêtes pas de te le répéter, tu sais que ce n'est pas bon. Tu seras sûrement encore hanté par les ombres, les échos revenus d'outre tombe. Mais tu ne deviendras pas l'un d'entre eux. Tu ne peux pas te le permettre.

 

Tu n'es plus un fantôme. Tu n'es plus une ombre.

 

Tu es Sirius Black. Aujourd'hui, tu as trente quatre ans. Ces années n'ont pas toutes été belles. Mais tu en as encore un paquet devant toi, tu en es convaincu. Alors tu feras tout pour que jamais plus tu ne redevienne ce fantôme, cette ombre de toi même. Cette renaissance, c'est ta deuxième chance. Tu ne dois pas la gâcher.

 

Bientôt, tu tueras Peter. Tu seras innocenté quand ils apprendront qui il est. Remus t'accueillera à nouveau comme un ami, à bras ouverts. Et tu pourras enfin être pour Harry ce que tu n'as pas pu être, et pourtant aurait dû. Son parrain. Celui qui sera là pour l'épauler, le protéger. Pour continuer ce qu'avait commencé James. Lui permettre de grandir, avec à ses cotés quelqu'un pour l'aimer et le soutenir quoi qu'il arrive.

 

Tu es Sirius Black. Aujourd'hui, tu as trente quatre ans.

Note de fin de chapitre :

J'espère que ça vous aura plus, ou au moins ue ça ne vous aura pas déçu ! J'adore ce personnage et c'est la première fois que j'écris dessus, alors n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.