S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Astoria, vie, mort et renaissance par Aeda

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Voilà une petite histoire en deux ou trois chapitres sur Astoria Greengrass et ce qu'elle peut en dire ^^

 

 

- Est-ce que ça va ?
- Oui, ça va.

Oui, ça va. Le plus gros mensonge de ma vie. Oui Daphné, je vais bien. J’ai juste envie de courir le plus vite possible au travers des collines de ce magnifique domaine qu’est le nôtre et de me jeter du haut de ces incroyables falaises qui limite le territoire des Greengrass. Oui Daphné, je vais bien. J’ai juste envie de m’enfoncer dans les eaux bouillonnantes d’Irlande, celles que je contemple tant les jours de tempête. Oui Daphné, je vais bien. J’ai juste envie de marcher dans le petit bois où il nous est interdit d’aller un jour de neige jusqu’à ce que ma peau blanche que beaucoup jalousent se confonde avec la neige et me fasse disparaitre. Oui Daphné, je vais bien.

Les Greengrass sont des gens biens, une grande famille, me dit-on parfois. Une noble et vieille famille au sang plus pur que les Black eux-mêmes puisqu’ils sont sorciers depuis toujours, depuis que la magie existe, depuis les celtes aussi. Une grande, noble et vieille famille. Une famille qui délaisse son enfant parce qu’il n’est pas dans la bonne maison. Les Greengrass sont des Serpentard, de génération en génération, et moi, pauvre petite Serdaigle, ne mérite pas la considération de ma propre mère.

Oh comme Daphné est une fille bien, elle. Serpentard jusqu’au bout des ongles. Daphné aime les gens qui l’admirent. Daphné et ses cheveux noirs comme la nuit et sa peau blanche comme la neige. Daphné fait semblant de se préoccuper de moi pour sauver l’apparence de notre grande, noble et vieille famille. Daphné fait semblant de se préoccuper de Parkinson aussi. Comme si elle s’en souciait vraiment, comme si Parkinson avait de l’importance. Tout ce qui tracasse Daphné, c’est de savoir si elle est observée de tous. Pauvre quiche va. Daphné fait, et a toujours fait, semblant de tout. Potiche. Elle veut uniquement avoir beaucoup de prétendants pour que Père soit fier d’elle. Cela inclut aussi de coucher avec Nott. Et Montague. Et Malefoy. Petite sotte. Si elle savait…

Coucher avec autant de garçon et ne pas avoir de rumeurs murmurées au détour d’un couloir est ici un exploit. Surtout les Serpentard. Les Serdaigle, au moins, sont des gens sérieux. Intelligent, cultivés, curieux, aimant apprendre. Je ne sais pas ce que je fais à Serdaigle, moi. Je suis peut-être intelligente ou curieuse, à la rigueur, mais je n’ai que très rarement le nez plongé dans un livre. Le Choixpeau s’est planté, sur ce coup. Mais je ne suis pas courageuse ou audacieuse, encore moins loyale, tolérante ou gentille. Ni même ambitieuse, déterminée ou rusée. En fait je ne sais pas ce que je fais à Poudlard.

Poudlard n’a pour moi rien d’une maison. C’est une prison. Un enfer où je dois surmonter chaque jour la solitude (les Serdaigle ne sont guères empathiques pour ceux qui ne vivent pas à la bibliothèque), les regards noirs de ma très chère sœur, les remontrances des professeurs (je n’ai rien d’une Serdaigle, je déçois sans doute beaucoup d’entre eux), les lettres incendiaires de mes parents qui ne tolèrent pas mes résultats, les moqueries désobligeantes des autres élèves et les regards faussement appréciateurs de Dennis Crivey, un Gryffondor né moldu.

Cette prison dans laquelle je vis, je la quitte le plus souvent possible, et je pars loin. Je pars discuter avec les sirènes, près du lac. Elles, au moins, m’apprécient. Parce qu’un jour, j’ai aidé l’une des leurs à sortir d’un piège centaure et que je viens souvent chantonner sur les berges. Un jour, je les rejoindrai. Je plongerai dans les eaux noires et glacées du lac et j’y resterai puisqu’il n’y a que là que je me sente heureuse !

 

Note de fin de chapitre :

Voilà ! J'espère sincèrement que ça vous aura plu et en attendant une petite review, je gratte le deuxième chapitre que je vais, j'espère, poster très vite ! ^^

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.