S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


Les affaires des inversés par Javalia

[39 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Voici ma participation au concours de Dentellys Genderbends. Je me suis sentie un peu paniqué en voyant la publication de princesse et en réalisant que je devais publier le premier chapitre d'ici le 15 et finir la fiction pour le 30. Aie.

Quelques affaires sont déjà écrites et je vais faire mon possible pour terminer les autres avant le deadline imposé!

Pour vous aidez à vous retrouver dans cette première affaire, voici les nouveaux noms attribués aux personnages et la raison pour laquelle ils se nomment comme ça. J'ai bavé pour la plupart!

James devient Jamie (forme féminine tout simplement)
Sirius devient Sothis (le nom grec de Sopdet, la personnification égyptienne de l’étoile Sirius
Note de chapitre:

On commence en forme avec un sujet 100% féminin!
Une matinée d'automne de 1975

Jamie se réveilla en sursaut ce matin-là. Le dortoir des cinquièmes années de Gryffondor était plongé dans une douce lueur associée au lever du jour et à en juger par les ronflements de Petra et la longue chevelure de Roma qui dépassait de sa couverture, toutes les deux dormaient encore. Sothis était tombée au sol plus tôt dans la nuit, entraînant ses draps avec elle, et sa chute ne semblait pas l’avoir réveillé.

Jamie repensa à son rêve. Un drôle de rêve en fait. Elle était un garçon et s’appelait James. En plus, tout le monde avait changé de sexe; Roma, Petra et Sothis ainsi que les professeurs. Même Ellis était devenu une jolie fille ce qui fit soupirer Jamie. Même en fille, Ellis était magnifique.

Ellis Evans était un Gryffondor de son âge pour qui elle avait le béguin depuis l’année dernière, mais qui l’ignorait totalement. Pire, il semblait même la détester. À cette pensée, Jamie se sentit particulièrement déprimée. Elle avait même envie de pleurer…

Elle se sentait grosse, moche et stupide. Jamais personne n’allait jamais l’aimer, Sothis, Roma et Petra allaient toutes rencontrer de merveilleux garçons, allaient avec des tonnes de bébés et finiraient inévitablement par l’oublier. Elle serait une vieille fille qui allait, à sa mort, être dévorée par ses chats parce que personne ne s’informerait de son bien-être. Voilà le triste sort qui l’attendait.

Maintenant à moitié en larmes, elle alla s’enfermer dans la salle de bain pour réaliser ce qui se passait.

C’était le premier jour de ses règles. Et comme toujours, elle se sentait déprimée la première journée. Elle se sentit immédiatement mieux en réalisant que son coup de cafard était dû à toutes ses stupides hormones. Le problème d’être une fille!

Elle se précipita dans la douche avant le réveil des autres et fouilla dans l’énorme boite de tampons que sa mère lui avait envoyée par hiboux (trois avaient été nécessaire pour la traîner) en deuxième année quand elle avait appris que sa petite fille chérie était devenue une femme. Jamie avait voulu mourir de honte quand elle avait ouvert le colis dans la Grande Salle; elle qui croyait que sa mère lui avait envoyé des friandises pour calmer sa rage de sucre, elle s’était lourdement tromper!
Et non, Mrs. Potter lui avait envoyé des tampons et des serviettes hygiéniques. Tellement que Jamie était convaincue d’en avoir jusqu’au reste de sa scolarité. Sa mère avait vu les choses en grand visiblement, pensant que sa fille se vidait complètement de son sang deux fois plutôt qu’une pendant la semaine. Et puis, quand Petra avait également eu ses règles trois mois plus tard, Jamie lui avait proposé de partager la boite ce qu’elle avait accepté avec soulagement, trop gênée pour aller à l’infirmerie ou pour vivre la honte de recevoir un colis. Sothis avait eu les siennes à la fin de la deuxième année et Jamie lui avait proposé de servir dans la Boîte comme elles avaient fini par l’appeler respectueusement.

Roma avait eu les siennes bien plus tard, à la fin de leur quatrième année. Elle avait avoué à ses amies qu’elle avait pensé ne jamais les avoir étant donné sa condition de louve-garou. Elle n’avait pas osé en parler à Monsieur Pomfresh, car elle trouvait le sujet bien trop embarrassant et avait essayé de trouver une réponse à la bibliothèque. Elle avait finit par prendre ses jambes à son coup quand le bibliothécaire s’était intéressé un peu trop près à ce qu’elle consultait.

Sothis avait pleuré de rire lorsque Roma avait raconté cette histoire, à moitié en larmes ce fameux soir de quatrième année, heureuse d’être normale. Et Roma avait donc pu se servir de la Boîte à son tour.

Et ce matin, Jamie réalisa que la Boîte ne contenait plus qu’un seul tampon. Merlina, après trois ans, elles avaient enfin réussi à la vider! Elle eut un moment de mélancolie avant de ranger la boite en se promettant de passer à l’infirmerie pour demander des serviettes et tampons à Monsieur Pomfresh et d’écrire une lettre à sa mère pour qu’elle lui en renvois d’autres. Peut-être qu’à quatre, elles réussiraient à vider une deuxième Boîte avant la fin de leur scolarité, qui sait!

Jamie se frotta le ventre après s’être jeté sur son lit. Elle détestait cette sensation de ballonnement, elle avait l’impression de se sentir énorme. Par terre, Sothis grogna ce qui fit rire Jamie alors que Roma émergeait du lit, le teint verdâtre. Petra se leva lentement et fut la seconde à s’enfermer dans la salle de bain.

- Ça va? demanda Jamie à Roma.
- Mal. On est quel jour?
- Le premier de la Semaine! répondit Jamie.
- Mardi, marmonna difficilement Sothis en se relevant.
- Lundi ou mardi? demanda Roma en se frottant les tempes.
- Mardi, répliqua Sothis. Mais c’est le premier jour des règles. En fait, ça a commencé cette nuit pour moi.

Et Jamie comprit que Sothis n’avait pas dormir au sol pour le plaisir. On aurait qu’un meurtre avait eu lieu dans son lit. Une énorme tâche de sang parcourait ses draps et avait séché avec une odeur étrange. Comme il arrivait souvent, les quatre sorcières faisaient usage de la Boite dans la même semaine, un fait très commun comme elles avaient pu le vérifier avec les autres filles de Gryffondor.

- Tu aurais pu prendre ta baguette, protesta Roma en jetant un coup d’œil au lit.
- Je ne la trouvais pas, dit Sothis. Et je n’allais pas vous réveiller. D’ailleurs, est-ce que vous l’avez vue?
- Elle est avec les pinceaux à maquillage, dit Jamie.

Dans la salle de bain, Petra eut un gémissement.

- La Boîte est vide!

Elle sortit en se lamentant.

- Tu n’as qu’à aller à l’infirmerie, dit Sothis. Prends-en pour moi, je vais sous la douche!
- Mais je ne peux pas aller à l’infirmerie! protesta la blonde.
- J’aurai besoin d’une potion contre les crampes, murmura faiblement Roma.

Celle-ci, en plus d’être malade pendant la semaine de la pleine lune, éprouvait de terribles crampes pendant la Semaine. Résultat, Roma était malade la moitié du temps et tout Poudlard en était venu à la conclusion qu’elle était d’une santé horriblement fragile ce qui ne la dérangeait pas vraiment. Selon elle, elle avait moins de chances que quelqu’un fasse le rapprochement un jour entre une semaine de malaise et la pleine lune.

- Je ne peux pas aller à l’infirmerie, répéta Petra. Œil-de-biche, tu ne peux pas y aller, toi?

Œil-de-biche était le surnom de Jamie, associé à son animagus – la biche, mais qui faisait également référence au maquillage qu’elle portait souvent l’année dernière alors qu’elle tendait de se faire remarquer par Ellis après qu’elle l’ait entendu parler des yeux de cette stupide préfète-en-chef. Apparemment, Ellis aimait les filles aux grands yeux et Jamie avait appris cette technique de maquillage dans le Sorcière-Hebdo pour se donner un immense regard. Rogue avait dit qu’elle ressemblait à un raton-laveur et Jamie avait transformé son nez en bec de corbeau comme vergence.

- Mais je meurs de faim! Pourquoi est-ce que tu ne peux pas y aller?
- Parce qu’il faudrait que je demande ça à Monsieur Pomfresh, dit-elle en rougissant. C’est trop embarrassant. Vas-y, toi! En plus, c’est toi qui a vidé la Boîte, pas vrai?
- C’est moi qui s’est tapée la honte de recevoir la Boîte dans la Grande Salle, lui remémora-t-elle. Tu es en train de dire que ton courage de Gryffondor ne peut te permettre de demander une toute petite question à Monsieur Pomfresh? Tu n’as qu’à lui dire que c’est pour Roma.
- Mais les gens que je vais croiser… protesta-t-elle.
- J’ai un cours bientôt, coupa Roma. Et si je n’ai pas de potion, c’est impossible que j’arrive à m’y rendre.
- Bien sûr, ma chérie, on va régler ça, la rassura Jamie en lui soufflant un baiser. Mais tu es ridicule, Petra. Tu n’es certainement pas la première fille à qui il donnerait des tampons.
- Mais ce n’est pas une femme, invoqua Petra. Si ça avait été une Madame Pomfresh…
- Comme si tu avais besoin de te soucier de ce qu’il pense, répliqua Roma, maintenant plus agressive. Il a genre 40 ans! Ce n’est pas comme si c’était un garçon de notre âge!
- Du calme, Roma, dit Jamie. Je vais aller affronter Monsieur Pomfresh et je vais être de retour bientôt. Petra va te tenir compagnie. Il y a du chocolat sous mon lit!

Et Jamie fut trop heureuse de se sauver du côté agressif de Roma qui voyait le jour pendant la Semaine. En même temps, n’importe qui réagirait comme cela s’il était aux prises avec de telles douleurs… Jamie remercia Merlina d’avoir pour seul symptôme une légère dépression qui la faisait pleurer quelques fois pendant la journée.

- Que je sois frappé par la foudre si je sors avec un garçon avec qui j’ai plus de dix ans de différence, entendit-elle Roma dire à Petra alors qu’elle fermait la porte du dortoir.

Jamie se rendit donc à l’infirmerie avec ses cheveux en bataille qu’elle avait renoncé à discipliner depuis longtemps. Sa mère geignait toujours qu’elle serait si jolie si elle prenait du temps pour utiliser Lissenplis, mais Jamie avait décidé que ça ne valait pas la peine. Parfois, ses amies s’amusaient à la coiffer quand elle n’était pas occupée à faire les 400 coups partout au château ou à voler sur le terrain de Quidditch. Ces jours-là, Sothis disait que Jamie pouvait aspirer au titre de deuxième plus belle fille de Poudlard – derrière elle, évidemment.

Jamie entra dans l’infirmerie et la salutation qu’elle était sur le point de lancer à l’infirmier mourra dans sa gorge. Devant elle, se tenait le plus magnifique spectacle qu’il lui avait été donné de voir depuis que Severitas Rogue s’était retrouvé avec des serpents à la place des cheveux. C’était peu dire considérant la haine qu’elle éprouvait envers Rogue, cette fille mesquine et stupide qui aimait le cours de DCFM uniquement pour la partie forces du mal. Elle avait du mal à comprendre pourquoi est-ce qu’Ellis pouvait continuer d’être ami avec elle.

D’ailleurs, c’était Ellis Evans qui était à l'origine de ce spectacle, torse nu, assis sur un lit, attendant visiblement l’infirmier. Jamie détailla chacune des lignes de son corps, bien décidée à emporter ce souvenir dans sa tombe. Peut-être même que ça lui permettrait de produire un Patronus un jour! Puis, Ellis la remarqua.

- Eh! protesta-t-il. Qu’est-ce que tu fais là? Mais arrête de me fixer!
- On t’a déjà dit que tu étais mignon, Evans? Parce que ça serait une honte si ce n’était pas le cas. À moins que je sois la seule à profiter de ce spectacle, ajouta-t-elle avec un sourire béat.

Ellis grogna, embarrassé, et remis son chandail.

- Qu’est-ce que tu fais là, au fait?
- Oh, rien du tout, dit-il, peu convaincant.
- Ne me dis pas que tu t’es fait attaquer par des Serpentards! comprit Jamie, horrifiée. Ellis, tu ne peux pas…
- Je n’ai pas besoin de tes conseils. Je vais bien.

L’infirmier choisit ce moment pour revenir de son bureau alors que Jamie était consternée. Il la repoussait et elle ne faisait que vouloir l’aider, sympathiser!

- Voilà, Mr. Evans, vous pouvez signer ici… Miss Potter, qu’est-ce que je peux faire pour vous?
- Je… je… bredouilla Jamie, le rouge aux joues.

Elle se rappela la raison de sa visite. Elle ne pouvait pas demander ça devant Ellis! C’était bien trop embarrassant! Et si elle demandait à ce que Ellis sorte avant, il allait forcément comprendre qu’elle allait demander un truc gênant – il était si intelligent!

Celui-ci la regardait d’ailleurs, étonné par son manque d’assurance et Jamie se jeta à l’eau. Autant s’en sortir dignement. Elle était victime d’un phénomène parfaitement naturel, pas vrai?

- J’ai-besoin-de-tampons-de-serviettes-hygiéniques-en-grandes-quantités-avec-une-potion-pour-les-crampes-et-si-vous-aviez-du-chocolat-ça-serait-vraiment-bien-s’il-vous-plaît-merci.

Maintenant rouge comme une tomate, elle attendit, mais l’infirmier la regardait, confus. Pour la dignité, c’était raté.

- Je suis désolé, Miss Potter, mais je n’ai pas compris. Est-ce que vous avez subi un mauvais sort vous aussi?
- Elle allait bien avant que vous arriviez, remarqua Ellis.
- On a des problèmes de filles dans le dortoir, dit Jamie, toujours rouge.

L’infirmier afficha un air de compréhension en allant ouvrir une armoire alors qu’Ellis affichait un air d’incompréhension. Jamie se rappela qu’il n’avait pas de sœurs et qu’il ignorait probablement tout ce qui concernait les problèmes de filles.

- Vous vous tirez les cheveux?
- C’est presque ça, Evans.

Soulagée qu’Ellis ne connaisse pas l’expression « problème de filles », Jamie se détendit et elle sourit à son camarade.

- Tu es mignon, Evans. Tu veux sortir avec moi?
- Dans tes rêves, maugréa-t-il.
- Pourtant, tu dois m’apprécier un peu pour me tenir compagnie ici alors que tu peux partir. Tu n’es pas obligé de m’aimer en secret, tu sais?
- Tu es tellement arrogante, marmonna-t-il. Comme si…
- Voilà, Miss Potter.

Il déposa un minuscule paquet dans les mains de Jamie, qui fit une grimace.

- J’en aurai besoin de plus, monsieur. Et de la potion aussi.
- Plus de tampons ou de serviettes?

Elle se raidit. Merde! Ellis avait forcément compris maintenant. Jamie aurait voulu mourir de honte, mais elle avait une mission à compléter.

- Les deux.

Elle croisa le regard d’Ellis.

- Et bien, je ne pensais pas que tu étais réellement une fille.

Et il sortit de l’infirmerie visiblement mal à l’aise. Jamie soupira. Au moins, maintenant, il savait qu’elle était une vraie fille et avait tout ce qui venait avec. C’était peut-être une bonne chose.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.