S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


La môme par Bevy

[13 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Déjà un grand merci à Seonne, Daaph et Lilimordefaim pour leur reviews.

Voici donc l'ultime chapitre de la Môme. J'espère qu'il vous plaira et que vous irez écoutez la chanson de Bashung et la reprise de Dionysos...

https://www.youtube.com/watch?v=A56uhVZL0rc

https://www.youtube.com/watch?v=RDm5TQEC7WI
Le sorcier-vigile lui tend le formulaire de passage qu’Olivier signe en retenant un soupir. Si les nouvelles mesures de sécurité de Sainte Mangouste le réconforte, la lenteur avec laquelle le sorcier au visage patibulaire utilise son capteur de dissimulation l’exaspère un peu plus à chaque fois. Son temps lui est en général précieux et il déteste la sensation d’ennui qui l’envahit dès qu’il n’est plus un électron libre et survolté. Les visites à Katie sont l’une des rares exceptions, le temps lui parait alors figé.


Il a depuis longtemps cessé de compter les heures passées au chevet de son amie. Sa meilleure amie. Olivier s’en rend à présent compte que ce petit bout de femme maladroite et gaffeuse a pris une place considérable dans sa vie et qu’il n’envisage pas de la voir indéfiniment pâle et silencieuse dans son lit d’hôpital. Il se dit parfois que s’il avait été plus ouvert à Poudlard, il ne se sentirait pas de trop en présence d’Alicia, d’Angelina, de Leanne ou des jumeaux dans la chambre du quatrième étage. Qu’il aurait plus de souvenirs de Katie, qu’il aurait pu plus profiter de sa bonne humeur et de son enthousiasme. Qu’il n’hésiterait pas sur le bouquet de fleurs à choisir pour mettre de la couleur et de la vie dans sa chambre.


Les médicomages disent qu’il est question de temps, qu’elle se rétablira mais dans leurs bouches, la notion de temps est abstraite. Combien de semaines et de mois vont encore s’écoulés avant que la Gryffondor ne rouvrent les yeux et que la vie afflue de nouveau dans sa petite chambre ? Avant que les minutes et les secondes ne reprennent possession de cet hôpital et que cette impression d’immobilité, d’immuabilité ne cesse ?

« Votre baguette monsieur ? »


Machinalement, le jeune homme la tend au vigile qui lui donne en retour un petit bout de parchemin qu’il range méticuleusement dans sa poche. Se balader sans baguette, même dans un hôpital ultra sécurisé lui donne toujours l’impression d’être vulnérable. Quand enfin le sorcier vigile le libère, Olivier traverse machinalement la salle d’attente bondée et bruyante.


Une fois le rez-de-chaussée passé, la circulation est plus fluide. Quelques patients se promènent accompagnés de leurs visiteurs. Des médicomages, dans leurs robes vertes, vont et viennent, l’insigne de la baguette et de l’os bien visible. Olivier ralentit sa marche quand il voit Miriam Strout lui adresser un signe de la main. La sorcière blonde aux airs maternelles est une bouffée d’oxygène pour Olivier. Sa bonne humeur et sa gentillesse naturelle font qu’il a plusieurs fois pris un thé ou un café au dernier étage avec elle.

« Les parents de la petite Bell vous ont déjà prévenu ? »
Malgré l’air enjoué de la médicomage, Olivier sent son estomac se contorsionner. De quoi doit-il être prévenu ?
« -Est-ce qu’elle… »


La suite est indicible car il n’existe que deux possibilités. Que Katie se soit réveillée ou que son état se soit empiré. Que le pire se soit produit.


« Votre amie est sortie du coma tôt ce matin. Mr et Mrs Bell ont été prévenu en priorité et ils sont passé la voir il y a moins d’une heure. Oui c’est ça, j’ai croisé Madame Londubat quand ils partaient …
-Comment va-t-elle Miriam ? la coupe brutalement Olivier.
-Pour ce que j’ai pu entendre du médicomage Bercley, mieux. Les premiers tests semblent positifs mais demander lui plutôt directement. Je ne m’en suis pas occupée personnellement.
-Vous êtes un ange, Miriam. Ça de tiendrai qu’à moi, vous les auriez vos vacances à Athènes. »


La médicomage rosit et lui tapote l’épaule.


« Filez la voir Olivier. La semaine risque d’être longue pour Miss Bell. Les professeurs Dumbledore et McGonnagal ont déjà prévu de passer la voir dès demain. Sans compter toute ces tests médicaux. Elle mérite bien une petite pause pour la patience dont elle fait preuve depuis ce matin. »


Dans un état second, avec l’impression d’être dans un rêve en dépit de son épaule qui le lance, il monte les marches, bousculant au passage à sorcier à la mine sévère et aux sourcils arqués et grisonnants. Le sorcier lui lance un regard indigné en défroissant son élégante veste noire à doublure rouge et devant l’absence d’excuses, poursuit sa route en sens inverse.

Olivier est à mi-chemin du couloir menant à la chambre habituellement occupée par Katie quand une silhouette au cheveux bruns et échevelée lui saute littéralement au cou et rappelle son épaule au bon souvenir du cognard du dernier entrainement. L’étreinte inattendue ne l’embarrasse pas autant qu’il ne l’aurait cru car elle a le mérite de se passer des phrases maladroites et toutes faites. L’odeur de valériane qu’il a tant détesté ces derniers mois ne l’incommode plus en cet instant.


Katie Bell n’est plus cette poupée pâle et inanimée dans son lit d’hôpital.

« Papa et Maman m’ont dit qu’ils écriraient à mes amis mais je ne pensais pas te voir si tôt, souffle-t-elle quelque part dans son cou.
-Miriam Strout vient juste de me dire que tu ne t’es réveillée que ce matin. Le hibou n’est sans doute pas arrivé chez moi. Si j’avais su je…j’aurais… »


Maintenant confuse, Katie se détache de lui et Olivier ne se sent guère mieux, peu habitué à être aussi incohérent. Il est certain d’être autant cramoisi que Katie. Plantés au milieu du couloir, ils doivent certainement attirer l’attention, d’autant plus que leur joie semble inapproprié au milieu des autres malades.


« Mon médicomage traîne dans le coin. J’ai tout juste au l’autorisation d’aller manger un truc à l’étage. Je… tu restes un peu avec moi ? Je dois retourner à ma chambre me reposer.
-T’es bête la môme, je ne vais pas partir tout de suite. Une des médicomage-en-chef m’a dit qu’elle pensait que je pouvais rester un peu. »


Katie rigole tout doucement et sans lui lâcher la main l’entraîne vers une porte entrouverte un peu plus loin. Olivier ne se formalise pas de l’interprétation que des curieux pourraient faire de ce geste. Il n’a plus à justifier depuis longtemps l’attachement qu’il a pour sa meilleure amie. La chaleur que lui procure ce contact efface les semaines passées où les doigts de Katie restaient constamment froids et inertes.

Une fois rassise sur son lit, Katie baille et se calle bien droite à ses oreillers.

« J’ai vu le registre des visites ce matin. Avec mes parents, tu es beaucoup passé me voir avec Alicia.
-C’est normal. Tu nous as tous beaucoup manquée. Est-ce que… est-ce que tu te souviens de ce qu’il passé ?
-Non, répond tristement Katie. Juste d’être allé aux toilettes des Trois Balais. J’ai l’impression que c’était il y a à peine quelques heures et que… j’ai fait une chute à cause du temps de chien qu’on avait. Ou un accident tout bête. Je n’arrive pas à croire qu’on soit en avril et que… »


Elle ne termine pas sa phrase même si Olivier devine la suite sans peine. Tous se sont demandés qui avait pu vouloir s’en prendre à Katie et pour quelles raisons. Seul le mystérieux agresseur a ses réponses et il reste insaisissable.

« On va essayer de raviver ma mémoire mais les médicomages sont sceptiques sur le résultat. A cause de l’impérium, termine-t-elle dans un murmure en croisant les bras sur sa poitrine.
-Tu ne crains plus rien de toute façon. Sainte Mangouste et Poudlard grouillent d’Aurors et de vigiles.
-Mais l’impérium Olivier. Si… si la personne qui m’a remis ce collier décide de se resservir de moi ?
-C’est impossible. Un sorcier qui voudrait en soumettre un autre à sa volonté est obligé de constamment renouveler ce sort. Les médicomages et les Aurors et médicomages savent reconnaître quelqu’un soumis à l’imperium.
-Tu crois ?
-Bien sûr Katie. Sinon tu n’aurais pas pu te promener ici et là. Puis maintenant que tu es réveillée, tu vas pouvoir retourner à Poudlard. Harry aura besoin de sa meilleure poursuiveuse pour gagner la coupe !
-Oh oui. Ils ont même l’air pressés de me voir partir maintenant. Ils parlent déjà de me garder en observation pour la forme mais les médicomages ont l’air contents des premiers tests. J’imagine qu’ils ont à se soucier de cas plus graves maintenant. »


Katie reste silencieuse après sa phrase, baissant les yeux sur son drap blanc. Quand elle relève la tête, un sourire étire la commissure de ses lèvres, comme si elle se forçait.


« Et toi, qu’est-ce que tu as à me raconter ? Il a bien dû se passer des choses intéressantes pendant que je faisais la belle aux bois dormants ?
-Oh tu sais, la routine, répond-il en recherchant une anecdote amusante à raconter. »


Embêtée davantage Katie au sujet de l’accident et de cette mystérieuse opale qu’elle devait remettre à un destinataire inconnu ne lui donnera pas plus de réponse. Son inquiétude est palpable et Olivier imagine sans peine Dumbledore et McGonnagal lui reposer les mêmes questions. Malgré sa furieuse envie de voir le responsable de l’impérium à Azkaban, il ne doute pas que Katie dise vrai en affirmant ne rien savoir. Tourner la page est peut-être la meilleure chose à faire. Après tout, le pire est derrière elle et elle peut maintenant reprendre sa vie en main.


« Ah si. Devine qui tu as comme voisin de palier ?
-Je ne sais pas. Qui ça Olivier ? questionne Katie d’un ton plus léger.
-Un de nos anciens profs, Gilderoy Lockhart. Quand il sort de sa chambre, c’est pour distribuer des autographes. Alicia et moi on en a récolté une douzaine à Noël. Il est toujours aussi amnésique mais fidèle à lui-même. »


Katie rigole franchement pendant qu’il lui raconte plus de détails sur la longue après-midi à écouter l’écrivain.


Qu’importe l’absence de réponse pour le moment. Le temps n’est plus figé et la vie a repris ses droits.
Note de fin de chapitre :

La suite immédiate de ce dernier chapitre est Big Brother, Séquelles et Half Ladies. Mémoire sélective se passerait quelque part entre le chapitre un et trois et reste vraiment un petit délire Olitie....

N'hésitez pas à aller lire le texte de Daaph Entrainement théorique et le My girl de Lilimordefaim aussi.

Le Olitie vaincra ^^!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.