S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Cul-sec par amalou

[1 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Hé ! Voici mon premier OS, je me tente dans un nouveau style et dans une autre époque donc j'espère que ça vous plaira !

N'hésitez pas à le mentionner dans vos reviews ;)

 

Mon Whisky Pur Feu me fait de l’œil. Je l’avale cul-sec. Tu racles la chaise en face de moi. Tu t’avachis lourdement. Tu poses tes mains fines sur la table. Je te regarde. Tes yeux n’expriment rien. Tu consultes ta montre. Tu soupires. Je te fais perdre ton temps. Je sais. Mais il faut que je te parle. T’as besoin de savoir. T’as besoin d’avoir le choix. Il faut que tu prennes la bonne décision. On dépose un verre de Pur Feu devant toi. Tu dis rien. Tu suis du regard une belle blonde qui vient d’entrer. Tu te saisis de ton verre. Tu fais tourner le whisky dans ton verre. Tu te l’enfiles cul-sec. Tu claques le verre sur la table. Parle, c’est ça que tu veux dire. Je soupire. Je commande un autre verre. J’en ai besoin. Tu soupires. Je te fais perdre ton temps je sais. Mais écoute-moi. Ne fais pas que m’entendre. Écoute-moi cette fois. Je te supplie du regard. Tu t’avachis encore plus. Je sais ce que ça veut dire. J’ai plus beaucoup de temps pour te parler. Je sais. Mais prête-moi de l’attention. S’il te plaît. J’ai besoin que tu m’écoutes. Tu soupires une nouvelle fois. J’engouffre mon verre de Pur Feu cul-sec.

 

-          Reste avec moi.

 

Ça y est. J’ai parlé. Tu me regardes. Ton regard est toujours aussi inexpressif. Tu soupires. Tu passes ta main dans tes cheveux. Tu lèves tes sourcils. Tu secoues la tête. Tu mets tes mains sur la tranche de la table. Tu prends appui sur elle. Tu me fixes dans les yeux. Rien ne transparaît de ton visage. Je déglutis. Reste s’il te plaît. Ne pars pas. Ne pousse pas cette chaise. Ça marquera la fin. Tu le sais. Moi aussi. Si tu pars, tout est fini. Je te le dis. Pas avec des mots. Juste mes yeux. Tu le sais. T’as toujours su lire en moi. Je pose mes mains sur mon verre. Reste. S’il te plaît. Tu racles ta chaise sur le sol. C’est le pire son qui existe. Tu te lèves. Tu fixes tes yeux dans les miens. Tu secoues la tête. Tes cheveux virevoltent autour de toi. Je me mords la lèvre inférieure. Ne pars pas. Je t’en prie. Tu donnes un coup dans la table quand tu pars. C’est pas fait exprès mais c’est fait. C’est le dernier souvenir que j’aurai de toi. Ton pied butant ma table. Mais en fait nan. C’est pas ça le dernier souvenir que j’aurai de toi. Ce sera la douleur. La déception. Parce que j’ai mal. Ça fait mal. Mal parce que tu n’as rien dit. J’aurai aimé que tu dises quelque chose. Que tu me comprennes. Que t’essaies au moins. Mais t’es parti comme ça. Tu t’es levé et t’es parti. Sans dire un mot. Sans me jeter un regard. T’es parti sans rien dire. Je voulais que tu dises quelque chose. Je sais pas quoi mais je voulais que tu parles. Je voulais entendre le son de ta voix une dernière fois. En fait si, je sais ce que je voulais que tu dises. Je voulais que tu dises que je te manque. Que ma présence te manque. Que ma voix te manque. Que je te manquerai. Que ce manque te tue à petit feu. Je voulais que tu le dises. Mais tu l’as pas fait. Tu l’as pas fait parce que tu t’en fous. Tu te fous de ce qu’on a vécu. Tu te fous de notre relation. Mais moi je m’en fous pas et pas t’avoir à mes côtés me manque. Ça me tue.

 

J’espère encore. J’espère encore que tu vas revenir. Me dire qu’après avoir réfléchi tu restes. Tu restes parce que je compte pour toi. Que notre lien est important pour toi. Qu’il passe avant tout. Avant toutes les idéologies. Avant toutes nos amitiés. Qu’il est indestructible. Invincible. À toute épreuve. Comme ce qu’on croyait quand on était gamin. Mais tu sais quoi ? Bah on avait tort. On s’est menti. Nous deux c’est pas possible. C’est plus possible. On a pris des chemins trop éloignés pour pouvoir se revoir un jour. Ça me tue de le savoir. Mais tu sais ce qui me tue le plus ? Ce qui me fait le plus mal ? C’est que toi tu savais. Tu savais que nous deux c’était mort. Du passé. Que c’était révolu. Et tu le savais avant d’entrer dans ce bar. Tu savais qu’on pourrait pas faire notre chemin ensemble. Et tu savais ce que j’allais te dire. Tu savais que t’accepterais pas. Parce que tu savais que c’était pas possible. Ça me tue de le savoir. De savoir que toi et moi on a foiré. On a foiré parce qu’on s’était promis que ça arriverait pas. Mais c’est arrivé. On n’a rien fait pour que ça arrive pas. On s’est pas battu. On n’a même pas essayé. Bordel j’y croyais dur comme fer ! J’aurai parié ma vie là-dessus ! Comme si toi et moi c’était encore possible ! J’y croyais vraiment ! Mais j’ai eu tort ! J’ai envie de tout casser. De partir loin d’ici ! Mais je peux pas ! Je dois rester. Au moins pour te protéger… Même si tu veux pas de mon aide. Je vais rester parce que je veux encore croire que toi et moi c’est possible. Qu’on est indestructible ensemble. Qu’on est invincible. Que rien ne nous touchera jamais. Qu’on crèvera de croire que c’est possible. Mais le pire tu sais, c’est que je sais que c’est des conneries tout ça. Que ce sera toi ou moi. Ça pourra pas être toi et moi. Ce sera toi ou moi. Ça pourra pas être toi et moi parce qu’on s’est tellement éloigné qu’on est adversaire aujourd’hui. Ça me tue de le savoir. Ça me ronge. Ça me dévore. T’aurais dû rester merde ! Je te proposais un toi et moi à la fin de la Guerre… Ça me détruit de savoir qu’on en ressortira pas vivant toi et moi… Je t’aime mais je peux plus rien faire… Ça me tue, c’est pour ça que je commande un nouveau verre de Whisky. Et quand il arrive, je le bois.

 

Cul-sec.

 

Mon frère.

Note de fin de chapitre :

Bon et bien voilà. Voilà comment j'imagine la rupture entre Sirius et Regulus. Deux frères proches que a Guerre a séparé mais qui n'ont pas essayé de se retenir. Parce que c'était plus facile comme ça.

Bon qu'en avez-vous pensé ?

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.