S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


La Corne d'Abondance par Servillus

[0 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

OS écrit à l'occasion d'un concours
Par une nuit sans lune un homme au visage dissimulé sous un capuchon marchait dans la cité endormie de Thèbes. Il profita de l’obscurité pour se faufiler dans une demeure, déposer sa graine dans le sein d’une jeune femme avant de s’en aller en catimini. Ravi de son coup il quitta la ville pour rentrer chez lui et n’y revint jamais.
Au matin la jeune femme ayant été visitée, sans le savoir ni s’en rendre compte, se prépara avec enthousiasme avant de se rendre au port, là elle y attendit son mari qui rentrait d’une campagne guerrière en Perse.
— Amphitryon ! cria-t-elle en se jetant dans ses bras.
— Alcène ! Comme je suis heureux de te revoir ! Tu m’as tant manqué, répondit le soldat.
Fougueusement ils s’embrassèrent de longues minutes avant de s’en aller rejoindre leur foyer. Une fois qu’Amphitryon fut lavé, et qu’ils eurent mangé, il saisit son épouse pour la mener dans la chambre conjugale afin de lui montrer à de nombreuses reprises à quel point sa femme lui avait manqué.

C’est ainsi que neuf mois plus tard Alcmène donna naissance à un petit garçon qu’ils baptisèrent Alcide. C’était un enfant adorable doté de grands yeux pleins de curiosité et d’un caractère tout à fait agréable, bien qu’il puisse soudainement devenir colérique sans raison. Mais malgré la perfection évidente du bébé les jeunes parents n’étaient pas heureux et vivaient dans la crainte.
Un jour, en effet, alors qu’Alcmène surveillait son fils jouant sur la plage, elle le vit saisir un important morceau de bois flotté et le briser jusqu’à le réduire à un amas de petit bois. Effrayée, elle le ramena immédiatement à son époux et lui raconta l’évènement.
« Allons ma chérie, lui dit Amphitryon d’une voix apaisante. Calme-toi, je suis certains qu’il n’y a pas de quoi paniquer. D’ailleurs je pense même que c’est tout à fait normal. Après tout ton grand-père n’était autre que Persée, fils de Zeus.
— Persée n’a jamais été aussi puissant. Du moins je doute qu’il ait été capable d’accomplir ce qu’à fait Alcide au même âge, rétorqua-t-elle. Et puis je ne suis que sa petite-fille, donc même si je suis forte il l’était bien plus. Cette explication ne tient pas la route. »

La question resta donc en suspend durant trois années, jusqu’à ce que par une nuit d’orage Alcmène fut réveillée en sursaut par un cauchemar. Mais, alors qu’elle se le remémorait, elle comprit qu’il ne s’agissait pas d’un songe ordinaire mais de l’apparition d’une divinité alors qu’elle dormait. Angoissée, elle se leva et se dirigea vers la chambre de son enfant.
« Mon époux, charmé par toi, est venu te féconder. Ta progéniture en paiera le prix. Mon courroux n’aura de cesse que de le voir souffrir et toi avec ».
Légèrement essoufflée elle parvint au berceau dans lequel se tenait son fils occupé à étrangler deux serpents. Horrifiée, elle hurla faisant ainsi venir d’un bond son époux qui assista impuissant à la mort des reptiles.
Durant toute la nuit le couple resta éveillé, discutant de ce qu’il venait de se produire sous leurs yeux, et l’épouse révéla à son conjoint le message qu’elle avait reçu de la part d’une divinité. Amphitryon déclara alors tout simplement : « Je ne suis pas le père d’Alcide. Zeus est son père, et Héra veut porter sa colère sur notre enfant. »

Une vingtaine d’années plus tard Alcide, qui avait été informé par ses parents de ses origines, était connu partout dans le monde grec sous le nom d’Héraclès. Chacun le connaissait pour ses exploits héroïques, pour son courage et sa force, sans oublier son amour des belles femmes.
Alors qu’il se trouvait au Nord-Est de la ville de Dodone (située près de la frontière Sud de l’actuelle Albanie), un groupe de nymphes lui demanda son aide. Elles vivaient près d’un fleuve habité par le dieu Achéloïs, qui ne cessait de les poursuivre de ses attentions et de leur tendre des embuscades. Héraclès accepta de se rendre sur place.
Voyant cela le fleuve-dieu prit l’apparence d’un taureau aussi imposant que le Minautore et chargea. Le héros esquiva sans peine et répliqua ; s’en suivit ensuite un combat impétueux plein de sueur et de sang, d’où sortit vainqueur le jeune homme qui préleva une des cornes de la bête en guise de trophée.
Les nymphes accoururent, dansant et chantant ses louanges, avant de s’emparer de la corne qu’elles évidèrent et garnirent de victuailles. L’objet une fois plein fut enchanté avant d’être rendu au fils de Zeus avec la promesse que jamais elle ne cesserait de s’emplir de nourriture.
***
Plusieurs milliers d’années plus tard, dans le Vallon du Pays de Galles, une jeune femme aux formes généreuses recevait des mains de sa mère une étrange corne pleine de fruits.
« Ma fille, ceci est la Corne d’Abondance. Je l’ai reçue de ma grande-tante et elle a été transmise de génération en génération par les femmes de notre famille, les Poufsouffle. Aujourd’hui elle te revient.
— Mère, je ne comprends pas.
— Cette corne a été créée il y a bien longtemps par des nymphes et offerte au fils de Zeus, Héraclès. C’est notre héritage et il est temps qu’il entre en ta possession.
— L’histoire que vous venez de mon narrer était donc vraie ? demanda Helga à sa mère.
— Oui, absolument. Lorsqu’Héraclès perdit la vie, la corne retourna aux nymphes et fut transmise pendant tout ce temps.
— Alors si je comprends bien, nous descendons des nymphes ?
Sa mère opina.
— Tu devras garder le secret sur la corne mais aussi sur notre ascendance. C’est primordial.
— Je le jure. »

C’est donc afin de garder le secret sur l’objet qu’Helga Poufsouffle, rendue célèbre pour ses sortilèges liés à la nourriture, décida d’user de sa magie afin de modifier son apparence et contrôler son abondance. Ainsi elle métamorphosa la Corne d’Abondance en une magnifique petite coupe d’or pourvue de deux poignées finement ouvragées. Enfin elle ordonna à la coupe de ne délivrer de la nourriture uniquement sur demande, ainsi celle-ci resterai vide et conserverai son secret.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.