S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Les coups de foudre, ça fait mal ! par Kiara Coper

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Cela se passe pendant ma fiction "Moi ou Pourquoi je hais cet abruti d'Albus S. Potter" !!
Note de chapitre:

C'est ce qui a amené Roxanne et Dorian à s'aimer, à se voir autrement !! J'espère que vous aimerez ce petit OS !! Bonne lecture !!!
Dorian riait comme un abruti dans les couloirs. Elle aurait pu lui dire de faire moins de bruit parce qu’on risquait de les remarquer, mais Roxanne n’avait jamais eu peur des retenues. A vrai dire, plus elle en avait, plus elle était fière. Alors elle se contentait de ressentir une petite pointe de satisfaction face au fou rire qu’elle avait déclenché. Le meilleur ami de son cousin semblait ne plus pouvoir s’arrêter. Une petite partie de son cerveau, celle qui arrivait à rester plus ou moins lucide, après la bonne dizaine de verre de Bièraubeurre qu’elle avait bu, lui soufflait que c’était principalement dû à la même quantité que le garçon avait ingurgitée, mais Roxanne préférait s’attribuer tout le mérite.


-T’as vraiment réussi à colorer McGo en jaune à petit point vert en première année, demanda-t-il soudain.


Elle esquissa un sourire en se souvenant de ce moment marquant.


-Non. C’était des points bleus. Je ne l’avais jamais entendu hurler autant. Elle a collé mon frère, persuadé qu’il était le coupable.


Dorian repartit dans un fou rire inimitable. Il s’écroula par terre, ne pouvant plus respirer. Au lieu de s’inquiéter comme toute personne normale, Roxanne sourit, s’adossa au mur et attendit que ça passe. Lorsqu’il se fut enfin ressaisit, ils purent repartir à la recherche des boissons.


-C’est bien que James se soit remis avec Alice, murmura le garçon.


Ça surprit Roxanne, qui ne pensait absolument pas qu’il puisse avoir des tendances romantiques. Voyant le regard qu’elle lui jetait, Dorian se reprit en souriant.


-C’est juste que James commençait à me taper sur le système. Il n’arrêtait pas de critiquer Nill, genre il a une coiffure tellement pourrit, qui pourtant, avant qu’Alice ne se mette à trainer avec lui, était vachement classe.


Roxanne ricana. James devenait débile dès qu’il était loin d’Alice, maintenant. C’était tellement drôle à voir. Enfin, sur le court terme, pas comme là ! Roxanne allait répondre quand ils tournèrent à l’angle d’un couloir et tombèrent sur … trois, non cinq personnes encagoulées. Ils se jetèrent un bref regard, ça sentait le roussi. Un bruit de pas se fit entendre derrière eux. Ils étaient encerclés. Dorian calcula rapidement là où il y en avait le plus pour se mettre entre eux et Roxanne. Un élan héroïque ridicule, vu qu’ils étaient partout, mais qui toucha quand même la jeune fille.


-Dégage, c’est elle qu’on veut.
-Je ne vois pas pourquoi j’écouterais des mecs en cagoules.


Ils semblaient nerveux. L’un d’entre eux fit de nouveau un pas.


-On n’a rien contre toi, à part le fait que tu sois pote avec Potter. Alors soit tu te barres, sinon tant pis pour toi.


Dorian se retourna vers Roxanne en souriant.


-Je suis complètement torché, donc niveau intelligence je suis au plus bas. Je crois que je vais rester !


La jeune fille ne répondit rien mais si elle était sincère avec elle-même, elle était bien contente de ne pas rester seule pour supporter ça. Sans se concerter ils sortirent leurs baguettes et commencèrent à jeter des sorts. Les autres, qui ne s’attendaient pas à ce qu’ils attaquent aussi vite vu leur état, essuyèrent plusieurs sorts avant de riposter. Le duel fut violent, Roxanne et Dorian, dos à dos, pour affronter leurs ennemis des deux côtés. Grâce à ses sorts, la jeune fille mit rapidement hors course ses trois assaillants, du moins, momentanément, et vint prêter main forte à Dorian qui avait plus de mal. S’il avait pu en toucher un qui se retrouvait allongé sur le côté, les autres avaient su éviter ses attaques. En plus d’après le bras qu’il tenait, il était touché.
Un sort toucha Roxanne près de l’œil et elle cria de douleur, portant sa main sur sa blessure pour comprimer la plaie. Dorian tourna la tête vers elle et fut expulsé contre le mur. Il se rapprocha en rampant, tandis que leurs assaillants s’avançaient en ricanant. Il se prit un coup de pied en pleine tête et senti un gout acre, celui de son sang. Pourtant, malgré les coups qui pleuvaient sur lui, il réussit à se retrouver près de Roxanne qui subissait la même chose. Elle tourna difficilement la tête vers lui et sans comprendre pourquoi il agissait ainsi, il lui attrapa la main.
Ce qui se passa ensuite fut incompréhensible pour tous, et totalement inexplicable. De la baguette de Dorian, qu’il avait pu malgré tout garder en main, sorti un éclair qui déchira le couloir et trembler les murs. Tous autour d’eux s’écroulèrent. En un instant, ils étaient tous par terre, inconscient. Roxanne et Dorian se regardèrent sans comprendre. C’était impossible !


-Je crois qu’on devrait en profiter pour … partir, murmura Roxanne.
-Ouais, ça pourrait être une bonne idée.


Ils se relevèrent difficile et se dépêchèrent de s’éloigner, aussi rapidement qu’ils pouvaient dans l’état où ils étaient. Leur pas les menèrent vers l’infirmerie, pièce tant fréquenté et tellement rassurante, où ils étaient sûr d’avoir au moins un chocolat chaud. Dorian poussa la porte sans frapper et ils traversèrent la pièce jusqu’au bureau de Rosmaude. Lorsqu’il ouvrit la porte, elle était penchée sur son bureau et sans bouger, elle marmonna.


-Gryffondor, c’est ça ? Alors quel est le premier à s’être évanoui après avoir bu trop de Whisky Pur Feu ?


Elle se retourna avec un air blaser pour montrer qu’elle s’attendait à de la visite. Mais le cri qu’elle poussa montra à ses visiteurs qu’elle n’avait pas prévus leur état.


-Mais qu’est-ce qui vous est arrivé ? Vous avez créé une émeute ? Asseyez-vous. Pas ici ! Sur les lits à côté, voyons !


Ce reproche s’adressait à Dorian qui s’était laissé tomber sur le sol, cédant l’unique chaise pour Roxanne. Il se releva difficilement et elle se dévoua pour le tirer et le remettre sur pied. Ils s’assirent sur des lits positionnés à côté. Rosmaude rappliqua et les examina.


-Bon, je ne vais rien pouvoir faire pour votre lèvre, Mr Griep. Quant à vous, Miss Weasley, vous allez garder votre œil-au-beure-noir pendant quelques jours. Je peux faire cicatriser votre paupière mais ce sera tout.
-Hé ! Pourquoi on peut faire cicatriser sa paupière et pas ma lèvre ? s’exclama Dorian.
-Parce que votre lèvre est fendu jusqu’à l’intérieur de votre bouche et que je ne peux rien appliquer dessus, votre salive absorberait tout et ça ne servirait à rien. Et faire cicatriser la moitié de votre lèvre ne me parait pas non plus la meilleure idée qu’on puisse avoir.
-Effectivement.


Elle les soigna et une fois qu’ils avaient avalé toutes sortes de potions dégoutantes, la douleur s’atténua. Elle les regarda, rassurée, avant de prendre un air sévère.


-Bon, maintenant si vous m’expliquiez comment vous vous êtes mis dans cet état.
-Avant toute chose, il faut que vous sachiez qu’il y a une bande d’élèves assommé dans les couloirs.
-Merlin ! Très bien, je vais aller chercher Mr le directeur et les ramener. En attendant, je veux que vous restiez là. Si vous êtes partit quand je reviens, j’irais vous chercher jusque dans votre Salle Commune. Ou votre lit ! C’est bien compris ?
-Oui Madame, répondirent-ils en coeur, avec amusement.


Elle s’exclama que c’était parfait et parti, les laissant tous les deux assis sur leur lit. Roxanne poussa un soupir et s’allongea sur le lit, rabattant les couvertures sur elle. Dorian fini par l’imité avant de demander timidement.


-A ton avis, c’était … c’était qui ?
-Tu veux savoir si je pense aussi qu’il s’agissait de ces fameux X ? C’est bien possible.
-Oh merde.
-Tu l’as dit, soupira-t-elle.


Un silence s’installa pendant qu’ils subissaient le contrecoup de ce qui leur était arrivé.


-Merci, reprit-elle.


Dans ce genre de situation, n’importe quelle fille aurait rougit, balbutié et battu des cils. Mais Roxanne n’était pas n’importe quelle fille. Alors elle le regarda droit dans les yeux. Elle s’attendait à ce qu’il baisse la tête, flatté, et se passe une main dans les cheveux en disant que ce n’était rien, que c’était même normal. Mais Dorian aussi était un peu hors norme. Après tout, il n’était pas le meilleur ami de James pour rien.


-Tu m’en dois une ! Même si je vais pouvoir frimer en exposant mes superbes cicatrices, ça fait un mal de chien ! J’aurais bien aimé te dire que ce fut un plaisir, mais la vérité c’est que je ne sais pas si je recommencerais, si c’était à refaire.


Roxanne esquissa un petit sourire. C’était ce qu’elle avait besoin d’entendre. Pas de mensonge comme quoi on avait été ravi de l’aider. Non, juste qu’on soit sincère avec elle.


-Il ne faudra en parler à personne d’autre que les profs, continua Dorian, sérieux cette fois-ci.
-Pourquoi, s’étonna la jeune fille.
-Parce que James va se sentir coupable, qu’Albus aussi et qu’on va avoir le droit à une nouvelle scène chez les Potter, voir les Weasley, parce que je vois bien Rose s’accuser aussi.


Elle réfléchit. Il avait raison. Ses cousins avaient un peu trop tendance à prendre sur eux les événements concernant des certains X qui s’amusaient à les terroriser pour leur faire payer ce qu’avaient fait leur parents, apparemment. Et si personne ne s’en était encore pris à Louis et Lucy, c’était probablement parce que son père à elle était le Ministre, et qu’il suffisait d’un regard de Louis pour qu’ils se mettent à faire le chien et remuer le derrière pour lui faire plaisir.


-T’as raison. Ça restera entre nous. On trouvera bien une explication plus tard.


C’est à ce moment qu’elle comprit que finalement, il avait menti. Dorian serait resté à ses côtés, même en sachant ce qui l’attendait. Et pas seulement pour les cicatrices. Un sentiment nouveau l’envahi. Quelque chose qui lui disait qu’elle avait trouvé quelqu’un pour « remplacer » Liam tant qu’elle serait à Poudlard. Mais même en se disant ça, elle savait qu’avec Dorian ça serait différent d’avec Liam. Parce qu’elle connaissait tout de Liam, et que Dorian, au contraire, elle venait peut être seulement de le découvrir, alors qu’elle le cotoyait depuis des années.

La porte de l’infirmerie s’ouvrit sur un ensemble de professeurs, qui revenaient bredouille de la chasse aux petites lettres. Ou plutôt à l’unique lettre, X. La seule chose qu’ils avaient retrouvé, c’était un bouton de veste, avec le symbole de Serpentard dessus. Les deux élèves de Gryffondor crurent que McGo allait perdre les pédales devant eux mais elle se contint de justesse. Ils racontèrent ce qui leur était arrivé, dissimulant le fait qu’ils étaient parti chercher de l’alcool en disant qu’ils voulaient juste prendre l’air et réussir à les convaincre de ne rien dire de ce qui leur était arrivé à personne, pour ne pas inquiéter les autres membres de leur famille. Par contre, bizarrement, personne ne les cru pour l’histoire de la balade au clair de lune. Quant à l’éclair, Mrs Grotwey, le professeur de défense contre les forces du mal, leur apprit que seule la confiance qu’ils avaient l’un dans l’autre avait permis cet acte de défense, action qui ne s’était pas déclenché depuis des années, d’après ses connaissances.

Personne ne sut la réelle raison de leur absence pendant la fin de la fête de Gryffondor. Personne ne sut non plus pourquoi il avait la lèvre fendu et elle, un oeil-au-beure-noir. Par contre, à partir de ce jour-là, ils passèrent beaucoup plus de temps ensemble, à plaisanter, à faire des blagues et puis, inévitablement, un jour, à s’embrasser. S’ils devaient retenir quelque chose de cette soirée, c’était les coups de foudre.
Note de fin de chapitre :

Et voila !! J'espère que ça vous a plu !!! N'hésitez pas à laisser une review !!!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.