S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Moi, ou Comment survivre quand on s’appelle Lily L. Potter par Kiara Coper

[46 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Me revoila !! Désolé du retard !!! En tout cas, j'espère que la suite vous plaira !!!! Bonne lecture !!!
Chapitre 5 : Le voyage



Si vous n'avez jamais traversé l'océan dans un train, je vous le recommande vivement. Nous étions tous collé aux vitres, pour regarder les baleines, les strongulos, les sirènes, quelques requins et toute cette faune et flore sous-marine. Ou du moins quand on a atteint l'océan et pour la plupart, ils n'ont profités de ce spectacle qu'une heure maximum, avant de s'y accommoder. Moi je ne peux pas, je n'arrête pas de jeter des coups d'œil vers l'extérieur pour tenter d'apercevoir une nouvelle espèce sous-marine.


-Regardez ! Des méduses !


Les autres ne tournent même pas la tête. Il faut dire que ça fait une demi-heure que je les appelle toutes les cinq minutes pour leur montrer une nouvelle merveille. Autour de moi, Hugo défie Frank aux échecs sorciers, Ernie commente, Cyn et Emma lisent sorcière hebdo, Ben dort et Jane écrit dans son carnet. Je l'approche d'elle.


-Qu'est-ce que t'écris ?

-Je fais mes comptes. En dehors de nous, ils sont 6 sur 20 à parier sur toi.


Je soupire et je récupère mon sac avant de me lever.


-Tu vas ou, le demande Hugo.

-Récolter des potins, j'explique en secouant mon sac qui contient notre carnet.

-Je t'accompagne, s'écrit Jane en me rejoignant. J’ai des paris à faire.


On s'engouffre dans les couloirs et me yeux passent en mode ragot. Je détecte tout ce qui se trouve à proximité. Angela Habbot semble en froid avec sa meilleure amie... mais quand on sait que celle-ci drague le copain d'Angela, ce n'est pas surprenant. Lizzie, une Serpentard de 4e année sort devant nous de son compartiment et nous regarde comme si on allait la dénoncer avant de se rendre compte qu'on est trop âgée pour fréquenter le même cercle d'amis. Elle part en sautillant et va se poser près des toilettes des garçons. À tous les coups, elle sort enfin avec Zayn. Je laisse tomber mon sac part terre et prend mon temps pour le récupérer. Jane me regarde agacée.


-Tu te dépêche, oui ?

-Désolé Jane mais je suis en pleine investigation.


Elle lève les yeux au ciel et patiente sur le côté.


-Va faire tes paris, on se retrouve plus tard.


Elle hésite quelques secondes. C'est par ce genre de moment que je vois qu'elle tient a moi et que son côté froid n'est que l'expression de son éducation si différente de la nôtre. Jane n'a juste pas les même réflexes, ni la même réflexion que nous. Rien que le fait qu'elle nous parle, c'est une preuve d'affection.


-T'inquiète Calamity Jane, je fais ça seule depuis aussi longtemps que toi et tes paris.


Elle me sourit et s'éloigne. À ce moment-là, la porte des toilettes des garçons s'ouvre et Zayn Norrington en sort, attrape la petite Lizzie et l'attire à l'intérieur. Je savais que j'avais raison. Je sors mon carnet et je le mets à jour. Je reprends ma marche tout en écrivant.


-Miss Potter, quel surprise de vous voir ici !


Je me retourne subitement pour voir Mrs Grotway. J'adore cette prof et elle me le rend bien. Il faut dire que je suis plutôt douée. Si je ne voulais pas devenir journaliste j'aurais fait comme papa, Oncle Ron et Teddy, je serai devenue Auror.


-Que faites-vous seule dans les couloirs ?

-Je suis partie à la chasse madame.

-La chasse à quoi ?

-Aux informations juteuses.


Elle sourit. Mon passe-temps est maintenant connu de tous depuis que le professeur remplaçant d'étude des runes a embrassé l'assistante de Mrs Rosmaude. Notre pauvre infirmière n'a pas gardé longtemps d'aide pour nous soigner. En même temps, je crois qu'elle n'attendait qu'une excuse pour partir, surtout avec cet abruti de Cros qui la draguait sans cesse. Et ce n'est même pas moi qui ait prévenu les autres, c'est Emma qui a craché le morceau.

La prof de Défense contre les forces du mal me regarde avec amusement.


-Auriez-vous un peu de temps devant vous ?


Là, elle a piqué ma curiosité !


-Bien sûr.

-Parfait, suivez-moi.


Elle me guide jusqu'à une des pièces fermées du Poudlard Express. Elle l'ouvre et je me retrouve dans une petite salle des profs.


-Ou sont les autres professeurs ?

-Ce n’est pas la seule pièce pour nous.


Sur ces seules indication, elle agite sa baguette et une théière se met à chauffer. Elle me signalé une chaise et me propose de prendre place.


-Alors, dites-moi, votre projet d'avenir n'a pas changé, à ce que je vois.


Je souris. Ce n'est pas ce dont elle veut me parler.


-Vous savez, je suis déjà venue dans une salle de profs, et ce ne sont pas vos sujets préférés.


Mrs Grotway se met à rire. Avant de répondre, elle prend la théière et nous sert toutes les deux.


-Je dois dire que ça ne m’étonne pas de vous, Lily. Très bien, rentrons dans le vif du sujet alors. Comment allez-vous ?


Il y a deux ans, c’est elle qui m’a fait passer des entretiens pour parler de mon avenir. Et pour que ce soit moins formel, elle l’a fait autour d’un thé. Elle aurait aimé que je me dirige vers le même métier que mon père, vu mon « potentiel », comme elle disait, mais je lui expliqué que ce n’était pas mon plan. Par la suite, j’ai pris le thé avec elle de temps en temps, pour discuter de tout et de rien. Ça ne m’étonne donc pas plus que ça, qu’elle me demande cela. Et je sais aussi que je ne recevrais pas de pitié de sa part.


-Pas forcément aussi bien que le pense les autres. Des fois, je ne dors pas de la nuit, parce que je ne suis plus là, je me retrouve au mois d’aout avec ma cousine.

-C’est une peur qui va rester un moment. Peut-être toute votre vie, mais vous arriverez à la surmonter. Vous êtes forte, Lily. Je sais que vous y arriverez. Et en ce qui concerne nos sujets préférés, j’ai entendu des rumeurs par rapport à Mr Willow…

-Il n’y a rien entre lui et moi.


Cette prof est trop forte, c’est la seule qui ose se permettre de demander ce genre de chose. Mais je ne pense pas qu’elle le fasse avec tout le monde.


-Et en ce qui concerne le tournoi des Trois sorciers ?

-Il se pourrait que je le tente. Mais ça ne veut pas dire que je serais choisi.

-Si vous voulez savoir, nous sommes quelques professeurs à parier sur vous. Mais ne le dites pas. Miss Chen risquerait de venir nous prendre nos sous.


Je souris. C’est bien le genre de Jane. Je porte ma tasse à mes lèvres et profite de ce moment. C’est ce que j’aime quand je suis avec les profs. Ils ne me voient pas comme la fille de mon père, simplement comme Lily. La petite Lily.


-Promis je ne dirais rien.


J’hésite quelques secondes avant de me lancer.


-Mrs Grotway, vous êtes déjà allé aux Etats Unis ?

-Oui. Un voyage que je n’oublierai pas d’ailleurs. Voir revenir son collègue et ami tout ensanglanté est une expérience assez traumatisante… mais ça, vous le savez déjà.

-Oui. C’est pendant ce voyage que Mr Hoetmann a affronté Dretenell ?

-Effectivement. Mais mis à part ce détail, c’était un très bon souvenir. Un pays à visiter. Mais vous aurez peut-être l’occasion, pendant ces prochains mois, qui sait !

-Je l’espère.


Elle me sourit et voyant que ma tasse est vide, elle se lève.


-Je ne vais pas vous retenir plus. J’espère que vous pourrez profiter de cette année. Ce n’est pas tous les jours qu’un professeur vous dira cela, mais ne pensez pas qu’à vos examens, profitez des expériences qui vous attendent.

-Promis.


Et je compte bien écouter ce conseil à fond. Parce qu’avec cette nouvelle école à portée de main, j’ai un sujet bien plus croustillant que les ragots à explorer. Ce n’est pas pour autant que je vais arrêter mon carnet, mais je pourrais bien m’en faire un autre pour cette année.




OoOoOoO





Le voyage dure deux jours. Et régulièrement, des élèves se rendent aux toilettes pour vomir. Ce ne sont plus des bonbons qui sont distribué dans le train, mais des anti-vomitifs. On commence tous à en avoir marre. Alors avec Hugo, on est allé mettre des créations d’Oncle George avec les anti-vomitifs. C’est tout de suite plus marrant. Entre ceux qui ont une langue de deux mètres, ceux qui changent de couleur, ceux qui ont des oreilles de lapins, on rigole bien. Je crois que les profs se doutent que c’est nous, mais comme ils n’ont aucune preuve, ils n’ont encore rien dit. En même temps, comme ça les change des malades, je crois qu’ils nous sont reconnaissant… mais ils ne nous le diront pas. Il est 16h quand on sent le Poudlard Express remonter vers la surface. Tout le monde se colle aux fenêtres. On émerge de l’eau à 16h25. Tout le monde est excité, même les profs ne disent plus rien en voyant tout le monde courir dans les couloirs. On y arrive. Enfin presque.


-Les amis, je ne me sens pas bien …


C’est la troisième fois qu’Ernie pâlit, et je crois que c’est la bonne cette fois. Emma écarquille les yeux, comprenant comme moi, et fait apparaitre un seau juste à temps. Rien que le son me retourne le cœur. Pourvu qu’on soit à terre rapidement. Ernie se redresse, s’essuie la bouche et se retourne vers Emma.


-Tu viens de me sauver !

-C’est surtout nous que j’ai sauvé ! Je t’avais dit de prendre des médocs.

-Mais d’habitude …


Et les voilà repartit à se chamailler. Hugo est persuadé qu’ils finiront par se rendre compte qu’ils s’aiment et se mettront ensemble. Le pauvre, qu’il est naïf. Emma et Ernie ne sortiront probablement jamais ensemble, parce qu’ils se voient « seulement » comme des meilleurs amis. Un peu comme Hugo et moi, quoi ! Bon, d’accord, on est cousin… et d’accord, Alice et James étaient meilleurs amis avant de finir ensemble… mais ça ne veut rien dire pour autant. Tout simplement parce qu’ils se connaissent trop. Ernie à grandit à une centaine de mètre d’Emma et ils se connaissent depuis leur plus tendre enfance. Ce qui signifie qu’il lui a décapité toutes ses barbies, et qu’elle lui a fait manger de la boue en jouant à la dinette. Tous les deux viennent de famille moldue, alors c’était un hasard assez incroyable qu’ils se retrouvent à être sorcier et finissent dans la même Maison. Si Ernie est gentil et doux, qu’il fait son possible pour toujours être d’accord avec tout le monde, il ne peut s’empêcher de se confronter à Emma, qui a un caractère de feu, et adore le pousser à bout. Enfin, pas vraiment, c’est juste qu’elle le connait suffisamment pour faire ressortir son vrai caractère. Non pas qu’il ne soit pas vrai avec nous, mais ça n’a pas été facile pour lui de venir à Poudlard. Pour nous sorcier, on n’attend que ça, mais on n’a jamais réfléchis à ceux qui n’y connaissaient rien avant. Ernie a dû abandonner beaucoup d’amis et ça a été très dur pour lui. Je pense que c’est devenu une habitude de faire attention aux autres, mais qu’au début, il avait peur de perdre ses nouveaux amis, parce qu’il venait d’une famille moldue. Même si on lui assuré que ça n’arriverait pas, il a difficilement perdu le pli. La porte s’ouvre d’un coup et Mrs Grotway apparait.


-Nous arrivons d’ici une vingtaine de minutes. Veuillez-vous préparer. Revêtez vos robes… ah vous les avez déjà. Eh bien …


Ses yeux se posent sur le seau d’Ernie et ce dernier rougit de honte pendant que la prof semble retenir sa respiration.


-Nettoyez moi ça ! Et n’oubliez pas, vous représentez Poudlard, alors pas d’enfantillage.


Elle me fait un petit sourire et sort pour prévenir le compartiment d’à côté. A peine a-t-elle fermé la porte que tout le monde s’agite. Même Jane s’impatiente. Elle a son crapaud sur les genoux et le caresse distraitement. Jane ne fait jamais preuve d’affection, c’est pour ça qu’elle a choisi un crapaud, parce qu’elle n’a pas besoin de le câliner. Alors si elle ressent le besoin de l’avoir sur ses genoux, c’est que son esprit est vraiment agité. Emma soupire en regardant Ernie et fait disparaitre le seau.


-Je pouvais le faire…

-Bien sûr, et moi je suis la reine d’Angleterre.


Les mêmes répliques toujours, comme un rite entre eux. Evidemment qu’Ernie sait faire, mais Emma l’apprécie trop pour le laisser se débrouiller tout seul. C’est pareil avec tous ses proches. Une réaction un peu excessive mais tellement adorable. Pour moi, généralement, elle agit comme ça quand il s’agit de me coiffer. C’est d’ailleurs ce qu’elle aimerait devenir. Coiffeuse professionnelle. Ça en jette, hein ! Attention, pas juste les petites coiffeuses moldues, nan, elle, ce serait une coiffeuse de chez nous, qui fait pousser les cheveux de la bonne longueur, qui peut les rendre plats pendant une durée de plus en plus longue, ou les faire friser.


-Lils, t’es pas d’accord ?


Mince, j’ai loupé quelque chose. Tous les regards se tournent vers moi. Et je sens le dilemme. Je ne sais même pas ce que je dois acquiescer, et quel que soit ma réponse, l’un des deux sera remis en cause.


-Désolé, mais je ne rentre pas dans votre jeu.


Ouf, la réponse qui sauve. Hugo éclate de rire, et la plupart le suive. Qu’est-ce que j’ai encore dit ?


-On disait juste qu’il faudra s’avancer dans les couloirs un peu avant l’arrivée si on ne veut pas se retrouver coincer, répète Jane.

-Euh, oui, oui ! Bonne idée !


Et pour paraitre occupée, je sors la lettre que m’a envoyée James, que j’ai déjà lu dix fois et que je relirais autant.


« Tu vas t’éclater petite sœur » a-t-il écrit. Oui, surement. Mais je crois que j’aurais préféré qu’il soit là. Il aurait forcément été le champion de Poudlard. Et il aurait su me faire rire comme avant. « Alice bosse sur un nouveau modèle, elle a promis que tu serais la première à l’essayer ». Ça je n’en doute pas. Alice est géniale dès qu’il s’agit des balais. Et elle a toujours tenue ses promesses, alors si elle dit que je serais la première, je le serais surement… juste après James et elle. « Si tu trouves un copain, t’as intérêt à me le dire tout de suite, parce que s’il ne me plait pas, je lui casse là … » Soit James s’est autocensuré, soit Alice est passé derrière. Comme elle a laissé un mot sur un autre parchemin, je ne suis pas complètement sure de la deuxième option, mais c’est la plus probable. T’inquiète grand frère, ce n’est pas dans mes plans. « On a un match le 26, je compte bien gagner cette fois, et quelque soit le résultat, j’emmène Alice au resto, comme tu me l’as conseillé, même si je ne comprends pas pourquoi. » Il m’arrive de me dire que mon frère est bête. Que c’est même un débile profond. Il est complètement aveugle, et c’en est désespérant. Même Al s’en sort mieux avec Jamie, alors que James et Alice, bah c’est James et Alice quoi, ensemble depuis presque cinq ans, fou amoureux l’un de l’autre, dans une relation toujours aussi piquante (James ne le lui a pas dit, mais il a vraiment admiré Alice pour son audace lors de notre dernier repas de famille ; qui aurait cru qu’elle arriverait à retourner la blague de James contre lui-même et qu’il resterait une demi-journée avec un corps de fille !). Sauf que James qui s’entraine pour un match, c’est une espèce qui n’existait pas il y a trois ans. Dans ces moments-là, il est sérieux et obsédé par le travail, au point de planter Alice en plein rendez-vous amoureux pour aller réviser des tactiques qu’il connait déjà sur le bout des doigts. Sans moi il se ferait plaquer, le frérot, et il ne s’en rend même pas compte. « Tu me manques, tête de linotte, James. »
Oui, à moi aussi il me manque. Comme les autres. Mais je suis heureuse de faire mes propres expériences, enfin. Parce que cette année va être extraordinaire, j’en suis sure.
Note de fin de chapitre :

Et voila !!! Un trajet pas ordinaire !!! J'espère que vous avez aimé !!! une petite review pour dire votre avis ??
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.