S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


D'or et de fleur par Selket

[12 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

En lisant la fiction de Samantha Black sur les premières fois de Gideon et Bianca Conelly j'ai eut envie de m'inspirer de cette idée pour écrire sur Alyssum Thomas et Louis Weasley. J'espère qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur.


Elle est rentrée dans ma vie a la vitesse d'un coup de poing dans le ventre.
Je ne l’ai pas vu venir et j’ai perdu connaissance devant ses beaux yeux noirs. Ou alors c’est seulement le manque d'oxygène dû à mon estomac qui s’est comprimé sous la violence de l'impact qui en est la cause.
Il n'y a pas à dire Alyssum Thomas avait un sens des rencontres assez étrange.
Il faut dire que je l’ai cherché ce coup de poing en me glissant derrière elle alors qu'elle semblait visiblement perdue dans la jungle Amazonienne. Mais que fiche-elle ici par le caleçon de Merlin ?
Et puis n'a-t-on pas idée de frapper les gens lorsque ceux-ci viennent vous aider ? Hmm quoi qu'en y réfléchissant visiblement celle-ci n'avait pas l'air vraiment perdue au vue de l'étrange maison roulante que j’ai aperçu derrière elle avant qu'elle ne me retourne pour me frapper dans un sursaut d'instinct de survie.
Par le slip jaune de Dumbledore elle aurait quand même pu éviter de m'agresser ?
Quoi que j'aurai peut-être dû éviter de me précipiter à sa rencontre sans m'annoncer. Mais j'ai tellement peu l'occasion de rencontrer de sorciers Anglais que j’ai manqué de jugeote.
Cela fait quelques semaines que je suis de retour en Amazonie depuis mes vacances en Inde avec Lucy et la compagnie de sorciers de mon monde me manque quelque peu.
Alors, lorsque j’ai vu ma condisciple de Poudlard en pleine forêt équatoriale, je me suis avancé derrière elle et sans prévenir ai posé ma main sur son épaule avant de l'apostropher. Mal m'en pris, car l'accueil ne fut pas celui espéré. Surprise la jeune femme m’a frappé à l'estomac d'un coup de poing assez violent.
Mais par les oreilles velues de Morgane elle n’aurait pas put me stupéfier au lieu de me donner la nausée ?


Je me suis réveillé sur un matelas posé sur une mezzanine sous des combles. Partout où mon regard se porte, je ne vois que du bois. Du bois pour les murs et la charpente qui tiennent grâce à des pieux en bois, du bois pour les meubles et le plancher. C’est chaleureux, mais ce bois si clair est inhabituel pour moi qui passe ma vie dans une bungalow sombre où la poussière des chantiers de fouilles n’est jamais bien loin.
Que fait une maison pareille dans cet endroit ? Intrigué, je me lève en essayant d'éviter de se cogner à une des poutres de l'habitation.
C'était une toute petite maison malgré le fait que clairement la magie à un peu aidé à agrandir l'espace.
La chambre se situe à l'étage, une barrière donne sur le salon en contrebas où trône un poêle à bois autour duquel se trouvent deux fauteuils en cuir usé. Une chouette hulule doucement sur son perchoir tandis que le feu crépite dans l'âtre et que quelqu'un s’agite dans la cuisine qui semble se situer quelque part sous la mezzanine.
Une bibliothèque à côté d'un bureau devant une fenêtre, où une jardinière fleurit est accrochée à l'extérieur, complète l'ensemble de meubles qui occupaient la pièce à vivre. Quelques plantes étranges sont suspendues au plafond et courent sur les murs, des photos et dessins ornent l'espace restant sur les cloisons. Des coussins dans les tons verts et briques et un tapis dans les mêmes tons rendent la pièce chaleureuse.
Apaisé par les lieux, j'entreprends de descendre l'escalier dans lequel des rangements sont creusés. Ce fut le miaulement d'un chat ocellé qui somnole dans un des compartiments de l'escalier qui m'accueille dans la pièce avant que sa maîtresse interpellée sorte le nez de ses placards pour apparaître derrière le comptoir-bar qui sépare la cuisine du salon.


Méfiant, je m'approche du comptoir-bar en marbre gris et bois au-dessus duquel la jeune fille s’active à verser deux tasses de thé et disposer quelques cookies sur une assiette en faïence quelque peu abîmée.
En un geste amical, elle m'invite à prendre place sur un des tabourets de bar avant de se servir. Là cote à cote, on boit notre thé sans échanger un seul mot. Le silence est seulement brisé par le feu qui brûle dans la cheminée et le chat qui s’est mis à ronronner sur les genoux d'Alyssum.
Subjugué je détaille le visage de la métisse qui sirote doucement son thé noir. De longues boucles noires courent le long de tes pommettes saillantes au-dessus duquel deux yeux noires comme l'onyx pétillent.
Bêtement, lorsque les deux prunelles se sont ancrées aux miennes, je me suis senti perdu. Un sourire s’est étiré sur les lèvres pleines de la jeune femme avant que d'un baiser sur la joue et un chuchotement d'excuse elle ne me dise au revoir et qui sait peut-être à une prochaine fois.


Je me suis retrouvé comme un benêt devant le seuil de sa porte sans avoir compris que je me faisais mettre à la porte sans plus de cérémonie.
Planté sur le seuil, je regarde avec des yeux ronds l'étrange maison qui se trouve devant moi. C’est une petite maison sur roue sur le toit de laquelle pousse un minuscule jardin potager.
Après un haussement d'épaule incrédule devant l'étrange habitation, je pars en direction du village sorcier dans lequel je loge depuis quelques semaines déjà.
J’ai bien tenté de la revoir par la suite, mais j’ai eu beau frapper à la porte, la jeune Poufsouffle n’est jamais là. Et puis un jour elle ne fut tout simplement plus là. Envolées Alyssum et sa tiny house.


Alyssum Thomas est rentré dans ma vie de la façon la plus étrange qu'il soit. Elle m’a donné un coup de poing, m’a prêté son lit le temps que je me réveille de mon évanouissement avant de me servir un thé pendant lequel elle n’a pas décroché un mot et après de brèves excuses m’a flanqué à la porte avant de disparaître quelques jours plus tard sans jamais chercher à me revoir.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.