S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Commémoration 2008 - Texte 1 par Labige

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Consignes générales

. Chaque membre écrit un texte et choisit son propre personnage principal
. Le texte devra faire au maximum 3 000 mots
. L’action devra se dérouler entièrement le 2 mai . Vous devez écrire du point de vue interne du personnage principal
. La cérémonie de commémoration n’a pas besoin d’être officielle

Contraintes d’équipe

. Le personnage choisi par l’une devra avoir été réparti durant sa scolarité à Gryffondor
. Le personnage choisi par l’autre devra avoir été réparti durant sa scolarité à Serdaigle
. Chacun de vos textes devra décrire une scène/un événement commun selon le point de vue du personnage principal de chacune de vos histoires. Le passage “en commun” devra faire au moins 5 lignes. Exemple : A voit B embrasser C. B vit l’action d’embrasser C.

Contraintes individuelles

Votre personnage a perdu l'ouïe

Stewart Ackerley n’était pas dupe. Revenir à Poudlard après tant d’années ne devait pas aider son frère. Il pouvait voir ce dos se dessiner devant lui et marcher d’un pas presque furieux dans la forêt interdite. Ils étaient arrivés à la limite de la protection anti-transplanage de Poudlard et ils avaient dû remonter tous les deux la forêt jusqu’au lieu de rendez-vous. Stewart n’entendait pas les bruits mystérieux de cet endroit, il n’entendait plus rien de toute façon. Ni les brindilles qui craquaient sous leurs pas, ni les récriminations de son frère qui lui demandait d’avancer plus vite.
Andrew se retournait toutes les vingt secondes environ, Stewart les comptait. Son frère signait rapidement de se dépêcher à chaque fois mais Andrew n’arrivait pas à partager son impatience. Ils allaient vers quelque chose de dangereux et, si près d’eux, se déroulait la cérémonie officielle.

Evidemment, Stewart avait reçu l’invitation du Ministère. L’enveloppe était restée posée sur le meuble de l’entrée trois semaines avant qu’il ne l’ouvre. Il l’avait déchirée en si petits morceaux, comme un puzzle impossible à résoudre ; il n’irait pas. Il n’irait plus jamais dans ces cérémonies hypocrites où chacun et chacune montrait que tout allait bien. Que, dorénavant, leurs vies étaient sereines, apaisées. Qu’ils faisaient partie du bien, et puis c’était tout ce qui comptait.

Quand Nott leur avait parlé de son projet, Stewart n’avait pas tout de suite adhéré à l’idée. Il n’approuvait toujours pas que le rassemblement soit si prêt des Héros, des employés du Ministère, de ses Aurors et de sa Brigade de crédules. Il aurait aimé un endroit plus discret. Mais il avait quand même suivi Andrew, avait enfilé sa robe noire de sorcier et glissé sur son visage un masque simple qui, dans le miroir, le terrifiait. Son frère avait encore cette colère sourde de la mutilation imposée à son frère pendant la Bataille, cette haine contre ceux qui avaient tué leurs parents.

A vingt-cinq ans, Stewart était encore terrifié par bien des choses. C’était son jardin secret. Des aveux qu’il ne ferait jamais à son frère ; il n’en avait pas le droit.
Andrew avait tout donné pour l’aider après la Bataille de Poudlard et la chute du Ministère. Il avait plaidé pour son retour à Poudlard malgré la surdité, pour l’importance des ASPICS, du diplôme et une place dans une société honnie.
Andrew avait dissimulé ses dénonciations et n’avait pas perdu son travail. Et depuis que Stewart n’arrivait pas à trouver de travail, son frère s’était occupé de lui.

Plus que par lien familial, les deux frères partageaient la conviction que le monde devrait être meilleur pour eux. Auraient dû. Qu’ils avaient le sang qu’il fallait, qu’ils auraient dû avoir les métiers mis pourtant dans des mains impures. Mais ils s’étaient tus.
Jusqu’à aujourd’hui.

Ils arrivèrent rapidement dans la clairière éclairée par le feu magique qui brûlait. Andrew vit une jeune femme arriver et se vêtir elle aussi du signe encore commun aux Mangemorts. Il ne dit rien à son frère, elle ne devait pas non plus être aussi à l’aise que d’autres parmi les partisans. Leur cérémonie à eux commença dès que le cercle des silhouettes sombres fut complet. Qu’importe ce qui se passait de l’autre côté de la lisière, qu’importe que ces hommes et femmes pleuraient eux aussi des morts. Ils ne se réjouissaient même pas de leur victoire et préféraient se morfondre de leurs pertes. Remuer la plaie, année après année. Sans aucune considération pour les perdants.

Ceux qui ont perdu leur famille mais aussi leur idéal.
Ceux qui n’arrivent pas aujourd’hui à partager leurs idées.
Ceux qui sont purs mais reniés, pour un défaut, pour un pécher.

Pour leur surdité.
Stewart n’entendait pas ce que disait l’homme qui venait de se diriger au centre du cercle. L’homme ou la femme, qu’importe. Il avait déjà vu chez son frère des femmes incroyables débattre des mesures à prendre, mais il avait toujours été mis de côté aussi par ses propres camarades. Il ne pouvait pas participer à une conversation qui se déroulait trop vite ; il apprenait à lire sur les lèvres depuis dix ans à présent ; il parlait en langue des signes avec son frère, mais il restait solitaire.
Finalement, Stewart se sentait aussi seul à cette commémoration que s’il était allé à celle du Ministère. Il ne pouvait pas vraiment partager ses pensées, son frère se sentirait blessé. Trahi. Le Mangemort au centre de leur cercle continuait de parler. Stewart ne pouvait pas lire sur les lèvres, il regrettait le secret imposé de leurs masques. Alors il passait à côté de l’essence même qui animait leur assemblée. Il n’opinait pas pour des propos dont il devinait le sens. D’abord parce qu’il n’était pas certain de tout approuver, ensuite parce qu’il n’arrivait pas à sentir au fond de lui cet enthousiasme indéfectible.
Andrew lui reprocherait plus tard, Steward le devinait. Il hocherait les épaules puis demanderait la retranscription incomplète de ce qui s’était dit. C'était tout.

A cet instant cependant, il se sentait mis au banc de leur assemblée. Son seul refuge devenait-il pire encore que la société qu’ils critiquaient ? Il secoua la tête pour chasser ses pensées et se concentra sur les flammes ardentes qui dansaient au milieu d’eux.

Tandis que l’homme au centre du cercle - Nott surement, finit-il par réaliser - continuait de ponctuer son discours de mouvements vifs, Stewart sentit le grondement se propager dans son corps. Il le sentit bien avant le reste des Mangemorts qui ne se préoccupaient pas de la vie propre de la forêt autour d’eux.

D’où ce grondement sourd venait-il ? D’où venait le tremblement qui peu à peu sema la panique dans le cercle des hommes et femmes vêtus de noir ? Pris de peur, Stewart se retourna brusquement et vit cette masse arriver vers eux à travers les arbres.
Les centaures esquivaient habilement les arbres, comme si ces obstacles n’étaient rien et que leur seul but était ce cercle à détruire. Ce cercle de résistance.
Tous prirent la fuite dans un mouvement si désordonné que Stewart fut certain de voir un corps renversé dans la précipitation. Il pensa un instant qu'il aurait aimé voir le sorcier au centre lever sa baguette, puis voir le mince filet de lumière verte et noire s'élever jusqu'au ciel. Que les hypocrites de la cérémonie officielle paniquent, eux aussi. Mais le Mangemort ne l'avait pas fait et il partait à présent vers Poudlard, dans la direction opposée.
Andrew arracha Stewart de ses pensées. Il lui attrapa le bras et ils coururent tous les deux de toutes leurs forces vers l’endroit le plus proche pour transplaner. Qu’importe les autres ! Qu'importe si les Centaures préviendraient le Ministère, qu'importe si de n'être pas venu à la commémoration serait par la suite mal vu !
Qu’importe tout ça ! Il n’y avait que Andrew et Stewart courant dans leurs robes pour leur sécurité.
Finalement, il n’était pas si seul.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.