S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Bonne année HPF !


Bonne année !

Image

L'Équipe de Modération d'HPFanfiction vous souhaite une belle année 2022 !
Qu'elle soit meilleure que les précédentes et qu'elle vous apporte ce que vous souhaitez : en particulier, de belles lectures et plein d'inspiration pour l'écriture.

Si vous souhaitez vous fixer de bonnes résolutions, plein de projets fourmillent sur le forum : le Janvier Review dont on vous a déjà parlé, le Jeu des Neuf Familles pour vos lectures de romans, BD et autres formats, Mon Défi Écriture et Mon Défi Lecture... Il y en a pour tous les goûts !

Bonne continuation sur HPF !


De Equipe de modération HPFanfiction le 06/01/2022 17:24


27éme édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 27e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 7 janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 02/01/2022 21:01


Sélections du mois


L'équipe de Podiums vous souhaite une très bonne année ! ♥


Félicitations à Amnesie, Lyssa7 & Fleur d'épine, et Calixto, vos coups de cœur de l'année 2021 !

En février, c'est le moment ou jamais d'encourager Neville Londubat pour lui montrer à quel point il peut être valeureux, talentueux, et digne d'intérêt ! Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et pour cette nouvelle année 2022, préparez votre sac à dos et partez en janvier à la découverte de toutes les petites (et grandes) Créatures magiques qui peuplent ce monde ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour lire les onze textes proposés et voter ici.



De Equipe des Podiums le 01/01/2022 18:27


Janvier Reviews


reviewter [v.] intr : état résultant de l’indigestion ou de la surproduction de reviews.

Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?
Découvrez le Janvier Reviews ! Un mois entier de reviews, à consommer sans modération. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Un marathon de lecture et de reviews avec un Optimal à la clé !
À bientôt !




De le 27/12/2021 21:01


Joyeuses fêtes !!!!


Hohoho

En cette période propice au renouveau, nous avons mis à jour la présentation de notre équipe. D'autres pages du site suivront bientôt alors restez attentif.ves. ;)

En attendant, toute l'équipe de modération d'HPFanfiction vous souhaite un très Joyeux Noël, rempli de douceur, de joie et de bonne humeur !
Et comme nous fêtons également Noël au Schtroumpfistan, nous tenons à vous informer que les délais de validation sont susceptibles d'être plus longs pendant les fêtes.

Joyeux Noël !!!


De Équipe de modération HPFanfiction le 24/12/2021 15:14


118ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 118e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 17 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/12/2021 15:36


Funambulesque par dreamer

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour/Bonsoir ! 

Je me suis dit qu'il fallait qu'il était temps que je consacre une histoire à Luna, qui est un de mes personnages préférés de la saga. L'histoire débute pendant sa Sixième Année, c'est-à-dire au tome 7 de la saga :)

Petite précision pour ce qui est du titre : j'ai choisi "funambulesque" car il fait référence à la fois à l'art du funambule et aussi à ce qui est extravagant. Et j'ai trouvé ça parfait pour Luna ! 

Note de chapitre:

Et voici mon premier chapitre ! Je l'ai écrit lors de la 77ème édition des Nuits d'HPF, en m'appuyant sur le thème du combat et sur la citation suivante : “Personne ne sait comment sont exactement les choses quand on ne les regarde pas.” - Hubert Reeves, Patience dans l'azur 

Je vous souhaite une bonne lecture ! 

 

 « Tenez, voici des exemplaires du Chicaneur, c'est gratuit ! » fit mine de s'enthousiasmer Luna en fourrant les magazines dans les bras d'adolescents qu'elle croisait dans le couloir. La plupart d'entre eux lui jetaient des regards de connivence avant d'adopter à nouveau l'habituel masque d'indifférence qu'ils lui adressaient depuis toujours.

 

« Eh, attends toi! N'oublie pas de lire avec ces lunettes, tu y verras des choses inattendues, je t'assure ! » dit-elle en tendant sa dernière paire à une petite rousse de Cinquième Année à Poufsouffle qui se dépêcha de glisser les verres colorés dans sa poche avant de filer.

 

Une main ferme s'accrocha alors à l'épaule de l'adolescente, la faisant presque tomber. Se retournant, elle eut le déplaisir de croiser les yeux froids et calculateurs d'un des chargés de la discipline. Amycus Carrow.

 

« Qu'est-ce que c'est que ces torchons ?! » s'exclama-t-il en se saisissant des revues avant d'en examiner un exemplaire.

 

Ne se départant pas de son visage souriant, Luna planta ses yeux dans ceux de son oppresseur, avant de répondre :

 

« Les nouvelles du Chicaneur, bien sûr ! C'est mon père qui tient ce magazine, et il faut bien que je l'aide à élargir son public comme je peux. Après tout, comment pourrait-on correctement informer les gens sans cela ? On ne peut pas les maintenir dans l'ignorance sur ce qui se passe autour d'eux.»

 

Les traits du Mangemort se crispèrent, et la jeune Serdaigle sut qu'elle avait touché un point sensible. La Gazette était complètement corrompue, et ce, depuis des lustres. Personne à l'intérieur de Poudlard ne savait ce qu'il se passait à l'extérieur du château. Et il en allait de même pour tous les sorciers d'Angleterre, en fait. Tout le monde était maintenu dans une sorte de brouillard opaque dont on ne parvenait jamais à voir la fin.

 

Alors que la respiration de Carrow s'accélérait, signe manifeste d'une explosion de colère imminente, Luna se dit qu'il était temps d'endormir ses soupçons. Surtout ne pas se laisser intimider, et garder un ton assuré, se répéta-t-elle, avant de poursuivre :

 

« Vous pensez que les gens pensent à tous ces Joncheruines qui pullulent autour d'eux ?! C'est très dangereux, pourtant, et plus la population sera informée sur ce danger, mieux elle pourra se défendre. »

 

« Tu te moques de moi, gamine ?! » s'exclama l'homme en la plaquant contre le mur, cognant violemment sa tête blonde contre les pierres froides, avant d'enfoncer sa baguette dans son cou.

 

Luna avait peur. Et s'il découvrait tout ? Ses jambes commencèrent à flageoler et son coeur à s'emballer. Elle pesta mentalement contre son manque de courage. Il ne fallait pas qu'elle cède. Elle devait maintenir sa couverture. Pour que la Résistance continue.

 

Et étrangement, les pensées de la jeune fille se dirigèrent vers les Ronflaks Cornus. Ces créatures existaient, Luna le savait, elle en avait vu lors de son expédition en Suède avec son père lors de l'été après sa Quatrième Année. Mais comme personne ne s'intéressait à eux, c'était comme si les Ronflaks n'existaient pas.

Il fallait qu'elle se rende aussi extravagante et inintéressante qu'un Ronflak Cornu. Qu'elle pousse la comédie jusqu'au bout.

 

« Je n'oserai pas me moquer de vous, surtout pas sur un sujet aussi important ! » s'exclama-t-elle alors, en secouant la tête pour appuyer ses dires.

 

Elle ne chercha pas à se débattre contre l'étreinte dont elle était prisonnière, mais agita tranquillement sa main vers les magazines qui s'étalaient désormais par terre.

 

« Si vous y tenez, je vous offre un exemplaire du Chicaneur de ce mois-ci. Il y a un reportage à partir de la page trois sur les Joncheruines, on explique d'abord la façon dont ils pénètrent votre tête, et à la page six il est même raconté comment les chasser de chez soi. C'est tellement dur de s'en débarrasser quand on n'a pas les bonnes techniques, vous savez, et puis ensuite ça infeste votre cerveau et vous empêche de réfléchir correctement. Vous ne... »

 

Luna continua ce qu'elle espérait être un babillage qui fatiguerait son interlocuteur jusqu'à ce que celui-ci ne consente enfin à la lâcher. La Serdaigle frotta négligemment la marque rouge qu'il avait laissé dans son cou en appuyant de sa baguette.

 

Il se recula ensuite d'un pas, et la jeune fille sut qu'elle avait réussi à le rendre confus à son sujet en percevant ses yeux se plisser.

 

Après tout, elle portait encore ses jolies boucles d'oreille en radis, son collier fait en fleurs exotiques et à son poignet sa montre porte-bonheur clinquante. Oui, Luna passait pour une excentrique, une originale aux yeux de tous.

 

« Alors, vous voulez un exemplaire ? » proposa-t-elle en lui en tendant un, après les avoir ramassés au sol.

 

Il avait toujours les yeux fixés sur elle, comme s'il cherchait à savoir à quel point elle était sérieuse. Sous ses airs absurdes, se pouvait-il que cette gosse cache quelque chose de menaçant ? Il toisa ces yeux qui brillaient d'un éclat innocent, puis ces boucles blondes qui donnaient une touche enfantine au visage lunaire de la jeune fille.

 

Puis il secoua la tête, marmonna des insultes, sans doute à son intention, et tourna les talons.

 

Luna s'autorisa un soupir de soulagement. Elle avait réussi à duper Carrow. Il n'avait même pas feuilleté en détail le magazine. Pas que ce soit important, de toute façon, puisqu'il n'aurait rien vu de compromettant en lisant la revue de cette façon.

 

Il n'y avait que les lunettes magiques distribuées par Luna qui permettaient de déceler les informations importantes du Chicaneur. Sur la Guerre. Sur Voldemort. Sur l'infiltration et la corruption du Ministère. Sur les Nés-Moldus qui étaient envoyés à Azkaban ou voyaient leur baguette détruite suite à leur entretien au Ministère.

 

Mais ça, Amycus Carrow ne le découvrirait pas de si tôt. Parce que lorsqu'il avait regardé Luna, il n'avait vu qu'une fille simple et farfelue, dans la lune. Une gamine. Il n'avait pas lu la rage dans ses yeux, ni son envie de combattre l'oppression par tous les moyens.

 

Il n'avait vu dans le journal qu'elle lui tendait qu'une manifestation d'idioties inoffensives, alors qu'il s'agissait d'une arme. Car ces informations allaient permettre aux sorciers opprimés de se défendre et de contre-attaquer. De résister.

 

Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère que ça vous a plu. N'hésitez pas à me laisser une review pour me dire ce que vous en avez pensé ;)

A plus !

Dreamer

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.