S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Affabulation par LilTangerine

[17 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Treize disparitions en deux ans. Un chiffre étrange, treize. Peut-être qu'il lui porterait chance.

Treize disparitions, pas treize meurtres.
On parlait d'une bête. Une créature de légende, une punition divine à la folie des hommes. On la disait haute comme deux ours, si puissante que sa course engendrait des tempêtes de neige. Ses griffes de la taille d'un avant-bras pouvaient couper à travers l'acier sans effort.
Evidemment, devant un tel dossier, Jill avait ri et affirmé qu'un tel monstre aurait du s'il existait vraiment figurer dans l'un des bestiaires, et que ce n'était que pure affabulation. Ces treize personnes s'étaient probablement perdues dans la taïga, attaquées par l'un des nombreux prédateurs qui peuplaient les forêts. Elle avait cependant accepté la mission sans rechigner, ravie de ces vacances inespérées.

C'était donc confiante que Jill avait pris un Portoloin jusqu'en Laponie, assurée de terminer son investigation en un rien de temps. Les Samis, eux, en étaient beaucoup moins certains : ils lui confièrent un vieux fusil moldu. Elle avait accepté à contrecoeur, ne pouvant leur dire qu'elle avait une baguette et qu'il lui faudrait plus d'un manuel d'instruction pour réussir à tirer un coup avec l'antique machine. Puis elle était partie à la recherche du monstre.

Pas un seul instant ne s'était-elle demandé pourquoi ils avaient envoyé quelqu'un de la division anglaise sur un territoire russe. Peut-être se serait-elle dit qu'avec l'invasion de Grapcornes dans l'Oural, ils avaient du demander de l'aide à leurs collègues, qu'ils n'avaient pas le temps d'enquêter sur une fable. Elle aurait du se poser plus de questions.

Lorsqu'en arrivant sur les lieux des disparitions, elle avait trouvé de larges empreintes dans le sol gelé, elle n'avait pas voulu le croire. Sans doute se serait-elle convaincue que ce n'était qu'un ours, si les griffes de la bête n'avaient pas labouré la terre. Les traces devaient remonter au printemps dernier ; si la créature tuait ses proies, il n'en restait rien, pas un os, pas une trace de lutte.
Jill avait donc décidé de retourner au village sami contacter des renforts. La lueur de sa baguette tressautait au rythme de ses tremblements, le fusil en bandoulière dans son dos commençant à lui scier l'épaule. Elle commençait à s'inquiéter de passer la nuit dehors, incapable de transplaner à cause de l'instabilité de la magie, au milieu des loups, des jaguars des neiges et d'une créature cauchemardesque, lorsqu'elle entendit la terre gronder. Immédiatement, elle éteignit son Lumos, se tapit derrière un buisson et se lança un sort de camouflage. Le sol vibrait de plus en plus fort. Elle retint son souffle. Entendit le raclement de griffes contre le sol, une respiration lourde. Puis elle ne vit plus que deux immenses iris jaunes.
La bête l'avait trouvée.


Une baguette sur la tempe, Jill savait sa dernière heure venue. Il était trop tard, le grand vilain avait expliqué son plan et personne n'était venu à la rescousse à la fin du monologue. L'élevage de Medvedboda, ces croisements entre un loup et un ours capables de voir à travers les sorts, était bien plus que le dressage de féroces gardes du corps : à partir de leurs griffes, les Russes fabriquaient un euphorisant qu'ils vendaient à prix d'or sur les marchés noirs d'Europe de l'Est.
Enfant, Jill rêvait de parcourir le monde à la découverte de créatures magiques, pas de se retrouver aux prises avec des trafiquants de drogue. Treize disparitions. Pourquoi ne s'était-elle pas posé de questions ?


Pour Ben, Jill n'était qu'une écervelée : pas étonnant qu'elle se soit perdue dans la taïga. Heureusement qu'on l'avait envoyé, lui, Traqueur qualifié, chercher ce monstre légendaire ; elle n'aurait jamais réussi à mettre la main dessus si la bête s'était trouvée sous son nez. Attiré par un éclat de lumière, il se pencha pour ramasser un badge terni, presque identique au sien. Puis il entendit un grondement.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.