S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


L'ange-gardien par MissArty

[4 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour à tous,

j'avais dejà mis cette histoire sur le site mais je l'avais enlevé et aujourd'hui, je la remets, un peu modifiée. C'est Drachvador qui m'a donnée l'envie de la reposter!

J'espère que l'histoire vous plaira!

Bonne lecture!

Juillet 1923

La claque s'abattit sur la joue de la fillette dans un bruit sonore qui retentit dans le manoir. Nul ne pouvait ignorer que Cygnus venait une fois encore de gifler sa fille aînée. L'insolence de cette dernière commençait prodigieusement à l'énerver. Ce n'était pas à lui d'élever ses enfants et pourtant il en était obligé. Sa femme, Violetta Black, née Bulstrode s'était délaissée de l'éducation de ses enfants au profit de l'alcool depuis la naissance de la dernière, Dorea. 

Pourquoi Cygnus avait-il encore giflé Cassiopea?

Cassiopea, du haut de ses huit ans, avait annoncé à son père qu'elle ne se marierait jamais car dans sa tête, l'absence de sa mère était due au fait que Dorea était née. La fillette n'avait pu s'empêcher de faire le rapprochement entre l'alcoolisme de sa mère et la naissance de sa soeur alors pour elle, pour ne pas être alcoolique, il ne fallait pas être mariée, ni avoir d'enfant. Sa famille l'avait formée correctement, des enfants après le mariage, pas avant. Cygnus ignorait comment soumettre sa fille à l'idée du mariage car elle affirmait sa volonté avec un tel air déterminé que Cygnus commençait à se demander si sa fille serait capable d'être digne de son rang mais Cassiopea, perspicace, l'avait compris, elle se pliait sans broncher aux exercices de maintien pour être tranquille. Elle était dotée d'une volonté de fer et refusait de s'éloigner de son frère cadet, Marius. Dans sa journée de petite fille au Sang-Pur, rien ne pouvait  lui faire plus plaisir que d'entendre son frère l'appeler Cassio lorsqu'ils jouaient ensemble. Cassiopea se désespérait de devoir passer autant de temps coincer dans le manoir avec sa préceptrice plutôt qu'avec son frère. Elle ne lui restait que trois ans avant Poudlard et elle aurait aimé profiter plus de la présence de son frère. 

La fillette regardait droit dans les yeux son père qui en était agacé mais refusait de lever encore une fois la main sur elle. Une fille bien élevée devait baisser les yeux face à un adulte or cette règle n'était toujours pas assimilée par la fillette qui prenait un plaisir malsain à voir son père s'énerver. 

 

-Quel est donc encore ce bruit, mon ami? demanda Violetta Black, la voix pâteuse. 

 

Cassiopea vit son père fronçait les sourcils et se mordre les lèvres, signe qu'il désapprouvait la venue de sa femme. La fillette s'étonna encore que sa mère si belle soit devenue cette femme aux traits déformés par l'alcool, elle avait l'air tellement belle sur le portrait représentant le couple Black le jour de leur mariage!

 

-Je corrige l'insolence de notre fille.

-Faites moins de bruit, voyons! dit-elle avant de retourner dans son bureau non sans avoir claqué la porte. 

 

Cygnus poussa un énorme soupir, pendant un instant, ses yeux exprimèrent de la tristesse avant de redevenir gris sans émotion. 

 

-Vous devez vous plier aux exigences que représentent d'être une Black. Je ne tolère plus votre insolence. Vous n'avez pas le choix, mettez-vous cela dans votre tête vide de manière définitive. Vous épouserez l'homme que nous vous aurons choisi et vous n'avez pas à discuter. Disparaissez de ma vue. 

 

Cassiopea eut envie de courir pour s'éloigner de son père mais si elle ne voulait pas être de nouveau giflée, elle se devait de contenir son empressement alors d'un pas souple et aussi droite que possible, la tête haute, elle s'éloigna de son père. Une fois qu'il n'était plus dans son champ de vision, elle courut jusqu'à la cuisine, là où se trouvait son frère qui regardait subjugué la préparation du repas. Les elfes étaient gênés de leur proximité avec l'un de leurs jeunes maîtres mais ils se taisent et faisaient leur travail.

 

-Encore là, Riri? Fais attention, les parents ou Pollux pourraient nous voir!

-Mère est dans son bureau et Pollux montre à Rea notre arbre généalogique.

 

Cassiopea se demanda ce que Dorea pouvait bien comprendre à cette grande tapisserie, elle-même n'en avait compris la signification que, il y a un an, au commencement de son apprentissage pour devenir une jeune fille à l'éducation impeccable. 

 

-Cassio, regarde, Frary! Elle prépare un hachis parmentier! 

 

Cassiopea sourit. Son frère était captivé par la cuisine mais malheureusement, il ne pourrait jamais cuisiner. Il grandirait, deviendrait membre du ministère et aurait des elfes sous ses ordres. La petite Black préférait se taire pour ne pas que son frère perde ses illusions si jeune.

 

Juillet 1925

Cassiopeia s'ennuyait sans son frère à cette garden-party chez les Beurk. Son frère était resté au manoir avec Dorea et elle l'enviait. Quand elle l'avait quitté, il lisait les contes de Beedle le Barde à sa soeur, elle était attendrie de cette scène mais un peu jalouse car Marius se rapprochait de plus en plus de sa petite soeur. Une voix lui disait que c'était rassurant car Marius ne serait pas tout seul et une autre voix lui disait que Marius était un égoïste. 

Elle se retint de soupirer, surtout qu'Elvira et Nigellus Beurk s'approchaient d'elle. A leur vue, elle pensa que dans cette famille, les parents n'avaient pas beaucoup d'imagination, de nombreux prénoms se répétaient au fil des générations. Elle était satisfaite de constater que ses parents avaient innover en cherchant des noms d'étoiles tout en suivant la tradition. Cette tradition était à l'initiative de l'arrière grand-père de Cassiopeia, féru d'astronomie. 

 

-Où est ton frère? demanda Elvira Beurk.

-Il discute avec ton frère, Caradoc.

-Je vais le rejoindre

 

Casssiopeia n'ignorait pas les sentiments d'Elvira pour Pollux mais elle savait qu'elle n'avait pas l'ombre d'une chance de se marier avec lui, elle avait entendu ses parents se mettre d'accord sur l'avenir de Pollux, ainsi l'annonce de son mariage avec Irma Crabbe était imminente. Cassiopeia se souvenait vaguement d'une fillette qui adorait la verdure. Il y avait tellement de monde lors des réunions qu'elle oubliait la moitié des invités même si certains avaient son âge. Heureusement pour sa mémoire, les invités du jour étaient essentiellement des cousins dont elle se souvenait du nom mais cela ne l'enchantait guère. Les enfants de son oncle Sirius étaient plus âgés qu'elle et l'ignoraient, Hercule, le fils de son oncle Phineus, était rarement présent, les enfants Beurk, de son âge, ne l'intéressaient pas à part Nigellus. La seule qu'elle appréciait véritablement était Callidora Black, une charmante blonde très gourmande au grand désespoir de sa mère qui peinait à lui faire garder un poids correct.

 

-Toujours aussi amoureuse de son cousin! s'amusa Callidora, avec des cookies à la main qu'elle avait subtilisée au cuisine. 

 

Callidora était très gourmande mais généreuse, elle en tendit un à Cassiopeia qui accepta avec joie. Elle mangeait rarement de cookies, jugés trop gras par sa mère. Cette dernière, lorsqu'elle n'était pas dans les vapes à cause de l'alcool, lançait des injonctions sur l'alimentation ou l'éducation de ses enfants avant de disparaître dans son bureau. 

 

-Ne parle pas de ma soeur sur ce ton! s'énerva Nigellus.

-La ferme Nigel. Ta soeur est amoureuse de Pollux mais elle ne l'épousera jamais car elle n'est pas assez bien pour lui, rétorqua Callidora, qui n'avait pas sa langue dans sa poche. 

-Méchante! lança Nigellus avant de partir pour dénoncer très certainement Callidora.

 

Cassiopeia savait que Callidora ne serait pas réprimandée. Le franc-parler de sa fille amusait beaucoup Lysandra Black et la laissait parler tant qu'elle ne dépassait pas les limites. 

 

-Tu ne peux décidément pas t'empêcher de l'embêter, remarqua la fillette. Fais attention, sa mère et la tienne arrivent!

 

En effet, Belvina et Lysandra Black approchaient, la première très agacée, la seconde blasée.

 

-Qui vous permet de proférer de tels propos envers ma fille, petite insolente? 

-Ma tante, je n'ai fait que dire la vérité à savoir qu'Elvira n'épousera jamais Pollux. Je vous prie de m'excuser si j'ai pu manquer de respect à votre famille, répondit Callidora avec une petite voix, la tête baissée. 

-Vos excuses sont acceptées, évitez d'émettre un avis aussi insolent, à l'avenir.

 

Callidora savait très bien manipuler son monde et Cassiopeia l'adorait pour cela aussi. Elle était capable de tenir tête à un adulte mais aussi de s'écraser pour éviter des remontrances en prenant une voix de petite fille désolée.

 

-Ma fille, il serait temps que vous appreniez à tenir votre langue. Votre franc-parler vous causera préjudice, soupira Lysandra. Comment savez-vous que Pollux ne se marierait jamais avec Elvira?

 

Lysandra adorait les histoires mariages mais avait prévenu sa fille, qu'elle était libre d'épouser n'importe quel Sang-Pur sauf un Weasley, elle ne souhaitait pas renier sa fille aînée.

 

-C'est Cassiopeia qui me l'a dit!

-Ma tante, évitez de divulguer cette information, je ne devrais pas la connaître.

-Je saurai me taire, ma nièce. Amusez-vous bien les filles mais pas d'escalade dans les arbres, ni de bataille dans la boue, vous avez de très belles toilettes propres qui doivent le rester! 

 

Les fillettes hochèrent la tête surtout Callidora. La dernière fois, elles s'étaient bagarrées pour une broutille et avaient atterri dans la boue, salissant ainsi leur toilette, la punition avait été rude pour Callidora, sa mère l'avait privé de dessert pendant des semaines et lui avait interdit de correspondre avec Cassiopeia. Cette dernière, quant à elle, avait pris une énorme gifle de la part de son père avec interdiction de sortir de sa chambre pendant huit jours. 

Alors qu'elles discutaient joyeusement de leur rentrée à Poudlard l'année prochaine, elles croisèrent Pollux qui reprocha à sa soeur ses mauvaises fréquentions. Cassiopeia l'ignora, elle ne voulait pas se quereller avec son frère devant toute la famille et avait aussi peur que cela finisse par abîmer sa toilette. 

Le dîner fut difficilement supportable pour les fillettes non seulement elles étaient séparées mais en plus, elles étaient au milieu des adultes. Elles devaient se conduire parfaitement pour ne pas faire honte à leur famille. Cassiopeia mangea peu mais vit son amie faire de même. Elle eut un élan de compassion pour sa cousine car cette dernière, gourmande, avait tellement peur de commettre un impair que cela lui coupait l'appétit et mangeait très peu. 

Cassiopeia s'étonna du plan de table, d'habitude les enfants et les adultes étaient séparés. Elle se demanda si ce n'était pas encore une des lubies des adultes pour repérer les meilleurs partis pour leur progéniture. Cassiopeia espérait de pas se retrouver fiancée avec un cousin Beurk, ils étaient de vrais pleurnichards. Elle observa sa mère, assise en diagonale face à elle. Pour une fois, Violette Black se tenait éloignée de l'alcool, elle n'avait pas pris une seule goutte depuis le début du repas, ce qui intriguait sa fille, Cassiopeia se demanda même si sa mère n'était pas malade. Elle était inexistante pour ses enfants, mais cela ne les empêchait pas d'éprouver le respect qu'il devait à leur génitrice.

La seule distraction qu'il y eut pendant le repas fut la courte note que reçut Sirius: son premier petit-enfant venait de naître. Fidèle à leur éducation, les Black félicitèrent le grand-père sobrement et le repas reprit son cours. Même dans les moments les plus merveilleux comme une naissance, dignité et éducation étaient au rendez-vous, Cassiopeia trouvait cela décevant, elle croyait qu'une naissance se fêtait de manière plus festive. Elle savait qu'elle serait invitée par la suite à la présentation publique de la petite Lucretia mais cela serait très retenu. 

 

A la fin du repas, Cassiopeia retrouva Callidora et fut amusée qu'elle aussi ait trouvé le repas ennuyant, surtout que cette journée était loin d'être terminée, les deux fillettes devaient dès leur retour chez elles, supporter les leçons d'étiquette. Rien ne devait troubler leurs leçons même pas une réunion familiale afin d'être de jeunes filles capables de se tenir en société et d'être dignes de leur rang. 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.