S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Sous les reflets de la lune et des étoiles. par MGL

[2 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Tout les personnages appartiennent à JK.Rowling. 

J'espère que vous prendrez plaisir à me lire autant que j'ai pris plaisir à écrire. Il sagit là de ma toute première fanfiction tout univers confondu. 

Passez un bon moment. 

Le 1 septembre 1976. Une année de plus a Poudlard, James, Sirius, Remus et Peter s'étaient rejoint sur la voie 9¾ de king cross, cela faisait déjà 5 ans qu'ils se donnaient rendez vous pour faire le chemin ensemble.
Mais cette fois, c'était à ses deux garçon qu'Euphémia Potter dit au revoir, en effet, Sirius avait quitté sa famille et était parti vivre chez James. La famille était ravi de le recevoir, il était comme un second fils pour Euphémia et Fleamont Potter. Et Sirius était plus heureux que jamais, il avait passé l'été à se perfectionner sa métamorphose et à voler sur son balai. A présent, James, Peter et Sirius étaient de vrai animagi. Et Rémus ne serait plus jamais seul lors de ces dures nuits de pleine lune.

Les maraudeurs s'installèrent dans le compartiment 31, Remus et Sirius sur une banquette en face des deux autres chenapans. Le jeune loup était ravi de retrouver ses amis, surtout Sirius. Sans trop savoir pourquoi, il avait passé l'été à penser à lui. Cette période n'était jamais facile à vivre pour Remus, ses transformations de loup garou, seul dans les bois derrière sa maison, étaient douloureuses et il revenait chaque année à Poudlard avec des cicatrices en plus que Madame Pomfresh s'attardait à soigner.
« Je t'ai manqué ? » lui lança Sirius un sourire en coin.
« Vous m'avez tous incroyablement manqué. » Mais surtout toi Sirius.

Etant préfet de la maison Gryfondor, le jeune Lupin avait des responsabilité au prés de l'école et même de ses amis, il voulait commencer à parler des cours mais il savait également que ça plomberai le moral si joyeux de ses amis. Il proposa alors un sujet plus intéressant : le quiditch.

« James, je te défi d'attraper le vif d'or comme Farahaly ! » dit-il joyeusement en se tournant vers son ami.
« Oh, ne m'en parle pas ! C'était fantastique ! Bien que je ne devrait pas dire ça... Ces Lémuriens volant, ils ont écrasé nos anglais ! »

La coupe du monde de quiddicth avait eu lieu durant l'été. Madagascar/Angleterre ! Les anglais s'était bien battus mais les malgaches furent plus fort et plus rapide. L'attrapé du vif d'or fut sensationnel. Il l'avait eu devant les yeux du commentateur, juste après avoir évité de justesse un cognard envoyé par un de ses adversaires. La foule a littéralement explosé en voyant cette superbe action ! Un match épuisant qui a duré près de 5 heures, les deux équipes se sont vraiment bien défendues et l'Angleterre était très fière de son équipe malgré tout.

Le trajet en train se passa rapidement, entre les rire, les chocogrenouilles et les bertis crochus, les 4 garçons n'eurent même pas le temps de dire ouf, qu'ils étaient déjà dans la grande salle de Poudlard à assister à la remise des maisons par le choixpeau magique.
Quand ce fut terminé, ils durent également entendre le discours d'Albus Dumbledore avant de pouvoir manger. Chaque année, le directeur de l'école essayait de changer la forme, mais le fond restait le même : Bienvenu et bon appétit !
A chaque premier jour de l'année et pendant les fêtes, les elfes de maison se surpassaient et les élèves avaient de plus en plus de mal à bouger après ce si copieux repas. Heureusement, le dortoir n'était pas très loin.

« Ces lits à baldaquins m'avait manqué! » s’exclama James avant de se laisser tomber sur le sien.
Leurs valises avaient été montés dans leur chambre et, épuisés ils se laissèrent tous tomber sur les lits. Leur chambre était sous les couleurs de gryffondor : rouge et or. Avec des lits en bois massif. Comme toute les chambres de leur dortoir d'ailleurs. Cette chambre et le château était leur seconde maison.
Peter fit le premier à s'endormir, en serrant une lettre dans ses bras. James, qui avait refermé les rideaux de son lot, le suivir de prés en ronflant légèrement. Sirius se leva de son lit et alla se poser sur celui de Rémus.

« Dès le premier jour tu veux me piquer mon lit ? » lui demanda-t-il d'un air faussement surpris.
« Dès le premier jour, tu compte me chasser ? » répondit Sirius en faisant la mou.
« Je n'oserais pas ! Je ne veux pas d'ennui... Il parait que tu maîtrises parfaitement la métamorphose maintenant, je ne voudrait pas me retrouver avec les crocs de Patmol dans le bras. »
Ils se mirent à rire tout les deux.
« Tu m'as manqué Rem. »
« Tu m'as manqué Siri. »

Le soleil commencait à se lever, le premier jour de cours allait commencer. Et rien ne pouvait faire descendre l'humeur de Rémus, la pleine lune était dans une quinzaine de jour et Sirius s'était endormi dans son lit. Ils avaient beau n'être que de simples amis, Rémus adorait l'avoir a ses côtés. C'était comme si tout ses cauchemars prenait la fuite. Lorsqu'il était là, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

« Est ce que cette lettre t'a fait des câlins cette nuit Peter? » lança James à haute voix, afin que tout le monde entende.
« Oh te moque pas. C'est une lettre d'Angeline... Nous allons nous retrouver ce soir après les cours »
« Ouuuuh, le petit Peter un grand séducteur, mais qui aurait cru ? Petit cachottier ! » rétorqua Sirius, d'humeur à plaisanter.
Peter savait qu'il allait avoir droit à des remarques toute la journée et cherchait dans le regard de Rémus une bouée de sauvetage.
« Ne me regarde pas comme ça Queudver, moi aussi je vais vouloir en savoir plus ! »

Le premier cours de la journée était Défense contre les forces du mal par le professeur Barclay. Il était nouveau de cette année, Le professeur Funestar, celui de l'année précédente était décédé durant l'été. C'était passé dans la gazette du sorcier et Dumbledore lui avait rendu un petit hommage lors de son discours de bienvenue. De toute façon, les professeurs de défense contre les forces du mal changeaient tout les ans. Le poste était maudit ! On dit que Voldemort lui même avait fait usage de la magie noire pour maudire l'école suite au refus de Dumbledore lorsqu'il s'était proposé pour devenir professeur. Il ne fallait donc pas s'attacher aux professeurs qui enseignait cette matière.
Le cours fut cependant très intéressant, en effet, les élèves faisait maintenant des choses de plus en plus difficile et dangereuses. Ça plaisait beaucoup à James et Sirius, qui aimaient tout deux se la raconter.

Ce jour là, Barclay parla des trois sorts impardonnables. Qui conques faisait l'usage de l'un deux se verrait directement envoyé à la prison d'azkaban. Tout les élèves avaient les yeux rivés sur leur nouveau professeur.

« Vous mentez, ils ne vont pas tous a Azkaban monsieur » lui répondit Sirius, la mine grave avant de sortir de la salle sous les yeux interrogateur des autres élèves.

Cependant, Monsieur Barclay ne s'était pas découragé et avait répondu aux autres élèves toujours présents que certains mages noires avait évité azkaban et étaient toujours en fuite. Et vous savez qui en était leur leader.

Rémus devait rejoindre Lily Evans le midi. Ils étaient tout deux préfet et ils allaient parler de leur manière de fonctionner durant l'année afin que celle ci se passe pour le mieux. Ils étaient également de très bons amis.

« Eh Rém, parle lui de moi » lui lança James qui le regardait partir.
« Tu le fais très bien tout seul » répondit le jeune homme avec un clin d’œil.

La conversation avec Lily battait son plein, tout deux s'entendaient très bien. Ils avaient commencé par parler de la coupe du monde, puis de Hagrid, le gardiens des clés et des lieux qu'elle soupçonnait d'avoir encore abrité une bête étrange chez lui, et ce n'était ni la première, ni la dernière fois qu'il le ferait ! Puis, enfin, des élèves et de leur rôles de préfet :
« Je crois bien qu'il faudrait que tu recadres tes amis avant de te lancer dans d'autres projets. » lança-t-elle.
Devant, la mine déconfite de son ami, elle poursuivit :
« Sirius. Tu sais pourquoi il est parti comme ça de la salle de classe ? Ça n'était pas très sage. Dès le premier jour, il cherche les problèmes. »
« Ne dis pas ça. »
« Je dis ce que je pense. Et puis c'est pour lui que je le dis.. Pourquoi ? Qu'est ce qu'il y a ? »
« Tu sais Lily. Il n'as pas eu la vie facile. Je ne sais pas si tu sais, mais il à emménagé chez James cet été. Sa famille est disons....particulière. »
« Comment ça particulière ? Aller, tu peux tout me dire. »
« Tout le monde le sait sans se l'avouer, les Black, ce sont des mages noires. Ils ne sont pas tendres, même entre eux. Et Sirius, durant toute son enfance, à beaucoup souffert. Le sortilège doloris, il l'a subit, et plus d'une fois. Je pense qu'il a un peu été déconcerté quand le professeur Barclay en a parlé. »
« Oh... Je suis navrée, je l'ignorais. Il a de la chance de vous avoir. Et James, c'est vraiment quelqu'un de bien. Avec un ego un peu surdimensionné mais quelqu'un de bien sans aucun doutes. »

« Alors ? » James s'avançait vers lui, les yeux suppliant.
« Alors, je vais bien et j'ai bien mangé, merci de t’inquiéter ! » lui répondit Rémus, un grand sourire aux lèvres qui fit pouffer de rire Sirius et Peter qui se tenait derrière eux.
« Je suis heureux mais... tu sais très bien que je ne parlais pas de toi. Et après c'est moi qui ai un égaux surdimensionné ? »
« Tiens, c'est marrant, c'est exactement ce qu'elle m'a dit de toi. »
« Sérieusement ? Et tu ne m'a pas sauvé ? Tu n'as pas crié mes louanges ? »
« Je n'allais quand même pas lui donner tord... »
« Faux-frère... »

La journée s'était rapidement écoulée et James, Remus et Sirius étaient à présent dans le dortoir, ils attendaient que Peter rentre de sa petite soirée avec Angeline, afin d'écouter en avant première tout les potins. Mais il était rentré si tard qu'il avait reçu une retenue de McGonagall car il traînait dans les couloirs.

« Une heure de retenue le premier jours ! Peter, je suis fière de t'annoncer que tu es officiellement des nôtres ! » s’exclama Potter
« Aller, McGo on s'en fiche, nous on veux savoir comment c'était avec la petite poufsoufle. Il paraît que leur maison est a côté des cuisines et que les elfes de maisons leur apportent de la nourriture autant qu'ils le veulent ! » poursuivit Sirius.
« On n'a pas parlé de ça. Elle me plait, je l'aime bien. Mais je ne vais pas vous en dire plus.. Sinon vous allez encore tout gâcher tout les deux !

Rémus regardait la scène de son lit, son livre sur les créatures magique à la main. Il avait raison, Potter et Black avait une certaine faculté à mettre le bazar partout où ils allaient et à s'attirer des ennuis ! La carte du maraudeur, c'était leur idée à la base, et si Rusard apprenait l'existence d'un pareil objet, s'en était fini d'eux. Il fallait s'accrocher pour les suivre ces deux là. Mais visiblement, ça plaisait beaucoup aux filles. Le jeune loup garou, lui, n'avait jamais fait attention a ce genre de chose. Il se pensait laid, recouvert de toute les marques de ses propres griffures et morsures que la pleine lune laissait sur son corps. Comment pouvait-il attirer qui que ce soit ? Bien que plus les années passaient, plus Sirius paraissait l'attirer. Il était beau, avec ses cheveux noirs qui lui descendait sur les épaules et son regard d'argent qui le cloîtrait sur place a chaque regard perçant qu'il lui lançait. Mais tout ça, c'était dans sa tête. Sirius plaisait aux filles, et un jour, il trouverait une femme, se marierait et aurait une vie heureuse avec elle. Remus le savait, et il le soutiendrait toujours, il serait toujours là pour lui.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.