S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Libre d'être une sorcière par Selket

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Les contraintes pour cette épreuve sont :
- Le texte devra évoquer la Liberté (que ça soit concret, abstrait) : Libre d'être une sorcière
- Le texte devrait intégrer une chanson sous n'importe quelle forme (à choisir dans une liste). Pour ma part il s'agit de Libérée, délivrée de la Reine des neiges.
- Les mots : abandon, émancipation, choix, autonomie, possible ne doivent pas être présent
Note de chapitre:

Voici mon 3eme texte pour ce challenge next-gen que je me suis lancée.
Le challenge est simple : 1 personnage, 1 OS, 1 facette explorée.

Donc après avoir suivi les pensées de Dominique dans ce restaurant lors de ce Voyage en Toscane et découvert Albus Potter dans l'OS Tout simplement Ella je vous invite pour ce nouveau texte à en savoir plus sur une petite née moldue dont le père vous est pas inconnu. Eh oui dans la next-gen il y a aussi des OC ;)


Tout a commencé l’année de ses cinq ans. Ca a d’abord été une mini-tempête dans sa chambre, puis un doudou oublié à la crèche qui réapparaissait. Par la suite, se fut des poupées qui se mettaient à danser, un chat rose qui apparaissait dans le salon, une chouette prise d’affection soudaine pour elle ou une fleur qui changeait de couleur dans sa main. À chacune de ces démonstrations surnaturelles sa mère s’acharnait à trouver une explication rationnelle. Une bourrasque de vent malgré les fenêtres fermées, une peluche cachée sous les draps, un chat passé dans un pot de peinture, et un hibou légèrement entreprenant. Pour le reste ce fut plus difficile à expliquer. Dans ces cas-là, sa mère basculait dans une de ces crises d’hystéries qui se calment qu’une fois qu’elle part se coucher après avoir pris ses anxiolytiques.
Amy savait bien qu’il y avait une explication à tout cela, mais qu’elle n’était pas aussi rationnelle que ce que sa mère le pensait. Elle savait bien qu’elle n’était pas anormale comme sa mère le pensait. Elle savait que son père avait raison, qu’elle était une sorcière comme son oncle. Mais sa mère ne voulait rien savoir. Alors très vite, avec son père, ils se sont mis à cacher chacune de ces manifestations magique afin d’éviter une énième crise de sa mère.

Cache tes pouvoirs, n'en parle pas
Fais attention, le secret survivra


Ainsi, lorsque l’été de ses onze ans le professeur Londubat lui annonça qu’elle était une sorcière elle se sentie soulagée. Elle n’avait plus à mentir. Sa mère allait devoir se faire une raison. Quoiqu’elle en dise, la magie existait, comme l’attestait la famille du côté de son père. Cette famille que sa mère lui interdit de voir de peur qu’ils la pervertissent avec leur folie. Mais son père avait tout fait pour qu’elle ne soit pas coupée de ce monde qui allait devenir le sien. Comme elle l’admirait. Ça n’avait pas toujours été facile pour lui.
Au début, il avait paniqué lorsqu’il avait compris ce qu’elle est. Lors de sa première démonstration il s’était évanoui sous le coup de l’émotion. Mais il l’aimait plus que tout, alors tant pis si sa fille unique était une sorcière. Il avait demandé de l’aide à son cousin, et l’a protégeait de sa mère qui avait en horreur tout ce qui est étrange. Et surtout, il lui avait permis de partir deux semaines en vacances chez ses cousins chaque été. Comme elle les aimait, ces vacances qui se transformaient en simple séjour de colonie pour sa mère. Là-bas, elle avait appris à voler sur son balai jouet que son père lui avait offert pour ses sept ans, mais qui devait malheureusement rester caché chez son oncle. Elle chassait les gnomes chez les parents de sa tante, elle partait à la chasse aux dragons dans le jardin avec ses cousins.
Maintenant elle n’aurait plus à se cacher, à mentir pour épargner sa mère. Elle va enfin pleinement vivre dans ce monde qu’elle ne pouvait fréquenter que durant ces deux trop courtes semaines par an.

Libérée, Délivrée
Je ne mentirai plus jamais


Lorsque le professeur Londubat lui tendit la lettre, cette lettre que son père avait vue des années auparavant dans les mains de son cousin, il lui fit un clin d’œil complice afin de l’encourager à l’ouvrir. D’une main fébrile, elle déchira le papier afin d’en extirper les feuilles de parchemin glissées à l’intérieur. Face à elle, Neville lui sourit gentiment, de ce sourire qu’il lui avait souvent adressé lorsque timide elle n’osait pas lui poser des questions sur Poudlard lors des repas organisés dans la famille de son oncle. À côté d’elle sa mère tendue attendait qu’elle prononce les mots fatidiques. Ces mots qu’elle refusait d’entendre. À sa gauche, son père la regardait fièrement alors qu’elle dépliait la missive.
Soudain, les mots tabous furent prononcés.
Votre fille est une sorcière.
À l’entente de ces mots sa mère partit s’enfermer dans sa chambre. Son père resta là. Droit et fort. Il écouta les explications du professeur Londubat tout en lui tenant la main afin de la rassurer. Mais elle s’en fichait. Elle était une sorcière. Elle n’était pas folle.
Une fois le professeur Londubat partit, sa mère sortit de sa chambre afin de hurler qu’elle ne voulait pas d’une monstruosité pareille dans sa famille. Elle posa un ultimatum à son père c’est leur fille ou elle. Son père resta là, droit dans des baskets, alors que sa mère tentait de le convaincre de la faire interner. Elle était soulagée lorsque sa mère fit sa valise et redescendit les escaliers en hurlant bien fort qu’on entendrait plus parler d’elle. Il la chassa en lui signifiant que les papiers du divorce lui parviendraient très vite, puis il retourna dans le salon afin de parler des futurs achats de fournitures. Ils iraient sur le chemin de traverse avec son oncle et ses cousins. Elle avait tant de hâte de découvrir Poudlard, de faire enfin de la magie.

Je veux voir ce que je peux faire
De cette magie pleine de mystères


Malgré le départ de sa mère, elle se sentait bien. Elle était soulagée d’enfin se sentir libre, libre d’être la sorcière qu’elle était.
Heureuse, elle remontra la lettre à son père qui lui souriait tout doucement sans doute ému de la voir comme ça. Elle ne se lassait pas de regarder son nom écrit en lettre manuscrite sur la lettre aux couleurs de Poudlard.



Miss Amy Dursley
32 Redcroft Walk
Cranleigh
Surrey

Note de fin de chapitre :

Si vous êtes curieux et voulez en savoir plus sur Amy Dursley je vous invite à lire mon recueil de drabbles sur son enfance : Un écho du passé
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.