S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Programme de juillet des Aspics


Bonsoir à toustes !

Un peu de lecture pour vous accompagner en cette période estivale... Vous avez jusqu'au 31 juillet pour, d'une part, voter pour le thème de la prochaine sélection ici et, d'autre part, lire les textes de la sélection "Romance" du deuxième trimestre 2024, et voter ici !

Les sélections sont l'occasion de moments d'échange, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé sur le forum ou directement en reviews auprès des auteurices !


De L'Equipe des Podiums le 11/07/2024 22:30


Assemblée Générale 2024


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 21 juin 2024, à 19h.

Venez lire, échanger et voter (pour les adhérents) pour l'avenir de l'association.

Bonne AG !
De Conseil d'Administration le 14/06/2024 19:04


Sélection Romance !


Bonsoir à toustes,

Comme vous l'avez peut-être déjà constaté, sur notre page d'accueil s'affichent désormais des textes nous présentant des tranches de vie tout aussi romantiques ou romancées les uns que les autres ! Et oui, c'est la sélection Romance qui occupera le début de l'été, jusqu'au 31 juillet.

Nous vous encourageons vivement à (re)découvrir, lire et commenter cette sélection ! Avec une petite surprise pour les plus assidu.e.s d'entre vous...

Bien sûr, vous pouvez voter, ça se passe ici !


De Jury des Aspics le 12/06/2024 22:31


145e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 145e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 14 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !


 


De L'équipe des nuits le 12/06/2024 12:33


Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


A la lueur de la lune par jukava

[11 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bien évidemment, j'étais partie pour écrire sur totalement quelqu'un d'autre, et c'est Fenrir qui est venu poser ses gros sabots... Bref, on dira rien sur mon incapacité totale à me fixer sur un Mangemort...
Les sortilèges fusaient de tous côtés, illuminant la nuit de leurs lueurs macabres et mortifères. Fenrir s’en fichait, cela faisait longtemps qu’il savait que son agilité et sa rapidité étaient bien plus efficaces pour éviter les maléfices que n’importe quelle baguette.

Avançant dans les couloirs, il regrettait que la lune ne soit pas pleine en cette claire nuit de juin. Il aurait pu dévorer et ravager toute la chair fraiche qu’il sentait palpiter dans ce château si seulement il avait pu laisser libre cours à sa nature profonde…
Il secoua la tête pour dissiper le sentiment d’agacement qu’il ressentait envers le Seigneur des Ténèbres qui avait refusé d’accéder à sa demande d’attendre seulement trois jours de plus et ainsi entrer dans Poudlard à la lueur de la Pleine Lune… Fenrir se concentra et entama sa transformation, seulement partielle ce soir malheureusement, comme l’astre qui la commandait.

Il sentit ses griffes pousser, ses crocs s’allonger et il ne put s’empêcher de sourire à l’idée qu’il allait dorénavant inspirer encore plus de peur durant cette bataille. Il avait bien vu le regard des autres Mangemorts, même eux n’étaient pas tranquilles en sa compagnie… Pauvres sorciers, si persuadés de la supériorité que leur conférait leur magie, alors que la plupart d’en eux était en fait totalement dépendants d’un petit bout de bois pour la commander. Ils étaient pathétiques.

Fenrir accéléra le pas, se dirigeant un peu au hasard dans ce château qu’il ne connaissait pas. Après tout, il n’avait pas eu le privilège d’y être éduqué…
Il n’avait pas eu besoin d’être scolarisé de toute manière, il avait été abandonné alors qu’il n’était qu’un enfant, sacrifié par les superstitieux de son village qui pensaient que le loup qui se terrait dans la forêt s’en irait s’il était repu… Ils s’étaient tant fourvoyés.

Non seulement l’étranger avait permis à Fenrir de devenir un loup-garou, mais il lui avait surtout tout appris de la vie des meutes. Plus tard, quand l’autre était parti et qu’il s’était retrouvé seul, Fenrir avait commencé à accomplir ce qu’il jugeait être sa destinée. Un à un, patiemment, à chaque pleine lune, il avait mordu les enfants des villageois, engendrant ainsi sa propre meute.
Le village s’était alors vidé, certains avaient fui, d’autres étaient morts. Parfois même, tué par les crocs de ceux à qui ils avaient jadis donné la vie. Le clan s’y était installé et Fenrir avait assis son pouvoir, il était leur alpha. Leur géniteur à tous. Il régnait en maître absolu sur une trentaine de loups-garous.
Mais les Aurors étaient venu perturber la paix de leur communauté et ce n’était pas quelque chose que Fenrir pouvait tolérer. Le Ministère s’était un peu trop intéressé à eux. Alors il avait contre attaqué, amenant à la meute du sang nouveau, dont la plupart étaient les enfants de ceux qui avaient essayé de le combattre.

Fenrir aimait la chair des enfants plus que tout. Non seulement, parce qu’elle avait un gout délicieux, digne du plus fin des mets, mais surtout parce qu’une fois transformé, les enfants étaient infiniment plus malléables et faciles à persuader de rejoindre la meute. Leurs parents avaient peur d’eux, les enfermait et Fenrir leur promettait à la fois l’acceptation et la liberté. Courir librement dans la forêt les soirs de Pleine Lune…

Il faisait tout ce qui était en son pouvoir pour que son clan croisse. Et un jour, il serait à même de renverser le ministère et d’imposer leur supériorité.

Mais pas ce soir. Ce soir, pas de Pleine Lune pour l’aider à renforcer sa meute. Tant pis, Fenrir ferait en sorte d’au moins revenir repu de cette mission.

Mais soudain, son odorat si développé par sa transformation reconnut une odeur qu’il n’avait plus sentit depuis des années. Celle d’un des siens.
Un de ceux qui lui avait échappé.

Guidé par ses seuls sens, Fenrir se hâta dans la direction d’où lui parvenait cette odeur si reconnaissable, celle de l’humaine condition d’un loup déguisé en agneau.
Si Lupin refusait d’entrer dans le rang et de rejoindre la meute, Fenrir n’avait qu’une solution : le tuer. Lentement et douloureusement de préférence.
Fenrir se lécha les babines, il allait peut-être apprécier cette soirée finalement.
Note de fin de chapitre :

Je ne sais pas si cette vision de Fenrir est un tant soit peu partagée, mais je pense qu'il y a en lui un peu plus que la bête immonde. N'hésitez pas à me laisser des reviews pour me dire ce que vous en avez pensé.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.