S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Rough Boy par Roxane-James

[34 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Ils sont mignons les couples dans Harry Potter. Les oeillades dans les couloirs, les petits mots échangés pendant les cours de Mr Binns et pourquoi pas une boite de patacitrouilles spécialement pour l'élu de son cœur ? Voir même une fleur dérobée dans les serres et encore mieux : le rendez-vous chez Madame Piedodu. De petites attentions charmantes, mais quand le couple est inattendu c'est encore mieux ! 

Laissez votre imagination délirante prendre le dessus, c'est le moment de vous laisser aller et de nous régaler avec des associations improbables.
Les règles n'ont pas vraiment changées depuis la dernière fois :

Pour ce concours, vous devez créer une romance avec un couple (ou plusieurs si le cœur et l'inspiration vous en disent), du moment qu'il soit le plus improbable et/ou farfelu possible. 
Pour le style, deux possibilités s'offrent à vous :

  • Quelque chose d'humoristique. Libre à vous de vous amusez pour nous faire rire avec les associations les plus folles, tout est permis.
  • Une histoire un peu plus « sérieuse », dans le sens ou l'histoire devra être suffisamment développée pour être plausible.

La romance peut aboutir ou non, ou être à sens unique mais dans tous les cas les deux personnages devront avoir un minimum de contact. Pas d'admiratrice/admirateur qui épie de loin pendant toute l'année sans jamais s'approcher de la personne en question, ou qui se contente de faire passer des petits mots par hiboux interposés.


L'époque et l'âge des personnages sont libre, vous pouvez donc tous les utiliser quand ils sont jeunes ou adultes.
Attention cependant, rating -12 au maximum. Le but n'est pas de faire des histoire salaces. 

Pas de crossover. Les protagonistes doivent venir uniquement de l'univers d'Harry Potter. 
Les univers alternatifs où certains personnages ne seraient pas mort et les voyages temporels sont acceptés.
Pour cette édition j'ai décidé d'étendre aux personnages des Animaux fantastiques, puisque ça fait parti de l'univers étendu de Harry Potter (et aussi parce que je suis sûre que ça peut donner des choses intéressantes ) n'aie pas peur Norbert, tout va bien se passer

À propos des couples, trois possibilités cette fois.

  • Vous choisissez les deux personnages vous même. Pas d'OC. Annoncez le moi par MP ou à la suite des messages dans le sujet pour que je valide votre couple.
  • Je choisis pour vous en tirant au sort parmis ma petite liste de pairing. Vous avez donc le risque de tomber sur des choses plus ou moins ardues selon mon humeur du jour.
  • Pour les moins téméraire qui n'osent pas que je choisisse à leur place ou pour ceux qui veulent participer mais qui ne sont pas inspirés, je peux vous soumettre ma liste par MP pour que vous piochiez dedans.

Quand je dis improbable ou farfelu pour l'histoire de base, c'est aussi valable pour certains pairings de fanfiction qui sont passés comme « commun » maintenant (Dramione, Drarry, etc...).

Pour ceux qui veulent que je leur attribue moi même le couple, si vous avez des préférences, dites moi si vous préférez ne pas avoir pairing homosexuel parce que vous n'être pas à l'aise pour écrire là dessus, ou si au contraire vous voulez particulièrement en avoir un. 

- Hazalhia sur le Forum  http://www.herosdepapierfroisse.fr/forum/viewtopic.php?f=133&t=12927

 

Mon image

Superbe vignette réalisée par hazalhia <3

Note de chapitre:

Merci hazalhia pour ce chouette concours :)

Voici ma maigre participation avec le "couple" improbable Abraxas Malefoy x Tom Jedusor (et dans la veine sérieuse, pour le coup) *.* n'hésitez pas à aller lire les autres textes (y'a vraiment des couples improbables xD) (ce qui me fait penser que je dois lire celui de Taka, par exemple...)

Le titre est inspiré de la musique de ZZ TOP  : Rough Boy (que je vous encourage à écouter) 

What in the world's come all over me?
I ain't got a chance of one in three
Ain't got no rap, ain't got no line
But if you'll give me just a minute I'll be feelin' fine

I am the one who can fade the heat
The one they all say just can't be beat
I'll shoot it to you straight and look you in the eye
So gimme just a minute and I'll tell you why
I'm a rough boy, I'm a rough boy

I don't care how you look at me
Because I'm the one and you will see
We can make it work, we can make it by
So give me one more minute and I'll tell you why
I'm a rough boy, I'm a rough boy

Paroliers : Billy Gibbons / Dusty Hill / Frank Beard

Paroles de Rough Boy © BMG Rights Management    

Bonne lecture

Chapitre 1

Une averse démentielle s'abattait sur Poudlard et ses environs, gorgeant la pelouse d'eau. Des rafales de vent faisaient ployer des arbres centenaires, s'écrasant contre leurs troncs dans un vacarme assourdissant. Malgré les intempéries, l'équipe de Quidditch de Serpentard était rassemblée sur le terrain d'entraînement afin de s'exercer pour le prochain match de la saison. Le capitaine, Avery, s'égosillait à s'en briser les cordes vocales pour motiver ses coéquipiers. Mais c'était peine perdue : tous arboraient une expression déconfite et rêvaient de rejoindre la chaleur réconfortante de leur salle commune. Tous, sauf un. Qui, lui, pensait à tout autre chose. Ou plutôt, à quelqu'un...

-    MALEFOY ! 

Abraxas releva la tête, exaspéré. Il poussa un soupir de frustration en avisant le froncement de sourcils d'Avery, qui volait dans sa direction à la vitesse d'un dragon enragé, une batte à la main. S'il se fiait à son expression furibonde, il s'apprêtait à essuyer un déluge de réprimandes.

-    Par les glandes de Merlin, Malefoy ! Ce n'est pas le moment de rêvasser, tu es censé chercher le Vif d'Or ! Ne reste pas bêtement planté là au beau milieu du terrain !

-    Ne sois pas stupide, Avery, grommela le jeune homme en manquant de se noyer sous la pluie diluvienne à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, il m'est impossible de distinguer quoi que ce soit. Comment veux-tu que j'attrape un Vif d'Or si je ne vois même pas le bout de mon nez ? 

Le regard glacial que lui lança Avery n'eut aucun impact sur lui.

-    Tu comptes servir cette excuse à Slughorn lorsque Serdaigle aura remporté la Coupe ? lui cracha-t-il au visage.

-    Les Serdaigle manquent cruellement de tactique. Ils ne gagneront jamais quoi que ce soit.

-    En attendant, tu as perdu contre Aloysius Weasley au dernier match, Malefoy, donc je te conseille d'arrêter de faire le malin si tu ne veux pas renoncer à ta place d'Attrapeur ... 

Abraxas émit un reniflement dédaigneux mais ne répliqua rien : Avery avait toujours sa batte à la main et il savait qu'il lui serait aisé de confondre sa tête avec un cognard. Or il ne tenait pas à finir à Ste Mangouste après une querelle avec son capitaine.

-    Cesse de rêvasser et concentre-toi sur le jeu, lui ordonna sèchement Avery.

Rowle - le deuxième batteur de l'équipe - interpella Avery, dispensant Abraxas de réponse. Celui-ci retourna à ses déplacements circulaires dans le ciel anthracite, pestant contre Avery et les gouttes d'eau gelées qui s'infiltraient dans ses vêtements nonobstant les sortilèges d'imperméabilité qu'il avait appliqué dessus avant de s'envoler.

La pluie avait au moins ceci de bien qu'elle empêchait ses coéquipiers de l'apostropher trop souvent, ce qui lui permettait de s'enferrer dans ses pensées sans être dérangé. Ces derniers temps, Abraxas était souvent plongé dans d'intenses réflexions, ce qui lui valait des remarques désagréables de la part de ses camarades et de ses professeurs. Par exemple, Slughorn lui avait déclaré que s'il ne prêtait pas un peu plus d'attention à son chaudron en cours de Potions, il serait obligé de lui coller un « Troll », et Amara Rosier l'avait repris au petit-déjeuner après qu'il ait planté son couteau dans le bois de leur table plutôt que dans le pot de marmelade. Ces détails finissaient par rendre ses amis suspicieux et certains insistaient pour qu'il leur révèle l'objet de son trouble. Mais jamais Abraxas n'avait exaucé leur souhait, préférant s'enliser dans sa mauvaise humeur.

Après tout, il ne pouvait pas raconter aux autres qu'il était obnubilé par Tom Jedusor. C'était ridicule.

-     MALEFOY ! 

Quoi encore ? songea le jeune homme, irrité.

La réponse ne tarda pas à lui parvenir sous la forme d'une giboulée de jurons en tous genres : le Vif d'or tournoyait littéralement à deux centimètres de son balai depuis plusieurs secondes mais Abraxas, trop concentré sur ses méditations, ne l'avait pas repéré au plus grand déplaisir de son Capitaine. Pour mettre fin à l'entraînement qui n'avait que trop duré, le blond s'en empara après avoir effectué une roulade du paresseux. Sur sa droite, Avery tremblait, mais le jeune homme n'aurait su dire si c'était de rage ou de froid. Toujours était-il qu'un cognard malencontreusement expédié par Rowle l'avait obligé à lâcher sa batte, qui gisait donc sur le sol boueux à plusieurs mètres de l'endroit où ils se trouvaient tous les deux. Abraxas en déduisit qu'il s'en sortirait indemne pour cette fois.

-    Tout le monde aux vestiaires, exigea Avery non sans lui décocher une œillade meurtrière.

Sa directive donna lieu à toutes sortes de grognements ravis et de soupirs soulagés.

Abraxas suivit ses coéquipiers à l'intérieur, se débarrassa de ses habits détrempés et s'enferma dans une cabine de douche. Les vestiaires furent bientôt envahis par la vapeur qui émanait des jets d'eau brûlants. D'un bout à l'autre des cabines, des cris et des exhortations invitaient tel ou tel joueur à prêter son savon à un autre ou à cesser de chanter des chansons friponnes. Abraxas, quant à lui, restait silencieux, adossé contre le mur carrelé qui servait de cloison à sa propre cabine. Il ferma les yeux et se laissa glisser contre la paroi humide en espérant que les autres oublieraient sa présence et l'abandonneraient à l'air moite de la pièce. Ici au moins, il pouvait se vider l'esprit pour un temps. L'atmosphère étouffante l'empêchait de se concentrer sur quoi que ce soit.

Malheureusement, sa plénitude ne dura pas. Abraxas fut obligé de sortir pour regagner les bancs qu'il partageait avec ses condisciples et se vêtir afin d'affronter le mauvais temps. Le chemin jusqu'au château promettait d'être pénible. A côté de lui, Azrael Rowle enfilait son pantalon d'uniforme sans chercher à masquer la moindre parcelle de son corps à ses voisins. Abraxas laissa dériver son regard sur le torse sculpté du jeune homme, pensif. Il avait besoin de vérifier quelque chose. Une sorte de satisfaction étrange l'envahit en constatant qu'il ne ressentait strictement rien face aux pectoraux de Rowle. Rien du tout. Rasséréné, il décida de se joindre aux élucubrations de ses coéquipiers. Après tout, peut-être s'était-il trompé, tout à l'heure dans le dortoir, lorsqu'il avait trouvé le dos dénudé de Jedusor vaguement attirant ?

Ou peut-être qu'il n'y avait que Tom qui lui faisait de l'effet, murmura une petite voix acide dans sa tête. Abraxas chassa bien vite cette idée de son esprit.

-    Ça va Malefoy ? Tu as l'air bizarre.

-    Oui, oui.

Rowle plissa les yeux mais n'insista pas. Abraxas préféra répondre à une plaisanterie de Flint avec ses sarcasmes coutumiers tandis qu'Avery menaçait Selwyn de lui faire avaler le souafle la prochaine fois qu'il le laisserait passer à travers l'anneau central des buts. Finalement, la joyeuse troupe se prépara à partir. Au moment où Abraxas levait sa baguette magique pour hydrofuger sa tenue, Avery lui lança un « Expelliarmus » qui la fit sauter de ses mains.

-    A quoi tu joues, Avery ? fit Abraxas, irascible.

-    Tu es puni pour ton comportement, Malefoy, décréta le capitaine de l'équipe. Tu vas ranger l'équipement sous la pluie pendant qu'on rentrera à Poudlard. Voici la clef, n'oublie pas de fermer les locaux à double-tour.

-    Espèce de...

Mais Abraxas n'eut pas le temps de finir sa phrase que déjà ses coéquipiers claquaient la porte derrière eux dans un concert de ricanements. Abraxas se promit de rendre son coup bas à Avery dès que possible. En attendant, il plongea seul sous les trombes d'eau, maussade, et veilla à ranger le matériel de Quidditch dans le placard destiné à cet effet avant de regagner Poudlard en tempêtant intérieurement contre son idiot de capitaine. Si son père entendait parler de ça...

Il pénétra dans le hall en titubant, ses cheveux blonds collés à sa nuque, et prit le chemin des cachots tandis que sa cape laissait des traînées d'eau boueuses derrière lui. Il ne serait pas surpris d'apprendre qu'il avait inondé Poudlard en cours de route.

-    VOUS ! Arrêtez-vous immédiatement !

Abraxas ne put retenir un sifflement rageur et se tourna vers le concierge de l'école, Apollon Picott, qui s'avançait vers lui de sa démarche vacillante, l'air mécontent. Ses narines étaient pincées sous l'effet de la colère.

-    Vous êtes répugnant. Vous allez me faire le plaisir de nettoyer ça - il désigna d'un geste brusque les flaques ragoûtantes qui maculaient le sol - tout de suite.

-    C'est votre travail, à ce que je sache, répliqua vertement le jeune homme.

-    Désirez-vous une retenue, Monsieur Malefoy ?

-    Non, je veux simplement rentrer dans mon dortoir.

-    Eh bien vous ne le ferez pas avant de m'avoir décrassé ce carnage !

-    Je n'ai pas ma baguette.

-    Vous n'aurez qu'à vous servir d'un balai, comme tout le monde !

Abraxas inspira profondément pour se retenir d'étrangler le concierge avant de le considérer avec mépris.

-    Les balais sont faits pour les Moldus. Nous, les sorciers - les vrais sorciers, s'entend - utilisons un balai uniquement pour voler.

-    Très bien, Monsieur Malefoy, éructa Picott, furieux. Vous aurez trois heures de retenue demain soir, et soyez assuré que votre directeur de maison sera mis au courant de votre conduite !

Abraxas haussa les épaules et s'en alla à grands pas en direction des cachots pendant que le concierge pestait contre cette jeunesse dévergondée qui hantait les couloirs de la prestigieuse école de magie de Grande-Bretagne. Parvenu devant le mur qui séparait les couloirs des quartiers de Serpentard, Abraxas marmonna le mot de passe (« succès »), et pénétra dans sa salle commune où il fut accueilli par des rires et des clins d'œil moqueurs.

-    Alors, Malefoy, pas trop dégoûté que ton brushing n'ait pas résisté à la pluie ?

-    Si tu l'ouvres encore une fois, Flint, je te pète la gueule.

-    Je ne te pensais pas si vulgaire, Malefoy, intervint Amara Rosier en s'approchant de lui avec un grand sourire aux lèvres.

Abraxas savait qu'il aurait dû le lui rendre, ce sourire. Amara Rosier était la plus belle fille de sa promotion avec ses cheveux blonds cendrés et ses grands yeux bleus. En plus, elle était intelligente et ambitieuse et possédait un sang d'une pureté irréfutable. Seulement, Abraxas venait de remarquer une silhouette solitaire assise dans un fauteuil au coin de la cheminée et il ne parvenait plus à se focaliser sur autre chose. Tom Jedusor, un lourd volume posé sur les cuisses, l'observait d'un air ennuyé, attendant visiblement sa réaction. Abraxas eut l'impression qu'il était un ballon dans lequel on aurait planté une aiguille : il se dégonfla en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire « Quidditch ».

-    Je ne suis pas... vulgaire, répondit-il d'un ton incertain.

Amara posa une main affectueuse sur son épaule tandis que leurs condisciples retournaient à leurs occupations avec un sourire en coin.

-    Tu as l'air frigorifié, tu as besoin de...

-    Je vais monter au dortoir, la coupa Abraxas.

Il s'enfuit à toutes jambes vers sa chambre, la gorge sèche, sentant le regard de Jedusor brûler sa nuque. Il ôta sa robe de sorcier, son pull, sa cravate et s'apprêtait à en faire de même avec sa chemise et son pantalon lorsque la porte du dortoir s'ouvrit dans un bruit sourd derrière lui. Tom Jedusor se tenait dans l'embrasure de la porte, impassible. Abraxas sentit son souffle se figer dans sa poitrine et s'obligea à respirer calmement. Un Malefoy ne devait jamais laisser percevoir son trouble. Il se laissa tomber sur son baldaquin, attendant que le Préfet ne prenne la parole de sa voix suave. Il n'en fit rien, se contentant d'extirper une baguette magique de la poche de son pantalon. Abraxas la reconnut immédiatement : il s'agissait de la sienne.

-    Avery me l'a donnée en revenant, souffla Jedusor, ayant apparemment remarqué la mine surprise du blond.

Il la pointa sur son torse, un léger rictus au coin des lèvres. Abraxas se demanda vaguement si Jedusor comptait s'en servir à son encontre mais celui-ci la dirigea ensuite vers la porte du dortoir qu'il ferma avant de combler la distance qui les séparait.

Abraxas étant assis, Jedusor le surplombait de toute sa hauteur. D'habitude, Abraxas haïssait le fait de se retrouver en position d'infériorité mais il réalisa que pour la première fois de sa vie, il n'en avait cure.

-    Merci, dit-il en tendant la main pour récupérer sa baguette magique.

Jedusor émit un petit rire mais ne daigna pas la lui redonner. Ses yeux noirs balayèrent le visage séraphique du blond, insondables.

-    Tu voulais te changer, je suppose ?

-    Oui, marmonna Abraxas.

Jedusor pointa de nouveau sa baguette sur lui. Ses lèvres remuèrent à peine lorsqu'il lui lança un sortilège qui sécha ses vêtements. Abraxas le remercia d'un hochement de menton, craignant que s'il ouvrait la bouche, un croassement rauque digne d'un crapaud ne s'en échapperait. Le Préfet sourit, comme égayé par une pensée qui venait de lui traverser l'esprit. Il s'assit à côté de lui sur son baldaquin, son coude frôlant celui d'Abraxas.

-    Tu n'aurais pas dû mettre Avery de mauvaise humeur. Il va être infernal toute la soirée.

-    Il est déjà infernal en temps normal, persifla Abraxas.

Jedusor inclina la tête, amusé.

-    Il m'a dit que tu étais distrait aujourd'hui... comment espères-tu remporter la victoire face aux Serdaigle si tu ne fais pas des efforts ?

-    Je croyais que tu n'aimais pas le Quidditch ? répliqua froidement Abraxas.

-    Je m'intéresse à tout ce qui peut rapporter des points à notre maison ou à lui en faire perdre.

Touché, pensa Abraxas.

Les doigts arachnéens du Préfet glissèrent sur le manche de sa baguette qu'il ne lui avait toujours pas rendue.

-    Elle m'obéit bien.

Abraxas se demanda bêtement de qui il parlait avant que le Préfet ne lui place sa baguette sous le nez :

-    Une raison particulière ?

-    De ?

-    Pour qu'elle me soit aussi soumise ?

-    Mais tu le sais bien, Jedusor, répliqua Abraxas d'un ton narquois : c'est parce que je suis ton plus humble serviteur.

Un sourire froid étira les lèvres de Jedusor.

-    Prouve-le.

-    Pardon ?

-    Prouve-le, répéta Jedusor dans un murmure.

Puis il lui remit sa baguette et laissa sa main retomber sur les cuisses de son camarade. Abraxas se pétrifia sur place.

-    Comment ? demanda-t-il finalement.

-    Gagne ce match de Quidditch après-demain.

 

Note de fin de chapitre :

Merci de votre lecture 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.