S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Éclipse de soleil par Alena Aeterna

[8 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Les consignes sont les suivants : 

- Votre texte doit faire un minimum de 1500 mots s'il s'agit d'un OS (afin que les 7 actes soient développés)
- Si votre texte est au format 7 drabbles ou courts chapitres, chaque partie doit faire au moins 150 mots
- Vous avez exactement 7 semaines pour poster votre participation, soit avant le 18 août à minuit heure française (on pourra bien sûr s'arranger pour un éventuel délai!)
- Votre personnage ne doit pas être un OC. Il peut être issu des livres et films Harry Potter ou des films Les animaux fantastiques, ainsi que de l'univers décrit par JKR dans ses diverses interventions. Il est obligatoirement allé à Poudlard, et a été élève dans une autre maison que Gryffondor.
- Il doit faire preuve de bravoure par 7 fois, sans pour autant que sa réussite soit nécessaire (il peut donc lamentablement se planter, mais doit demeurer courageux dans sa démarche et celle-ci doit être reconnue comme l'étant par au moins le personnage en question ou autrui).
- Un des sept actes minimum doit avoir un impact sur l'environnement extérieur vaste du personnage. Les actes de courage peuvent être "égoïstes" mais au moins un doit être désintéressé.

J'ai choisi Luna Lovegood car je voulais écrire sur elle depuis un moment.
N'hésitez pas à aller lire les autres participations.

Note de chapitre:

Histoire passée en HC.

 

Posée sur le couvre-lit bigarré, la petite robe noire formait un contraste saisissant avec le reste de la pièce.

Luna aimait les couleurs chatoyantes qui ornaient les jardins au printemps et les rayons des arcs-en-ciel. Le brun, le bleu, le vert, le jaune, l’orange, le rouge, le rose ou le violet habillaient ses vêtements et les murs de sa chambre en des dégradés lumineux. La petite fille apportait de la joie dans toute la maison avec ses tenues bariolées, elle s’amusait à nicher des fleurs dans les cheveux de son père, à jouer avec les poudres multicolores de sa mère et à admirer les étincelles qui sortaient des baguettes magiques. Toute la palette polychrome correspondait à son humeur souvent rêveuse et à ses sourires éclatants d’innocence qui amenaient un vent de fraîcheur contre lequel aucune brise ne pouvait rivaliser.

Le blanc, elle le réservait à des occasions spéciales. Elle offrait des rubans immaculés à sa mère pour ses anniversaires et cueillait des roses opalines pour remplir les vases de son père. Parfois, Luna revêtait des tenues blanches lors des fêtes traditionnelles sorcières en faisant attention à ne pas les salir par sa maladresse. Ses bonnes intentions ne duraient jamais longtemps, elle rentrait avec de la boue sur ses robes et des brindilles dans ses cheveux. Mais elle rayonnait dans une telle blancheur.

En revanche, la fillette détestait le noir. Cette teinte était trop sérieuse, trop adulte pour son âme d’enfant. Elle l’associait à la tristesse, aux larmes qui brillaient dans les yeux des autres. Un vêtement noir n’était jamais un bon signe, elle l’avait vite compris en observant ses parents. La couleur ébène portait trop de malheurs, trop d’ombres. Ce n’était pas pour rien si sa mère avait élaboré un sortilège qui faisait luire de petites étoiles sur le plafond de sa chambre dès que la nuit tombait. L’obscurité effrayait Luna, non pas à cause des créatures qui s’y cachaient, mais plutôt à cause de l’absence de tous ces couleurs qui illuminaient son existence.

En cet instant, du haut de ses neuf ans, la sorcière s’opposait à l’insistance de son père. Il lui avait parlé d’une voix faible, éteinte, en l’étreignant tout au long de son discours. Il lui avait ensuite donné cet amas de tissu qui reposait encore sur son lit et qu’elle se refusait à porter. Pour certains, elle n’était qu’une petite fille naïve mais elle savait ce que signifiait cette robe. Elle était présente ce jour maudit qui avait pris la vie de sa mère et, dans son cœur d’enfant, elle craignait de la perdre à jamais en sortant couverte de noir.

« Luna, nous t’attendons. »

Des larmes dans les yeux, la fillette restait prostrée derrière la porte de sa chambre. La voix de son père lui parvenait dans le couloir mais elle aurait voulu ne pas l’entendre. La fêlure qu’il y avait dans son intonation quelques jours plus tôt n’avait pas disparu et elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer son père en train de se briser en mille morceaux. Retenant un sanglot plus fort que les autres, elle enfouit sa tête dans ses bras, incapable de se calmer. Sa mère aurait eu les mots pour l’apaiser, elle lui aurait fredonné une berceuse pleine de promesses mais ce temps était révolu.

En relevant la tête pour sécher du bout de sa manche ses joues trempées, son regard s’attarda sur un dessin qui s’étalait sur le mur en face d’elle. Elle avait passé une journée entière à le décorer avec l’aide de sa mère et d’un pinceau, en chantant à tue-tête tout en riant. Luna en gardait un précieux souvenir parce que son cœur s’était gonflé de joie alors qu’elle esquissait les contours d’un coquelicot, la main de sa mère guidant la sienne. Cet instant privilégié l’une avec l’autre était sans nul doute l’un des meilleurs moments des dernières années et elle n’avait pas le droit d’enterrer tout ceci.

Poussée par une détermination nouvelle, la petite fille déplia ses membres avant de se remettre debout. Ses jambes chancelèrent quelques secondes alors que son ventre se serrait. La robe noire était là, si proche, comme un danger qui la guettait, mais Luna prit une grande inspiration avant d’aller affronter cette teinte si haïe. Elle se débarrassa de sa robe émeraude pour revêtir le tissu neuf qui glissait entre ses doigts fins. Le miroir lui renvoyait le reflet d’une enfant dont la silhouette semblait chétive. Sa peau très pâle et ses cheveux blonds contrastaient violemment avec la couleur sombre qui dominait. La fillette avait l’impression de voir une étrangère et elle réprima un autre sanglot en lissant un pli imaginaire.

Derrière elle, silencieusement, son père entra dans la chambre. Elle sentit ses mains se poser sur ses épaules et elle croisa son regard triste dans le miroir. Lui-aussi portait du noir pour l’occasion et Luna eut envie de lui demander si les couleurs risquaient de disparaître de leur quotidien. Avant d’y réfléchir, les mots s’échappèrent de ses lèvres et elle put lire de la surprise dans ses pupilles.

« Ta mère n’aimerait pas savoir que nous avons tout repeint, répondit doucement Xenophilius.
— Alors pourquoi on doit s’habiller en noir ? s’enquit l’enfant avec insistance. Pourquoi on ne met pas du blanc ? Ou du rose ? Maman était toujours belle avec des couleurs !
— C’est comme cela, murmura son père. Le noir représente la tristesse que l’on éprouve.
— Sans noir, on est triste quand même, renifla Luna. Et la robe est trop sombre.
— Tu auras le droit de ne pas la reporter. Ta mère serait fière de toi, ma petite fille. »

Il l’enlaça avec tout son amour et elle ferma les paupières. Son père lui souffla que lui, il était fier de son effort et qu’il comprenait ses doutes. Ils se séparèrent à regret pour quitter la pièce et rejoindre l’extérieur. D’autres sorciers patientaient, tous habillés de noir, et ils adressèrent à la fillette des sourires de compassion qui n’allégèrent en rien son chagrin. Luna ne cherchait pas à recevoir toutes ces attentions, elle souhaitait seulement la fin de la journée pour retrouver ses robes colorées et son insouciance.

 

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.