S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Le vent se lève par CamCaz17

[62 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour à tous,

Pour ceux qui connaissent déjà cette histoire, les 20 premiers chapitres ont été repris et republiés au 27 août 2022 : il n'est pas nécessaire de tout relire, il n'y a aucune modification substantielle. J'ai surtout réécrit certaines scènes, affiné les dialogues et accentué le fil conducteur de l'histoire.

J'espère que vous en apprécierez la lecture !

Disclaimer : les personnages que vous reconnaîtrez et l'univers appartiennent à J. K. Rowling.

 

Chapitre 1 - Cette sensation de liberté

— Nom d'une écaille de dragon, que penses-tu faire, Potter ?

Aucune réponse. Albus Potter ignora la remarque de sa camarade, concentré sur son balai qu'il attrapa avant de s'éloigner en direction du terrain de Quidditch. Ludivine, qui n'aimait définitivement pas être ignorée, marmonna un juron avant d'attraper le bras du sorcier.

— Tu as vu l'heure ? lui dit-elle à voix basse. On pourrait se faire prendre.

— Personne ne vient sur le terrain à cette heure-ci, répliqua Albus en posant un regard amusé sur elle sans s'arrêter de marcher. Viens, Scorpius attend.

Bien évidemment que Scorpius attendait. Là où se trouvait Albus Potter, Scorpius Malefoy n'était jamais bien loin, encore plus quand il s'agissait d'enfreindre le règlement.

— Scorpius peut bien attendre, siffla Ludivine qui commençait à perdre patience. Qu'est-ce qu'il vous prend d'aller voler à une heure pareille ?

Cette fois, Albus arrêta sa marche frénétique pour se tourner vers la sorcière qui se tenait devant lui. Malgré l'obscurité qui régnait autour d'eux, il devinait facilement l'air agacé qui se dessinait sur son visage et il ne put retenir un sourire amusé.

— Scorpius et moi nous sommes mutuellement lancés le défi de voler jusqu'à la tour de Serdaigle, lui expliqua Albus sur un ton presque étourdi qui ne lui ressemblait pas, eeeeeet bah on se lance !

— Vous vous lancez ? répéta Ludivine sur un ton incrédule, vous vous lancez ?

— Hé, s'exclama Albus, un Serpentard ne refuse jamais un défi !

Ludivine fronça les sourcils, passant une main dans ses cheveux châtain clair à longueur d'épaule, signe de son exaspération. Elle s'approcha du sorcier, qu'elle fixait de ses yeux clairs. Il y avait quelque chose dans son attitude qui l'intriguait.

Grand, d'une carrure naturellement fine mais solidement bâtie par les entraînements de Quidditch, Albus Potter était un sorcier que l'on remarquait facilement. La ressemblance avec son père, Harry Potter, était flagrante, et il arborait constamment un regard réfléchi et un sourire amical qui lui attiraient la sympathie de nombreux sorciers.

A cet instant, ce regard était moins avisé qu'à l'habitude. Il était mobile, agité, comme incapable de se focaliser. Mais ce ne fut qu'une fois qu'elle fut suffisamment proche du sorcier pour que leurs visages se touchent que Ludivine comprit.

— Par Merlin, Potter, s'exclama-t-elle d'un ton dépité, tu es saoul !

— Perspicace, Hendell, rigola Albus en passant son bras autour des épaules de la sorcière. Viens, Scorp attend.

Si un autre sorcier l'avait touchée de cette façon, Ludivine l'aurait stupéfixié avant qu'il n'ait eu le temps d'expirer. Elle n'aimait pas qu'on empiète sur son espace personnel et pouvait se montrer très réservée. Ludivine était une jolie sorcière, mais elle était du genre à garder des distances qui dissuadaient toute tentative d'approche. Cette distance la rassurait, aussi renvoyait-elle de préférence une image austère.

Mais là, il s'agissait d'Albus Potter, son meilleur ami, alors elle se laissa guider, refusant toutefois de retenir un soupir d'exaspération.

— Yo Al ! s'exclama une voix. Je commençais à croire que tu t'étais défilé !

Au centre du terrain se tenait Scorpius Malefoy, appuyé sur son balai. Tout comme son meilleur ami, on remarquait facilement Scorpius. Grand et d'une musculature très fine, ses yeux bleus rieurs et sa posture nonchalante correspondaient parfaitement à l'image du Serpentard insouciant. Et Serpentard, Scorpius l'était du bout des ongles jusqu'à ses gènes les plus lointains.

Quand il remarqua Ludivine, son sourire hasardeux s'agrandit.

— Luuuuud, s'exclama-t-il, tu viens t'envoler avec nous ? Quand je pense que tu as privilégié ta patrouille à une soirée avec nous !

— C'est son côté Serdaigle qui essaie de prendre le dessus, se moqua Albus, mais les serpents ne se laisseront pas faire !

— Par Merlin, chuchota Ludivine férocement, arrêtez de crier, on pourrait se faire prendre !

Oh, les deux sorciers le savaient. Ils s'en fichaient tout simplement. Ils avaient passé toute la soirée sur le terrain, à profiter des derniers instants de l'été. Personne n'était venu les déranger, et ils n'étaient pas vraiment inquiets que ça arrive.

Tout ce qui leur importait était de relever le défi qu'ils s'étaient mutuellement lancé. Et maintenant que Ludivine était là, ils ne comptaient pas la laisser s'en aller.

— Tu viens voler avec nous, Lud ? demanda de nouveau Scorpius en ignorant la réticence de la sorcière.

— Tu rigoles j'espère, répliqua-t-elle en balayant l'idée d'un revers de la main. Une retenue après seulement une semaine, très peu pour moi.

Elle exagérait sa réticence, ils le savaient. Ludivine n'était pas du genre à craindre les retenues, elle n'était simplement pas d'humeur. Mais Albus et Scorpius étaient plus joueurs que ça, et elle également. Ils n'avaient qu'à appuyer sur les bons boutons.

Albus et Scorpius échangèrent un regard malicieux. Ils savaient très bien comment la convaincre de se joindre à eux. Un argument qui, ils le savaient, marcherait. Parce qu'il marchait toujours sur Ludivine.

— Aurais-tu peur, Hendell ?

Ludivine s'offusqua, fusillant ses amis du regard. Elle était prudente et sobre, deux choses qu'ils n'étaient définitivement pas en ce moment, et elle refusait qu'on assimile sa prudence à de la peur. Maudits Serpentard, se dit-elle. Eux avec leur sournoiserie, et elle avec son orgueil.

— Bien sûr que non, répondit-elle froidement.

— Dans ce cas, commença Albus, joins-toi à nous.

— Sauf si tu préfères retourner dans ton lit, termina Scorpius avec moquerie.

Ludivine n'était pas du genre à refuser une invitation à voler, et encore moins à refuser un défi quand on lui en lançait un. C'était bien le problème de leur amitié. Ils connaissaient parfaitement leurs défauts et points faibles respectifs. Et aucun des trois n'hésitait à appuyer dessus pour obtenir ce qu'ils voulaient.

Ludivine savait deux choses. La première était qu'elle n'avait aucune envie de les laisser s'envoler dans leur état, même s'ils étaient bien plus habiles qu'elle sur un balai. La deuxième était qu'elle pourrait facilement les désarmer et les renvoyer d'un coup de baguette dans leur dortoir. Mais une troisième pensée la parcourut : son amour pour le vol. Elle n'avait pas touché à un balai depuis des semaines, et à cet instant, c'était comme si les airs l'appelaient. Oh, qu'ils l'appelaient !

Alors, consciente qu'elle n'arriverait pas à aller au-delà de ses propres envies, Ludivine fusilla ses amis du regard. Un rictus se dessina sur leurs lèvres quand ils comprirent.

— YES ! s'exclama Albus en venant passer un bras autour des épaules de Ludivine.

— Mazeltov ! approuva Scorpius en posant un baiser furtif sur les cheveux de la sorcière avant de les ébouriffer.

Ludivine ne se retint pas de manifester son exaspération. Ce qu'ils pouvaient être excessifs quand ils le voulaient. Mais elle adorait leur exubérance, leur folie.

— Je vous déteste, murmura-t-elle en agitant sa baguette vers le ciel.

Quelques minutes plus tard, son balai volait jusqu'à elle. Elle l'enjamba aussitôt, ignorant l'excitation de ses deux amis, déjà installés sur leur balai.

Échangeant un regard entendu, les trois sorciers s'envolèrent. Doucement au début, puis avec plus de force une fois les premiers mètres passés. Et très vite, ils fonçaient dans le ciel.

Le regard de Ludivine s'ajusta rapidement au clair de lune. Le ciel illuminait le château, et la lumière qui s'en dégageait l'émerveillait.

Elle se souvenait parfaitement de son premier vol dans l'enceinte de Poudlard. Elle n'avait pas attendu leur premier cours de vol, répondant au défi de deux sorciers de sa maison à qui elle avait demandé de faire moins de bruit pour lire son livre. Elle avait relevé le défi sans hésiter, même si ce n'était que leur troisième jour au sein du château.

Bien évidemment, ils s'étaient tous les trois faits attraper par la directrice McGonagall. Ludivine se souviendrait néanmoins toujours de cet instant où elle avait survolé Poudlard pour la première fois. D'une part, pour cette beauté qu'elle avait vue de ses yeux. D'autre part, pour l'amitié qu'elle avait créée avec ses deux camarades durant la semaine de retenue qui avait suivi.

Ils ne volèrent pas longtemps. Après avoir survolé la tour de Serdaigle, ils se dirigèrent de nouveau vers le stade.

Ludivine échangea un sourire avec Albus et Scorpius. Ils n'avaient plus de notion du temps, et elle n'avait pas encore envie de redescendre.

A cet instant, il lui semblait simple de tout oublier. Elle oublia où elle se trouvait, laissant l'adrénaline monter en elle. Elle profitait maintenant de la sensation de se sentir à des dizaines de mètres du sol, le vent frappant son visage avec une violence qu'on ne pouvait connaître qu'à cette hauteur.

Elle était folle, elle le savait, d'aimer de telles sensations. Avec les années, elle était devenue moins à l'aise avec la notion de vide, mais tant qu'elle avait la maîtrise de son balai, tout allait bien. Et cette adrénaline, cette sensation de liberté, la grisaient.

A côté d'elle, Albus et Scorpius échangèrent des mots depuis leur balai respectif avant de piquer vers le sol. Eux aussi adoraient voler. C'était comme si toutes les obligations, toutes les attentes de leur monde disparaissaient. C'était une passion qu'ils avaient longtemps partagée. C'était ce qui avait fondé leur amitié, que les années au sein de l'équipe de Quidditch avait renforcée. Même si Ludivine n'en faisait aujourd'hui plus partie, elle continuait d'apprécier ces moments où rien n'existait à part eux.

Finalement, elle piqua vers le sol où ses amis l'attendaient patiemment, un rictus sur les lèvres face à son air enivré.

— Alors, commença Albus.

— On t'avait dit que ce serait top, finit Scorpius.

Leur habitude de finir les phrases de l'autre la fit sourire. Après six ans d'amitié infaillible, cette harmonie ne surprenait personne. Ludivine, qui connaissait peu l'historique des lignées anglaises, avait souvent entendu parler de l'improbabilité qu'un Potter et un Malefoy deviennent amis. Quand elle voyait l'unité qui liait les deux sorciers, elle comprenait qu'on ne pouvait rien prévoir dans la vie.

— Je suis sûr, continua Albus avec un sourire malicieux, que cette petite virée t'a donné envie de revenir dans l'équipe.

— Je n'en doute pas non plus, surenchérit Scorpius avec le même sourire, avoue que l'adrénaline d'un match te manque.

Et avec ces deux phrases, l'affection que Ludivine ressentait pour les deux sorciers disparut. Satanés Serpentard, avec leur malice.

— Vous pouvez toujours rêver, répondit Ludivine en renvoyant les trois balais à leur place d'un coup de baguette. Hors de question d'être sous les ordres d'Albus !

— Tu dis ça comme si j'étais un tyran, s'indigna Albus.

Le regard en biais de Ludivine en disait suffisamment tandis qu'elle tournait les talons sans un mot de plus.

— Lud, attends-nous ! s'exclama Albus. Tu voles trop bien pour gâcher ce talent.

— Rien à faire, Al.

— On a besoin de toi ! appuya Scorpius. Il nous manque encore des joueurs.

— La ferme ! s'écria Ludivine.

Les deux sorciers ne tinrent pas compte de son éclat, ricanant face à l'irritation de leur amie. Cette dernière esquissa toutefois un sourire. Elle faisait souvent preuve d'un tempérament acrimonieux, mais Albus et Scorpius ne lui en tenaient jamais rigueur. Ils s'en amusaient même. Elle laissa donc Albus passer un bras autour de ses épaules et Scorpius lui raconter la scène gênante qu'ils avaient vécue cet après-midi lorsque deux Serdaigle de troisième année les avaient invités, Albus et lui, à Pré-au-Lard.

Leur sixième année avait commencé depuis dix jours, et elle se révélait déjà aussi agréable que les précédentes. Entourée de ses amis, Ludivine pouvait faire face à tout. Parce qu'avec eux, elle avait le sentiment qu'elle pouvait être elle, libre et heureuse.

 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.